En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-Inter Milan (1-0)

La Juve met un stop à l'Inter

Toujours aussi intraitables, les Turinois n'ont pas fait de quartier face à l'Inter et n'ont eu besoin que d'un but pour remporter la mise. Une frappe de Golgoth de Cuadrado, qui met fin à la série de sept victoires d'affilée des Nerazzurri en championnat.

Modififié

Juventus 1-0 Inter

But : Cuadrado (45e) pour la Juve

Giampiero Ventura pour l'Italie, Edgardo Bauza pour l'Argentine et Antonio Conte pour Chelsea. Trois jolies paires d'yeux avaient posé leurs tout aussi jolies paires de fesses dans le Juventus Stadium pour profiter du Derby d'Italia. Ce casting de luxe a eu droit à une heure et demie de football excité, parfois rude, toujours animé, avec cette atmosphère tumultueuse propre aux affiches de prestige entre équipes qui savent qu'elles attirent tous les regards. Celui qui a fait écarquiller les yeux de tout le monde, c'est Cuadrado sur l'ouverture du score, avec cette frappe de mammouth qui a permis à son escouade de finir la première mi-temps en tête. Et pour ceux qui préfèrent froncer les sourcils, il y a eu ce tirage de maillot évident en pleine surface de Lichtsteiner non sifflé à la vingtième minute.

Buffon pas serein, Handanovič royal, mais finalement battu


La Vieille Dame, toujours aussi pimpante et assurée de terminer la journée en tête, reçoit des Intéristes bouillants qui ont remporté leurs sept derniers matchs de Serie A. Le premier uppercut vient de Dybala, qui sait accueillir, et qui n'attend que deux minutes et demie avant de contraindre Samir Handanovič à la parade. L'Argentin se permet même un deuxième jab juste sur la barre quelques minutes plus tard. Quant à Buffon, il est tranquille pendant une vingtaine de minutes avant que Gagliardini puis João Mário ne viennent chatouiller sa transversale et son poteau droit, alors qu'il était battu sur les deux actions.


Accroché au milieu de terrain et rugueux dans les surfaces, le match monte vite en tension. Gagliardini cadre une tête en plein sur Gigi, Higuaín envoie sa première frappe à côté, et Gary Medel s'occupe de démolir les autres tentatives offensives des Turinois. Les Milanais chauffent devant, Perišić puis Icardi filent quelques sueurs à Buffon et à ses défenseurs, mais Turin termine la mi-temps avec l'enchaînement gagnant. Sur un coup franc de Pjanić téléguidé vers la lucarne, Handanovič s'envole et prouve une nouvelle fois qu'il est le meilleur gardien en -ič au monde. Mais Cuadrado démolit les filets de l'Inter sur le corner qui suit d'une demi-volée parfaite de vingt mètres.

Handanovič impérial, mais l'Inter battue


La deuxième mi-temps démarre avec la même dose de nervosité, et Mandžukić prend le quatrième jaune du match en une minute. Et comme en première période, le sauveur des Nerazzurri quand tout va mal s'appelle Handanovič. Et Higuaín a beau délivrer une petite merveille de passe pour un Pjanić seul devant le gardien slovène, c'est ce dernier qui remporte le face-à-face en se couchant à une vitesse phénoménale. Pour Pioli, heure de jeu rime avec changement, et Kondogbia et Éder sont envoyés en même temps sur le terrain. Mais trop prudents donc trop timides, les Intéristes font tourner le ballon pour rien et Chiellini défend comme un chien pour ruiner leurs actions, quand ce n'est pas Icardi qui envoie sa frappe sur le toit du stade. Le héros Cuadrado quitte à son tour le terrain pour laisser sa place à Marchisio, tandis qu'Higuaín continue de demander des ballons devant, même si sa frappe puissante est une nouvelle fois sortie par Handanovič. Higuaín, intenable et motivé jusqu'au bout, s'offre quelques dernières courses en fin de match pour choper un corner ou deux, ou regarde Mandžukić tenter sa chance de la tête à bout portant, lui aussi en se faisant recaler par le fabuleux Handanovič. Sans lui, la Juve aurait pu en mettre au moins trois de plus, mais l'Inter termine quand même la soirée genou à terre.

  • Résultats et classement de Serie A

    Par Alexandre Doskov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 11:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4
    Hier à 11:24 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    samedi 24 février Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 31 samedi 24 février Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 22 samedi 24 février Les lumières s'éteignent en Argentine 16
    À lire ensuite
    United enfonce Leicester