1. //
  2. // 1/4 de finale retour
  3. // AS Monaco/Juventus (0-0)

La Juventus stoppe le périple rouge

Zéro. Comme le nombre de buts ce soir. La Juve a bien contenu les attaques de courageux Monégasques et composte son billet pour les demi-finales. Et du coup, zéro aussi comme le nombre de clubs français au prochain tour de la Ligue des champions.

Modififié
1k 163
Il suffisait d'un 0-0 à la Juventus pour aller en demi-finale de Ligue des champions. Et en bons Italiens qu'ils sont, les Turinois ne s'en sont pas privés. Les hommes de Massimo Allegri ont défendu très bas, ils ont tenu et tenté parfois leur chance en contre, mais pourquoi en faire plus finalement ? Monaco, qui devait marquer pour passer, a tout essayé, tout donné, mais s'est confronté à un mur d'expérience. Les Monégasques ont eu des occasions, mais pas suffisamment dangereuses pour ouvrir le score. La dure loi du « c'est celui qui est le plus expérimenté qui gagne » a encore eu raison de nos clubs français en Ligue des champions.

Opposition de style


D'entrée de jeu, les deux équipes affichent leurs ambitions. La Juventus est intraitable défensivement et joue en contre. Il lui faut garder ce score quitte à franchir les limites, comme sur cette main de Chiellini dès la première minute de jeu. En tombant, l'Italien récupère le ballon de la patte et empêche Moutinho d'aller plus loin. Le paroxysme de l'antijeu. Les phases offensives turinoises sont très courtes et peu dangereuses, hormis cette frappe de Tévez juste avant la mi-temps qui pousse Louis-II à retrouver son naturel… Le mutisme, le silence. Alors que Monaco de son côté essaye d'assiéger et d'asphyxier son adversaire quitte à tenter de loin comme sur ces lourdes frappes de Kondogbia à la 6e et à la 20e qui font frémir Buffon. Par deux fois seulement, ils arrivent à s'immiscer dans la surface bianconera. Une première fois à la 15e minute avec Bernardo Silva qui centre fort et pousse presque Barzagli au CSC. Une deuxième fois à la 36e avec Kondogbia qui tente de passer entre Vidal et Chiellini, mais tombe dans la surface. Pas de penalty pour l'arbitre. Catenaccio vs étranglement. Le sort ne choisit pas son camp. Pas encore en tout cas. Monaco veut aller chercher la demi-finale, la Juve l'attend.

Harder, better, faster, stronger


Et l'opposition de forces ne semble pas en mesure de changer en seconde période. Au contraire, elle s'amplifie. La Juventus défend encore plus bas, plus fort, et part plus vite en contre. Monaco multiplie les offensives plus souvent et plus dangereusement. On se croirait dans une chanson des Daft Punk. Très vite, Monaco se retrouve dans le camp turinois. Très vite, Buffon se troue sur un coup franc de Carrasco, mais Abdennour est trop court pour pousser le ballon. Très vite, un contre mené par Tévez débouche sur une frappe sans contrôle de Morata... Et ça se passe comme ça pendant un bon bout de temps. Pendant au moins 30 minutes. D'un côté comme de l'autre, plus le temps passe, plus le rythme s'intensifie, plus les occasions se succèdent, et plus le tableau d'affichage semble vouloir rester bloqué sur ce 0-0. Et puis finalement, la fatigue prend le dessus. L'expérience de la Juventus aussi. La temporisation est un art, Monaco le sait désormais. L'arbitre siffle trois fois. C'est la fin. La Juventus mérite largement sa demi-finale pour sa capacité à gérer des matchs compliqués. Monaco a eu sa chance, mais ne l'a pas saisie. Oscar Wilde leur dirait qu'ils peuvent avoir des regrets, mais pas de remords. L'épopée rouge s'arrête là.

À lire : les notes du match

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Problema ? Niveau : DHR
M'est d'avis que la Juve va prendre cher en demies.

Bravo Monaco sinon pour ce beau parcours en LDC.
bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
C'est Sabella qui entraine la Juve maintenant?
TheRedRooney Niveau : DHR
C'était un match de Série A ?
Putain, j'aurais aimé que Suarez bouffe Chiellini jusqu'à en recracher les os.

Mais quel catin ce joueur, c'est pas possible!
C'est dommage que la Juve, avec un effectif de qualité, refuse autant de jouer.
TheRedRooney Niveau : DHR
La main au bout de deux minutes de Chielleni, c'est vraiment du pure italien !
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 8
Les deux rencontres de ce soir étaient quand même pas folichonnes.
Match 100% rital, match pété, match plié. Chiellini, les dents de Suarez auraient du le planter profondément, jusque dans son âme. En tout cas, sa main est déjà détourné à toutes les sauces. C'est l'éclate, sauf pour les Moneygasques.
Bravo Abdennour, sûrement le meilleur joueur du match. Kondogbia, très bonne 1ère mi-temps.
Désolé mais pour les clubs français, on a beau y croire, on y arrive pas. Soulever la Coupe aux grandes oreilles, c'est pas pour demain, ni pour l'an prochain. Dans 10 ans ? Que neni.
Attaque-Defonce Niveau : CFA
Note : 2
Putain la Ligue des Champions ce soir, c'était une purge que n'aurait pas reniée Arkan...
Hey caramba Niveau : DHR
Bon et bien chaque cliché et autre lieux commun des matchs face aux équipes italienne auront été respecter ce soir. Une organisation défensive archi huilée, des coups en fourbe , le penalty flagrant non sifflée ... c'est malheureusement toujours la même rengaine on l'aura vu des milliers de fois ce scénario.

On aura beau avoir eu pas mal d'espoir au vu des 65 premières minutes rien y fait on finit toujours par se casser les dents face à leur pragmatisme qui va finir par devenir légendaire .. Ça gagne petit bras face aux français mais ça va surtout sortir des le prochain tour au vu du non jeu proposé.

Et puis il faut tout de même avouer que Russel a raison sur de nombreux points , si c'est ça le champion italien il se pourrait que le déclin de leur contrée sois bien plus avancer qu'on ne l'imaginait.
Bon ben penalty un peu bidon à l'aller, penalty limite sifflable sur ce match et Chiellini qui peut prendre un carton rouge d'entrée pour son geste, ou au moins pour l'ensemble de son oeuvre... Ajoutez à cela une indigence dans le jeu et presque aucun mouvement offensif sur les deux matches, et au final la Juve vous avez la sensation que les Italiens passent sur un coup de bol.
LucaBrazzi Niveau : CFA
Note : 18
Une qualification a l'italienne , c'est moche mais au final sa passe .
Un classique qu'on avait oublié .
Un vrai combat livré par toutes les lignes monégasques. Une réelle envie de jouer, de se surpasser, d'y croire. Une Juve repliée, acculée mais infranchissable. Reste cet élan de football collectif des rouges et blancs dont pourrait s'inspirer le PSG pour ces campagnes à venir. C'est Monaco qui crée l'enthousiasme national sans néanmoins créer la surprise. A un poil près. Bravo.
Zéro. Comme le nombre d'occases de la Juve en 180 minutes.
Message posté par TheRedRooney
C'était un match de Série A ?


au moins on est certain que tu la regardes pas pour dire des conneries pareils
http://www.sofoot.com/vine-encore-un-bu … 99117.html
J'ai mal à mon foot, l'interview d'Evra finit de m'achever, j'ai des plaques partout sur le corps rien qu'en voyant sa tronche de cake.

Bravo Monaco !
Bayern-Juve ou Real-Juve ou Barça-Juve, en jouant ainsi, la Vieille Dame peut la faire à l'envers avec son jeu de déambulateur. Putain ça fait peur.
Judas Maccabeus son of Mattathias Niveau : Loisir
C'est beau une juve sans imagination, dribbles ou creation... Une juve sans Paul Pogba quoi.
Attaque-Defonce Niveau : CFA
Note : 14
Sinon, je vous propose ce superbe documentaire qui retrace parfaitement la carrière de Chiellini.

https://www.youtube.com/watch?v=zQ65DRdTM2U
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 163