En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // AS Roma/Lazio (2-0)

La Lazio et les grands rendez-vous manqués

La Lazio est en crise. Les Biancocelesti ont perdu le derby, et passent à nouveau à côté d'un grand rendez-vous. Stefano Pioli est sur le banc des accusés, mais il est loin d'être le seul.

Modififié
Il y a plusieurs façons de perdre un derby. On peut perdre 1-0 après avoir eu une myriade d'occasions. On peut tout simplement prendre une rouste. On peut aussi se battre comme des lions et s'incliner sur le fil 3-2. Et puis, il y a la pire des défaites. Celle où l'on a l'impression que son équipe ne s'est pas battue. C'est le sentiment qu'ont tous les supporters de la Lazio au lendemain de ce derby romain. Une défaite 2-0 insipide, qui laisse une sensation de frustration énorme. Et le pire, c'est que ce sentiment est presque devenu une constante depuis l'arrivée sur le banc de Stefano Pioli.

Le coach, qui était parvenu à hisser la Lazio à la troisième place du classement l'année dernière, passe constamment à côté des grands rendez-vous. Les derbys ? Deux défaites, un nul. Les matchs contre la Juventus ? Quatre défaites en quatre matchs toutes compétitions confondues. La finale de la Coupe d'Italie ? Perdue. La Supercoupe ? Perdue aussi. Le barrage de Ligue des champions face à Leverkusen ? Défaite 3-0. Le seul grand rendez-vous gagné, c'était face à Naples, lors de la « finale » pour l'accès aux barrages de la C1. Un match qui aurait d'ailleurs pu se terminer bien différemment si Higuaín, après avoir permis à son équipe de revenir de 0-2 à 2-2, n'avait pas expédié son penalty dans les nuages à un quart d'heure du terme.

Le double poteau de Djordjevic


Difficile de trouver une explication. La Lazio de Pioli a peur des grands rendez-vous. C'est un fait. L'an dernier, malgré un parcours honorable en Coupe et une magnifique troisième place en championnat, les Biancocelesti ont perdu en championnat contre Milan (3-1), Naples (0-1), la Juve (0-3, 2-0), l'Inter (1-2) et la Roma (1-2). Les seules victoires sont arrivées face à un petit Milan AC au retour (3-1), face à la Fiorentina (0-2, 4-0) et donc, contre Naples (2-4) dans les circonstances déjà citées. Mais lorsqu'il a fallu hausser le ton, faire le match référence pour vraiment prendre son envol, la Lazio a failli.

On repense évidemment à la défaite 2-1 contre l'Inter à quelques journées de la fin, alors que la deuxième place leur tendait les bras en cas de succès. Ou à l'échec lors du derby à l'avant-dernière journée. Ou encore au revers en finale de Coupe d'Italie contre la Juventus, pendant la prolongation. À chaque fois, pour le coup, cela ne s'était pas joué à grand-chose. Un arbitrage très douteux face à l'Inter, un coup de casque de Yanga-Mbiwa lors du derby, un double poteau de Djordjevic contre la Juve. Des défaites avec des circonstances atténuantes, parfois imméritées même. Mais des défaites quand même.

Grand contre les petits, petit contre les grands


Mais depuis août 2015, difficile de trouver des circonstances atténuantes. À chaque grand rendez-vous, Pioli et ses joueurs se trouent. Et pas qu'un peu. 2-0 contre la Juventus en Supercoupe. 3-0 contre Leverkusen. 5-0 contre Naples. 3-1 face au Milan AC. 2-0 contre la Roma. Et à chaque fois, la même sensation : le sentiment d'une certaine impuissance, d'une équipe qui se liquéfie, de joueurs qui ne mettent pas leurs couilles sur la pelouse, d'un entraîneur en confusion tactique. On a connu des Lazio bien plus faibles sur le papier que celle de cette saison. Des Lazio qui galéraient dans le bas de tableau. Les Lazio de Papadopoulo ou de Delio Rossi, par exemple. Pourtant, lors des derbys, ces Lazio réussissaient parfois à se transcender, à oublier leur faiblesse, et à battre une Roma pourtant largement au-dessus grâce uniquement à leur grinta. Chose dont la Lazio de Pioli est incapable.

Au contraire, on voit là une équipe capable à tout moment de s'effondrer. Comme l'an passé, lors des matchs allers de championnat face à l'Inter ou la Roma. Deux rencontres où l'équipe de Pioli a mené 2-0 en surclassant son adversaire du jour, avant de s'écrouler inexplicablement et de se faire rattraper à 2-2. Cette année, c'est pire. La Lazio n'a jamais réussi à mener au score lors d'un « grand rendez-vous » , et n'est jamais parvenue à revenir au score lorsqu'elle a été menée. Autre statistique inquiétante, ses six victoires en championnat ont été obtenues contre le 11e, le 15e, le 16e, le 17e, le 18e et le 19e de Serie A. Grand contre les petits, petit contre les grands.

Des choix contestés


Forcément, tout cela a tendance à en agacer plus d'un. Beaucoup de supporters, à Rome, commencent à douter des capacités de l'ancien entraîneur de Bologne. Son équipe semble manquer de gnaque, de caractère, à l'image de joueurs comme Candreva qui donnent trop peu par rapport à ce qu'ils pourraient apporter. Et cette gnaque, Pioli ne réussit pas à leur inculquer, à leur transmettre. On dit souvent qu'une équipe menée au score à la pause se prend une soufflante dans les vestiaires et revient en seconde période avec le couteau entre les dents. Coucou Sir Alex. La Lazio de Pioli, elle, semble toujours linéaire, plate, sans aucun sentiment de révolte. Pire, elle a encaissé 64% de ses buts en seconde période toutes compétitions confondues.

On reproche aussi à Pioli de ne pas faire jouer les joueurs les plus en forme, mais de privilégier les « gros noms » . Pour le derby de ce dimanche, par exemple, Marco Parolo, blessé depuis près d'un mois, a été titularisé et est resté 90 minutes sur la pelouse sans toucher une bille. Idem pour Candreva, incroyablement préféré à un Baldé Keita beaucoup plus affûté. La trêve s'annonce donc mouvementée pour la Lazio. Stefano Pioli n'est a priori pas menacé, et, surtout, il est loin, très loin d'être le seul coupable de cette crise. Si la Lazio vit un tel début de saison, c'est aussi, et surtout, à cause de dirigeants incapables depuis des années et des années de renforcer l'équipe lorsque celle-ci atteint des objectifs importants. Mais ça, c'est encore un autre débat, bien plus profond et compliqué. En attendant, c'est à Pioli de prendre ces problèmes à bras-le-corps. À commencer par celui de l'état d'esprit général. Le chantier principal d'un coach qui n'a pas encore épuisé tous ses crédits, mais qui n'a déjà plus le temps de tergiverser.

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22
À lire ensuite
Lacazette collector