1. //
  2. // 3e journée

La Juventus bouge encore

Une démonstration turinoise 4-0 à l'Udinese, et le peuple bianconero reprend espoir. Sinon, le Milan confirme ses difficultés et l'Inter est déjà en tête. Avec Cesena... Eh ouais !

Modififié
0 0
Ceux qui trouvaient le calcio violent, mal élevé, vulgaire et décadent en seront sans doute pour leurs frais : cette année, le championnat italien a décidé de devenir lettré. C'est en tout cas l'une des lectures que l'on peut faire de cette troisième journée. En battant Lecce 1-0 (but de Bogdani), le promu Cesena, qui fête sa première saison de Serie A depuis 1990-91 et compte trois joueurs ayant terminé leurs études universitaires (record national), s'est hissé en tête de la Serie A. C'est une surprise de début de saison, mais une surprise qui a de la gueule. Parce que Cesena n'a toujours pas pris un but en trois matchs, et que ses sept points, l'équipe de Massimo Ficcadenti les a pris contre la Roma, le Milan AC et, donc, Lecce.



Pour l'heure, les Romagnols partagent leur première place avec les méchants Lombards de l'Inter Milan. Poussifs depuis la reprise, les champions d'Europe ont encore été bousculés à Palerme, où les locaux ont mené 1-0, sous l'impulsion des coups de pinceaux de Javier Pastore, le plus grand joueur sous-coté du monde actuel. Mais Samuel Eto'o, qui n'a visiblement pas si bien vécu que cela le fait que Diego Milito s'accapare les sunlights la saison dernière, y est allé d'un doublé classieux (le dribble sur le premier but !) pour remettre les choses au point : l'Inter, qui a gagné 2-1, reste bien la meilleure équipe italienne, et Samuel Eto'o le meilleur avant-centre de la Serie A. Voilà qui devrait faire peur à la concurrence, si elle existe encore.



La concurrence, justement. Le Milan AC des quatre fantastiques continue de se construire cahin-caha. Ce week-end, Ronnie et ses amis n'ont pu faire que match nul contre Catane (1-1), et ce n'est ni Zlatan, qui s'est accroché cette semaine avec l'auguste Arrigo Sacchi, ni Robinho, qui ont marqué ; mais le grand, l'éternel, le fabuleux Pippo Inzaghi. Si le but était beau ? Non. Mais il évite le ridicule. En attendant, ça ne va pas très fort. “Piccolinho”, a justement titré la Gazzetta dello sport pour désigner la petite performance. Le troisième grand candidat au titre déclaré, la Roma, pédale itou dans la polenta. Après sa déroute à Cagliari de samedi dernier (5-1) et sa défaite sans discussion cette semaine au Bayern (2-0), les Romains se sont cette fois-ci fait rejoindre de 2-0 à 2-2 face à Bologne. La polémique pointe déjà son nez, puisque Totti aurait accusé Ranieri de jouer le catenaccio, et que Ranieri a pété un câble en conférence de presse samedi (sept minutes de monologue égotiste et paranoïaque). Consolation pour les amateurs de beauté plastique et d'amorti poitrine, Marco Borriello a tout de même marqué son premier but de la saison.



Et la Juve, alors ? Bah, on n'a pas fini d'être étonnés. Ce week-end, les hommes de Del Neri ont clos une semaine à dix buts, sans en encaisser cette fois, par la grâce d'une victoire 4-0 sur le terrain de l'Udinese. Pour la chronique : but horrible de Bonucci (cafouillage sur coup de pied arrêté), but normalement magnifique de Quagliarella (une talonnade, cet homme aime le risque), but rageur de Marchisio (une volée du gauche colérique), et but anodin de Iaquinta (frappe du droit mollassonne mais bien placée). Plus un Del Piero de gala, et deux passes décisives de Krasic, qui confirme sa grandeur. Ça n'a l'air de rien, mais la Juventus a peut-être lancé sa saison ce dimanche.



Pour le reste, la Fiorentina chute encore face à la Lazio, Parme concède le nul à domicile face au Genoa (1-1, Giovinco ne peut pas tout faire non plus), Brescia met fin au début de saison euphorique du Chievo (0-1), Cagliari neutralise Bari (0-0), et Naples piège la Sampdoria (1-2). Que les fans de poésie se rassurent toutefois: oui, Antonio Cassano a bien marqué son troisième but en trois matchs. Sur pénalty, certes, et alors ?


Stéphane Monteverdi





Les résultats

Fiorentina 1-2 Lazio Rome


AC Milan 1-1 Catane


Bari 0-0 Cagliari


Chievo Vérone 0-1 Brescia


Cesena 1-0 Lecce


Palerme 1-2 Inter Milan


Parme 1-1 Genoa


Udinese 0-4 Juventus Turin


AS Roma 2-2 Bologne


Sampdoria Gênes 1 - 2 Naples





Les buts



Palerme-Inter







Udinese-Juventus





Roma-Bologne



Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Un Mayence rock'n'roll
0 0