Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 15e journée

La Juve revient, l'Inter en profite

Le Napoli n'aura passé que six jours seul en tête de Serie A, ça fait peu pour 25 ans d'attente. Défaits à Bologne, les Azzurri cèdent la première place à l'Inter qui s'en sort bien face au Genoa. La Juve continue sa formidable remontée, tandis que la Roma et le Milan continuent d'avancer au ralenti. La Fiorentina reste en embuscade.

L’équipe du week-end : la Juventus


Et de cinq victoires consécutives pour la Juve. Le déplacement sur le terrain d’une Lazio revancharde s’annonçait pourtant compliqué pour des Bianconeri amoindris par de nombreuses absences, dont celle de Paul Pogba. Mais les hommes de Max Allegri se sont au contraire facilement imposés grâce à un Paulo Dybala encore une fois impressionnant et grâce aux faiblesses d’une Lazio méconnaissable. À 23 journées de la fin, la Juve cinquième n’a plus que six points de retard sur la première place et reçoit la Fiorentina dimanche prochain. Une grosse occasion de se rapprocher encore un peu plus des premières places.

Le joueur du week-end : Mattia Destro


Lors des dix premières journées avec Delio Rossi sur le banc de Bologne, Destro n’a pas trouvé une seule fois le chemin des filets. Depuis l’arrivée de Donadoni, il a planté 4 fois en 4 apparitions - il était suspendu face au Torino lors la semaine dernière. Surtout après son égalisation en toute fin de match face à la Roma, l’attaquant italien de 24 ans a fait tomber le Napoli ce week-end avec un gros doublé et une activité de tous les instants. Destro savoure, et c’est l’Inter son club formateur qui en profite pour passer en tête. Un bon placement de produit.

L’analyse définitive : ça sent le pétrin pour le Hellas


Avec Troyes, le Hellas est la seule équipe qui n’a toujours pas gagné en championnat cette saison dans les championnats européens majeurs. Pourtant, les Gialloblu ont certainement réalisé l’une de leurs meilleures prestations ce week-end face à l’Empoli, mais ils se sont quand même inclinés. Luca Toni est tombé par trois fois sur un énorme Skorupski, Bianchetti a touché le poteau, et surtout, l’Empoli a marqué un but à l’arrache complètement contre le cours du jeu. Un manque de réussite qui coûte cher pour le Hellas déjà à 9 points du premier non-relégable.

Vous avez raté Carpi – Milan et vous avez bien fait


Le Milan AC est incorrigible. Après une très bonne prestation contre la Samp la semaine dernière (victoire 4-1), les Rossoneri sont retombés dans leur travers sur la pelouse du promu (0-0). Enfin non, même pas, puisque Carpi n’évolue pas dans son propre stade à domicile, mais dans celui de Modène. Lents, prévisibles et affligeants techniquement à l’image de Cerci, les hommes de Siniša Mihajlović ont vraiment réalisé une prestation décevante. Quant aux Biancorossi, ils jouent avec leurs armes, mais n’ont pas franchement proposé grand-chose non plus. En fait, mis à part un bon Marco Boriello, on n'a presque rien vu d’intéressant. C’est dire…

Les buts du week-end


L’Inter envoie sa classique victoire 1-0 - la huitième cette saison - face au Genoa grâce à un coup franc excentré d’Adem Ljajić.


Paulo Dybala est bien dans le turfu. Léo Messi avait raison.


Encore un but pour Nikola Kalinić ? Non pour la Lega Serie A qui l’a attribué à Milan Badelj au départ du ballon. Oui pour la Gazzetta et son jeu « fantacalcio » . La Fiorentina s’impose en tout cas 3-0 face à l’Udinese.


Belle frappe du jeune Hollandais Marten de Roon qui fait une jolie petite saison comme l’Atalanta d’ailleurs.


Gonzalo Higuaín s’est réveillé trop tard face à Bologne, mais quel joueur quand même ! Pipita pointe à 14 buts en 15 journées. Costaud.

Vidéo

Les images du week-end


Encore un arrêt de classe mondiale pour le jeune Gigi Donnarumma. De quoi se rappeler encore une fois qu’il n’a que 16 ans. Ce qui reste toujours aussi incroyable.


C’est pas un peu tôt pour fêter le Scudetto, Paulo ?


Oui, Mattia, tu as bien entendu, le Napoli n’avait plus perdu depuis la première journée.


La joie collective du Torino qui accroche la Roma dans les derniers instants grâce à un penalty de Maxi López.


Effectivement M'Baye, le Milan n’était pas beau à voir ce week-end.


Ils ont dit


Vincenzo Montella : « Je sais déjà que je ne vais pas dormir » , après la troisième défaite de la Sampdoria depuis son arrivée (1-3 face à Sassuolo).

Luca Toni : « Peut-être que le moment d’arrêter en fêtant un beau maintien du Hellas est arrivé. » Le Bomber y croit encore, mais voit la fin se rapprocher.

Mattia Destro, la tête sur les épaules : « Ne me comparez pas à Higuaín, c’est un grand champion, alors que je dois encore beaucoup travailler. »

La stat


32 : comme le nombre de secondes que Giulio Migliaccio a passé sur le terrain ce week-end. Le milieu de l’Atalanta a effectivement été expulsé moins d’une minute après son entrée en jeu. Ça fait toujours un record.

Et sinon


- Le Chievo s’est imposé 2-0 face à Frosinone. Le score était pourtant toujours bloqué à 0-0 à la 90e minute.

- La Juventus n’a plus qu’un point de retard sur la Roma. « Coucou Rudi, on est dans tes rétros. »

- Le Milan n’a pas marqué lors de 7 de ses 15 matchs en Serie A.

- L’Inter n’a marqué qu’un but lors des 30 premières minutes de toutes ses rencontres. Tout vient à point à qui sait attendre.

- La prochaine journée opposera le 2e au 5e (Juventus-Fiorentina) ainsi que le 3e au 4e (Napoli-Roma). Autant dire que c’est tout bénef pour l’Inter seule en tête.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom