En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée
  3. // Manchester City/Juventus (1-2)

La Juve lance la saison

Alors que Manchester City semblait bien parti pour enfin démarrer sa phase de poules par une victoire, la Juventus est revenue dans le match pour finalement l'emporter 2-1 en Angleterre.

Modififié

Manchester City 1-2 Juventus

Buts : Chiellini CSC (57e) pour City / Mandžukić (70e) et Morata (81e) pour la Juve

La Juventus n'a pris qu'un point en trois journées de championnat. Les départs de Vidal, Pirlo et Tévez ne sont visiblement pas encore digérés. En face, Manchester City a dépensé près de 200 millions d'euros pour De Bruyne, Sterling et Otamendi et caracole en tête de la Premier League. Mais en Ligue des champions, les légendes ne sont pas des étiquettes qui se décollent facilement. Une nouvelle fois dans le groupe de la mort, les Anglais, malgré un jeu séduisant, démarrent mal sur la scène européenne. Mais surtout, la Vieille Dame n'est jamais aussi forte que lorsqu'on la présente au bord du précipice. Une victoire à l'expérience comme on en a déjà vu des centaines, avec des parades décisives de Buffon au début, au milieu et à la fin du match.

Jeu en passes courtes séduisantes de City


La première période est donc à l'avantage des Citizens. Alors qu'ils ont fait un sans-faute en championnat, Pellegrini a fait sa compo en fonction des états de forme. Agüero a pris un coup, c'est donc Bony qui est aligné en pointe, Nasri a brillé contre Crystal Palace, De Bruyne reste donc sagement sur le banc. Les Citizens sortent une bonne première période, avec une occase en tout début de match sur une bonne récupération de balle de Fernandinho sur Sturaro, un petit pont de Wilfried Bony sur un défenseur avant une frappe puissante qui part en tribunes, et, avant la pause, une magnifique tentative de loin de Fernandinho qui a fait frissonner tout le stade. Sur la fin, les Anglais ont ressorti leur jeu fait de passes courtes avec David Silva au centre du jeu. Du côté de la Juve, qui se cherche encore dans un 4-4-2 en ligne avec un milieu Pogba-Hernanes-Sturaro-Cuadrado, c'est moins ça, malgré un but annulé à Pogba pour un hors-jeu de Morata.

D'un coup, Pogba se réveille


Et forcément, la Juve finit par craquer, avant même l'heure de jeu. Sur un corner, Vincent Kompany venge le monde du football en prenant Giorgio Chiellini à son propre jeu, celui de l'ascenseur sur coup de pied arrêté, le forçant même à marquer contre son camp. L'Italien hurle sur l'arbitre, mais rien n'y fait, le CSC est validé. Les Anglais poussent alors pour doubler la mise, mais n'y parviennent pas. Il faut d'ailleurs une double parade complètement folle de Buffon pour les en empêcher.


Dommage, car après une frappe de Sturaro à bout portant sortie par Hart, c'est Pogba, qui n'avait rien fait de correct dans ce match jusqu'alors, qui s'offre une ouverture lumineuse dans la surface. Mandžukić fausse compagnie à Mangala pour égaliser d'un tacle dans les six mètres à la 70e. De Bruyne et Otamendi font leur entrée. Mais quelques minutes plus tard, sur une mésentente avec Kolarov, l'Argentin est sacrément en retard sur Morata. À l'entrée de la surface, l'Espagnol ne se fait pas prier pour casser les cages et jeter un froid à l'Etihad. Agüero a beau faire son entrée en jeu, Allegri fait entrer Barzagli à la place d'un attaquant pour fermer la boutique. Le dernier mot revient encore à Buffon, qui sort de sa lucarne une frappe téléguidée de Yaya Touré. La Juve remporte son premier match depuis plus d'un mois, et lance parfaitement sa campagne européenne. En même temps que sa saison.

Le compte-rendu de la soirée de Ligue des champions

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 19
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18