1. //
  2. //
  3. // Séville-Juventus (1-3)

La Juve offre une finale à l'OL

Menée après un superbe but de Pareja, la Juve repart de Séville avec une victoire (1-3), grâce à des buts de Marchisio, Bonucci et Mandžukić en toute fin de match. Rapidement réduits à dix avec l'exclusion de Franco Vázquez, les hommes de Sampaoli, qui a lui aussi été expulsé par Mark Clattenburg, devront jouer leur qualification au Parc OL.

Modififié
323 73

FC Séville 1-3 Juventus FC

Buts : Pareja (9e) pour le FC Séville // Marchisio (45e), Bonucci (84e), Mandžukić (90e) pour la Juventus

On connaît parfaitement cette folle célébration. Il gonfle les joues et pointe son index vers sa bouche. Leonardo Bonucci, défenseur de la Juventus, a calmé tout le public du Sánchez-Pizjuán, qui se voyait déjà qualifié pour les huitièmes de finale après l'ouverture du score de Pareja, et ce, malgré l'égalisation de Marchisio. D’une énorme frappe du gauche, Bonucci a offert la victoire et la première place à la Vieille Dame. En fin de match, Mandžukić plante le troisième but et abat la bête sévillane. La Juventus vient de faire un beau cadeau aux Lyonnais, qui joueront leur finale face au FC Séville au Parc OL.

La Juve timide, zquez beaucoup trop chaud


Débarquée en Espagne avec l’infirmerie pleine, la Juve aligne tout de même un sacré onze de départ. Au milieu, un trio Pjanić, Marchisio, Khedira, devant, Cuadrado et Alex Sandro soutiennent Mandžukić. Mais ce sont les hommes de Jorge Sampaoli qui vont de suite être dangereux. Avec les ingrédients habituels de l’entraîneur argentin : un pressing haut, des latéraux très actifs et un Franco Vázquez assez chaud. Et sur la première occasion sévillane, Gigi Buffon va craquer. Après un corner, Pareja ouvre le score d’une superbe reprise de volée. Et le FC Séville ne se contente pas de cette avance. Une frappe d’Escudero frôle la barre du gardien de la Juve, et Vietto manque de très peu le second but. Coincé entre les trois centraux de Séville, Mandžukić manque l’unique occasion italienne en première période. Un match agréable, où il ne manquait qu’une petite embrouille pour augmenter la température.


Peu habitué à ce genre de geste, zquez balaie Cuadrado après un coup de coude non sifflé sur Escudero, néo-international espagnol. En fin de première période, le leader de Serie A se réveille enfin. Cuadrado sert Khedira en retrait, et le milieu allemand envoie une mine juste au-dessus des cages de Sergio Rico. Et Franco Vázquez, parfait jusque-là dans le jeu, va faire basculer le match. Une grosse faute sur Khedira qui lui vaut un carton rouge. Pendant ce temps-là, le Sánchez Pizjuán gueule encore plus. Et Sampaoli aussi, quand il voit Mister Clattenburg désigner le point de penalty, juste avant la mi-temps, pour un accrochage de Mercado sur Bonucci. Marchisio transforme, et la Juve rentre au vestiaire avec un nul inespéré.

Bonucci le tueur


Au retour des vestiaires, Sampaoli dessine un nouveau schéma tactique. Sarabia remplace Vietto pour renforcer le milieu de terrain. Sur son côté, l’ancien sélectionneur du Chili peste sur toutes les décisions de l’arbitre anglais et bouge plus que Riquelme pendant l’intégralité de sa carrière. Au bout de dix minutes et pas mal d’insultes, Sampa est exclu et rejoint les tribunes. Oui, cette deuxième période sent plus le sang que le football. À l’heure de jeu, Pjanić fait travailler Sergio Rico avec une frappe lointaine. Pas grand-chose à signaler, excepté un coup de coude de Cuadrado qui prend son jaune.


Allegri semble se contenter du point du nul, puisqu’il envoie le soldat Sturaro sur le pré. Pour les changements offensifs, on repassera. Sampaoli a, lui, enfilé une veste pour passer inaperçu aux yeux des délégués. Autre événement de la deuxième mi-temps, l’entrée de Kean, qui devient le plus jeune Italien à jouer en C1. Alors qu’on se dirigeait vers le nul, Leonardo Bonucci en décide autrement. Le défenseur italien marque d’une énorme frappe du gauche après une relance hasardeuse de Mercado. Mêmes acteurs, même victime. Dans le temps additionnel, Mandžukić plante le troisième but en contre. La Juventus repart de Séville avec la qualification en poche. Presque un braquage à l’italienne.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Prospère Mulenga Niveau : CFA
    Note : 1
    Belle équipe de la juve grosse justesse technique mais ils peuvent dire merci à l'arbitre.

    Ya jamais penalty sur le défenseur juventino.

    Sinon le public sévillan, les rois de l'insulte jamais vu ça, grosse ambiance mais souvent malsaine, dommage !
    "Belle équipe de la juve..."
    C'est de l'ironie ou un manque flagrant de connaissance de cette équipe, là! Une juventus médiocre, selon moi, dans le jeu et dans l'envie, avec une carence technique préoccupante à certains moments de la rencontre. Elle n'a jamais su profité, sauf en toute fin de rencontre, de l'avantage numérique face à un Séville courageux qui ne méritait, au vu de ses efforts, absolument pas la défaite. Les circonstances atténuantes de la petite forme de certains de ses joueurs et l'absence du duo d'attaque titulaire Dybala-Higuain peuvent être considérées comme des circonstances atténuantes mais on est en droit d'attendre beaucoup plus de cette formation, de par son expérience et la richesse de son effectif. Je suis donc en total désaccord avec Prospère, aussi bien sur la valeur de la prestation Turinoise que sur l'arbitrage qui m'a semblé tout à fait correct, que ce soit lors de l'expulsion de Vasquez que lors de l'attribution du penalty.
    1 réponse à ce commentaire.
    Match à sens unique avant les interventions divines de Clattenburg. Un énorme vol. Et c'est ça la crème de la crème niveau arbitrage? Waouh!!
    Mec, sur ton match à sens unique Séville a, avant l'exclusion, 1 tir cadré (le but) et 50% de possession, y'a un moment où, pour commenter, regarder les matches devient nécessaire...

    Je ne dis pas que la Juve dominait, et c'était loin d'être le cas mais un peu d'honnêteté intellectuelle ça n'a jamais tué personne
    Moi j'ai vu une Juve totalement stérile qui n'arrivait pas à approcher les cages adverses, alors que Séville s'infiltrait assez facilement, et avec quelques meilleurs choix aurait pu se procurer davantage d'occasion, tout ça avant l'expulsion. Je sentais les Sévillans sereins et une Juve inoffensive et peu inspirée.

    Alors c'est sûr que se servir de la possession pour justifier un match équilibré, c'est être beaucoup plus honnête, dans le football moderne. Quant aux frappes cadrées, ça ne reflète pas tellement les occasions/situations chaudes, vu qu'elles n'aboutissent pas toutes à des frappes.
    Mowgli jongle dans la jungle Niveau : District
    Jusqu'au carton rouge la Juve voyait pas le jour
    Je ne me sers pas de la possession, c'est une statistique qui, en effet, ne reflète pas grand chose...Mais elle illustre tout de même, dans ce cas, que si Séville était effectivement mieux dans le match,celui-ci était loin d'être "à sens unique" (ce qui signifie pour moi qu'une équipe est totalement écrasée par l'autre, c'est peut etre sur ce point que se situe notre désaccord)
    OK, au temps pour moi. J'ai écrit ça sans vraiment réfléchir, mais si on tient vraiment compte du sens, ton point de vue est correct et le mien est faux. C'était pas une domination écrasante, mais encore une fois, de mon côté, je voyais vraiment la Juve annihilée dans toutes ses tentatives.

    Rien ne dit que ça aurait continué de la sorte, et je parle en quelque sorte en "connaissance de cause", étant donné le match Séville - Barça d'il y a quelques semaines, Séville avait démoli le Barça en 1ère période avant de se faire bouffer en 2nde, ça aurait très bien pu se passer de la même façon hier.
    Mais il est indéniable que l'arbitrage a influencé le match. Le pénalty, c'est loin d'être un scandale, ça aurait été plus sujet à question s'il n'avait pas été sifflé (mais ça arrive à chaque corner/CF indirect, alors on s'y est malheureusement habitué). L'expulsion je la trouve en revanche très sévère. Le 1er jaune est mérité mais si l'arbitre siffle la main ou le coude de Cuadrado dans la gueule de l'autre, ben y'a pas le fauchage derrière. Et le 2ème est ultra sévère: c'est pas une faute dangereuse, ni empêche une action de but, elle est en plein milieu de terrain, y'a pas de surnombre de la Juve en phase offensive, bref, totalement injustifié pour moi.

    Du coup j'ai très peu maté la 2nde période, étant dégoûté, j'ai zappé sur d'autres matchs. Du coup j'ai pas vu l'excès d'agressivité des Sévillans dont vous parlez, ce qui conditionne nos points de vue respectifs. Mais le départ de tout ça, c'est l'arbitrage plutôt limite. Ca ne justifie pas la violence en 2nde période, mais ça a facilité les choses pour les Italiens.
    5 réponses à ce commentaire.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Note : 1
    Un beau braquage en mode juventino !
    J'étais plutôt neutre ce soir, aimant bien les deux équipes, mais faut reconnaître que Séville se fait vraiment enfler par Clattenburg... Arbitrage à sens unique !
    On parle beaucoup d'arbitrage à sens unique, mais jamais d'agressivité malsaine et exagérée à sens unique...

    Bref, facile de fermer les yeux sur ce qui nous "arrange"
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Note : 1
    Ah mais moi y a rien qui m'arrange, je l'ai déjà dit, j'étais vraiment objectif sur ce match : j'aime bien Séville car je kiffe Sampaoli depuis longtemps et j'ai rien contre la Juve en tant qu'amoureux de la Serie A (même si pro-Roma, je l'ai jamais caché non plus). D'ailleurs, je souhaite la qualification des deux équipes en 8e.
    Mais je trouve que ce soir, Clattenburg a été très sévère avec les Andalous.
    Et tu trouves pas que les Andalous ont tout fait pour se le mettre à dos? S'ils prennent un ou deux rouges de plus, y'a pas grand chose à redire hein...
    Totti Chianti Niveau : CFA
    Quitte à se prendre des -1 (ridicules, soit dit en passant), tu as complètement raison.
    Si la Juve avait fait ne serait-ce que la moitié de ce qu'a fait Séville hier soir niveau comportement anti-sportif, on en aurait entendu parler pendant des semaines.

    En non-juventino, je peux aussi dire que je ne l'ai pas trouvé bonne.
    Mais ça gagne, comme souvent.
    Et félicitations à la Juve pour le passage et surtout pour avoir su garder son sang-froid dans ce contexte particulièrement difficile.
    4 réponses à ce commentaire.
    Ce commentaire a été modifié 3 fois.
     //  23:02  //  Amoureux de la Bolivie
    Note : 2
    Dommage pour Sevilla qui etait bien parti pour sortir un très gros match pour assurer la qualification (et la 1ère place) avant l'expulsion d'El Mudo Vasquez.

    Les choses qui ce sont encore plus compliquées après ce péno plus que sevère pour ne pas dire imaginaire (Clattenburg toujours aussi lamentable comme arbitre).

    Une petite Juve qui s'en sort plutôt bien donc.
    Ouais presqu'un braquage...

    La Juve prend un but puis vers la 25ème décide de confisquer le ballon aux sévillans qui multiplient dès lors les coups de vice et qui se font logiquement sanctionner.

    L'expulsion de Vazquez est logique.

    Mais alors le péno c'est assez incroyable : tous le sjoueurs de la Juve sont accrochés sur ce corner et Bonucci est dégommé par trois sévillans (une poussette du bras qui se transforme en coup de poing au foie, une balayette et un maillot tenu). Clattenburg ne peut que siffler péno.

    Il laisse ensuite dix minutes à Sampaoli pour se calmer en seconde période avant de l'envoyer en tribunes.

    Bon sur le troisième but de Mandzukic, je crois qu'il y a faute au milieu de Sturaro. Enfin ça compense le tacle de boucher non sifflé sur Khedira à la 70ème alors qu'il avait crocheté le défenseur au xvingt mètres.

    Bref ces drôles de sévillans n'ont plus de densité.
    declaubianco Niveau : CFA2
    Niveau de jeu très inquiétant de cette juve, même à 11 elle ne prend pas le jeu à son compte et se crée très peu d'occasion.
    Sévilles ne peut s'en prendre qu'à soi-même, ils avaient la possibilité de gagner assez tranquillement à 11 mais ils ne peuvent s'empêcher de jouer les coups de putes* (fautes stupides, réclamations sans cesse, agressivité etc...).
    J'avoue que j'aurais bien aimé voir le match à 11 vs 11, histoire d'y voir un peu plus clair. Le 4-5-1 ne semblait pas la solution face Séville, mais il faut dire qu'Allegri ne regorgeait pas non plus de possibilités étant données les absences.

    In fine, dans la circonstance, c'est une bonne victoire de prise.
    1 réponse à ce commentaire.
    Déçu par les supporters Sevillan. Déjà hier, ils ont à priori poignardé deux italiens qui étaient entrain de manger tranquillement dans un resto.
    Et ce soir, c'est pas terrible de les voir quitter le stade quand ils se sont rendu compte que l'équipe ne prendrait pas 1 point.
    Ils ont une équipe qui fait des miracles par apport à leur budget grâce une gestion sportive et un entraîneur génial, mais ils ne peuvent même pas être fier de leur équipe et la supporter jusqu'au bout. C'est une mentalité de supporter occasionnel.
    Mowgli jongle dans la jungle Niveau : District
    Qu'il y ait des actes isolés c'est une chose et c'est évidemment répréhensible, mais parler de supporters occasionnels c'est très mal connaître le sévillisme
    1 réponse à ce commentaire.
    Je vois pas en quoi l'arbitre fait un mauvais match ?

    Séville une belle bande d'excités qui méritaient 2 rouges.
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    Clattenburg, le jour où je te voie, je te termine au couteau comme dans GTA!

    Tu es un escroc de la pire espèce, tous mes pronostics étaient bons sauf la non-défaite de Séville à cause de ton arbitrage à sens unique.

    Quand je vois ça, je me dis que je n'aurais jamais pu être pro quand bien même par le plus grand des hasards, j'aurais eu le niveau, j'aurai taclé ce sale rat.
    Totti Chianti Niveau : CFA
    Par contre, tu excuses complètement le comportement des joueurs de Séville, c'est ça?
    Entre simulations, actes de violence gratuits, pression constante sur l'arbitre.
    Heureusement que je ne suis pas juventino et que je ne vivais pas autant le match que si c'était mon équipe, mais franchement c'était une boucherie.

    Bravo à eux, pour avoir su garder leur sang-froid.

    (pourtant, c'est une bien belle équipe avec de super joueurs, dommage qu'ils se soient laissés aller à ce comportement totalement anti-sportif. Leur deuxième mi-temps était une horreur.)
    1 réponse à ce commentaire.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Ceci dit Franco Vazquez, que j'adore en temps normal, était beaucoup trop nerveux ce soir et a lourdement pénalisé ses coéquipiers !

    Sinon bofbof, je le dis en toute objectivité car fan à la fois de Sampaoli et de Serie A (et oui c'est possible), mais c'est sur l'arbitrage global que la Juve s'en sort bien : le rouge de Vazquez, le péno, l'expulsion de Sampa... Sans compter que si on siffle péno sur Bonucci, je veux bien (c'est pas le scandale du siècle pour moi) mais dans ce cas, tu peux aussi siffler quand Iborra se fait accrocher sur le corner en toute fin de match...
    Sauf que là c'est Chiellini, aka Gogogorilla, aka le vice
    1 réponse à ce commentaire.
    Chien dragon flottant Niveau : District
    Euh je suis tout sauf objectif mais Seville ça taclait comme des bourrins, agressivité limite malsaine. Et le peno se siffle, y a rien à dire, je trouve que l'arbitre a plutôt porté ses couilles dans un match beaucoup trop tendu. Le rouge est mérité également, normal.
    Sinon, deux joueurs à vocation offensive coté juve ce soir, c'est triste, vite que dybala higuain et pjaca reviennent... Sturaro putain, quelle ignoble rentrée. Pjanic... quelle arnaque, ça commence à se voir. Dés qu'il faut jouer vers l'avant ou première intention, il rend la balle à Séville. Rugani m'a bien plu sinon, très élégant le petiot
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Pjanic, pour moi c'est un bon joueur à faire entrer dans la rotation mais que le staff turinois aient pu croire qu'il deviendrait un taulier au milieu et remplacerait Pogba, ça m'étonnera toujours ! J'ai quand même suivi Pjanic attentivement ces dernières saisons et franchement je regrette pas son départ de la Roma : pour moi, il est trop irrégulier et inconsistant pour faire passer un pallier à une équipe du niveau de la Juve, que ce soit en 8 ou 10...
    Chien dragon flottant Niveau : District
    oui sans doute dans la rotation pourquoi pas. Mais ce soir il a été ignoble, d'un bout à l'autre. Il sent pas le jeu, peut-être c'est dû à un manque de confiance je sais pas. c'est une énigme.
    Autre chose, ça manque d'impact physique au milieu de terrain. Marchisio est beau comme un dimanche en jogging mais il faut un gars qui charbonne à coté, peut-être que Pjanic serait plus à l'aise. Khedira me laisse sur ma faim
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    Note : 1
    Moi aussi j'ai trouvé Rugani très rassurant, il avait déjà fait un gros match contre l'Allemagne avec l'Italie, c'est vraiment dommage qu'Allegri attende qu'il y ait autant de blessés pour le faire jouer.
    Très rassurant ? quand il se fait bouffer en un contre un entrainant quasi le 2ème but ?

    Déja contre pescara il a fait 2 ou 3 boulettes... il est très fort mais pas encore au niveau des autres... Il devrait joue rplus de match comme celui contre pescara mais en sur les gros matchs il peut encore faire de belles boulettes... dans d'autres équipes ca se verrait pas forcément... mais avec les monstres de coéquipiers qu'il a, ça se voit tout de suite.
    Alain, si nous sommes en désaccord ce soir ( ce qui est vraiment rare) sur l'arbitrage que l'on peut, à la rigueur, trouver sévère mais néanmoins conforme au règlement, je t e rejoins tout à fait sur la question "Pjanic" qui est en train de devenir un vrai boulet pour cette juventus alors qu'il en aurait du en devenir le maître à jouer dans l'esprit des recruteurs Turinois. Si le joueur ne s'améliore pas dans les prochaines semaines, sa place pourrait être sérieusement menacée par un éventuel milieu de terrain transféré lors du prochain mercato hivernal.
    5 réponses à ce commentaire.
    floyd pink Niveau : CFA
    Putain les gars, franchement je suis neutre, j'aime vraiment les 2 équipes, mais pour moi il y aucun braquage ce soir.
    Sinon la Juve inquiétant. Sur le papier et l'effectif c'est impressionnant... et puis il y a Sturaro et Rugani. Genant.
    Quel arbitrage minable, Séville a fait bonne impression avant le coup de patte de Clattenburne.
    Je vois mal Lyon leur en passer 2 sans en prendre 1, même avec une tâche au sifflet, ça semble compliqué.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Sinon dans le fond, j'espèrais et j'espère voir les deux clubs passer en 8e donc je croiserais les doigts pour un nul au Parc OL (et puis pour l'OL, ce serait aussi bien d'aller en C3 que de se prendre une branlée en 8e de C1)...
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    La Juve est dégueulasse c'est indéniable, mais on ne peut pas non plus nier qu'il y avait rouge pour Vasquez et péno sur Bonucci. Clattenburg n'a pas fait d'erreur de jugement, ce sont les sévillans qui se sont mis dans la mouise comme des grands...
    Prospère Mulenga Niveau : CFA
    En désaccord sur l'action du penalty, le mec met limite un coupe d'épaule dans la tête du joueur sévillan puis ya un accrochage comme on le voit dans chaque surface de réparation.

    Chiellini est un grand spécialiste par exemple.

    Après bravo à la Juve, c'est une équipe solide avec d'excellents joueurs de ballon.
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    Un bon arbitre ne donne pas rouge à Vazquez mais au Juventino qui file un coup de coude à Escudero.

    Mais Mark Clattenburg n'est pas un bon arbitre.
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    arrêtez un peu de faire vos pleureuses, Séville a mérité ces sanctions en se comportant comme des bouchers au match aller et au match retour et puis cette ambiance délétère des supporters c'était vraiment insupportable. Quand on se comporte mal, on finit souvent par le payer...
    Un bon arbitre ne met pas rouge pour deux jaunes?

    Tu es fort!
    Prospère Mulenga Niveau : CFA
    Note : 2
    Sur les supporteurs sévillans, je te rejoins à 100% mais Clattenburg a été mauvais il faut le signaler sur certaines situations de jeu.

    Moi je ne dis pas que la Juve ne mérite pas sa victoire mais l'arbitre a un peu fossé le match.
    Ahmed-Gooner Niveau : National
    Cuadrado méritait le jaune pour sa faute sur Escudero c'est sur, mais il a reçu un carton jaune pour une faut imaginaire si cela peut compenser les choses.

    Le péno y est, le rouge y est, j'aime bien Seville et j'adore Sampaoli mais ils ont fait preuve de mauvaise foi depuis l'expulsion en pleurant auprès de l'arbitre au moindre contact, ils ont bien défendu mais aussi perdu trop d'énergie à chercher à expulser un joueur de la Juve.
    6 réponses à ce commentaire.
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    A part ça il serait plus que temps qu'Allegri donne un collectif à cette équipe. Il a trois mois maintenant pour régler ce problème, ça devrait le faire, mais je suis quand même très inquiet.
    Très déçu par le rendement de cette Juventus de première partie de saison; aussi bien en C1 qu'en championnat, malgré sa nette avance sur ses opposants de la serie A. Les joueurs transférés cette été ont vraiment du mal à bonifier l'équipe et Allegri m'a l'air d'arriver tout doucement à la fin de son cycle juventino vu je ne le sens pas capable de sur-motiver ses hommes, ni de trouver le positionnement parfait qui leur permettrait de s'exprimer au maximum de leur potentiel.
    Erratum!
    L'été passé a été d'une douceur agréable, il est vrai; ce n'est néanmoins pas une raison suffisante pour que je le féminise.
    2 réponses à ce commentaire.
    Pas de scandale arbitrale du tout. Sur le péno, dans un premier temps, je me suis Hahaha c'est bien la Juve là, encore un péno cadeau !! Puis au ralentit la faute (ou les fautes) est très claire, les sevillans sont des bouchers quand même. Ils se sont plantés tout seul.
    Totti Chianti Niveau : CFA
    Complètement d'accord avec toi mon bon totti
    1 réponse à ce commentaire.
    declaubianco Niveau : CFA2
    Sans renforts solides au milieu (Witsel) l'équipe ne passera pas les 8 èmes contre les 2/3 des équipes.
    Khedira et Pjanic sont catastrophiques.
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    Pjanic est vraiment une énorme erreur de casting, je suis vraiment déçu, j'espère que la Juve va acheter un bon milieu en janvier pour que Pjanic glisse sur le banc. On ne peut effectivement rien espérer avec lui sur le terrain.
    1 réponse à ce commentaire.
    Ce commentaire a été modifié.
    FinoAllaFine Niveau : DHR
    Mon dieu, vraiment déçu par le niveau de la Juve. Incroyable, même à 10 ils galèrent. Alors ils confisquent le ballon, c'est bien beau, mais dés que l'adversaire accélère (pas que Séville), ben on se retrouve en difficulté. Et puis, le nombre de déchets technique .. Incroyable !

    Par contre, ceux qui disent que l'arbitre était pro-juve, ils sont réellement de mauvaise foi. Les joueurs de Séville sont des bouchers, et que ce soit le carton rouge ou le penalty, les deux étaient justifiés. Basta, en espérant que Lyon gagne par 2 buts d'écart le choc de la dernière journée !!
    Ce commentaire a été modifié.
    Après le scandale de la finale de C3 offerte sur un plateau par l'arbitrage, je serais content de voir Séville se faire enculer par l'arbitrage jusqu'à la fin de mes jours.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Sauf que c'est pas la même équipe ni le même coach...

    Parce que si tu vas dans ce sens-là, je pourrais dire qu'après les morts du Heysel causés par les fans de Liverpool, je serais content de voir les Reds se faire niquer jusqu'à la fin de mes jours ! On est d'accord, ce serait complètement débile et mon com est volontairement outrancier et même "Godwinien", mais c'était juste pour te faire remarquer le non-sens d'un tel commentaire.

    Après j'ai été comme toi pendant longtemps avec les Allemands, à leur souhaiter le malheur (footballistiquement parlant seulement) à cause de Schumacher et Séville, la demie de 86, le ciseau de Laslandes contre Dormtund, etc... et puis j'ai mûri et je me suis rendu compte que c'était plus les mêmes joueurs ni les mêmes équipes et que ça rimait à rien. ;)
    1 réponse à ce commentaire.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    323 73