1. //
  2. //
  3. // Lazio-Juventus (0-2)

La Juve profite des faiblesses de la Lazio

Sans forcer, la Juventus vient s’imposer sur la pelouse d’une Lazio en pleine crise (0-2). Paulo Dybala a inscrit un but magnifique, mais les Bianconeri ont surtout su mettre à profit les faiblesses des Laziali pour empocher leur cinquième victoire consécutive.

Modififié
553 63

SS Lazio 0-2 Juventus Turin

Buts : Gentiletti (CSC, 7e) et Dybala (32e)

Un centre mal repoussé par Mauricio, Dybala qui traîne par là et envoie un centre puissant vers Mandžukić. Qui n’a même pas besoin de s’employer, puisque Gentiletti trompe lui-même Marchetti. La Lazio a bien attaqué la rencontre, elle se fait surprendre sur un malentendu, dès la 7e minute. Pis, les Laziali poussent pour revenir pendant vingt-cinq minutes, mais c’est voué à l’échec. Mauricio dégage mal un nouveau ballon, Mandžukić transmet à Dybala qui réussit un génial enchaînement pour doubler la mise et assurer une cinquième victoire consécutive aux Bianconeri. Le football est un sport cruel et il l’est souvent d’autant plus quand on se trouve dans une situation compliquée. La Lazio et sa charnière catastrophique pourront en témoigner. De son côté, la Juve revient provisoirement à hauteur de la Roma au classement.

Mauricio se rate, Dybala régale


Pourtant, la Lazio prend vraiment le match par le bon bout. Le pressing des hommes de Stefano Pioli est intense et étouffe la Juve. C’est même Candreva qui envoie la première frappe, à côté des cages de Buffon (5e). Mais voilà, comme très souvent quand tout va mal, il suffit d’un rien... Enfin d’un rien, pas vraiment, car si la réussite de la Juve est maximale, son ouverture du score doit aussi beaucoup aux erreurs du duo Mauricio-Gentiletti (0-1, 7e). La charnière laziale coupable sur le but continue d’ailleurs de prendre le bouillon face à Dybala.

Pour rappel, le solide Stefan de Vrij, opéré au genou en novembre, devrait manquer à l’appel au moins jusqu’au mois de mars. Ça risque d’être très long. Les Biancolesti reprennent toutefois des couleurs au fil des minutes. C’est brouillon, mais la Lazio y met au moins du cœur. Sauf que Mauricio rate une nouvelle relance, et que Dybala ne pardonne pas, avec un enchaînement de très haut niveau (0-2, 32e). Sublime, et ce n’est pas le dernier quart d’heure toujours aussi brouillon réalisé par les Laziali qui leur permettra de revenir. Radu peut même s’estimer heureux de n’écoper que d’un jaune avant la pause pour une grossière faute sur Lichtsteiner.

La Juve gère face à une inquiétante Lazio


Stefano Pioli opte pour deux changements dès la reprise : out Kishna et Candreva, in Keita et Felipe Anderson. Ça ne change pas grand-chose. D’autant que Luca Banti, l’arbitre de la rencontre, oublie une légère faute « sifflable » de Barzagli sur Radu, dans la surface de réparation ou au moins à l’extrême limite. Quand ça ne veut pas... En attendant un bon contre, la Juve a décidé de laisser le ballon à la Lazio. Qui ne sait de toute façon pas trop quoi en faire. Résultat, la seconde mi-temps est bien ennuyeuse, encore plus dans un stadio Olimpico aphone.

Le niveau affiché par la Lazio est franchement inquiétant. À l’image de Milinković-Savić qui manquent carrément le ballon sur une remise de Felipe Anderson. La dernière demi-heure sera ainsi sans grand intérêt malgré quelques timides tentatives romaines. Claudio Marchisio n’a toujours pas perdu avec la Juve cette saison, les Bianconeri empochent leur cinquième victoire consécutive en Serie A et prolongent leur invincibilité à l’Olimpico face à la Lazio à 13 années. Un chiffre qui risque fort de porter malheur à Stefano Pioli qui vit peut-être ses dernières heures sur le banc laziale. Pas sûr pourtant qu’il soit vraiment le principal responsable des difficultés actuelles.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

"Paulo Dybala, le milieu de la Juventus Turin, a inscrit un but splendide face à la Lazio Rome"

Merde je pensais qu'il était arrière gauche.
On clairement parler d'un premier match complet et sérieux en série A de la juve. La pression est sur la Roma et l'Inter
Dybala progresse à vue d'oeil, viens à Bernabeu mon grand
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par Becksoral
Dybala progresse à vue d'oeil, viens à Bernabeu mon grand


Je vois pas bien l'intérêt de se bruler les ailes.
kingarturo32 Niveau : Loisir
pour quoi faire ? la juve poutre déjà le réal...
Massimo69 Niveau : DHR
Je n'attends plus que le retour de Morata au 1er plan pour voir mon petit duo à l'oeuvre...
Massimo69 Niveau : DHR
@kingarturo32: et très souvent en plus ahah!
Son style collerait bien à la Liga, et un maillot blanc lui ferait bien ressortir son teint
The Lunatic is on the grass Niveau : CFA
Mais comment serait-ce possible de battre une équipe avec une telle organisation défensive?
C'était juste parfait!
Juve injouable, ce soir!
Tranquilou milou.

On va regarder les autres perdent des points ce week-end et revenir sur eux.

Je pense qu'on sera dans le trio champion's league. Le titre est par contre encore très loin.
C'est exactement ça bofbof, la saison est encore longue et intéressante.
Sulley l'otarie Niveau : District
Epoustouflé par la technique, la frappe de balle, la conduite de balle, et la vista de Dybal. Ouais rien que ça...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par bofbof2004
Tranquilou milou.

On va regarder les autres perdent des points ce week-end et revenir sur eux.

Je pense qu'on sera dans le trio champion's league. Le titre est par contre encore très loin.


Qu'est ce que tu entends par trio en LDC ? Demi ? Si oui, je suis plutôt d'accord. Je sais pas si la Juve est meilleure que l'année dernière, mais l'organisation défensive semble plus prudente et efficace, et il y a un certain panel de possibilités (avec le retour d'Asamoha, clairement à la recherche de ses marques ce soir mais très prometteur pour la suite, puis Khedira), que ce soit au milieu ou en attaque, qui rend l'équipe vraiment intéressante.

Pour le scudetto, je vois pas comment la Juve pourrait ne pas être dans le top 3. Maintenant, Naples semble, outre son avance, clairement bien lancé pour la 1ère place, et l'Inter, quoiqu'on en dise, il faudra aller les chercher. Reste l'énigme Fiorentina. La Roma, j'y crois pas.
Si ils sont encore champion les turinois, il y en a qui vont avoir d'énormes regrets
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Puis je vous rejoins, Dybala, même si il doit encore travailler le coté tueur de surface, est exceptionnel. Alex Sandro aussi, d'ailleurs. La Juve a vraiment des joueurs ultra prometteurs à chaque ligne.
The Lunatic is on the grass Niveau : CFA
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Qu'est ce que tu entends par trio en LDC ? Demi ? Si oui, je suis plutôt d'accord. Je sais pas si la Juve est meilleure que l'année dernière, mais l'organisation défensive semble plus prudente et efficace, et il y a un certain panel de possibilités (avec le retour d'Asamoha, clairement à la recherche de ses marques ce soir mais très prometteur pour la suite, puis Khedira), que ce soit au milieu ou en attaque, qui rend l'équipe vraiment intéressante.

Pour le scudetto, je vois pas comment la Juve pourrait ne pas être dans le top 3. Maintenant, Naples semble, outre son avance, clairement bien lancé pour la 1ère place, et l'Inter, quoiqu'on en dise, il faudra aller les chercher. Reste l'énigme Fiorentina. La Roma, j'y crois pas.


Ca se jouera entre la Juve et le Napoli

Pour la C1, ils vont en faire pleurer plus d'un façon années 90
Ils jouent comme ce soir contre le Bayern ou le Barça, ils les font dégoupiller.
Contrairement aux idées reçues, Allegri est un grand coach, qui excelle sur plusieurs registres.
D'ailleurs ça parle de lui à MU dans les médias anglais.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par The Lunatic is on the grass
Ca se jouera entre la Juve et le Napoli

Pour la C1, ils vont en faire pleurer plus d'un façon années 90
Ils jouent comme ce soir contre le Bayern ou le Barça, ils les font dégoupiller.
Contrairement aux idées reçues, Allegri est un grand coach, qui excelle sur plusieurs registres.


Bof, à vrai dire (et je sais que c'est pas suffisant comme base pour se faire une opinion) ce que j'ai vu de l'Inter face à Naples me rend très optimiste pour eux. Mais il est vrai que dans l'absolu, la Juve et Naples semblent très au dessus.

Je ne te contredirai pas sur Allegri. Il a ceci dit quelques carences au moment de faire jouer une équipe en attaque placée, mais niveau organisation et tactique, c'est top.
The Lunatic is on the grass Niveau : CFA
Why not!
C'est un mec qui sait obtenir des résultats tout en contruisant une équipe.
Il est capable d'apporter l'animation offensive manquante, tout en perfectionnant la solidité défensive actuelle.
Il gagne le titre avec un Milan en poerdition la saison d'avant en jouant avec un 4-3-3 à la néerlandaise, va à la Juve, jongle entre un un 4-3-3 le 3-5-2 de Conte avec une putain de maitrise.
De plus, pas évident pour lui de coacher une équipe qui est championne depuis 4 ans.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
553 63