1. //
  2. //
  3. // Ce qu'il faut retenir

La Juve part seule en tête, les Romains remontent

La Juventus a profité de sa large victoire sur Empoli et de la défaite de son dauphin, le Napoli, pour déjà prendre une belle avance dans la course au titre. Derrière, la Roma et la Lazio sont prêtes à batailler pour la deuxième place.

Modififié
478 47

L’équipe de la journée : Lazio


En déplacement chez l’Udinese, la Lazio n’a fait qu’une bouchée de son adversaire du soir. Face à des Zèbres très fébriles, les Aigles romains déroulent, et c’est Ciro Immobile qui ouvre le score en ajustant Karnezis de la tête à bout portant. Pour la première fois buteur dans deux matchs de Serie A d’affilée, Baldé Diao Keita vient inscrire le but du break avant qu’Immobile ne scelle définitivement la victoire romaine d’un plat du pied parfait. Les joueurs de la Lazio ont ainsi pu goûter quelques heures à la troisième place avant de se la faire piquer par… l’AS Rome. Ils sont fous, ces Romains.

Les cinq minutes de la journée


Grâce à son gardien Lukasz Skorupski, Empoli a cru pendant une bonne heure pouvoir tenir la Juve en échec. Puis les Bianconeri ont accéléré et ont tout réglé en cinq minutes. Paulo Dybala ouvre le bal à la 65e grâce à un tir à bout portant, imité deux minutes plus tard par son compatriote Gonzola Higuaín, d’une belle frappe du gauche. L’Argentin se permet même de claquer son doublé à la 70e. Pipita aurait pu s’offrir un triplé, si Lemina ne l’avait pas oublié à la 75e minute. Avec ce doublé, l’attaquant a marqué son sixième but en championnat. Pas mal pour un gros.

Le joueur de la journée : Ilija Nestorovski


C’est bien simple, si Palerme compte six points en ce début de saison, l’équipe en doit cinq à Ilija Nestorovski. Sur les quatre buts marqués par les Palermitains, trois sont l’œuvre du Macédonien. En ouvrant le score à la 60e minute, le joueur pensait peut-être apporter trois nouveaux points à son équipe, mais Bruno Miguel Borges Fernandes a eu la mauvaise idée d’égaliser en toute fin de rencontre. Palerme ne ramène qu’un point de son déplacement à Gênes. C’est déjà ça.

Le bide de la journée : Naples


Le Napoli fidèle à lui-même. Ce n’est pas un scoop, les hommes de Sarri ont comme un léger souci de régularité. Cette semaine, ils ont tout de même réussi l’exploit de piétiner allègrement le Benfica mercredi (4-2), avant de trouver le moyen de perdre 1-0 sur la pelouse de l’Atalanta dimanche. Les Napolitains avaient pourtant aligné ce qui ressemblait de plus près à leur équipe type avec Koulibaly en défense centrale, Hamšík à la baguette au milieu et un trio d’attaque sexy chocolat en la présence de Callejón, Insigne et Milik. Mais rien n’y a fait et Naples accuse désormais quatre points de retard au classement sur la Juve.

L’analyse définitive de la semaine


Crotone file tout droit vers la Serie B. Le promu s’est encore incliné sur le terrain de Cagliari. La lanterne rouge a d’abord encaissé un but de Di Gennaro à la 38e minute, avant que Padoin achève les visiteurs au retour des vestiaires. Si Stoian a bien tenté de sauver l’honneur à la 91e, sur le plan comptable, ça fait quand même zéro point ramené. En sept journées, les Calabrais ne comptent qu’un seul petit point. C’est le pire départ en Serie A depuis le Calcio Padoue lors de la saison 1995-96. À l’époque, le club avait fini bon dernier du championnat. Crotone est bien parti pour l’imiter.

Vous avez raté Milan- Sassuolo et vous n’auriez pas dû


Un Milan aux deux visages. D’abord complètement apathique en début de seconde période, ce qui permet à Sassuolo de jouer crânement sa chance en claquant deux buts coup sur coup. Puis quelque chose se passe. Les Lombards sont conspués par leur public. Dans un sursaut d’orgueil, M'Baye Niang obtient un penalty transformé par Bacca. Une douce folie commence à planer sur San Siro. Quatre minutes plus tard, Locatelli place une demi-volée monstrueuse dans la lulu. Mais pour que l’histoire soit belle, il fallait que Milan l’emporte. Gabriel Paletta le sait et survole la défense adverse pour placer une tête piquée qui bat Consigli (4-3, 77e). Complètement schizophrène mais finalement victorieux, Milan réalise un bon début de saison sur le plan comptable et pointe à la cinquième place de la Serie A.

Les actions de la journée


Une égalisation à la 95e minute, c’est déjà assez fou. Alors si, en plus, ça vient d’un boulet de canon en demi-volée en dehors de la surface…


Dans la famille Simeone, je demande le fils. Le petit Giovanni Simeone est en train de se faire un prénom en Italie et offre la victoire au Genoa grâce à son deuxième but en deux matchs consécutifs de Serie A.


Le jeune Manuel Locatelli n’en croit pas ses yeux. Pourtant, le Milanais vient bien d’égaliser d’une belle frappe en dehors de la surface pour permettre une remontada totalement folle. Encore plus beau que son but, les larmes de joie du jeune joueur lors de l’interview d’après-match.


Y a pas que les buts dans la vie, y a les arrêts aussi. Sur ce point, Handanović répond souvent présent. S’il a encaissé deux buts dimanche soir face à la Roma, il a aussi sorti l’arrêt du week-end grâce à un magnifique plongeon qui empêche Džeko de signer un doublé.

Ils l’ont dit


« On a démontré qu'on avait des qualités et la volonté pour gagner. Le président Berlusconi m'a appelé pour nous féliciter. L'équipe avait de l’envie et elle lui a dédié cette victoire pour lui faire un cadeau d'anniversaire : il était très content » , a déclaré Vincenzo Montella. À son âge, mieux vaut éviter les chocs émotionnels.

« P***** ! Désolé frero je t’ai pas vu la prochaine frero ! Bravo à l’équipe pour cette victoire » , a écrit Mario Lemina sur Twitter pour s’excuser de ne pas avoir offert un but à son coéquipier Marko Pjaca. Lui aussi oublié par l’ancien Marseillais à la 75e minute, Higuaín a-t-il eu droit à un Snapchat ?

« Nous avons montré une très grande maturité. Nous pouvons battre tout le monde » , a déclaré Siniša Mihajlović, l’entraîneur du Torino après sa victoire contre la Fiorentina, une semaine après avoir battu la Roma. Attention à ne pas trop s’enflammer.

« Nous devons nous améliorer contre des adversaires agressifs qui proposent souvent des duels. Les matchs contre des équipes physiques, avec des terrains difficiles pour jouer, c’est ça notre limite » , a reconnu l’entraîneur napolitain, Maurizio Sarri. Une seule chose à faire : muscler son jeu.

La stat de la journée : 10


La Juventus est la seule équipe des cinq grands championnats européens à n’avoir concédé que dix tirs cadrés cette saison. Il muro.

Par Adrien Candau et Robin Richardot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Totti Chianti Niveau : CFA
Ah bon, la Juve file tout droit vers le titre de champion?
Tu parles d'une surprise!

Content pour ma Roma qui reprend 3 points au Napoli avant d'aller se déplacer là-bas. Match difficile en perspective.
Gros match des gardiens hier soir entre la Roma et l'Inter.
Handanovic et Szczęsny ont fait très très fort.
Alerte enlevement

Les supporters de l'Inter ont disparus. Si vous les voyez prévenez de suite la rédaction de So Foot.

Signes distinctifs: très présents en periode de mercato, le supporter de l'Inter se fait discret après une défaite et se console en lisant foot mercato et en regardant le best of des deux passes de Joao Mario hier soir.

Ceci n'est pas un exercice.
C'est seulement la première défaite du Napoli, pour le souci de régularité on repassera.

Mais c'est vrai que certains cadres sont vraiment en dessous en ce début de saison (Jorginho, Hysaj). Honnêtement vu le nombre d'occasions procurées je ne suis pas super inquiet. Avec tous ces jeunes joueurs c'est pas facile d'être constant tout le temps.
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Je suis ptet trompé, l'Inter de De Boer est tout sauf dégueulasse.
Son problème, c'est qu'il a de très très mauvais relanceurs en défense et il leur demande des relances dont ils ne sont pas capables.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Décevante défaite de Naples.
Il faut toutefois aussi dire que l'Atalanta est une équipe toujours très pénible à jouer pour un gros, surtout chez elle.
Mais bon, il faudra attendre que les cadres se mettent en route avant d'avoir une idée sur la qualité de cette équipe. En ce début de Saison, Insigne, Allan et Jorginho, qui étaient parmi les tauliers la saison dernière, sont pas encore bien en forme. A voir, donc.

Sinon, Locatelli m'a ému hier. Quel but, et quelle célébration.
Il fait vraiment plaisir à voir.

Et à part ça, le petit Petagna, formé à Milan, semble planter quelques pions du coté de Bergame, tant mieux pour lui !
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par Dragged down by the stone
Je suis ptet trompé, l'Inter de De Boer est tout sauf dégueulasse.
Son problème, c'est qu'il a de très très mauvais relanceurs en défense et il leur demande des relances dont ils ne sont pas capables.


Faut dire que la ligne offensive Icardi, Perisic, Candreva, Banega est loin d'être dégueulasse!

Pas fan de leur milieu de terrain non plus.
Medel, c'est super faible par exemple.
Il serait peut-être temps qu'il relance le Brozovic ou qu'il sauve le Kongdobia.

Les latéraux sont encore plus faibles que ceux de ma Roma, c'est dire. Heureusement pour Santon que Salah était en mode je rate tout. Parce que c'était embarrassant parfois.

Mais oui, De Boer a de l'idée et peut réussir si on lui en laisse le temps. Faut pas oublier qu'il est arrivée a l'arrache quelques jours avant le début du championnat. Donc l'un dans l'autre (aïe), il s'en sort bien.
Cafu cremes Niveau : CFA2
Le but, la célébration et l'interview de Locatelli c'était très très beau.

Le garçon venait de réaliser un de ses rêves d'enfant sous nos yeux. C'est aussi et surtout ça le foot.
Barry Allen Niveau : CFA2
Pour le "gros" qui désigne Higuain, il serait peut-être temps d'arrêter nan?
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Message posté par Totti Chianti
Faut dire que la ligne offensive Icardi, Perisic, Candreva, Banega est loin d'être dégueulasse!

Pas fan de leur milieu de terrain non plus.
Medel, c'est super faible par exemple.
Il serait peut-être temps qu'il relance le Brozovic ou qu'il sauve le Kongdobia.

Les latéraux sont encore plus faibles que ceux de ma Roma, c'est dire. Heureusement pour Santon que Salah était en mode je rate tout. Parce que c'était embarrassant parfois.

Mais oui, De Boer a de l'idée et peut réussir si on lui en laisse le temps. Faut pas oublier qu'il est arrivée a l'arrache quelques jours avant le début du championnat. Donc l'un dans l'autre (aïe), il s'en sort bien.


D'accord concernant Medel, je sens que ça va tenter de recruter un gros milieu au mercato d'hiver.
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Décevante défaite de Naples.
Il faut toutefois aussi dire que l'Atalanta est une équipe toujours très pénible à jouer pour un gros, surtout chez elle.
Mais bon, il faudra attendre que les cadres se mettent en route avant d'avoir une idée sur la qualité de cette équipe. En ce début de Saison, Insigne, Allan et Jorginho, qui étaient parmi les tauliers la saison dernière, sont pas encore bien en forme. A voir, donc.

Sinon, Locatelli m'a ému hier. Quel but, et quelle célébration.
Il fait vraiment plaisir à voir.

Et à part ça, le petit Petagna, formé à Milan, semble planter quelques pions du coté de Bergame, tant mieux pour lui !


Tu sais très bien que ce sera le problème de Naples toute la saison (j'entends en comparaison avec la Juve).
Ils vont enchaîner les victoires puis lâcher des points contre des équipes supposées prenables ou plus faibles.
C'est malheureusement ce qui fait encore la différence entre les équipes du Sud et une machine de guerre comme la Juve.

À choisir et ne serait-ce que parce que j'aime le changement et que je m'y retrouve plus dans la philosophie de jeu du Napoli, je préférerais largement une victoire du Napoli plutôt que de la Juve.
Pour tout te dire, je sens que le Napoli aura plus à se préoccuper de ses arrières que de la Juve.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Ruud et Totti

D'accord avec vous sur l'Inter.
Le problème de cette équipe est qu'à certains posts ils sont royalement fournis, là où à d'autre ils ont de sérieux manques.
Déjà, au niveau des latéraux, bon... Ca varie du très moyen (Santon, Nagatomo) au bon (Ansaldi), en passant par le pas mal (D'Ambrosio).
Sur ce plan, par exemple, la Roma a bien plus de potentiel.
Ensuite, au niveau de la charnière. Miranda-Murillo, c'est vraiment bien; le problème est que le seul remplaçant à ce poste est Ranocchia, qui est une catastrophe ambulante.
Puis effectivement, au poste de 6, ça coince sérieusement. Medel et Melo sont des bourrins, ça va pas du tout.
Dans ce cas, effectivement, on peut s'interroger sur la mise à l'écart d'un type comme Brozovic, qui est un super joueur. Mais bon, il n'y a pas à se plaindre avec De Boer, quand on se souvient que Mancini alignait la plupart du temps les deux bourrins ensemble.

Pour le reste, par contre, l'Inter a une qualité et une diversité dans son effectif qui sont vraiment très intéressantes.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par Totti Chianti
Tu sais très bien que ce sera le problème de Naples toute la saison (j'entends en comparaison avec la Juve).
Ils vont enchaîner les victoires puis lâcher des points contre des équipes supposées prenables ou plus faibles.
C'est malheureusement ce qui fait encore la différence entre les équipes du Sud et une machine de guerre comme la Juve.

À choisir et ne serait-ce que parce que j'aime le changement et que je m'y retrouve plus dans la philosophie de jeu du Napoli, je préférerais largement une victoire du Napoli plutôt que de la Juve.
Pour tout te dire, je sens que le Napoli aura plus à se préoccuper de ses arrières que de la Juve.


Absolument; je dis tout ça en ne sous-entendant pas non plus que le Napoli pourra aller chercher le titre.
Rien à redire quant à ton commentaire.

Il faut bien reconnaitre que la Juve a une avance considérable sur ses concurrents.
Ne serait ce qu'au niveau de la manière de gagner les matchs.
Quand tu regardes les victoires de Naples ou de la Roma par exemple, ce sont des victoires qui coutent un effort mental et physique conséquent, des victoires obtenues en partie avec le coeur.
Les victoires de la Juve, c'est de la maitrise et du cynisme. Elles sont obtenues facilement et sans trop d'efforts.

Forcément, l'un de ces deux paradigmes apporte bien plus de régularité et de facilité.
Murillo il est un peu limite dans ses relances. C'est fini Mancini. Si l'inter veut vraiment jouer comme De Boer le souhaite il faudra s'améliorer sur ce point.
Cafu cremes Niveau : CFA2
De Boer va faire comme Spalletti, revenir à un peu moins d'ambition dans le jeu et décrochera des résultats un peu plus réguliers et aura une équipe plus solide.

Face à d'autres attaquants que Dzeko et surtout Salah hier soir, Handanovic en prend 4 dans le buffet en première mi temps.

Je connaissais pas De Boer en tant que coach mais son travail et l'effet sur son équipe sont cohérents en un mois. C'est plus que le Mancio en deux saisons. Point négatif pour lui, il découpe ses joueurs en conf de presse. Avec les puceaux néerlandais ça passe mais avec l'Inter ça peut vite tourner au cauchemar ce genre de méthodes. Son analyse en conf d'après match était assez délirante.

Si tu compares le coût representé par Banega à ceux de la ribambelle de milieux centraux de l'effectif qui ne servent à rien, y' a de quoi se poser des questions sur le blanchiment d'argent dans le foot.
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Absolument; je dis tout ça en ne sous-entendant pas non plus que le Napoli pourra aller chercher le titre.
Rien à redire quant à ton commentaire.

Il faut bien reconnaitre que la Juve a une avance considérable sur ses concurrents.
Ne serait ce qu'au niveau de la manière de gagner les matchs.
Quand tu regardes les victoires de Naples ou de la Roma par exemple, ce sont des victoires qui coutent un effort mental et physique conséquent, des victoires obtenues en partie avec le coeur.
Les victoires de la Juve, c'est de la maitrise et du cynisme. Elles sont obtenues facilement et sans trop d'efforts.

Forcément, l'un de ces deux paradigmes apporte bien plus de régularité et de facilité.


La facilité avec laquelle la Juve gagne est parfois flippante.
Peu importe si elle joue bien ou mal d'ailleurs.

Chaque victoire d'équipes comme le Napoli ou la Roma est forcément liée à une partie où l'équipe en question brille, joue bien, etc. Effectivement, elles ont toujours eu du mal (et c'est historique pour ces deux équipes) à gagner les matchs où elles jouent mal ou seulement moins bien.

C'est pas tenable sur 38 matchs dans un championnat où tu rencontres la Juve, le Milan, l'Inter, la Fiorentina, la Lazio, etc.

C'est énervant aussi.
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par Cafu cremes
De Boer va faire comme Spalletti, revenir à un peu moins d'ambition dans le jeu et décrochera des résultats un peu plus réguliers et aura une équipe plus solide.

Face à d'autres attaquants que Dzeko et surtout Salah hier soir, Handanovic en prend 4 dans le buffet en première mi temps.

Je connaissais pas De Boer en tant que coach mais son travail et l'effet sur son équipe sont cohérents en un mois. C'est plus que le Mancio en deux saisons. Point négatif pour lui, il découpe ses joueurs en conf de presse. Avec les puceaux néerlandais ça passe mais avec l'Inter ça peut vite tourner au cauchemar ce genre de méthodes. Son analyse en conf d'après match était assez délirante.

Si tu compares le coût representé par Banega à ceux de la ribambelle de milieux centraux de l'effectif qui ne servent à rien, y' a de quoi se poser des questions sur le blanchiment d'argent dans le foot.


Pourquoi?
C'était pas une bonne affaire Kongdobia?
(tu peux mettre Iturbe à la place)
Sam Becket Niveau : DHR
La juve à 12h30 c'est souvent moyen mais ça gagne toujours.
Pjaca fait plaisir ç'est un potentiel Perisic plus précoce.
De même Lemina c'est devenu un bon joueur avec le level juve et ça fait tellement plaisir
Cafu cremes Niveau : CFA2
Kondogbia c'est niveau Watford ou Villareal dans ses bons jours. De Boer le met au placard et on peut pas lui donner tort.

Iturbe à côté c'est la classe à l'état pur.
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par Cafu cremes
Kondogbia c'est niveau Watford ou Villareal dans ses bons jours. De Boer le met au placard et on peut pas lui donner tort.

Iturbe à côté c'est la classe à l'état pur.


Un peu trop brut le "diamant" Iturbe!

À mon avis, De Boer ne va pas se priver de Brozovic encore longtemps. Il va lui donner sa chance et sortir Medel, c'est pas possible autrement.
Sam Becket Niveau : DHR
Message posté par Cafu cremes
Kondogbia c'est niveau Watford ou Villareal dans ses bons jours. De Boer le met au placard et on peut pas lui donner tort.

Iturbe à côté c'est la classe à l'état pur.


Iturbe saison Hellas Vérone ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
478 47