1. //
  2. // 8e de finale aller
  3. // Celtic Glasgow/Juventus 0-3

La Juventus dompte le Celtic Park

Dominée dans l'engagement et dans le jeu, la Juve quitte pourtant l'enfer du Celtic Park avec une belle victoire (0-3). La Vieille Dame a su faire le dos rond et se montrer réaliste, devant de valeureux écossais, trop brouillons pour pouvoir concrétiser. Les quarts lui tendent les bras.

Modififié
0 52
Celtic-Juventus : 0-3 (0-1)
Buteurs : Matri (3e), Marchisio (77e) et Vučinić (83e) pour la Juve.

La Juventus a réussi ce que le Barça n'est pas parvenu à faire : battre le Celtic dans son antre. Et ce, sur un score large de 3-0, qui plus est. Score qui devrait sous-entendre une maîtrise complète du sujet. Comme quoi, il ne faut vraiment pas se fier au tableau d'affichage. Car la Juve a été dominée la quasi-totalité du match. Elle a su profiter d'une action isolée pour ouvrir le score en tout début de match, et des espaces en fin de rencontre. Très réaliste, elle a surtout su se montrer patiente, pour passer avec brio l'étape « Celtic Park » , et faire un grand pas vers les quarts de finale de Ligue des champions. Les Écossais, quant à eux, ont fait preuve comme à leur habitude d'un courage et d'un engagement extraordinaires. Mais le manque de réussite dans le dernier geste et la faiblesse des défenseurs au marquage ont eu raison de leurs espoirs. Être ultra-motivé ne suffit pas toujours.

Énorme Celtic, mais la Juve est réaliste

Surprenant, superbe début de rencontre. Poussés par un Celtic Park électrique, ce sont les Bhoys qui prennent le jeu à leur compte. Pas vraiment ce à quoi on s'attendait. Avec un gros pressing et une énorme débauche d'énergie écossaise en tout cas, la Juve est complètement acculée. Mais là encore, surprise, sur sa première ouverture, sa première incursion, la Vieille Dame va refroidir les ardeurs des locaux. Elle pourra remercier Ambrose, complètement devancé par Matri sur une longue passe, dont l'attaquant profite pour glisser le ballon entre les jambes de Forster. Le ballon a passé la ligne, avant même que Marchisio ne le catapulte au fond (0-1, 3e). Dingue. D'autant plus dingue que, comme si de rien n'était, les Verts retournent à leur tactique, toujours avec cet engagement caractéristique. En matière d'occasions franches, cela dit, c'est assez pauvre, en dépit de très nombreuses tentatives – et de l'activité d'un Commons, notamment auteur d'un joli retourné. Mais si le Celtic ne parvient pas à faire la différence, c'est aussi la faute à un bloc défensif bianconero placé très bas. Les Turinois, qui galèrent en revanche à la construction – obstination à la relance au pied et pressing adverse obligent – ne pourront pas profiter davantage du laxisme des défenseurs adverses au marquage. Autrement, on peut toujours se délecter des duels Lichtsteiner/Hooper et Brown/Pirlo, qui rythment tout autant la rencontre.

La Vieille Dame tue le match

On prend les mêmes et on recommence, la physionomie ne change pas un brin à la reprise. Le gros pressing écossais est toujours bien là, la Juve ne parvient toujours pas à enchaîner plus de trois passes, et au niveau des occasions franches, c'est toujours chou blanc. Le Celtic, encore dominateur, éprouve toutes les difficultés à franchir la muraille adverse, et lorsque c'est le cas – de plus en plus souvent via des centres dans la boîte – le Celtic manque cruellement de lucidité. À l'image d'Ambrose, laissé seul devant Buffon, qui ne parvient pas à croiser sa tête. Les minutes filent, les centres et coups de pied arrêtés se multiplient, la Juve ne sort plus du tout de son camp. Jusqu'à une contre-attaque rondement menée : au terme d'un jeu en triangle, Marchisio, servi côté gauche, crochète dans la surface et croise parfaitement sa frappe devant Forster (0-2, 77e). Le but du K.O, pour les courageux écossais. Enfin, pas tout à fait. Cinq minutes plus tard, Ambrose – encore lui – perd bêtement un ballon dans l'axe, et permet à Vučinić d'aller en planter un troisième (0-3, 83e). C'est dur, cruel même, pour les joueurs de Neil Lennon qui ont montré un superbe visage durant une grande partie du match. Mais patiente, appliquée et réaliste, la Juve a fait le taf. Elle est donc la première équipe italienne à venir s'imposer au Celtic Park. L'histoire ne se souviendra pas de la manière.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

DeanWinchester Niveau : CFA2
Superbe victoire sur une pelouse compliquée mais qu'elle attitude scandaleuse de la part du CELTIC bordel ! ces quoi ces simulations ? ces coups dans le dos ? le fait de gueuler sur l'arbitre toutes les 5 secondes ?
vraiment dégouté des Ecossais, c'est pas du fighting spirit ca mais de l'anti jeu, fier de cette équipe de la Juve qui n'a pas craqué mentalement (Vidal aurait surement tuer un mec en cas de crise), heureusement le football a gagner ce soir.
c'est sans doute le match ou la juve se crée le moins d'occasions de l'ere conte mais bon 3-0 au final.
Laura Bordelaise Niveau : CFA2
Vraiment dommage pour le Celtic. Ils ont été d'une telle générosité, c'était impressionnant. J'ai vibré avec les fans! Ils ont tout donné pour le maillot; il a manqué l'expérience et de la technicité dans le dernier geste. La juve n'a pas été flamboyante, juste réaliste. Il faudra qu'ils élèvent leur niveau de jeu s'ils veulent aller plus loin.
DeanWinchester Niveau : CFA2
"Il faudra qu'ils élèvent leur niveau de jeu s'ils veulent aller plus loin"

je suis d'accord dans le fond mais ce soir ce fut particulier, dés que tu touche le ballon tu a un chauve qui vient te découper en morceau et l'arbitre dit quasiment rien, n'importe qu'elle équipe aurait reculer a fond ce soir selon moi.

un match a manchester ou a munich, tu subit pas un tel anti-jeu car ces équipes savent aussi jouer au foot.
J'ai découvert Commons et ce joueur est vraiment bon. Radie, altruiste, technique, il lui manque juste un peu plus de précision dans les frappes.
La Juve a eu chaud et le 3 à 0 n'est pas vraiment mérité. Pour la Juve le duel est plié il vont pouvoir faire jouer Anelka
Laura Bordelaise Niveau : CFA2
Ils ont joué au physique mais c'était pas non plus des bouchers n'exagérons rien. Dans ces cas là, t'expulse aussi Lichtsteiner et d'autres turinois pour tirage de maillot et ceinture dans la surface.
Note : 5
Ah oui, c'est sûr, on peut dire que le Celtic a dominé si par domination on entend la possession du ballon. Mais pour en faire quoi ? Des frappes de fillette à l'entrée de la surface et des passes de la tête à Buffon ?
Moi j'ai vu la Juve avoir son match bien en main, laisser les écossais se crever comme des malades dans le pressing systématique d'un bout à l'autre du terrain et les exécuter proprement dans les vingt dernières minutes.
DeanWinchester Niveau : CFA2
Message posté par Laura Bordelaise
Ils ont joué au physique mais c'était pas non plus des bouchers n'exagérons rien. Dans ces cas là, t'expulse aussi Lichtsteiner et d'autres turinois pour tirage de maillot et ceinture dans la surface.


Non pas vraiment, Licht a été un grand champion d'ailleurs, démonter par Hooper tout le match (muntari style) il a su garder son sang froid, beaucoup de joueurs aurait craqué.
Laura Bordelaise Niveau : CFA2
Je pense au contraire qu'ils ont un peu peur. Même s'il est vrai que dans les 30 dernières minutes ils ont géré et "tué" le celtic, je pense qu'ils ne s'attendaient pas à une tel pressing.
Rigueur et intelligence tactique. Ce que certains ne savent pas faire
rainbowmatador Niveau : District
La juve a pas mal subi, c'est vrai. D'ailleurs, je me suis un peu énervé en voyant un déchet assez inhabituel... Maintenant ils ont du avoir 3 occaz qu'ils ont foutu dedans. Le match aurait pu durer 2 jours, que ça n'aurait pas changé la donne. Mais cette équipe du Celtic a un très beau sens du collectif. La juve a prouvé en tout cas une chose : Qu'elle saura planter n'importe quelle équipe même quand elle sera acculée.
Laura Bordelaise Niveau : CFA2
euh éclaires moi mis à part se prendre une torgnole je vois pas :S
C'était engagé mais pas trop. Super match de la défense en tous cas, Caceres a quasiment fait oublier que Chiellini n'était pas là. J'ai enfin compris pourquoi on a pris Peluso. Matri+Marchisio = 2 passes déc et 2 buts....

Et puis une citation parce que c'était presque ça...

Message posté par Lothaire (24) le 12/02 à 12:57
Un petit 3-0
declaubianco Niveau : CFA2
Gros blocage psychologique de la juve en première période, un bloc équipe débandé et très bas, sans aucune cohérence tactique, incroyablement attentiste, c'est plus dans cette première période, la limite technique et offensive du celtic que notre capacité défensive qui nous a souri.
En seconde période, la juve a été plus concentré, meilleure dans l'anticipation, forcément plus dangereux du fait que l'équipe pouvait se projeter plus facilement vers l'avant, notre aisance technique a finalement fait la différence.
Laura Bordelaise Niveau : CFA2
Message posté par rainbowmatador
La juve a pas mal subi, c'est vrai. D'ailleurs, je me suis un peu énervé en voyant un déchet assez inhabituel... Maintenant ils ont du avoir 3 occaz qu'ils ont foutu dedans. Le match aurait pu durer 2 jours, que ça n'aurait pas changé la donne. Mais cette équipe du Celtic a un très beau sens du collectif. La juve a prouvé en tout cas une chose : Qu'elle saura planter n'importe quelle équipe même quand elle sera acculée.


J'ai pas trouvé Pirlo super brillant
DeanWinchester Niveau : CFA2
Message posté par Laura Bordelaise
euh éclaires moi mis à part se prendre une torgnole je vois pas :S


Justement, comme ce soir, Hooper lui a mit des coups tout le match, il aurait pu sortir de son match, pété un plomb, ça aurait été légitime, mais non, il reste dans son match malgré les coups et malgré l'arbitre qui ne dit quasiment rien, la marque des grand, mentalement du moins.
rainbowmatador Niveau : District
C'est vrai, il était pas forcement dans un grand soir. Après, en plus de quelques ouvertures, il a mis quelques vents à Hooper qui jouait comme un sale con par contre...
Message posté par Trap
C'était engagé mais pas trop. Super match de la défense en tous cas, Caceres a quasiment fait oublier que Chiellini n'était pas là. J'ai enfin compris pourquoi on a pris Peluso. Matri+Marchisio = 2 passes déc et 2 buts....

Et puis une citation parce que c'était presque ça...

Message posté par Lothaire (24) le 12/02 à 12:57
Un petit 3-0


Oui, Peluso ça fait deux matchs que je suis admiratif. Excellente recrue et j'ai dans l'idée qu'on n'a pas encore tout vu. Eh, Trap, t'imagines quand tu écriras la même chose d'Anelka ?

Le truc qui me comble ce soir par dessus tout, c'est le verdict du match quant la préparation physique que le staff technique a mise en place début janvier. On ne pouvait pas rêver meilleur test. Il suffit de voir le rendement d'un Marchisio qu'on prétendait en déclin. Février va être noir et blanc.
DeanWinchester Niveau : CFA2
Pirlo pareil, il a pas fait un énorme match a cause du marquage individuel, bon il fait son match malgré tout, mais il ressort pas du lot comme marchisio

ben le mec, malgré l'attentat de forrest et l'attitude de brown, il a pas eu peur et n'a pas cesser de demander le ballon etc .. je trouve ça fort, certains se serait chier dessus.
maxlojuventino2 Niveau : DHR
Pirlo a surtout été maltraité par l'arbitre... Y a des tacles sacrément dégueulasses sur lui qui méritaient plus qu'une simple faute... Pirlo ne pouvait pas jouer, les écossais faisaient systématiquement faute sur lui. Y a un moment c'est juste pas possible de laisser faire ça!

Sinon Marchisio et Peluso ont été fabuleux! surtout Marchisio! Quel match! deux buts(un et demi) et une passe décisive et tellement de contrôles magiques... Il a porté l'équipe à bout de bras. Si seulement Anelka n'avait pas raté sa passe en fin de match, les stats de Marchisio auraient été encore plus impressionnantes...
et on dirait bien que Marotta a tapé dans le mille avec Peluso. Comme quoi quand on fait jouer les joueurs à leur vrai poste ils sont meilleurs...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Paris débande sur la fin
0 52