Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 5e journée

La Juve reprend le pouvoir, Naples fait du surplace

Naples ayant a priori du mal à assumer la place de leader, la Juve ne s'est pas fait prier pour reprendre le trône de la Serie A après avoir écrasé Cagliari. Sinon, l'Inter est de plus en plus amoureuse d'Icardi et la Roma s'est passée les nerfs sur le dernier de la classe, Crotone, sévèrement séché 4-0.

Modififié

L’équipe de la journée : Juventus


Il y a eu cette vilaine défaite contre l'Inter le week-end dernier et toutes les critiques qui vont avec, visant le turnover cher à Massimiliano Allegri, qui avait initialement laissé Higuaín, Alves et Barzagli sur le banc. Il fallait donc que la Vieille Dame se rassure ce mercredi soir face à Cagliari, pour dissiper tout début de doute. Mission parfaitement accomplie.


Daniele Rugani ouvre le score peu avant le quart d'heure de jeu pour les Turinois en marquant un but de crevard dans la surface. Higuaín l’imite 20 minutes plus tard en reprenant du gauche une frappe de Dybala repoussée par Storari. Alves achève les Sardes d'une frappe puissante peu avant la mi-temps, avant que Ceppitelli ne marque contre son camp en fin de match. Une victoire dans un fauteuil pour les Bianconeri qui en profitent pour reprendre la tête de la Serie A.

L'analyse définitive de la semaine


Mauro Icardi est impliqué sur 100% des buts de l'Inter en championnat cette saison. C'est aussi simple que ça. Ce mercredi, l'Argentin a inscrit ses cinquième et sixième buts en Serie A. Six réalisations rien que pour lui, alors que l'Inter en a inscrit un total de sept depuis le début de la saison. La dernière est l'œuvre de Perišić, qui avait frappé face à la Juve en profitant d'un caviar de l'exter'... d'Icardi. Frank de Boer peut se féliciter de pouvoir compter sur un attaquant d'une telle qualité, mais il va désormais devoir trouver comment ne pas non plus trop dépendre des fulgurances de sa star. Pas simple.

Le joueur de la journée : Carlos Bacca


L'Inter a Icardi, le Milan a Bacca. Si le Colombien n'est pas tout à fait aussi prolifique que son homologue argentin (cinq buts pour le premier contre six pour le second), il n'en est pas moins éminemment décisif. Alors que le Milan semblait empêtré mardi dans une rencontre piège face à la Lazio, l'attaquant lombard, lancé en profondeur après une cagade monumentale de Parolo, a battu sans trembler Strakosha, d'une frappe du droit qui donnait l'avantage aux siens.


Les Rossoneri l'ont finalement emporté 2-0. Bacca, après avoir permis au Milan de vaincre sur le fil face à la Samp' le week-end dernier, continue de s'affirmer comme l'homme idoine de Vincenzo Montella.

Le bide de la journée : Naples


Cette fois-ci, Arkadiusz Milik est resté muet. Le Polonais avait sorti les Napolitains d'une situation mal embarquée face à Bologne le week-end dernier en claquant un doublé. Face au Genoa, les hommes de Sarri, malgré 65% de possession de balle, n'ont pas pu faire mieux qu'un triste 0-0. Et abandonnent le leadership de la Serie A à la Juventus. Comme une mauvaise habitude qui ne quitte pas les Napolitains...

Vous avez raté Udinese-Fiorentina , et vous n’auriez pas dû


Menu copieux ce mercredi soir entre l'Udinese et Florence. Un but de Duvan Zapata pour s'ouvrir l’appétit avant de passer au plat principal, une superbe réalisation de Khouma Babacar qui talonne derrière son pied d'appui pour égaliser à la demi-heure de jeu. Toujours pas rassasiés ? Alors vous serez bien preneur d'un but de crevard de Danilo peu avant la mi-temps, qui remet Udine devant au score. Ne vous reste alors plus qu'à conclure sur un dessert léger, un penalty de Bernardeschi qui s'en va inscrire son premier but en Serie A cette saison.

Les actions de la journée


La volée flottante de Rigoni pour le Chievo, tombeur de Sassuolo (2-1). Parfois, c'est facile, le foot.


La volée surpuissante de Verdi qui met sur de bons rails Bologne, tombeur de la Sampdoria (2-0). Parfois, c'est facile, le foot, bis repetita.


Francesco Totti qui met sur orbite Edin Džeko, auteur d'un doublé lors du large succès de la Roma face à Crotone (4-0). Une passe déc' en première intention, sans contrôle, photocopie de celle réalisée contre la Sampdoria il y a une semaine. Avec déjà Džeko à la conclusion.


Ils l’ont dit


« La faute de main d'Ocampos ? Elle m'a semblé nette. Le tirage sur Milik ? Il aurait pu y avoir penalty et expulsion. Ça suffit maintenant, ça me ferait plaisir que le club intervienne.  » Attention, Maurizio Sarri, dans le jargon, on appelle ça « se rudigarciaiser » . Et ça ne finit pas bien, a priori.

« Que faut-il pour que je reste à la Roma ? Des résultats. Soit on les obtient, soit on rentre à la maison. » Luciano Spalletti, déçu et agacé après une défaite de son équipe. Ah, bah non, son équipe vient de gagner 4-0.

« Les critiques reçues après la défaite contre l'Inter ? Je suis habitué. Contre eux, on a perdu le match en marquant trois buts nous-mêmes.  » Massimiliano Allegri veut faire passer un message subliminal après la victoire 4-0 de sa Juve : quand elle perd, ce n'est pas la Juve qui a été battue, c'est la Juve qui s'est battue elle-même.

« Je ne regrette absolument pas la formation que j'ai alignée, je referais la même. D'ailleurs, on aurait dû marquer bien avant eux. Mais si les éléments s'y mettent, que De Vrij, qui a fait un super match, perd un ballon, et que Parolo rate complètement une passe, alors... » Chez les Inzaghi, Simone était certainement le fayot de la famille.

« J'ai fait sortir Baselli parce qu'il ne m'a rien apporté. Ça fait trois mois que je lui dit qu'il doit sortir ses couilles, s'il en a. C'est le seul natif de Bergame que je connais qui n'a pas la gnaque.  » Siniša Mihajlović est un garçon franc et direct. Qui s'y connaît visiblement en matière de couilles.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 43 minutes Berlusconi licencie son coach à Monza et nomme Brocchi 2 il y a 7 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Champions League
    il y a 2 heures Tuto Panini Adrenalyn XL : Règles du jeu 1

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
    il y a 7 heures Un doublé pour Rooney, DC United qualifié pour les play-offs 1 il y a 8 heures R3 : Bourbaki remporte le derby de Pau 16 il y a 9 heures Gignac plante son dixième but de la saison 23
    À lire ensuite
    L'équipe type du jeudi