1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 18e journée

La Juventus reprend ses aises, la Roma évite le pire

Lors d'une 18e journée qui voyait s'affronter les quatre premiers au classement, la Juventus effectue la bonne opération avec un gros coup à Naples. La Roma, blessée mais laissée en vie par la Lazio, marque le pas. L'Inter et la Fiorentina montrent des signes de vie, pas le Milan.

Modififié
6 8
  • L'équipe du week-end : la Juventus


    Dans le vaste zoo de Serie A, il est un zèbre qui n'avait plus gambadé joyeusement dans la brousse napolitaine depuis l'an 2000 et 9 matchs consécutifs. Qui plus est, l'animal bianconero en question était apeuré par un braconnage de la Supercoupe d'Italie au mois de décembre à Dubaï. Comment faire, alors, pour garantir un safari réussi en terre hostile ? Contacter d'abord un bon guide français disposant d'un solide arsenal à sa disposition. Ne pas se laisser griser par des échanges entre Uruguayens sauvages. Finir sereinement la randonnée avec l'aide d'un passeur chilien. Grâce à Pogba, Cáceres et Vidal, la Juventus s'impose enfin à Naples (1-3) et s'assure le titre de champion d'automne. Enfin, champion d'hiver. C'est pareil.

  • Le joueur du week-end : Francesco Totti


    « Je sais qu'avec il Capitano sur le terrain, il peut toujours arriver des coups de génie.  » En une phrase, aux micros de Radio Rai à la fin du derby de Rome, Rudi Garcia vient de résumer la prestation de l'éternel Francesco Totti. Une première mi-temps fantomatique à l'image des siens. Puis un doublé aussi beau qu'inespéré avant une célébration déjà mythique. À 38 ans, Totti rejoint Dino Da Costa au tableau des meilleurs buteurs de la stracittadina romaine avec 11 buts (mais Da Costa en avait inscrit 2 en Coupe, alors que Francesco a planté les 11 en Serie A). Er Pupone nous a encore bien eu, tout va bien, merci pour lui.


  • Vous avez raté Fiorentina-Palermo et vous n'auriez pas dû


    Dybala blessé à l'échauffement, Gómez toujours aussi maladroit : difficile d'être alléché par ce Fiorentina-Palermo au coup d'envoi. Et pourtant. Le stade Artemio Franchi a pu apprécier un très grand spectacle avec pas moins de sept buts, deux barres, des rebondissements à la pelle et la victoire finale des siens 4-3. À noter aussi la jolie ouverture du score de Pasqual au terme d'un mouvement collectif abouti et le petit bijou de Joaquín, insensible à l'emprise du temps. Bon, Mario Gómez n'a pas marqué, mais ça, c'est peine perdue.

  • Un week-end, un tifo


    Youtube

    Derby à « domicile » oblige, les tifosi de la Roma ont mis le paquet sur leur tifo ce week-end. La Curva Sud a ainsi dévoilé le portrait de joueurs historiques giallorossi accompagné de ce message : « Fils de Rome, capitaine et bandiere... Ceci est ma fierté que vous ne pourrez jamais avoir. » Réponse des tifosi laziali : « Mon grand-père supportait la Lazio... Le tien aussi. »

  • Un week-end, un hommage


    Youtube

    Le Napoli a rendu ce dimanche un vibrant hommage au chanteur napolitain Pino Daniele disparu le 4 janvier à l'âge de 59 ans à la suite d'un infarctus. Le président Aurelio De Laurentiis a ainsi livré un témoignage touchant avant d'offrir un maillot au frère du chanteur qui s'est lui-même exprimé auprès du public. Puis, à l'entrée des deux équipes sur le terrain, tout le stade a repris comme un seul homme la célèbre chanson Napule è. Émouvant.

  • Le(s) tweet(s) polémique(s) du week-end


    « C'en est trop ! La Juve est une bonne équipe, mais si elle est aussi aidée par les arbitres, elle devient imbattable. C'est inadmissible que 6 arbitres ne voient pas 2 joueurs hors-jeu. C'est de la mauvaise foi ou de l'incompétence. Ces 6 arbitres doivent être mis de côté pour longtemps.  » Le président du Napoli, Aurelio De Laurentiis a dévoilé le fond de sa pensée sur son compte Twitter. Dans son collimateur, le but du 2-1 bianconero signé Cáceres en (légère) position de hors-jeu. Une action qui ne va pas manquer de faire réagir la Botte, n'est-ce pas Rudi ?




  • Les images du week-end


    Fait unique en Europe, la Lazio (qui ne porte plus de sponsor sur son maillot depuis des années et des années) avait décidé d'afficher le message « Je Suis Charlie » sur son maillot, à l'occasion du derby romain. Une très belle initiative en hommage aux victimes des attentats de Paris, saluée partout dans le monde.


    Pour ses retrouvailles avec Alessio Cerci, le public du Torino, un brin rancunier, s'est fendu d'un message à son ancien poulain « Bon retour dans le football... qui ne compte pas » . Le nouveau joueur du Milan AC est resté toute la rencontre sur le banc, assistant impuissant à la triste prestation des siens (1-1).


    Assommé par Marco Andreolli lors de la solide victoire de l'Inter contre le Genoa (3-1), Roberto Mancini s'étale au sol comme dans une bonne vieille séquence de Vidéo Gag. Sauf qu'à la différence de l'individu moyen, Mancini garde la classe. What else ?


    Non cette image n'est pas une archive. Giorgio Chiellini a une nouvelle fois fini un match en mode bandage-filet de pêche. Une arme fatale pour son style .


  • Et sinon on a vu...


    Luca Toni marquer et Javier Saviola faire une passe décisive pour la victoire du Hellas contre Parma (3-1). Vérone recyclage.
    Le cinquième but de Kamil Glik, défenseur central de métier et désormais meilleur buteur du Torino. En même temps avec Amauri et Quagliarella...
    Cagliari s'imposer pour la première fois de la saison à domicile, pour la... première au Sant Elia de Zola. « J'accuse » Zeman ?
    Felipe Anderson marquer son 5e but et délivrer sa 5e passe décisive en... 5 matchs. Attention, le diable n'est pas loin.
    33 buts, un record cette saison. À signaler, en outre des exploits de Pogba, Vidal et Totti, des belles frappasses d'Eder et de Zappacosta ou encore un parfait coup franc de Lazarević.

    Par Eric Marinelli
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Quand je vois la réaction de De Laurentiis, je me dis parfois qu'il vaut mieux arrêter de s'intéresser au foot Italien, peuplé de lâches et de connards au niveau des dirigeants. Le mec trouve quand même le moyen de dire que Caceres est hors jeu alors qu'il ne l'est pas du tout, et de parler de Chillini, qui, selon les règles du foot actuelles, n'est pas considéré non plus comme faisant partie du jeu.

    Le mec trouve donc le moyen de doublement se planter, et à partir de ces faux constats de porter des allégations néfastes pour tout un club et surtout pour la Série A. Le pire c'est que des milliers de demeurés vont acquiéser.

    La défait du Napoli n'est dû qu'à une seule chose sur ce match : le niveau ridicule de ces attaquants devant le but.
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    Ce genre de déclarations font mal au foot italien. De Laurentis manque clairement de jugeote, c'est dommage...
    Sinon la supercoppa c'était à Doha, pas à Dubai.
    LucaBrazzi Niveau : CFA
    des suiveurs de la Fio' cette saison ?? il se passe quoi avec Mario Gomez ??
    Ce préservatif en sparadrap, c'est le meilleur chapeau qui aille à la testa di cazzo de Chiellini.
    shamoidor Niveau : DHR
    Quand on a plus d arguments ... La juve triche voila pas besoin de discours. Je repondrais pas plus que les autres mais nous on gagne. Et puis bon des napolitains qui nous accuse de vol ...
    Juventine7 Niveau : CFA2
    Ah ah mortacci tu m'as bien faire rire.
    Bah oui c'est devenu habituel depuis FARSOPOLI, la Juve a acheté tout les arbitres pour gagner 3 scudetto d'affilé.
    Mais c'est pas grave, une bonne perf en champions et un double nationale pour mettre tout le monde d'accord et basta.

    Fino alla fine forza Juve !!
    Milan_forza18 Niveau : CFA
    Ce championnat est réellement à part dans le monde. Exceptionnel la serie A est incroyable !
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    6 8