En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 24e journée

La Juventus touche au but

Après une bonne occasion manquée contre Cesena, la semaine dernière, la Juve ne s'est, cette fois, pas fait prier pour prendre neuf points d'avance sur la Roma, encore accrochée. Le quatrième Scudetto bianconero se rapproche à grands pas. Derrière, pour ceux qui ont joué, l'Inter et la Lazio enchaînent, le Napoli se reprend et le Milan se donne un peu d'espoir.

Modififié

  • L'équipe du week-end : Empoli


    Après deux nuls mal payés, sur les pelouses de la Roma et du Milan AC, entrecoupés d'une solide victoire contre Cesena, l'Empoli a confirmé sa bonne forme, ce week-end, avec une balade de santé contre le Chievo (3-0). Un succès éclatant qui récompense le travail de Maurizio Sarri à la tête d'une équipe à forte consonance italienne où les plus expérimentés, comme Maccarone (double buteur ce dimanche), côtoient une jeune génération prometteuse (Rugani, Tonelli, Vecino, ...). De quoi faire souffler un vent de fraîcheur sur la Serie A et s'éloigner à sept points de la zone rouge.


  • Le joueur du week-end : Duván Zapata


    Avec son physique de déménageur (1,86 m, 80 kg), Duván Zapata n'a rien d'un clown et ce n'est pas les défenseurs de Sassuolo qui diront le contraire. Titularisé en l'absence d'Higuaín, suspendu, l'attaquant colombien du Napoli n'a pas joué les meubles avec un but tout en puissance et une passe décisive pour la victoire finale 2 à 0 des siens. Ses stats d'efficacité sont d'ailleurs assez impressionnantes avec 5 buts en à peine 407 minutes disputées en Serie A : un carton. À quand un duo avec Higuaín pour transporter les Azzurri vers les sommets ?


  • Vous avez manqué Parme-Udinese et vous n'auriez pas dû


    - Effectivement vous n'auriez pas dû. Difficile en effet de croire qu'une rencontre puisse être repoussée pour l'impossibilité financière à assurer la sécurité des spectateurs. Cela a pourtant bien été le cas entre Parme et l'Udinese. Le huis clos ? Une solution envisagée un temps, mais refusée par les joueurs comme l'a expliqué le capitaine parmesan Alessandro Lucarelli : « On s'y est opposé parce que nous pensons aussi aux droits des abonnés qui payent à l'année. Le football se fait avec les tifosi. » Des tifosi qui n'ont pas non plus pu assister au derby de la Lanterne, entre la Sampdoria et le Genoa, repoussé à ce mardi 18h30 à cause de grosses intempéries, samedi soir. Dépressions et perturbations pour la Serie A donc.


  • Le tifo du week-end


    Un club à la dérive et un match annulé n'auront pas eu raison des tifosi de Parme venus manifester leur mécontentement et leur soutien à leur équipe de cœur devant le stadio Tardini. Environ 1000 âmes en colère qui se sont notamment fendues d'un jeu de mot à l'égard des supposés responsables de la situation : « Ghirardi et Leonardi, dommages permanents » (danni permanenti en italien en référence à Giampietro Manenti, le nouveau président).



  • Les buts du week-end


    Paul Pogba commence à fatiguer, mais la Juventus peut toujours compter sur Andrea Pirlo pour assurer le spectacle. Une frappe limpide qui permet d'ailleurs à la Vieille Dame de s'imposer contre l'Atalanta (2-1) et de prendre neuf points d'avance sur la Roma.



    Déjà buteur décisif avec une Panenka contre l'Udinese, le week-end dernier, Antonio Candreva a récidivé face à Palerme avec une superbe frappe sous la barre. La Lazio s'impose 2-1 et monte à la quatrième place à cinq points du podium.



    Mauro Icardi rejoint, lui, Carlos Tévez en tête du classement des buteurs avec 14 réalisations, et de quelle manière ! Sur une belle passe de Medel, l'attaquant argentin réalise en effet un enchaînement sublime pour doubler la mise et permettre à l'Inter d'enchaîner, contre Cagliari (2-1), sa troisième victoire consécutive en championnat, une première cette saison.




  • Les images du week-end


    Dépression à un stade déjà avancé pour Mattia Destro qui n'a touché que 11 ballons malgré la victoire du Milan AC contre Cesena (2-0). Prudent, le club lombard a interdit à son attaquant de se raser seul.


    Le Napoli n'oublie jamais ses guerriers. Face à Sassuolo, le public du Stadio San Paolo a ainsi rendu hommage à l'ancien de la maison Paolo Cannnavaro : « Ils t'ont enlevé ton maillot, mais pas ta foi. Bon retour à la maison Capitaine ! »


    Un terrain vague ? Non pas vraiment ! Voici les restes du mythique stadio Filadelfia du Torino. Une enceinte où des travaux de reconstruction ont débuté.



  • Le concours du week-end : la célébration… manquée


    Le fail de Leonardo Bonucci face au Milan AC, début février, a inspiré certains pensionnaires de Serie A. Auteur justement de l'ouverture du score des Rossoneri contre Cesena, Giacomo Bonaventura s'est ainsi également essayé au saut de panneaux publicitaires. Raté.




    Après le superbe but d'Icardi face à Cagliari, les Nerazzurri étaient, eux, en transe. Une danse collective qu'on ne renierait pas au bal du troisième âge.



    Cette jolie concurrence doit toutefois s'incliner devant Antonio Candreva. Après avoir marqué l'un des buts du week-end, le Laziale se sentait visiblement indestructible : « Qui peut me stopper ? » Une barrière du stadio Olimpico... Ça fait mal, ça fait mal. Contraint de céder sa place, Candreva ne souffre toutefois que d'une grosse contusion. Heureusement, on a frisé la blessure la plus ridicule de l'histoire.




  • La stat inutile


    - 5mn 33. Soit le temps qu'a mis Dries Mertens pour se faire expulser contre Sassuolo après son entrée en jeu. Un record de précocité cette saison. Le diable rouge est sorti de sa boîte.


  • Et sinon


    - Francesco Totti a inscrit son 240e but en Serie A contre le Hellas Verone. Insuffisant pour assurer la victoire à la Roma qui réalise son huitième match nul en onze matchs (1-1). Il Capitano n'a d'ailleurs pas apprécié son remplacement peu après l'heure de jeu.
    - Économisé par Vincenzo Montella, Mohamed Salah a encore marqué avec la Fiorentina (son deuxième but en trois frappes !), quelques minutes après son entrée en jeu. Cela ne suffit toutefois pas à la Viola qui partage les points avec le Torino (1-1)
    - La Serie A est avec 2,66 buts/match le quatrième championnat européen à ce classement précis derrière le championnat des Pays-Bas (Eredivisie : 3,05 buts/match), d'Allemagne (Bundesliga : 2,81 buts/match) et de Belgique (Jupiler Pro League : 2,79 buts/match). Plus que la clé, on a carrément perdu le cadenas.
    - Sebastian Giovinco a été retrouvé en bonne santé à l'accueil d'un centre commercial canadien par sa maman. Ouf.

    ⇒ Résultats et classement de Serie A

    Par Eric Marinelli
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 41 minutes Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 1
    Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom