Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La Juve fait le boulot, la Samp piège la Roma

Modififié

Torino 1-1 Atalanta

Buts : Falqué (16e) pour le Torino // Petagna (67e) pour l'Atalanta

Un duel serré de bout en bout entre deux formations toujours aussi agréables à regarder. Le Toro ouvre la danse grâce à Antonio Barreca, qui fait l'amour à l'arrière-garde bergamasque sur le coté gauche, avant de centrer pour Iago Falqué. L'Espagnol place ensuite une cabeza imparable dans les filets de Berisha. Mais l'Atalanta continue de dérouler sa partition collective et finit par égaliser par Petagna, à la conclusion d'un mouvement d'école. Et Turinois comme Bergamasques doivent se contenter d'un nul somme toute logique au vu du scénario du match.


Sassuolo 0-2 Juventus Turin

Buts : Higuaín (9e) et Khedira (25e) pour la Juventus

Une Vieille Dame pressée. La Juve n'a pas envie d'attendre, et Sassuolo se prend en pleine poire la tornade bianconera. Mandžukić transmet à Sandro d'une subtile déviation, puis le Brésilien centre pour Higuaín, lancé comme une fusée dans les seize mètres des Neroverdi. Pipita dévie en première intention pour marquer son quinzième pion de la saison. Létal. Sassuolo est largué, et les Bianconeri ne vont pas se priver d'enfoncer le clou. Paolo Cannavaro est contré par Higuaín qui centre pour Dybala. La Joya s'efface intelligemment pour Khedira, qui place une frappe imparable dans les filets de Consigli. La suite n'est qu'une formalité pour les hommes de Massimiliano Allegri, et la Juve peut continuer d'affirmer sa mainmise sur la Serie A.


Sampdoria 3-2 AS Roma

Buts : Praet (20e),Schick (71e), Muriel (73e) pour la Sampdoria // Peres (5e), Džeko (66e) pour la Roma

Un bon départ trompeur pour les Giallorossi qui ouvrent le score par Bruno Peres. Mais bien sûr, avec la Roma, rien n'est jamais si simple. Muriel se fend d'un festival sur le côté droit avant de centrer pour Dennis Praet, qui bat Szczęsny de près. Mais Džeko redonne l'avantage aux siens en marquant du gauche dans la surface après un bon service d'Emerson. Sauf que la Samp a sacrément la dalle. Muriel transmet de la tête à Schick qui bat Szczęsny. Puis Muriel, encore lui, fait complètement exploser le stade Luigi-Ferraris en envoyant un coup franc splendide dans la lulu romaine. La Louve ne s'en relèvera pas. Et doit laisser la Juve s'envoler au classement.


Udinese 2-1 AC Milan

Buts : Théréau (31e), De Paul (73e) pour l'Udinese // Bonaventura (9e) pour Milan

Il ne faut que neuf minutes pour que Suso, la machine à caviar milanaise, se mette en bon ordre de marche. L'Espagnol adresse un centre millimétré à Bonaventura, qui conclut acrobatiquement. Mais l'Udinese a du répondant. Et peut compter sur un p'tit Francais bien connu de l'autre coté des Alpes, qui n'en finit plus de marquer cette saison. Hallfredsson sert sur un plateau ce bon vieux Cyril Théréau, qui envoie une belle galette dans le but de Donnarumma, impuissant. Finalement, le Milan ne domine pas franchement son sujet. Et se fait punir par Rodrigo De Paul, qui marque d'une frappe puissante à l'entrée des seize mètres. Très mauvaise opération pour les Rossoneri, qui chutent à la septième place du classement.



Crotone 4-1 Empoli

Buts : Stoian (24e), Falcinelli (56e, 90e, 90e+2) pour Crotone // Mchedlidze (83e) pour Empoli

À onze points du premier non-relégable, Crotone se sait déjà presque condamné à la Serie B. Ce qui n’empêche pas les Calabrais de se faire plaisir en ouvrant le score par Stoian. Empoli répond par son colosse géorgien, Mchedlidze, qui plante son cinquième pion en Serie A cette saison. Crotone ne se laisse pas abattre et laisse son buteur maison, Diego Falcinelli, faire le show. Celui-ci plante un triplé éclair et porte son compteur but à huit pions en Serie A. Une victoire pour l'honneur, qui fera sans doute du bien au moral des hommes de Nicola Davide.


Cagliari 1-1 Bologne

Buts : Borriello (90e+2) pour Cagliari // Destro (64e) pour Bologne

Rien ou si peu en première période. Cagliari crée bien quelques frayeurs à la défense de Bologne, notamment par Marco Sau, mais ne parvient pas à trouver la faille. Dominés, les Bolognais peuvent cependant toujours compter sur Mattia Destro pour planter un but de renard de poulailler à l'heure de jeu. Puis Marco Borriello se réveille. Le buteur sarde envoie un coup franc merveilleux dans la lucarne adverse. Et Cagliari s'en va arracher un nul amplement mérité.


Fiorentina 3-3 Genoa

Buts : Iličić (18e), Chiesa (55e), Kalinić (62e) pour la Fiorentina // Simeone (57, 86, spe), Hiljemark (59e)pour le Genoa

Un chassé croisé complètement taré. À force de monopoliser le cuir dans le premier acte, la Viola est récompensée. Josip Iličić envoie un centre fuyant pour ses partenaires, qui finit sa course dans le but de Lamanna, le portier génois, surpris par la trajectoire de la balle. La Fiorentina se pense définitivement à l'abri quand Federico Chiesa double la mise pour les siens. Sauf qu'un autre fils d'ex-grand joueur vient épicer la partie. Il s'agit bien sur de Giovanni Simeone, qui conclut dans la surface sur un service de Taarabt. Dans la foulée, les Génois égalisent par Hiljemark. Le match s'enflamme et c'est au tour de la Viola de prendre l'avantage par Kalinić, servi sur un plateau par Bernardeschi. Le prodige italien est ensuite coupable d'une vilaine mimine dans la surface. Simeone transforme sans trembler et plante son dixième but en Serie A. Et conclut le spectacle dingue auquel on a pu assister à l'Artemio Franchi cet après-midi.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures La drôle de liste d'invités de la finale 17
    Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 55 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi
    Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique