Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/4 de finale
  3. // Milan AC/Lazio (0-1)

La Lazio bat encore le Milan

Trois jours après s'être imposée 3-1 en championnat, la Lazio a à nouveau battu le Milan AC, cette fois-ci à San Siro (0-1), en quarts de finale de Coupe d'Italie. La triste saison des Rossoneri continue...

Modififié

Milan 0-1 Lazio

But : Biglia (38e) pour la Lazio

Une main baladeuse d'Albertazzi dans la surface en guise de tournant du match, une transformation pleine de sérénité de Lucas Biglia, et voilà la Lazio en demi-finale de la Coupe d'Italie. Pourtant privée de son défenseur central Lorik Cana, expulsé juste avant la mi-temps, la formation de Stefano Pioli, radieuse depuis quelques mois en championnat, n'a pas eu besoin d'aller puiser dans ses réserves pour faire tomber un Milan déjà bien abimé par le 3-1 du week-end dernier. Pippo Inzaghi a crié, sué, fait les cent pas sur le bord du terrain pour tenter de raviver la flamme, mais rien n'a fonctionné, ce soir, à San Siro. Pas plus que samedi dernier à l'Olimpico, pas plus que depuis un, deux, voire trois mois. La Lazio file en demie, non sans un brin de réussite, car à la 93e minute, un but d'Alessio Cerci a été annulé pour un hors-jeu millimétrique.

La Lazio devant, mais la Lazio à 10


Privé de Mexès, mis à l'écart du groupe après sa tentative d'étranglement sur Mauri samedi dernier, Inzaghi choisit d'aligner son autre coq en défense centrale (Rami) aux côtés du tank brésilien (Alex) et des deux Italiens Abate et Albertazzi. Une option pas forcément plus rassurante, comme le prouve cette horrible passe en retrait d'Abate en début de partie, mal exploitée par Klose. Craintifs et observateurs, les Rossoneri s'en remettent aux efforts de Ménez qui tente par tous les moyens de percer l'arrière-garde laziale côté gauche. Après une série de crochets dans la défense adverse, l'ex-Parisien trouve Pazzini au point de penalty qui ne parvient pas à enchaîner.

On joue alors la demi-heure, et Milan commence à trouver des brèches, et le cadre. Titularisé à droite, Alessio Cerci bute sur un bon Berisha après un enchaînement de grande classe. Mais à force de louper le coche, les hommes d'Inzaghi se font avoir. Huit minutes avant la pause, Gianluca Rocchi (tiens, une vieille connaissance...), désigne le point de penalty suite à une double main dans la surface d'Albertazzi. Biglia transforme, le calvaire milanais se poursuit. On pense alors les visiteurs à l'abri, il n'en est rien. À une minute du break, l'arbitre exclut Cana pour une faute sur JM7. Deuxième jaune en cinq minutes pour deux fautes quasi similaires, merci, au revoir.

Une Lazio qui gère, un Milan maudit


Plusieurs changements sont effectués avant l'heure de jeu. Contraint de revoir ses plans, Stefano Pioli fait entrer un défenseur (Novaretti) pour un milieu (Cataldi) avant de lancer Basta suite à la blessure de Mauricio survenue après un choc avec son portier. En face, Pippo sort son diesel japonais du garage (Honda) en lieu et place d'un Muntari fantomatique. À onze contre dix, l'AC Milan change de visage, presse, mais ne marque pas. À l'image de cette tête non cadrée d'Alex (52e) ou de ce sublime but de Pazzini refusé pour une main et une position de hors-jeu (68e), les Rossoneri essayent, mais rien ne leur sourit.

Andrea Poli brasse du vent, Ménez se perd dans des dribbles impossibles et les entrées des jeunes Van Ginkel et Suso ne changeront rien à la donne. Opportuniste, la Lazio est même à deux doigts de tuer le match à la 77e sur une frappe croisée de Keita qui s'écrase sur le montant d'un Christian Abbiati médusé. Le but refusé d'Alessio Cerci à deux minutes du terme ne fera que laisser de nouveaux regrets aux Milanais. Même réduits à dix et privés de certains cadres, les Biancocelesti assomment pour la deuxième fois en trois jours une équipe milanaise en chute libre. La Lazio est en demi-finale, le Milan à demi-mort.

Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 38