Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Juventus-Milan (2-1)

La Juve prend une petite revanche

Battue aux tirs au but par le Milan en Supercoupe d'Italie il y a un mois, la Vieille Dame a cette fois disposé du Milan sur le score de 2-1, Bacca réduisant le score après les buts de Dybala et Pjanić. Elle retrouvera le Napoli en demies.

Modififié

Juventus 2-1 Milan

Buts : Dybala (10e) et Pjanić (21e) pour la Vieille Dame // Bacca (53e) pour le Milan

Le débat est probablement clos. Pjanić est en ce moment le meilleur tireur de coups francs d’Europe, et Kucka aurait dû s’en souvenir au moment de faire faute sur Asamoah aux 20 mètres. Le Bosnien enroule sa frappe qui est d’ailleurs un poil axiale, mais Donnarumma loupe un peu son intervention. C'est la 20e minute de ce Juve-Milan, et le break est fait avec ce 2-0. Un scénario identique à celui de samedi dernier pour les Rossoneri (face au Napoli) qui se réveillent, se battent, méritent l'égalisation, mais s'inclinent. Et un autre objectif s'envole.

Le ballon pour le Milan, les buts pour la Juve


Il est désormais loin le temps où la Coupe d’Italie servait à faire tourner les effectifs, Allegri a ressorti son 4-2-3-1 avec tous ses titulaires offensifs, tandis que Montella a aligné son équipe type ou presque. Le technicien rossonero a peut-être pris conscience que remporter ce trophée était le meilleur moyen de retrouver l’Europe, or il se doute aussi que la Juve a très envie de rattraper le revers aux tirs au but lors de la Supercoupe de décembre dernier. Et ça n’a pas tardé, après vingt minutes, les Bianconeri mènent déjà 2-0. À noter cependant qu’il s’agit d’exploits individuels et non de mouvements collectifs façon Napoli par exemple. Le coup franc de Pjanić donc et l’ouverture du score de Dybala. Libéré par une talonnade géniale de Cuadrado, la Joya n’a plus qu’à fusiller Donnarumma. Les Bianconeri feront trembler les filets une 3e fois, mais Khedira était bien hors jeu sur la frappe repoussée d’Higuaín. Quid du Milan ? Eh bien une large possession (68 %) pour un seul tir non cadré contre les neuf totaux de son adversaire. La première mi-temps se termine même par un pressing de... Bonucci sur Gigio à la suite d'une contre-attaque sur corner.

Locatelli flingue Bacca


La messe semble dite, mais comme souvent cette saison, le Milan a des ressources et Bacca paye sa reprise de volée sur un service – évidemment involontaire – de Khedira. Ça fait 2-1, il reste 35 minutes à jouer, match relancé ? Que nenni, dans la foulée, Locatelli pose un sale tacle sur Dybala et prend un 2e jaune. Les visiteurs sont réduits à 10. Bonaventura et Suso descendent d’un cran, et les relayeurs resserrent pour un 4-4-1. Par nature, la Juve ne va pas chercher à enfoncer le clou, sachant très bien que les espaces vont se libérer naturellement. Et à part une tête loupée de Mandžukić à l’heure du jeu, ce sont effectivement les Milanais qui continuent de pousser, avec notamment un puissant coup franc de Kucka à ras de terre. Allegri ne prend pas de risque et sort Dybala pour Alex Sandro, tandis que Montella n’hésite pas à faire débuter Deulofeu (en pointe à la place de Bacca) arrivé seulement ce lundi. Et il s'en faut de peu pour que le Catalan n'égalise, lancé par Bertolacci, il s’insère dans la surface, mais – trop excentré – ne réussit pas à tromper Neto. Ce sera tout, sans être impériaux, les Turinois obtiennent donc leur qualif au tour suivant. Ce sera face au Napoli pour une demie en aller-retour juste après la rencontre de championnat, soit un double retour au San Paolo pour Higuaín en quelques semaines. Content Gonzalo ?

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
il y a 6 heures Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 24 il y a 7 heures Infantino contre les matchs de Liga aux USA 27 Hier à 16:19 Une bousculade fait cinq morts en Angola 7
À lire ensuite
Salah fait tomber le Ghana