1. //
  2. // Demies
  3. // Juventus-Inter (3-0)

La Juventus prend une belle option

Face à une équipe de l'Inter, entreprenante, mais pas assez dangereuse et surtout trop naïve, la Juve fait un grand pas vers la finale. La Vieille Dame peut notamment remercier son Super Sub, Álvaro Morata, auteur d'un doublé. Et un peu Cuadrado aussi.

Modififié
407 50

Juventus FC 3-0 Inter Milan

Buts : Morata (36e sp, 63e) et Dybala (83e)

On l'annonce partant, les rumeurs du mercato se font de plus en plus insistantes, car il remplit toujours ce rôle de remplaçant de luxe, mais ce soir, il a prouvé qu'il n'avait rien perdu de son sens du but. Que ce soit pour regagner sa place à Turin, ou pour finir de convaincre les intéressés, la mission est réussie. Morata s'est fait remarquer. Il a frappé une première fois sur penalty et une seconde fois, en renard, sur un ballon qui traînait dans la surface. Dybala a fini le boulot en fin de match. Et quelle que en soit la situation de Morata, la Juve prend une belle option pour la finale de Coppa.

La main de Medel, le penalty de Morata


Si l'Inter affiche son envie de prendre les choses en main dès le coup d'envoi, c'est la Juventus qui a le dernier mot. Comme souvent ces derniers temps. Dès les premières minutes, c'est Medel qui traduit l'enthousiasme des Interistes... Mais sa frappe ne fera qu'effleurer la lucarne. Quelques minutes plus tard, Felipe Melo remet ça... Mais cette fois-ci, c'est Neto qui se charge de retirer toute forme d'envie dans l'esprit des Milanais. Et puis très vite, la machine de la Juve se met en marche. Sans forcément mettre le pied sur le ballon. Ça commence par un coup franc aux 25 mètres, Cuadrado enroule sa frappe, mais Medel décide de l'arrêter du bras. L'arbitre estime que c'est non volontaire, le jeu continue, mais les hommes de Mancini semblent touchés. Moralement. Quelques minutes plus tard, Cuadrado retente sa chance... Au dessus. Ça se sent, ce n'est plus qu'une question de temps avant que la Juve ne prenne l'avantage. Et encore une fois, c'est Cuadrado qui va semer la zizanie dans la défense milanaise. Murillo le pousse, il tombe, penalty, carton jaune, transformation de Morata, 1-0. En rentrant aux vestiaires, Mancini doit se dire qu'il aurait mieux fait de bétonner, comme d'habitude.

Le break de Morata, le rouge de Murillo


Car rien ne va en s'arrangeant durant la seconde période. La possession a beau être pour l'Inter, c'est toujours la Juve qui se montre dangereuse. Surtout que le rythme baisse à vue d'œil, que les hommes de Mancini lèvent le pied et que ça n'a pas l'air de déplaire à Allegri. Et puis, sur un ballon mal dégagé par la défense milanaise, après un centre en force d'Évra, Morata trouve encore le cadre. 2-0.


Quelques minutes plus tard, Murillo trouve encore le moyen de faire faute sur Cuadrado. Le Colombien pousse le bouchon un peu trop loin. Deuxième carton jaune, synonyme de rouge. Bref, rien ne va pour Mancini ce soir. Surtout que Mandžukić laisse sa place à Dybala et que Morata ne semble pas décidé à s'arrêter à deux buts. Finalement, c'est le prodige argentin qui achèvera définitivement l'Inter. Sur une passe en retrait d'Asamoah à l'entrée de la surface, il place un plat du pied qui ne semblait pourtant pas très compliqué à sortir. Mais il faut croire que ce n'était vraiment pas la soirée de l'Inter, puisque même Handanovič se met à faire n'importe quoi. 3-0. La fin de match n'est qu'une longue succession de minutes pour l'Inter. Il leur en reste quand même 90 pour retourner la situation. Et cette fois-ci, une victoire 1-0 ne suffit pas.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Bon, en gros, faute interiste dans la surfa Vaut probablement mieux que la Fiorentina soit troisième pour l'indice UEFA.

Au fait, Melo est un infiltré.
Que c'est jouissif!
Très très très impressionnante cette Juve !
Barry Allen Niveau : CFA2
Le super sub de cette équipe ça serait pas plutôt Asamoah?
Ne te blesses plus Kwadwo .
Vous embalez pas garçons, 3-0 avec l'inter c'est pas suffis
Dybala c'est... pfiouu. J'ai pas les mots pour décrire ce joueur.
Super, visiblement on a pas le droit de finir de taper une phrase....
C'est Guido Rossi qui modère les commentaires ?
Une belle option ? A moins d'un cataclysme, la Juventus a 9 orteils et demi en finale.
Kwadwo is back sa fait plaisir
Si Trap, avec cette inter en mode terrassement portugais, c'est largement suffisant. Surtout que j'ai l'impression que Morata a retrouvé la confiance qui lui faisait défaut, et qu'au pire on a Dybala.
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Note : 1
Gros match de nouveau. L'inter jouera sans Miranda et Murillo au retour en plus.

Cette équipe degage une impression de serenite incroyable. Sur les 3 derniers matchs elle a du conceder max 3 occasions franches. Le travail realise par les joueurs et Allegri est incroyable.
Ronniesheva Niveau : CFA
Note : 1
Bah la vérité c'est qu'on tient notre finale milan-juve quoi... on verra ce que ça donne
doncarnol Niveau : CFA2
Le retour de Morata au panneau d'affichage qui se faisait attendre depuis début octobre était le seul point noir sur le visage rayonnant de la vieille dame, heureusement le dermato est passé ce soir...
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Message posté par doncarnol
Le retour de Morata au panneau d'affichage qui se faisait attendre depuis début octobre était le seul point noir sur le visage rayonnant de la vieille dame, heureusement le dermato est passé ce soir...


Le dermato s'appelle Felipe Melo?
Message posté par Charrua
Si Trap, avec cette inter en mode terrassement portugais, c'est largement suffisant. Surtout que j'ai l'impression que Morata a retrouvé la confiance qui lui faisait défaut, et qu'au pire on a Dybala.


Si Morata s'est débloqué, ça risque d'être intéressant.

Autrement, Mancini nous explique que jusqu'au penalty...
On lui dit que 2016 n'est pas 2006 et que Moratti ne met plus une thune dans la serie A?
butterfly Niveau : CFA
A la place du PSG, l'année prochaine je laisserais tomber Ronaldo et Lewandowski et je miserais entre 200 et 300 millions sur Dybala et Neymar.
doncarnol Niveau : CFA2
Message posté par Blatter m'a tuer
Le dermato s'appelle Felipe Melo?


Oui c'est lui qui a mis le 2ième coup de bistouri, avant il faisait du domicile chez la vieille dame mais maintenant il travaille pour le Dr Mancini à la clinique de milan...mal très mal...Felipe Melon
Note : 1
Message posté par Trap
Si Morata s'est débloqué, ça risque d'être intéressant.

Autrement, Mancini nous explique que jusqu'au penalty...
On lui dit que 2016 n'est pas 2006 et que Moratti ne met plus une thune dans la serie A?


Nan, ça peut devenir drôle pour la suite.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
407 50