1. //
  2. // 3e journée
  3. // Résumé de la soirée

La Juve tombe, le Borussia et l'Atlético volent

40 buts hier, 19 aujourd'hui. L'Olympiakos se paie la Juve alors que le Borussia et l'Atlético cartonnent. Arsenal se sauve au buzzer contre Anderlecht, tandis que Ludogorets remporte une victoire historique contre Bâle.

Modififié
2 50
  • Olympiakos-Juventus : 1-0

    But : Kasami (37')
    Non, le groupe A de cette Ligue des champions ne sera pas à sens unique. L'Olympiakos va pouvoir y jouer son rôle de trouble-fête, dans un groupe où l'on n'attendait « que » la Juventus et l'Atlético Madrid. Après s'être offert le scalp des derniers finalistes de la compétition, les Grecs sont rentrés dans le lard de Turinois dépassés pour s'offrir un sujet de prestige. Finalement, pour la Juventus, le match nul concédé le week-end passé contre Sassuolo n'était pas qu'une erreur de parcours. Il y a bel et bien des carences dans la machine italienne et Kasami en a profité en première période suite à une bonne passe de Mitroglou. Une ouverture du score sur un but rondement mené qui sera le seul de la soirée. La suite ? Une Juve qui tentera tant bien que mal de revenir au score, mais qui n'y mettra du cœur que dans les vingt dernières minutes. Bien trop tard contre une équipe du Pirée dure à bouger à domicile. Les joueurs de l'Olympiakos occupe donc la tête du groupe, avec l'Atlético.

  • Atlético Madrid-Malmö : 5-0

    Buts : Koke (48'), Mandžukić (61'), Griezmann (63'), Godín (87'), Cerci (92')
    Il aura fallu toute une mi-temps à l'Atlético Madrid pour se mettre en branle. Car lorsque l'équipe coachée par Diego Simeono a enclenché la première, elle a littéralement marché sur des Suédois en manque de rythme. Les Colchoneros ont dû attendre le retour des vestiaires pour trouver une première fois le chemin des filets grâce à Koke. La pépite espagnole s'est retrouvée à la conclusion d'une action collective superbe impliquant Juanfran, Turan et Griezmann, un trio en « ânes » qui a fait tourner la défense de Malmö en bourrique. Dans la foulée, Mandžukić s'est appuyé sur un bon centre de Koke pour s'arracher devant Olsen, le portier de Malmö, et doubler la mise. Tout ça avant que Tonio Griezmann ne vienne donner définitivement raison à Simeone de l'avoir titularisé en marquant astucieusement sur une nouvelle passe de Koke. Certainement éreintés par une première mi-temps éprouvante passée à défendre, les joueurs suédois se sont écroulés ensuite. Une tête de Diego Godín sur corner, puis un but de Cerci, qui venait d'entrer, ont embelli la victoire des Colchoneros. Une bien belle soirée pour des Madrilènes qui partagent désormais la tête avec l'Olympiakos.

  • Galatasaray-Dortmund : 0-4

    Buts : Aubameyang (6', 18'), Reus (41'), Ramos (83')
    Ça commençait à fumer très sérieusement pour Jürgen Klopp, mais comme à son habitude, le coach du Borussia Dortmund s'est offert une « taffe » d'oxygène en Ligue des champions. Les Allemands restent impériaux en C1. En déplacement à Istanbul pour y affronter une équipe de Galatasaray pas simple à manœuvrer, les joueurs du Borussia ont réalisé le match parfait pour signer une troisième victoire en trois matchs. Pierre-Emerick Aubameyang a endossé le costume de héros en trouvant le chemin des filets à deux reprises en première période. Une première fois grâce au duo retrouvé Reus-Mkhitaryan, qui lui a servi l'ouverture du score sur un plateau. Une deuxième fois grâce à un centre astucieux de Lukasz Piszczek et un oubli de la défense turque. Tout ça avant que Marco Reus ne vienne tuer définitivement le suspense quelques instants avant la pause. La seconde période s'est alors apparentée à une gestion des événements sans trembler de la part des Allemands qui, malgré la perte de Sven Bender sur blessure, ont ajouté un quatrième but par Adrián Ramos. Tout roule en C1 et la voie vers les huitièmes de finale est grande ouverte pour Dortmund. Il faudrait maintenant songer à jouer en Bundesliga.

  • Anderlecht-Arsenal : 1-2

    Buts : Najar (71') pour Anderlecht ; Gibbs (89') et Podolski (92') pour les Gunners
    Et Lukas Podolski a surgi… Pas franchement gâté par ses joueurs pendant une grande partie du match contre Anderlecht, Arsène Wenger a finalement reçu un joli cadeau d'anniversaire pour ses 65 ans, grâce au but victorieux de Podolski dans les dernières secondes. Profitant d'un centre contré de Sánchez, l'Allemand ne s'est pas fait prier pour crucifier les Belges et offrir la victoire aux siens (2-1). Anderlecht avait pourtant fait le plus dur par Najar, qui ouvre le score avant les 20 dernières minutes. Mais finalement, les locaux se sont fait renverser assez injustement au regard de leur rencontre. Une première fois grâce à Gibbs qui a bien repris un centre de Chambers. Et ensuite par Podolski, qui s'est payé Bruxelles.

  • Leverkusen-Zénith : 2-0

    Buts : Donati (58') et Papadopoulos (63')
    Si la soirée de Ligue des champions de mardi soir était on ne peut plus folle, tout porte à croire que les acteurs de ce Leverkusen/Zénith avaient pour but de ramener tout le monde sur terre lors de la première période. Il a ainsi fallu attendre le retour des vestiaires pour voir du football - accessoirement –, mais surtout Giulio Donati ouvrir le score pour les Allemands en profitant d'une percée détonnante de l'ancien de Hambourg Çalhanoğlu. Dans la foulée, Papadopoulous est venu placer sa tête ronde sur un coup franc parfaitement frappé du Turc de 20 ans. Histoire de bien assommer des Russes apparus limités contre l'AS Monaco il y a trois semaines et visiblement pas au mieux. Et c'est bien la seule chose qu'il y aura eu à voir dans ce match : cinq minutes d'accélération pour Leverkusen qui auront suffi pour mettre Saint-Pétersbourg à terre. Pour Leverkusen, les huitièmes de finale semblent très envisageables.

  • Ludogorets-Bâle : 1-0

    But : Minev (91')
    Avec la mission très délicate qui attendait Liverpool face au Real Madrid, les joueurs du FC Bâle, victorieux des Reds il y a trois semaines au Parc Saint-Jacques, avaient l'occasion contre Ludogorets de mettre une pression supplémentaire sur les épaules de Liverpool. Mais tout a mal commencé pour les Bâlois qui se sont tirés une balle dans le pied d'entrée, avec l'exclusion rapide de Serey Dié. L'Ivoirien a vu rouge suite à une très vilaine semelle sur le héros local Cosmin Moți. Tout semblait alors s'écrire en faveur des Bulgares, mais l'affiche la moins sexy de la soirée a malheureusement tenu toutes ses promesses. En infériorité numérique, les Suisses ont calfeutré leurs lignes pour jouer le contre et malgré des matchs honorables – quoique perdus – contre Liverpool et le Real Madrid, les joueurs de Razgrad ont rappelé qu'ils étaient novices en C1, encore loin de proposer des matchs de haut niveau. Seulement voilà, les Bulgares ont aussi démontré qu'ils avaient du cœur et l'irrégularité bâloise en Coupe d'Europe a de nouveau trouvé écho dans l'Est de l'Europe. Une frappe de 25 mètres signée Minev dans le temps additionnel est venue assommer des Suisses et offrir le premier succès de l'histoire de Ludogorets en C1 dans une ambiance phénoménale. Liverpool n'a donc perdu aucun point sur Bâle ce mercredi soir.

    ⇒ Résultats et classements de la Ligue des champions

    ⇒ Le résumé de la soirée de mardi

    Par Aurélien Renault
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Note : 29
    Parfait. Cette soirée de LDC donne l'occasion de fermer quelques bouches.
    1) Les supporters de la Juve qui ont décidé de chier sur la Roma depuis hier soir (et qui s'en sont donnés à coeur joie). Bah ouais, c'est mieux d'attendre d'avoir joué avant de l'ouvrir. Parce qu'aujourd'hui, la Roma est en meilleure position que la Juve pour passer en 8èmes.
    2) Les anti-PSG qui nous ont saoulé l'an dernier avec le ‘'groupe en mousse''. Force est de constater que ce soir :
    - Monaco est pas foutu d'en planter un face à Benfica (qui a perdu depuis Markovic et Garay entre autres)
    - Anderlecht, à deux minutes près, jouait un bien mauvais tour à Arsenal, qui s'en est sorti vraiment à l'arrache.
    - l'Olympiakos, l'équipe en mousse à qui paris a collé 4-1 à la maison l'an dernier, s'est tout simplement permis de taper la Juve, après avoir déjà battu l'Atletico.
    Tout ça pour dire qu'il n'y a plus de petites équipes, et en dehors des mastodontes habitués aux phases finales de LDC (Chelsea, Real, Bayern, Dortmund, Barca), tout le monde peut battre tout le monde.

    Sinon, histoire de finir sur une note positive : comment ça fait plaisir de revoir Gundogan rejouer au foot ! Ce caviar pour Ramos sur le 4ème but de Dortmund... (Et la bundesfrappe de Marco Reus, lui aussi son retour va faire du bien au BVB)
    LIGA total! Niveau : Loisir
    Ça va être beau le Bayern avec Reus en plus ...
    Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
    On a 1 point sur 9 alors qu'on en mérite 6. Tout de même fier d'être mauve ce soir vu la prestation XXL de l'équipe ce soir face à un Arsenal méconnaissable et injuste vainqueur. Les arbitres aiment les gros clubs, c'est connu mais quand même un peu de partialité ne ferait pas de mal à certains... M'enfin, ne nous cachons pas derrière l'arbitre il faudra apprendre dans le futur à gérer son avance en CL car cela nous coûte 5 points.

    GO RSCA
    Claude le Gentil Niveau : CFA
    Je cherche encore mes mots pour ce soir. Mais ça ne vient pas.

    La honte, certainement.
    la berlinoise est douce en avril
    Nous disions donc, l'âge d'or de la Serie A c'est maintenant!
    Message posté par gioB
    Parfait. Cette soirée de LDC donne l'occasion de fermer quelques bouches.
    1) Les supporters de la Juve qui ont décidé de chier sur la Roma depuis hier soir (et qui s'en sont donnés à coeur joie). Bah ouais, c'est mieux d'attendre d'avoir joué avant de l'ouvrir. Parce qu'aujourd'hui, la Roma est en meilleure position que la Juve pour passer en 8èmes.
    2) Les anti-PSG qui nous ont saoulé l'an dernier avec le ‘'groupe en mousse''. Force est de constater que ce soir :
    - Monaco est pas foutu d'en planter un face à Benfica (qui a perdu depuis Markovic et Garay entre autres)
    - Anderlecht, à deux minutes près, jouait un bien mauvais tour à Arsenal, qui s'en est sorti vraiment à l'arrache.
    - l'Olympiakos, l'équipe en mousse à qui paris a collé 4-1 à la maison l'an dernier, s'est tout simplement permis de taper la Juve, après avoir déjà battu l'Atletico.
    Tout ça pour dire qu'il n'y a plus de petites équipes, et en dehors des mastodontes habitués aux phases finales de LDC (Chelsea, Real, Bayern, Dortmund, Barca), tout le monde peut battre tout le monde.

    Sinon, histoire de finir sur une note positive : comment ça fait plaisir de revoir Gundogan rejouer au foot ! Ce caviar pour Ramos sur le 4ème but de Dortmund... (Et la bundesfrappe de Marco Reus, lui aussi son retour va faire du bien au BVB)


    Nan mais c'est quoi cette tendance à tout ramener sans cesse à Paris ?

    Les équipes que tu cites (Monaco et la Juve, particulièrement) ont des moyens incomparables à ceux du PSG . La comparaison n'a pas de pertinence...
    Aujourd'hui j'ai compris la détresse des milanista lors des dernières saison. Cet allegri ne sert strictement à rien. Perdre face une equipe comme ca est anormal. Aucune imagination aucune combinaison pas trop de mouvement je ne sais vraiement pas ce qu'ils foutent à l'entrainement. C'est affligeant. C'est vraiment la caricature de conte. Deja que conte ne convaincs pas en europe mais là c'est bien pire. Il me rappelle L blanc (aucune personalité pas de culture tactique) . J'espère qu'il va etre evincé trés vite.
    Sinon par apport au match, l'adversaire etait vraiment moyen il fallait juste bien presser comme l'a fait le bayern hier et on aurait surement bouclé l'affaire à la première mitemps. Le milieu de terrain etait en deça surtout pirlo et le 3 5 2 montre encore ses limites surtout face à des equipes qui jouent le contre. Ma seul satisfaction a été morata ila un llorente à chaque jambe mais bon il n'a pas été chanceux. Je pense qu'il a le pottentiel pour devenir un grand joueur. Voilà la qualification est compromise mais on est habitué à ca depuis quelques année.
    Je pense tout de meme qu'on va se qualifier au vu de la faiblesse du groupe. On va tirer un gros aprés et sortir en huitieme. Le scenario ideal serait que allegri soit evincé avant la treve et qu'on ramène un bon jeune qui prone le bon jeu (un montella par exemple) sinon on court vers une saison blanche.
    MarcoRollReus Niveau : Loisir
    Le BVB c'est 9 buts marqués, zéros buts encaissés sur cette LDC.
    Je comprend pas leur deux visages entrela Bundesliga et la LDC mais bon.. on est bien parti pour faire une grosse LDC.

    Je la sens bien cette finale Dortmund-Real !
    LeDivinChauve Niveau : District
    Penalty pour la Juve !



    Ah non merde, on est en Coupe d'Europe
    PhoenixLite Niveau : Loisir
    Message posté par TheFifthBeatle


    Nan mais c'est quoi cette tendance à tout ramener sans cesse à Paris ?

    Les équipes que tu cites (Monaco et la Juve, particulièrement) ont des moyens incomparables à ceux du PSG . La comparaison n'a pas de pertinence...

    L'ASM et la Juve c'est pas l'US Montluçon non plus, hein.
    Mais oui, c'est pas le sujet, effectivement.

    Un sujet en revanche, c'est l'écart entre le top 16 européen et le reste.
    Quand on voit les scores entre hier et aujourd'hui, j'ai quand même la sensation qu'il est en train de se creuser un gouffre irréversible dans le foot européen, entre la quinzaine de clubs friqués et les autres clubs des championnats plus modestes. Et ça, c'est pas bon je pense.
    Par contre, ça va donner un paquet d'arguments aux personnes en faveur d'un espèce de Championnat inter-européen.
    Message posté par PhoenixLite

    L'ASM et la Juve c'est pas l'US Montluçon non plus, hein.
    Mais oui, c'est pas le sujet, effectivement.


    J'ai jamais dit que c'était l'US Montluçon...

    Mais prends la masse salariale et les dépenses transferts ces trois dernières saisons du PSG et de ces deux clubs, ma main à couper que le rapport est au moins d'un à quatre en faveur du PSG.
    Message posté par PhoenixLite

    L'ASM et la Juve c'est pas l'US Montluçon non plus, hein.
    Mais oui, c'est pas le sujet, effectivement.

    Un sujet en revanche, c'est l'écart entre le top 16 européen et le reste.
    Quand on voit les scores entre hier et aujourd'hui, j'ai quand même la sensation qu'il est en train de se creuser un gouffre irréversible dans le foot européen, entre la quinzaine de clubs friqués et les autres clubs des championnats plus modestes. Et ça, c'est pas bon je pense.
    Par contre, ça va donner un paquet d'arguments aux personnes en faveur d'un espèce de Championnat inter-européen.


    ça fait déjà 20 ans qu'il se creuse le fossé malheureusement.pas besoin d'un championnat inter-européen.il y a deja la ldc.meme siles grands clubs y ont pensé,ils ne veulent pas tuer la poule aux oeufs d'or.avec la diffusion quotidienne de matchs à la tv,tout le monde aura remarqué que meme les plus accros de foot frolaient l'overdose.

    il en serait de meme avec un championnat entre grands clubs européens.les gens se lasseraient d'avoir des affiches en permanence, et ne regarderaient plus que les matchs opposant le top4 (ou top 8 au mieux)

    et avec le système actuel de la ldc ,il reste un semblant de justice footballistique avec des clubs comme ludogorets,l'apoel, le bate borisov.
    Ben la voilà la fameuse plus-value apportée par Allegri. On reprend tout ce que fait Conte, on en use encore et encore, jusqu'à ce que la Juve devienne tellement prévisible que n'importe quelle équipe adverse puisse en profiter. La Juve d'Allegri, c'est donc la Juve de Conte l'an passé, moins la Grinta.

    Bravo à Morata qui a néanmoins apporté de la variété devant, et à Marchisio pour son entrée en forme de bouffée d'air. Pirlo a beau avoir une patte géniale, il passe son temps à trottiner. Dans des matchs à grosse intensité, il ne semble plus être aussi performant, et cela fait déjà un certain temps.

    A noter une fois de plus que le passage à 4 derrière a été très positif... A quand un 4321, un 4312, ou même un 442 ??? C'est incroyable, cet entêtement de Conte puis Allegri. Si au moins ils essayaient avec conviction, et non pas en cas désespéré...

    @ La Berlinoise est douce en avril

    Au fait, ayant avoué toi même avoir été un grand fan du calcio dans les années 90 et étant maintenant un grand fan de la bundesliga (tu as l'air d'aller sacrément dans le sens du vent...), tu comptes venir cracher ton venin sur chaque article comportant un mot lié à l'Italie ? Continue de supporter et suivre ce qui gagne et lâche nous un peu, s'il te plaît.

    Semaine noire en C1 pour les 2 clubs Italiens, néanmoins les 2 sont tout de même en position favorable, avec 2 matchs à domicile lors de la phase retour...
    LeDivinChauve Niveau : District
    Message posté par TheFifthBeatle


    J'ai jamais dit que c'était l'US Montluçon...

    Mais prends la masse salariale et les dépenses transferts ces trois dernières saisons du PSG et de ces deux clubs, ma main à couper que le rapport est au moins d'un à quatre en faveur du PSG.


    D'accord mais le premier commentaire soulignait surtout que l'Olympiakos a été qualifiée d'équipe en bois l'an dernier.

    Pourtant, sur ces dernières saisons, on voit bien que c'est faux, et que gagner chez eux n'est pas donner à tout le monde : Man United, l'Atletico, la Juve, Arsenal, Dortmund ont perdu là bas, donc un peu de respect pour ce genre d'équipe ce ne serait pas de trop pour nos chers médias français, comme on a vu encore hier avec Nicosie qui ne prend quasiment jamais de grosses valises. Qu'importe le budget du PSG ou de la Juve ( et quand on se permet de claquer 25 batons sur Morata, on est pas à plaindre non plus )
    la berlinoise est douce en avril
    EternaJuve Je crois que t'as pas saisi le sens de mon pseudo, j'aime pas trop tout ce qui touche à l'Allemagne et j'aime beaucoup l'Italie et pas que pour le foot donc stop la parano, c'était juste une petite provoc j'ai pas pu m'en empêcher après qu'hier on m'ait fait un scandale juste parce que j'osais dire que 1+1=2.

    Je souhaite la qualif à la juve, bisous.
    Message posté par PhoenixLite

    L'ASM et la Juve c'est pas l'US Montluçon non plus, hein.
    Mais oui, c'est pas le sujet, effectivement.

    Un sujet en revanche, c'est l'écart entre le top 16 européen et le reste.
    Quand on voit les scores entre hier et aujourd'hui, j'ai quand même la sensation qu'il est en train de se creuser un gouffre irréversible dans le foot européen, entre la quinzaine de clubs friqués et les autres clubs des championnats plus modestes. Et ça, c'est pas bon je pense.
    Par contre, ça va donner un paquet d'arguments aux personnes en faveur d'un espèce de Championnat inter-européen.


    Pour une fois, et là c'est une grande première, je vais finalement être d'accord avec un supporter du PSG.

    Le match de la Roma hier contre le Bayern, avec ceux du Real dépuis le debut de la saison en C1, font réaliser que leur avance est juste irrattrapable / irréversible en l'état actuel des choses. Quand on voit les bancs de ces 2 équipes, c'est flippant. Et puis Reus va très certainement finir dans une de ces 2 formations l'an prochain...

    Finalement, même si en soit le principe d'un riche investisseur jouant les pères noël reste très moyen, on dirait bien que c'est la seule solution pour espérer contre-carrer ces hyper-puissances. L'Atletico de l'an passé et le Borussia d'il y a 2 ans ne sont que de la poudre aux yeux... des éléments isolés et rarissimes, mais nécessaires au maintien du système actuel. Sans eux, l'illusion ne serait plus là.
    Message posté par TheFifthBeatle


    J'ai jamais dit que c'était l'US Montluçon...

    Mais prends la masse salariale et les dépenses transferts ces trois dernières saisons du PSG et de ces deux clubs, ma main à couper que le rapport est au moins d'un à quatre en faveur du PSG.


    Je sais bien que Paris n'est pas le sujet, et je sais aussi qu'ils n'ont pas les mêmes moyens que la Juve ou Monaco, c'est juste que cest les premiers vrais parcours européens du PSG que je peux suivre (mes premiers souvenirs datent de l'année du fameux 7-2 contre Rosenborg, j'ai pas connu les 5 ''glorieuses'' avec la finale de c2 en 96, trop jeune), du coup, voir la majorité des suiveurs ''neutres'' denigrer le parcours de Paris l'an dernier parce qu'ils ont pas affronté le Bayern ou le Real en poule m'avait bien gavé.

    J'suis entièrement d'accord avec PhoenixLite par rapport au fossé qui se creuse entre les gros et les autres. Quand je vois les branlees que prennent la Roma et Liverpool, qui certes sont plus des cadors europeens depuis un bail, mais c'est psa non plus le championnat slovène, face au Real ou au bayern... Y'a de moins en moins de surprises en LDC et le fait que les têtes de séries s'affrontent entre elles avant les phases de poules n'arrange rien à mon avis. On va pas me dire que le Bate Borisov qui prend quinze buts en trois matchs avait plus sa place en LDC que Naples...
    Message posté par la berlinoise est douce en avril
    EternaJuve Je crois que t'as pas saisi le sens de mon pseudo, j'aime pas trop tout ce qui touche à l'Allemagne et j'aime beaucoup l'Italie et pas que pour le foot donc stop la parano, c'était juste une petite provoc j'ai pas pu m'en empêcher après qu'hier on m'ait fait un scandale juste parce que j'osais dire que 1+1=2.

    Je souhaite la qualif à la juve, bisous.


    Désolé, mea culpa. Mais tu comprends, je suis un peu tendu en ce moment... après ce match contre la Roma, le nul contre Sassuolo, et pour terminer (enfin j'espère...), le match de ce soir. Les soirées européennes sont particulièrement difficiles pour les supporters de la Juve...
    Message posté par EternaJuve
    Ben la voilà la fameuse plus-value apportée par Allegri. On reprend tout ce que fait Conte, on en use encore et encore, jusqu'à ce que la Juve devienne tellement prévisible que n'importe quelle équipe adverse puisse en profiter. La Juve d'Allegri, c'est donc la Juve de Conte l'an passé, moins la Grinta.

    Bravo à Morata qui a néanmoins apporté de la variété devant, et à Marchisio pour son entrée en forme de bouffée d'air. Pirlo a beau avoir une patte géniale, il passe son temps à trottiner. Dans des matchs à grosse intensité, il ne semble plus être aussi performant, et cela fait déjà un certain temps.

    A noter une fois de plus que le passage à 4 derrière a été très positif... A quand un 4321, un 4312, ou même un 442 ??? C'est incroyable, cet entêtement de Conte puis Allegri. Si au moins ils essayaient avec conviction, et non pas en cas désespéré.


    Je ne pense pas que quelqu'un ait parlé de plus-value Allegri.

    Mais il ne peut absolument rien faire de différent de Conte dans les grandes lignes. Cette équipe est bâtie depuis 3 saison pour 3-5-2 et elle a atteint une certaine limite la saison dernière. Conte a décidé de partir parce qu'il ne pourrait rien en tirer de plus (à cause de la politique de recrutement), donc c'est pas Allegri qui fera mieux que le Pygmalion de cette équipe...

    Après, que cette version de la Juve soit moins forte collectivement que celle de Conte, je partage le constat. Mais c'était attendu, et je n'ai pas attendu qu'elle perde pour le souligner.

    Pour ce qui est du système de jeu, je suis prêt à parier qu'Allegri rêve d'un 4-3-1-2, mais il lui manque des profils pour le mettre en place. Je pense qu'il souhaite un système à base de fantasia, avec des joueurs créatifs pour faire le jeu offensif, et ça m'étonnerait pas que la société abonde dans son sens, petit à petit (dans la mesure de ses moyens). A défaut, il pourrait peut-être passer par un 4-3-3, si vraiment ça coince dans le système actuel.
    Jallet y aller Niveau : DHR
    Est-ce vraiment utile de tirer des conclusions définitives après trois journées de poule ? Si on prend l'exemple de la Roma et la Juve, ils ont effectivement déçu. Mais l'important c'est de passer en 8eme et c'est encore tout à fait faisable pour les deux. Après c'est des équipes qui ont du talent et qui peuvent très bien se surpasser sur une confrontation aller-retour. Il y a un an à la même époque qui voyait l'Atletico taper le Barca et Chelsea avant de manquer la victoire finale à une minute près ? La saison européenne est encore longue et nul doute qu'elle nous réservera quelques surprises.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Le Real marche sur Anfield
    2 50