Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 38e journée

La Lazio et la Fiorentina punissent Naples

47 buts, des retournements de situation complètement fous, des buts décisifs dans les arrêts de jeu, une manita du Torino et une Lazio sur le podium pour couronner le tout. On attendait une dernière journée à suspense en Italie, on a eu une sortie en fanfare ou presque rien ne s'est déroulé comment prévu.

Modififié

L'équipe du week-end : la Lazio


Et comment ? Quelques jours après avoir laissé filer la Coupe d'Italie puis la deuxième place au profit de l'ennemi juré, la Lazio de Stefano Pioli a bien failli tout perdre sur la pelouse d'un Napoli pas mieux armé psychologiquement. Pour son tout dernier match à la tête des Partenopei, Rafa Benítez avait promis l'enfer à des Romains venus chercher une place qualificative en Ligue des champions dans un San Paolo en fusion. Pourtant, tout commence idéalement pour les laziali qui virent en tête à la mi-temps (0-2) grâce à deux bijoux de réalisme signés Parolo et Candreva. Sentant l'humiliation poindre, Higuaín répond en claquant un doublé en neuf minutes qui aurait pu aboutir sur un triplé si son pénalty à la 75e n'avait pas filé dans les nuages. Derrière, c'est le coup de massue. Naples encaisse un but d'Onazi - entré en jeu deux minutes plus tôt - sur une grossière erreur défensive à cinq minutes du terme. Les carottes sont déjà cuites mais Klose vient porter l'estocade dans les arrêts de jeu. La Lazio jubile. Cette troisième place est amplement méritée.

L'homme de cette dernière journée : Mauro Icardi


Si Higuaín est assurément le héros malchanceux de cette 38e journée, Mauro Icardi en est, lui, le grand gagnant. Grâce à ses deux nouveaux pions face à Empoli, le jeune Argentin a non seulement permis à l'Inter de décrocher sa 14e victoire de la saison (4-3), mais a en plus rejoint Luca Toni en tête du classement des buteurs avec 22 réalisations. Au grand dam de Carlos Tévez qui est le seul des trois à être resté muet ce week-end (ah, ce pénalty manqué...). Résultat, l'Apache et ses vingt buts se font coiffer sur le fil et terminent troisièmes derrière le vétéran italien et le gamin argentin. Une fin de saison aussi loca que Luca.

Vous avez loupé Hellas Vérone-Juventus (et vous n'auriez pas dû)


D'abord, il y eut cette inspiration divine de Roberto Pereyra à trois minutes de la pause. Ensuite, cette égalisation de l'increvable Luca Toni qui lui permit de distancer Tévez dans la course aux buts. Puis alors qu'on imaginait la Juve se diriger tranquillement vers son 27e succès de la saison après un nouveau but de Llorente, une fin de match inattendue est venue quelque peu gâcher la fête turinoise. Tévez a vu son pénalty repoussé par Rafael, Simone Pepe s'est fait expulser une poignée de minutes après son entrée en jeu et le Hellas a égalisé sur coup de pied arrêté dans le temps additionnel. Score final : 2-2. À l'issue de la rencontre, Max Allegri a pointé du doigt le « peu de concentration » de ses joueurs. Pile ce qu'il faudra éviter samedi prochain à Berlin.

Les images du week-end


Comment parler de cette dernière journée de championnat sans évoquer la merveille de Roberto Pereyra ? Assurément la meilleure des réponses à la dinguerie de Leo Messi en finale de Coupe du Roi. Même si tous les Argentins ne se valent probablement pas.



Et voici l'instant où tout a basculé pour Naples. Une course d'élan un peu trop lourde, un buste un peu trop penché en arrière et hop, c'est les trois points !



Et celui où tout a basculé pour la Lazio.



Le malheur des uns fait le bonheur de l'autre. N'est-ce pas Marchetti ?


Roberto Mancini a dit


« Nous allons travailler dur. Cet été, nous aurons un mois de préparation très intense, d'ailleurs nous reprendrons l'entraînement plus tôt. Nous avons une équipe assez forte pour atteindre le haut du tableau dès la saison prochaine. Je suis certain que tous les joueurs peuvent faire mieux par rapport à ce qu'ils ont déjà montré. » Très bien Robert. Pari tenu !

Le tweet




Du rire aux larmes, il n'y a qu'un pas. Et vice-versa. Sous terre après leur défaite dans le derby romain lundi, la Lazio de Stefano Pioli a retrouvé le sourire ce dimanche soir. Et l'ancien Nantais d'immortaliser ce moment magique d'une photo mémorable.

L'instant selfie




Depuis son selfie fou face à la Curva Sud lors du derby romain de janvier dernier, Francesco Totti a investi dans une perche télescopique. Qu'il n'hésite pas à sortir à la moindre occasion.

La stat pas si inutile : 3510


Comme le nombre de minutes jouées par Daniele Rugani cette saison. 38 matchs de Serie A plus un de Coupe d'Italie. Et tout cela sans récolter le moindre carton. Pour un défenseur, on dit respect.

Et sinon...


Perpétuellement blessé, Federico Balzaretti a joué 90 minutes avec la Roma dimanche soir. Ses seules de la saison. Dur.

- Pendant que le Napoli perdait le match et la 3e place, la Fiorentina a tranquillement disposé du Chievo Vérone à Florence (3-0). La Viola finit tout de même à la « place du con » ...

... et Iličić met son septième but en six matchs.

Ce même Chievo, pire attaque de Serie A (28 buts), termine la saison avec la 4e meilleure défense (41). Malgré les trois buts du jour, oui.

Mine de rien, Milan boucle l'année avec deux victoires consécutives. Un succès 3-1 à Bergame qui ne change rien à la situation critique des Lombards, dixièmes.

Après avoir pris 3-0 à San Siro il y a une semaine, le Torino en colle cinq à Cesena. Et Maxi Lopez s'offre un doublé.

Selon le journaliste Gianluca Di Marzio, les deux attaquants de Sassuolo, Zaza et Berardi, devraient rejoindre la Juve cet été. Affaire à suivre.



Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Paulo Bento débarqué de son club chinois il y a 2 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 3
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE