1. //
  2. //
  3. // Napoli-Juve (1-1)

La Juve plie, mais ne rompt pas

Après une rapide ouverture du score de Khedira sur son seul tir cadré, la Vieille Dame a longtemps résisté au pressing des Napolitains avant d’encaisser l'égalisation d’Hamšík en seconde mi-temps. Un nul qui l’arrange, mais pas trop non plus.

Modififié

Napoli 1-1 Juventus

Buts : Hamšík (60e) pour le Napoli // Khedira (7e) pour la Juve

Un classique. La toile d’araignée de passes courtes histoire de bien fixer l’adversaire avant de placer l’accélération décisive, Hamšík étant à la conclusion d’un une-deux avec Mertens et égalisant aux alentours de l’heure de jeu. Ce fut laborieux, mais ça a fonctionné. Aux points, le Napoli aurait même probablement mérité de l’emporter, mais la Juve n’a pas paniqué et décroche un nul qui lui convient à moitié. En effet, la Roma – à qui elle doit rendre visite lors de l'avant-dernière journée – est maintenant à six longueurs. Qui a dit que la Serie A était déjà pliée ?

Une ouverture du score qui ferme le match


Pas de Troisième Guerre mondiale comme on nous avait annoncé, juste une bonne bronca à chaque fois qu’Higuaín touche le ballon, mais on a vu pire. Joli pied de nez des supporters napolitains envers ceux qui avaient pronostiqué un climat irrespirable au San Paolo ce soir. Côté formations, Reina et Dybala sont les grands absents, car diminués, et tous deux sur le banc, mais c’est bien du 4-3-3 contre du 4-2-3-1. Sur la première action du match, et après un rapide une-deux avec Pjanić, Khedira ouvre le score avec la complicité de Rafael. Un but qui a pour effet de cadenasser la rencontre, le Napoli confisquant le ballon avec 65% de possession en première période, mais sans se montrer vraiment dangereux. En fait, Buffon n’a même pas de vraies interventions à effectuer puisque Hamšík (par deux fois) et Insigne ne cadrent pas leurs tentatives, et quand elles le sont, elles sont bien trop téléphonées. Le pressing des Azzurri est asphyxiant, et les velléités offensives de la Juve en pâtissent, sans les dynamiteurs que sont Dybala et Cuadrado, et avec Pjanić toujours aussi timoré quand on le remonte en trequartista, c’est Higuaín qui est contraint de tout faire. Or, c’est probablement un peu trop lui demander dans ce contexte particulier, et la Juve rentre aux vestiaires avec le but de Khedira et une demi-volée de Chiellini qui a fini sur le parking.

Le poteau pour Mertens


La Vieille Dame pense avant tout à bien se défendre, et comme souvent, il est difficile de la prendre à revers. Après une fausse alerte de Lemina (aligné ailier droit ce soir), le Napoli reprend où il s’est arrêté : possession et frappes inoffensives. C’est là que le foot de Sarri connaît ses limites avec une seule partition à disposition. Callejón fait chavirer le San Paolo une première fois, mais son but est logiquement refusé pour hors-jeu. Sur la seconde, Hamšík est cette fois dans une position licite et inscrit un but finalement assez similaire à celui de la Juve. L’entêtement a payé et le match se débloque, on est même proche d’un second but napolitain. Asamoah loupe sa passe en retrait, Mertens devance Buffon en taclant, se relève et retacle dix mètres plus loin et cette fois excentré, ça finit sur le poteau ! Allegri qui s’égosille le long de la touche fait entrer Cuadrado et passe en 4-3-3, Sarri répond par les jeunes Rog et Zieliński, ainsi que Ghoulam qui reprend sa place, et son collègue rétorque par Dybala et repasse en 4-2-3-1. Il reste dix minutes où il ne se passera pratiquement plus rien, hormis une remise de la tête de Callejón et l'entrée en jeu du général Rincón. Quant à Higuaín, il est progressivement sorti de la rencontre et a enchaîné un cinquième match sans marquer, ce qui doit sûrement l’arranger.



Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Heureusement qu'aucun supporter de la Juve n'a payé pour voir ça.

Je veux bien que les résultats passent avant tout mais on serait pas en train d'oublier que, à la base, le football c'est un jeu quand même ?
Monchi Di Scudetto Niveau : Ligue 1
Note : 2
Ils ont un gros mois d'avril, ça me parait logique d'en garder sous la semelle, surtout quand les 3 points ne sont pas vitaux pour eux ...
A mon avis c'est beaucoup plus difficile physiquement de "jouer" comme ils l'ont fait aujourd'hui que de faire un match "normal" basé sur une plus grande possession du ballon.

Pas sûr qu'ils en aient gardé tant que ça sous la semelle.
Monchi Di Scudetto Niveau : Ligue 1
Note : 4
C'est la Juve, contrôler un match, c'est un trait caractéristique chez eux. Physiquement ils ont baissé de rythme à la fin, mais à part deux/trois chevauchée d'higuain, j'ai pas eu l'impression qu'ils sont allés au bout de leurs capacités. Je pense qu'ils s'attendent à un match bien plus dur et engagé mercredi, parce que Naples va la vouloir sa finale, c'est un titre, alors que le scudetto est loin et la champions ils peuvent la mettre à l'abris dimanche en battant une lazio qui aura un jour de récupération de moins, et la tête dans le guidon parce qu'ils auront été éliminés ^^
c'est ce que je reproche à Allegri on peut pas proposer une prestation comme celle d'hier quand on est la juve un seul tir cadré, higuain a eu zéro occas, on peut pas se satisfaire "c'est le résultat qui compte", Allegri entraine la juve un club qui fait partir des meilleurs en Europe et ce n'est pas Cagliari
4 réponses à ce commentaire.
Un pressing de chien enragé pendant 90 min.. y a vraiment que la Juve pour tenir le nul comme ça !
La Vieille Dame va finir par sentir l'haleine fétide de la Louve dans sa nuque si elle ne fait pas attention.
"La louve et la vieille dame."
1 réponse à ce commentaire.
Unpseudocool Niveau : District
Khedira pour Naples et Hamsik pour la Juve. Petite erreur tout de meme
Monchi Di Scudetto Niveau : Ligue 1
Note : 2
Un Milik devant ce soir n'aurait pas fait de mal, pour peser et fixer la défense centrale de la Juve, parce que l'axe a globalement été conquis par les bianconeri et en passant par les ailes, les centres, souvent au deuxième poteau, n'ont pas trouvé grand monde, d'autant plus que la ligne offensive du napolitain est constituée de petits gabarits. De plus sans fixation dans l'axe, les défenseurs montent facilement pour empêcher les frappes. Résultat des courses, pour se créer des occasions, c'était la croix et la manière côté napolitain ..
J'ai pas trouvé la Juve géniale, mais comme toujours c'est solide, et ils n'avaient pas un grand besoin des 3 points de toute façon.

Reste à voir si mercredi, sari va changer son fusil d'épaule, et mettre Diawara entre autre sur la pelouse, pour agiter les choses, apporter un peu plus de folie que Jorginho.

J'ai pas trop regarder la Lazio cette année, mais je pense qu'on les aura suffisamment fatigué mardi, pour que les napolitains les achèvent dimanche, et leur bloquer du coup la troisième place.
Monchi Di Scudetto Niveau : Ligue 1
Note : 4
*croix ou la bannière, même si la croix ou la manière (sur le but) serait une bonne invention ^^
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Jette un coup d'oeil quand tu puisses aux trois derniers matchs entre Juve et Napoli concernant tirs au but et goals...
Cette Juve est vraiment un p... de roc à percer. Et pourtant le but partenopei s'ensuit à une erreur défensive bianconera. Bref, cette Juve c'est du Top expertise dans la matière et la manière. Quoi qu'il arrive: ils ne perdent pas leurs repères mentaux.
Assez triste pour "ce" Napoli [au final, je n'ai pas pu m'en passer d'avoir un oeil sur le match]. La victoire, ils la méritaient. J'espère bien qu'ils vont l'obtenir cette Coppa. Parce que, a contrario, je sens que le foot ne va les "récompenser" comme il faut cette saison.
Très biem le duo de DC: ils ont séché le Pipita par le biais de mouvements d'anticipation très synchronisés (énorme travail tactique).
Aïe cette Juve, Eugène... Elle n'est pas prête à s'arrêter pour me flinguer la saison, :))).

NB: Attention à la Lazio. Après, la Roma gagnera (le mal du visionnaire, :))). Mais, perso, derrière la Juve, l'équipe du calcio qui maîtrise qualitativement le plus de registres tactiques.
2 réponses à ce commentaire.
Tony de Nazareth Niveau : Loisir
Déçu de la prestation et surtout de lemina mais bon le match nul est intéressant d'un point de vue comptable il reste 8 matches et mis à part le déplacement à Rome à 3 journées de la fin le calendrier n'est pas insurmontable
floyd pink Niveau : CFA
Et ben, je dis pas que ce mec est Modric, mais il a un fait un match plus qu'honorable.
MeanReversion Niveau : DHR
surtout en aillier droit...
2 réponses à ce commentaire.
Javier_maté Niveau : District
C'est chaint de supporter le Napoli et la Roma, ces éternels 2ème... Costaud de régularité cette Juve
Le Napoli est un équipe qu'on ne peut pas détester. Ils jouent de manière fantastique, les meilleurs en Europe à ce niveau là.

Cela dit, il faut se montrer plus agressif défensivement. Ils prennent un but évitable sur un tacle ou une faute quitte à prendre un carton jaune.
Ils pressent excellemment bien, se repli avec un bloc compact mais les joueurs manque de vice et d’agressivité.

Déjà contre le Real, ils avaient pris des buts sur des exploits individuels à l'aller. Aujourd'hui, bis repetita. Exploit individuel de... Khedira sur la seule occasion juventina du match.

Le jeu, le but, les occasions, la mentalité de Sarri de faire tous ces changements à 20 minutes du terme de la rencontre (des changement offensifs), les chants des supporters pendant 90 minutes. Tout est beau chez ce Napoli (à part le maillot blanc wtf ??)

La Juventus elle, est comme d'habitude ultra solide. Tactiquement, ils ont fait le match parfait pour bloquer le Napoli.
Cependant, quand tu gagne autant de titres, tu prétends vouloir gagner la champions, quand tu pilles la concurrence. Tu ne peux pas proposer un football d'équipe relégable contre une équipe qui possède un buget 10 fois plus petit.
Ce commentaire a été modifié.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Oui, mais cette Juve peut endosser beaucoup de "rôles" et il est là son vrai atout: réussir à maintenir et entretenir un état mental et esprit collectif hyper-compétitifs. Et cela n'a pas de prix après... combien de coupes soulevées? C'est hyper costaud. Ça ne concède rien presque jamais. Et devant, ça ne pardonne pas.

PS: C'est la marque d'un Top 3 européen. Il faut l'avouer. Et les louer pour cela.
Oui mais j'attends de les voir endossé un rôle plus dominant à certains matchs. On verra comment ils vont jouer le Barca, pour l'instant, ils n'ont pas jouer une grande équipe en Champions. Pour une équipe comme la leur, c'était une balade de santé.

En Italie par contre, ils ont énormément galérer contre les grosses équipes.

Je suis d'accord avec toi quand au faite qu'ils sont capable de montrer un visage plus offensif en cas de besoin. Mais je doute de leur capacité à être brillant offensivement sur une durée une peu plus longue.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Tout à fait, mais ils en sont complètement conscients. Et puis le Barça, son problème, c'est précisemment son attaque placée (l'attaque de "position" quoi*). En outre, ne néglige pas les absences de Dani Alves et Alex Sandro pour ce qui est d'une des voies de survie de rythme de jeu de cette Juve: ressortir et remonter le bloc. Sans vouloir ni chercher à être offensif: juste pour étendre encore plus son plan de maîtrise global.
Cuadrado, Alves et Alex Sandro te fournissent l'espace et la qualité pour gagner ce temps. Tout comme Dybale lors de la prise de balle.

Ne le prends pas mal, :))) (en tant que supporter culé, crois-moi, j'aimerais bien pouvoir en dire le contraire), mais à l'heure actuelle, la Juve est un bloc plus riche en termes compétitifs que le Barça. Elle galère... Mais elle tombe toujours les pieds sur terre. Et c'est quelque chose qui s'inscrit plus que sur une dynamique ou une série de matchs. Bref, je la vois au-dessus du Barça en termes collectifs.

* Soit le scénario de match dans lequel la Juve subit vraiment: lorsque l'adversaire mène à terme un repli intensif de qualité, se regroupe et lui laisse prendre le jeu à son compte.
Je suis totalement d'accord avec toi sur le fait que collectivement, la Juve est bien au dessus du Barca. Mais également sur le fait que leur jeu de position est loin d'être brillant mis à part en phase de relance.

Mais si la Juve ne propose pas un football plus étoffé malgré les retours de Sandro, Cuadrado et Dybala (qui devront apporté un plus qualitatif) ce sera insuffisant contre les individualités exceptionnels du Barca.

Les deux équipes se craignent, les deux joueront aux maximum de leurs potentiels. La Juve proposera certainement beaucoup mieux (à moins d'un match catastrophe), le Barca également. Mais ça n’empêche que la philosophie et les approches de matchs d'Allegri me gênent.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Je te comprends, :). Mais, à mon avis, il fait avec les moyens de bord (désolé pour le retard, :) -au fait dans la réponse à Georges j'y laisse la raison pour laquelle je "valorise" la gestion d'Allegri).

Le truc c'est que sa force et ses certitudes quand il s'agit d'être compétitifs... Je ne vois pas d'autres équipes mis à part le Bayern (du fait qu'il possède bien plus de registres techniques et tactiques -offensivement-) qui soient capables de subir autant mais de parvenir à être toujours dans le match. C'est que c'est un peu ça: on parle de Suárez et sa faim sauvage... Mais devant tu as des animaux compétitifs mais ultra-riches en termes de sagesse défensive.

Le Barça ne peut plus être durable dans la mainmise de l'espace et du temps d'un match. Iniesta n'a déjà jamais été ce joueur qui t'endort un match et son niveau physique le contraint (beaucoup). Sans Alves on a perdu L'autre source de connexion. Busquets gère les hauteurs de placement (pressing, tempo, etc.) mais il ne "divise" pas les espaces. Même Messi a besoin d'un autre rythme de jeu puisque, pour pouvoir activer l'Argentin, tu laisses "ce" temps précieux aux adversaires. Le seul capable de sursauter cette courbe d'activité est Neymar. Mais Cuadrado a un gros volume physique (pas que pour défendre -> les contres-attaques..) et Khedira quadrille la zone avec du fil de fer allemand...

Bref, (désolé @tottiouj pour le clin d'oeil barcelonais). Ce Napoli est capable de te sortir des séquences de position... qu'il t'oblige à vivre à 8 en 7 m. aux bords de ta surface. Et tu ne l'arrêtes même pas. Allegri, au fait parce que je ne comprends pas trop l'italien, mais je suis certain que son objectif était de résister et poursuivre la route sans subir trop de dégâts. Il m'arrive souvent de me rendre compte et de me dire que je privilégie autant la rage de l'instant que je finis par oublier qu'Allegri est un radical du long-terme. Quitte à lui reprocher certains choix circonstantiels.
5 réponses à ce commentaire.
Allegri décide de jouer le nul en raison des blessés et semi blessés qu'il veut économiser pour la fin de saison. Il a visiblement choisit ses matchs.

La juve a pas mal marché ce soir. Même cuadrado ne s'est pas projeté vers l'avant. C'est un petit jeu dangereux mais ça peu marché.
franchement le résultat est pas mal mais match a oublier pour la juve.
Tactiquement c'est solide mais etre asphixié pendant 90 min par le Napoli sans afficher une volonté de révolte c'est navrant.
J'ai bien kiffé Marchisio par contre, c'est l'homme dont elle aura besoin pour ce qui reste de la saison
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Match intéressant ce soir.
Au risque de répéter ce qui a été dit plus haut, un Napoli joueur et presseur, mais une Juve hyper solide et réaliste.
Ce sont des qualités (bianconere) adéquates pour la LDC.

Coté Naples, j'ai bien aimé Allan et Hysaj.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Tout juste concernant Allan et l'albanais (et un bon Strinic aussi). C'est parfois difficile de verser des louanges lors d'un nul entre deux équipes aussi "différentes", mais si les qualités desdites équipes sont, comme tu le dis, archi-connues, il n'en reste pas moins de dire que le Napoli est l'équipe européenne qui est capable de mieux sublimer le jeu position. À ce sujet, très important, voire essentiel, que Sarri réussisse à façonner Diawara un peu à la Jorginho.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Tout à fait.
Encore que j'ai été assez surpris par la performance de Jorginho. Il a pas été incroyable mais face à un milieu comme celui de la Juve, je m'attendais un peu à le voir prendre l'eau.

Sinon, je sais pas ce que tu en penses mais il me semble quand même que le système du 9,5 ne correspond pas trop aux matchs face à des équipes à grosse charnière.
Déjà, parce que Mertens, si bon soit-il, est totalement verouillé (même s'il arrive de temps à autres à se sortir du marquage, cf sa passe ce soir), ensuite parce que cela impose de passer par les ailes, ce qui aboutit le plus souvent à des centres, et quand ta pointe c'est Mertens, ça ne sert à rien, enfin car les gros matchs imposent au 9 d'effectuer un gros boulot sans ballon et au pressing, ce qui n'est pas la première qualité de Mertens (encore que ce soir on peut pas lui reprocher grand chose sur ce point, je le concède).

Je trouve que mettre Milik à la place serait une meilleure idée. Quitte à mettre un des 3 ailiers sur le banc.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Perso, les "seuls" hic du faux 9 sont que, pour être Top compétitif (gagner et gouverner une compétition, quoi)
1. Il te faut que ce faux 9 soit un monstre à la finition.
2. Que ton milieu puisse prendre à son compte le rythme/tempo de jeu.

1. Oui, t'as bien compris. Le dernier faux 9 est, :) (et ça n'a pas tenu...). Soit tu as des certitudes offensives de premier rang incontestable soit tu vas toujours pêcher d'efficacité vis à vis de tout ce que tu produis (et attention, je ne parle pas que du faux 9: il te faut des mecs à 20 buts qui l'accompagnent). Puskas, Kubala, Hidegkuti, etc. Les buts fusaient de partout.

2. Hamsik, Zielinski, Allan et Rog accélèrent, combinent et s'associent... Mais leur but essentiel est de percer des lignes. D'attaquer la surface ou le but. Pas "d'endormir" et de masser/user les surveillances défensives. Ce sont surtout des éléments qui à la base ou à la fin de l'action s'encadrent dans une dynamique de création d'occas'. Pas de création/gestion de jeu.

Le fonds de jeu partenopei n'a pas ce profil ni cette nuance de dire: "bon, maintenant, on va user les espaces". Tu vois, ça c'est le Napoli made in Sarri. Mais par contre aujourd'hui, le Napoli a tenté de nuancer "ce" jeu (d'où ma "tristesse"). Pas à travers le tempo de jeu directement (malgré qu'il cherchait le contexte pour l'optimiser au max lorsque celui-ci devait survenir -au vu du profil de l'adversaire et au vu de son jeu, bien sûr-) mais à travers la variation des hauteurs. C'est-à-dire: "puisque la Juve va pousser au début pendant 15-20 min., ok, ça me va. D'autant plus qu'elle va chercher à me sortir de mon rythme de jeu par la suite. Donc 'j'achète' et je ne suis pas si agressif dans la bataille des espaces du milieu. Quitte à subir mes faiblesses (Cf. baisses de biorythmes), autant les subir 'dans un contexte le moins contraignant possible'. Voilà, c'est un peu ça.

D'où ce besoin de ce Diawara à la Jorginho. Un expert ès dans l'art de stopper, équilibrer, tenir et contenir... Mais capable de distribuer et de génerer. Plus que d'activer un "créateur". C'est ce qui me manque du football italien: ces éléments qui régulent le milieu (ex: Verratti... mais il a foutu le camp). Le rythme de jeu a beaucoup évolué, au point qu'on y souligne un rythme assez fou parfois. Regarde Strootman comment parfois tu le sens dépassé par cette activité d'enfer -> Cf. Match contre l'OL). Ou l'exemple-cas figure d'Hernanes. Ou, tiens, :), de Pjanic. À la fin, ce rythme (et par extension cette exigence et cet impact physique) les contraint à se "refaçonner" en créateur d'occases mais non pas de jeu. Et Allegri ou sa Juve en sont le paradigme (tu m'étonnes après avoir eu les deux derniers grands de ladite "espèce" comme sont Pirlo et Seedorf...): puisque ce joueur n'existe pas, je le fais à travers la gestion de modèles de jeu -> "je fonce, je replie, je sors, je gère, je laisse l'adversaire, je referme, je ressors, etc." Une fois et une autre.

Au final, il faut être plus qu'excellent, très costaud et très spécifique (en tant que profil) pour pouvoir être capable de gouverner le jeu avec ballon.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Oui, c'est vrai que ça manque de mecs calmes capables de sortir le bon geste au bon moment pour soulager l'équipe du pressing adverse.
Diawara fait ça pas mal coté Napoli, mais il est encore un peu irrégulier.
Dans le genre, il y a Sanchez à la Fio mais malheureusement il joue plus en tant que DC que milieu.

La Juve, par contre, est bien pourvu dans ce domaine, effectivement avec Pjanic et surtout avec Marchisio. C'est peut être ce qui fait sa supériorité.
Jorginho est selon moi un excellent joueur. Il est calme et intelligent, souvent lors du pressing napolitain il est celui qui récupère la balle et il joue très bien avec le ballon dans les pieds
Il s'entend à merveille avec hamsik et allan et ces 3 là sont selon moi le meilleur milieu napolitain possible
Zielinski rog diawara sont encore trop inexpérimentés et diawara dans ce rôle de sentinelle joue plus souvent la carte sécurité dans ses passes
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Pas trop d'accord avec toi.
Je ne nie pas les qualités de Jorginho, mais je trouve qu'il a tendance à jouer de façon un peu nonchalante, ce qui fait que lorsqu'il y a de l'adversité, il n'a pas le physique pour s'en sortir malgré tout. Ceci dit, je reconnais que le match d'hier me contredit.
Après, peut être que Diawara lance de moins bonnes ouvertures que Jorginho, mais je le trouve plus sécurisant; puis pour les passes risquées, il y'a Hamsik qui s'en charge.
Ceci dit, je suis d'accord avec toi sur l'importance d'Allan; il a eu du mal à lancer sa saison mais il est en train de redevenir indispensable, ce malgré les excellentes performances de Zielinski.

Toujours est-il que le Napoli a un joli vivier au milieu. Et très prometteur, parce que l'air de rien, Allan et Jorginho sont eux aussi assez jeunes.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Borja Valero (surtout auparavant), Aquilani et Montolivo incarnaient "ces" profils. L'ancienne Viola était structurellement le modèle de jeu qui était capable d'être "compétitif" dans ledit domaine. Mais voilà... (
Je pense que pour Marchisio, malgré ne pas appartenir à cette catégorie et ne pas posséder les qualités techniques intrinsèques, tactiquement il est capable de fournir un "plus" dans ledit handicap. Pjanic... J'ai plus que des doutes Georges. Cela ne m'étonne pas de voir les appels du pied récursifs de la Vecchia à Verratti.

@Browser

Oui, effectivement, je te rejoins concernant Jorginho. Mais on connaît tous "son contexte": physique, Diawara, etc. Par ailleurs, j'ai pas mal d'espoirs placés en (l'évolution de) Zielinski. Et sur (celles de) Pellegrini et Paredes.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Voilà. Malgré les qualités per se de Jorginho, le ballotage global parle en faveur du Guinéen: sa qualité de passe de sécûrité, il connecte déjà mieux en court (son premier toucher), il profile mieux son corps, se retourne plus vite pour jouer de face, etc. Il lui manque ces matchs dans les jambes pour apprendre à "diviser" vraiment les lignes adverses sans risque grossier, conserver un peu plus le ballon pour le placement des partenaires (malgré que cela est le plus complexe à cerner, à mon sens, dans le projet tactique de Sarri), etc.
J'espère bientôt que tu ne diras plus le Guinéen mais l'Italien ;)
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
:)))

PS: Tiens, tant qu'on parle de milieux régulateurs, Betancur est passé par Turin, ;).
C'est vrai que pour Jorginho, son physique joue en sa défaveur mais il compense par son sens de l'anticipation et du placement. Après sa nonchalance il est clair qu'elle est un gros handicap pour lui et son équipe.
De mon côté j'aimerai bcp que Sarri donne plus souvent sa chance à Rog car il a un sacré volume de jeu pour le peu que j'ai vu, une sorte de Allan tandis que Zielinski serait plus un Hamsik en devenir?
11 réponses à ce commentaire.
Sololaseriea Niveau : DHR
Spectacle affligeant, j'ignore d'ou m'est venue la force de ne pas m'endormir. La Juventus a joué petit bras, elle était venue pour "ne pas perdre", elle avait plusieurs joueurs absents et n'avait pas la conviction qu'elle pouvait battre Naples au San Paolo. Elle y est allé en se disant que la saison ne se jouait pas ce soir mais dans les 2/3 semaines qui arrivent.
Je peux comprendre ta déception mais la rencontre de ce dimanche soir n'était qu'une entrée quelque peu insipide du grand banquet que l'on nous avait prédit. Le vrai plat de résistance sera, assurément, servi en mi-semaine, lors de la demi-finale retour de la coupe nationale. Ce soir-là, nous aurons peut-être la réponse à une question que bon nombre de suiveurs se posent : la juventus a-t'elle renoncé au jeu ce soir parce qu'elle se sentait assez forte pour sortir du San Paolo en évoluant de la sorte ou parce qu'elle doute, quelque peu, actuellement, de son jeu d'attaque.
A mon avis, c'est qu'elle n'est pas capable de rivaliser avec le jeu de position du Napoli.
Elle n'est pas non plus capable de sortir aussi facilement du pressing napolitain malgré des individualités bien plus fortes. Si elle pouvait jouer mieux face au Napoli, elle l'aurait fait. Ce n'est pas une question de mauvaise volonté.

Mais ce n'est une critique, le Real a également été dominé par le Napoli. Mais à chaque fois, les napolitains ne sont pas sortis vainqueurs.
C'est à mon sens une victoire de Sarri sur Allegri et Zidane mais une défaite causée par un effectif plus faible que ces rivaux.
2 réponses à ce commentaire.
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 18 Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 103 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 32 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5