1. //
  2. // 20e journée
  3. // Lazio/Milan (3-1)

La Lazio enfonce le Milan AC

Auteur d'un match abouti, la Lazio est venue à bout du Milan AC, 3-1. Les Milanais ont pourtant rapidement ouvert le score par Ménez, mais en seconde période, la tornade romaine a renversé la situation. Pétage de câble de Mexès en fin de match.

Modififié
7 20

Lazio 3-1 Milan

Buts : Parolo (47e) et (81e), Klose (51e) pour la Lazio / Ménez (4e) pour le Milan

Dominer n'est pas gagner. Sans être visionnaire, voici l'idée principale du discours que Stefano Pioli a dû prononcer pour encourager ses hommes à la mi-temps de la rencontre entre la Lazio et le Milan AC. Malchanceux, maladroits, maudits, victimes de l'arbitrage, qu'importe, les Laziali rentraient aux vestiaires avec un but de retard sur des Rossoneri tout sauf impressionnants. Que cet entracte ait été décisif ou pas, la réalité du terrain a parlé en seconde mi-temps pour éviter le hold-up du siècle sur la pelouse du stadio Olimpico. Parolo et Klose se chargeant de mettre en lumière la supercherie milanaise et de rendre justice au football en imposant la logique et le mérite du jeu. Les Romains s'imposent 3-1 et récupèrent, le temps d'une nuit, leur troisième place perdue la semaine dernière. Une belle façon d'honorer leur nouveau maillot.

La Lazio à sens unique


D'entrée de jeu, la Lazio trace le portrait de la soirée : ce sera une attaque défense en bonne et due forme. Mieux organisés, plus dynamiques et généralement supérieurs dans tous les domaines, les Laziali marchent sur le Milan. Sauf que deux hommes vont ralentir le tableau de marche. Leurs noms : Diego López, gardien ou plutôt mur du Milan AC, et Silvio Mazzoleni, arbitre de profession et certainement ennemi public d'une partie de Rome désormais. Le premier multiplie les arrêts réflexes devant Candreva (17') ou Klose (25'), quand il ne voit pas les ballons fuir son cadre de peu (20') ou Mauri manquer une Madjer d'un rien (41'). Le second s'illustre par deux fois en première mi-temps.

Les ralentis sont pourtant assez clairs : la Lazio auraient pu (dû ?) bénéficier de deux penalties pour un contact de Bonaventura sur Radu, dès la 2e minute, et pour un tirage de maillot grossier de Mexès sur Mauri peu avant la pause. Le premier acte, d'ailleurs, du duel Mauri/Mexès, qui connaîtra un triste épilogue en fin de match. Qu'importe, l'Aquila, vêtu de ses couleurs historiques, n'en aura pas besoin. Effectivement, sa domination à sens unique est enfin récompensée en deuxième mi-temps. Parolo d'abord sur un bon centre de Klose égalise tout logiquement (47'), avant que l'Allemand ne profite d'une erreur incroyable de Montolivo pour sanctionner (51'). La Lazio prend enfin l'avantage et ne sera plus inquiétée, Parolo s'offrant même un doublé (81'). Pire, elle pourrait même ajouter un quatrième caramel par Mauri en fin de rencontre. Une belle soirée pour la Lazio, toutefois entachée de deux vilaines blessures : une rechute pour Stefan de Vrij, qui revenait aujourd'hui après deux semaines d'absence, et une blessure visiblement sérieuse pour Filip Djordjevic, touché lors du troisième but laziale, à tel point que ses coéquipiers, immédiatement inquiets, n'ont pas pu célébrer ce troisième pion. Examens à suivre.

Le Milan provincial


Et le Milan dans tout ça ? Totalement absent des débats ou presque, comme depuis un moment. Un cadeau de Basta très tôt dans le match (4e) offre bien l'ouverture du score à Ménez au terme d'un rush solitaire joliment conclu, mais c'est bien la seule note d'espoir d'une soirée très tristounette. Derrière, le Milan a montré tout simplement la palette complète de ses problèmes actuels. Une équipe totalement désorganisée, une défense aux abois, un milieu de terrain transparent et une attaque réduite aux exploits solitaires de Ménez. Pis, le Milan s'est réduit une nouvelle fois à subir, replié sur son but pour défendre son maigre avantage.

S'en remettant d'un côté aux exploits de Diego López, de l'autre au gain de temps ou aux décisions arbitrales favorables. Une réalité actuelle qui fait mal pour un club aussi historique. Et que dire du coup de sang scandaleux de Philippe Mexès en fin de rencontre ? Après un nouveau contact avec Mauri (le Laziale lui fait un croche-patte), l'ancien Auxerrois pète un câble. L'arbitre le calme, le jeu reprend, et Mexès s'en va tranquillement étrangler Mauri. Carton rouge. Mexès devient alors fou et tente à nouveau d'aller casser la gueule du capitaine laziale. Ce sont ses coéquipiers qui ont dû le transporter hors du terrain. Triste. Silvio Berlusconi a beau répéter inlassablement qu'il ne changerait son équipe contre aucune autre, Filippo Inzaghi est plus que jamais sur un siège éjectable ce samedi soir. On ose à peine penser à la suite des événements, mais ce Milan n'est vraiment pas loin de finir au tribunal pour outrage à son passé.

⇒ Résultats et classement de Serie A

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

la berlinoise est douce en avril
Un Allemand à l'aise avec un aigle en étendard, c'est pas nouveau.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Bon bah c'est très simple, la Lazio est juste meilleur que nous, victoire logique, on a eu des possibilités, en étant un peu plus incisifs et efficaces on aurait pu en mettre un de plus, mais en étant moins chanceux s'en serait pris 2-3 de plus, donc au final on s'en sort plutôt bien...

Que dire , collectivement ils nous ont bouffé, leurs joueurs sont justes supérieurs : Candreva vaut à lui seul toute notre attaque, Parolo serait titulaire indiscutable chez nous (quand je pense qu'on aurait pu le récupérer gratuit cet été et que tout le monde, moi compris, était contre, voyant en lui un nouveau Nocerino)... Puis même au niveau des remplaçant, quand nous on fait rentrer Muntari à la 80ème, et que eux font rentrer en dernier recours Balde Keita, qui est un des meilleurs espoirs mondiaux, tout est dit quoi...

Puis mention spéciale à Mexes, qui nous a encore prouvé son talent du lutteur, bravo champion ça nous a été très utile, c'était bien le moment...
Je sais toujours pas ce qui m'a fait le plus rire entre le combo tentative de tir-blessure à la cheville-passe décisive de Djordjevic et Méxès qui se prend pour un catcheur...
Ian Curtis
Moi, y a un joueur qui me semble vénéré par certains et que je trouve personnellement mauvais, c'est Montollivo, je comprends pas ce gars!
Et Inzaghi, c'est bien ou c'est nul?
Note : 1
Message posté par Ian Curtis
Moi, y a un joueur qui me semble vénéré par certains et que je trouve personnellement mauvais, c'est Montollivo, je comprends pas ce gars!
Et Inzaghi, c'est bien ou c'est nul?


En regardant certains de tes commentaires, on voit que tu ne comprends pas grand chose. Pour ce qui est de Montolivo il a été blessé un moment et il est sur le retour, faut lui laisser du temps.
Inzaghi je trouve ca très laborieux. C'était bien la peine de lourder Seedorf...
Et Mexes nous fait du grand Mexes. Va ptetre falloir penser à s'en séparer et chopper une vraie défense, parce que là ca pique.
Plus de détails sur la blessure ridicule mais bien douloureuse de Djordjevic?

Klose va t'il reprendre sa place de titulaire?

J'espère que oui !...


ps: Méxès qu'elle caca humain... Même si ça fait tjr rigoler les " bastons " de footeux avec les fouinnasses de remplaçants qui débarquent par derrière pour mettre des cocos
georgesleserpent Niveau : Loisir
SempreBN,

L'excuse du retour de blessure pour Montolivo est pas valable car il reste sur une saison 2013-14 franchement moyenne, ça fait un moment qu'il déçoit déjà, même si il reste un assez bon joueur.
Ian Curtis
Message posté par SempreBN


En regardant certains de tes commentaires, on voit que tu ne comprends pas grand chose. Pour ce qui est de Montolivo il a été blessé un moment et il est sur le retour, faut lui laisser du temps.
Inzaghi je trouve ca très laborieux. C'était bien la peine de lourder Seedorf...
Et Mexes nous fait du grand Mexes. Va ptetre falloir penser à s'en séparer et chopper une vraie défense, parce que là ca pique.


T'as donc attendu que je pose une question en toute humilité pour m'attaquer....
En général, on appelle les gens comme toi, des faibles..
Milan_forza18 Niveau : CFA
Putain j'en peux plus là avec l'équipe que l'on a faire des matchs comme on fait c'est grave la!! Pippo réveil toi stp !!! Est je critiquée allegri !!quel con je suis!! Mais je n'étais pas le seul.....
Note : 1
Pour répondre à tout le monde :

1/ Cet article est très mauvais, très peu objectif dans les arguments et parfois limite niveau sous entendus. Je dirais que cet article est aussi constructif qu'une relance de Muntari mais peu importe.
2/ Victoire et score mérités pour la Lazio, meilleure tout simplement.
3/ Montolivo est un bon joueur que je trouve moyen (oui c'est paradoxal). J'en attends toujours plus de lui en tant que capitaine et soit disant star de l'équipe. Le seul patron du milieu c'est De Jong.
Montolivo est revenu de blessure il y a déjà quelque temps.
4/ Inzaghi fait avec ce qu'il a, l'équipe lui est imposée et est déséquilibrée. Cinq stoppeurs : Zaccardo, Bonera, Alex, Rami, Zapata, combien au niveau? Alex en cristal, Mexes a peu près correct mais qui s'oublie parfois et incapable de se contrôler, Rami moyen et irrégulier, Zapata l'énigme, Bonera mauvais et Zaccardo un fantome.
Des milieux au même profil : Poli, Bonaventura, Montolivo, Van Ginkel. Essien et Muntari de l'autre.
Un seul 9 d'expérience : Pazzini.
Des ailiers (à part El Shaa) qui joue la parce qu'il n'y a personne d'autre à ce poste.
5/ Mexes est un âne de première et mérite un rouge cependant Mauri aussi mérite une expulsion.
6/ Mexes est en fin de contrat au mois de juin.
7/ Djorjevic, saison terminée, fracture de la cheville.
Note : -1
Message posté par Ian Curtis


T'as donc attendu que je pose une question en toute humilité pour m'attaquer....
En général, on appelle les gens comme toi, des faibles..


De quoi? J'ai rien attendu de toi, surtout sur un article de la Serie A. Je pensais ton cerveau footballistique limité à 2 mot: Real et Barca. Après si c'est la seule réponse que tu aies, je suis désolé pour toi. Je t'ai même répondu par la suite, je ne suis pas resté bloqué par l'idiotie de tes commentaires de rageux. Du coup, tu peux maintenant retourner pleurer sur les articles espagnoles, t'auras ptetre plus de considération. Encore désolé de t'avoir blessé mon petit.
Note : -1
Message posté par Inzagoal
Pour répondre à tout le monde :

1/ Cet article est très mauvais, très peu objectif dans les arguments et parfois limite niveau sous entendus. Je dirais que cet article est aussi constructif qu'une relance de Muntari mais peu importe.
2/ Victoire et score mérités pour la Lazio, meilleure tout simplement.
3/ Montolivo est un bon joueur que je trouve moyen (oui c'est paradoxal). J'en attends toujours plus de lui en tant que capitaine et soit disant star de l'équipe. Le seul patron du milieu c'est De Jong.
Montolivo est revenu de blessure il y a déjà quelque temps.
4/ Inzaghi fait avec ce qu'il a, l'équipe lui est imposée et est déséquilibrée. Cinq stoppeurs : Zaccardo, Bonera, Alex, Rami, Zapata, combien au niveau? Alex en cristal, Mexes a peu près correct mais qui s'oublie parfois et incapable de se contrôler, Rami moyen et irrégulier, Zapata l'énigme, Bonera mauvais et Zaccardo un fantome.
Des milieux au même profil : Poli, Bonaventura, Montolivo, Van Ginkel. Essien et Muntari de l'autre.
Un seul 9 d'expérience : Pazzini.
Des ailiers (à part El Shaa) qui joue la parce qu'il n'y a personne d'autre à ce poste.
5/ Mexes est un âne de première et mérite un rouge cependant Mauri aussi mérite une expulsion.
6/ Mexes est en fin de contrat au mois de juin.
7/ Djorjevic, saison terminée, fracture de la cheville.



Ah, j'avais l'impression que Montolivo revenait depuis peu. Ca fait combien de temps du coup?
Et pour Mauri, ca aurait été dure de l'expulser, il joue "magnifiquement" le coup. Ils ont du se chercher tout le match, il arrive à faire expulser Mexes, et reste parfaitement calme au momentle plus chaud.
Je pense vraiment qu'Inzaghi pourrait mieux faire. Il manque d'expérience, surtout avec un groupe aussi moyen. Faudrait quand même pas que Milan termine dans la seconde partie du classement, et j'imagine même si Menez se blesse.
J'ai mal pour Djorjevic, mais c'est Klose qui va être content. Je sens la rumeur Osvaldo à la Lazio d'ici peu, comme ca il aura fait le tour.
Montolivo est revenu depuis 2 mois environ je pense, il a enchainé pas mal de matchs, peut-être une dizaine.

Inzaghi pourrait tirer peut-être un peu plus de ce groupe moyen mais quand t'as pas de base solide (surtout derrière) c'est compliqué. D'autant quand tu enchaines les mauvais résultats et les buts gags.
romlakers Niveau : CFA2
Message posté par Inzagoal
Montolivo est revenu depuis 2 mois environ je pense, il a enchainé pas mal de matchs, peut-être une dizaine.

Inzaghi pourrait tirer peut-être un peu plus de ce groupe moyen mais quand t'as pas de base solide (surtout derrière) c'est compliqué. D'autant quand tu enchaines les mauvais résultats et les buts gags.


Inzaghi n'est pas totalement faute, tant avoir un propriétaire sénile et un dirigeant comme Galliani complètement incompétent, ne facilite pas les choses. Cependant Inzaghi ne fait que démontrer des faiblesses ahurissantes match après match, ce qui fait qu'après 4 mois l'équipe est encore pire qu'au début. Il n'a tout simplement l'étoffe d'un entraineur de football , sans parler de Milan. L'effectif devrait être suffisant pour être dans le top 5, même si je suis loin d'approuver cet effectif composé de trop de bricolages.


Mais quand tu fais 1 sur 9 contre l'Atlanta, Sassuolo et le Torino(!!!) il faut un moment comprendre que t'as pas le niveau pour continuer à entrainer en Série A et que pour ta propre dignité il vaudrait mieux démissionner. J'attends avec impatience son licenciement, qui ne devrait pas tarder, tant il m'est devenu insupportable.
Montolivo a joué un peu plus en retrait qu'à l'accoutumée ce soir; dans un rôle semblable à celui de de rossi à la roma, juste devant les deux défenseurs centraux. Tous trois se sont montrés fébriles et peu à l'aise aussi bien dans le placement que dans la relance.
Le milan d'avant la trève, à défaut d'être brillant, semblait développer peu à peu une certaine physionomie. Aujourd'hui, on ne décèle aucun fonds de jeu cohérent, aucune complémentarité entre les joueurs et on observe de plus en plus de doutes dans la gestion de l'effectif (que je ne trouve pourtant pas si "dégueu", au contraire de beaucoup) de la part de inzaghi.
Un fameux pas en arrière donc et une qualification pour la C1, via la troisième place de barragiste (les deux premières revenant logiquement à la juve et à la roma) semble plus qu'utopique, puisque ce milan amorphe devrait devancer à la fin de la saison plusieurs formations comme l'adversaire de ce soir, la lazio ainsi que naples, la samp, voire la "nouvelle"inter renforcée par podolski et shakiri (si la greffe mancini venait enfin à prendre). Même une qualification en europa league semble, à l'heure actuelle, bien compromise. Alors une saison supplémentaire de gâchée?
Et Alex il donne quoi? L'an dernier c'était un patron à Paris
Message posté par Ian Curtis
Moi, y a un joueur qui me semble vénéré par certains et que je trouve personnellement mauvais, c'est Montollivo, je comprends pas ce gars!
Et Inzaghi, c'est bien ou c'est nul?


je regarde quasi tous les matchs du milan et effectivement je suis comme toi, Montolivo est une arnaque.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 20