1. // Europa Ligue
  2. // Huitièmes

La Juve fait le boulot

Zebina, Trézéguet, Hazard et Ben Arfa qui claquent, les équipes anglaises et espagnoles qui patinent, zéro défaite pour les clubs français. Classe.

Modififié
0 0
Kazan/ Wolfsbourg 1-1


Le Rubin ne sera sans doute pas le nouveau Zénith. Noboa, le premier Équatorien champion de Russie, ouvre bien la marque mais le Bosniaque Misimovic lui cloue le bec 40 minutes plus tard. La bonne opération pour les Loups qui sont quand même capables de loser à domicile. La bande de Semak n'est pas encore au trou.

Benfica/ Marseille 1-1


L'OM a de la bouteille. Nouveau but de Ben Arfa et une qualification qui se profile. Ramires est une merveille mais les hommes de Deschamps ont montré qu'ils étaient à prendre au sérieux. Enfin un trophée à Marseille ? Plus personne n'y croit. Un bon signe.

Hambourg/Anderlecht 3-1


Mathijsen ouvre la marque. Mais c'est un autre Néerlandais qui régale : Van Nistelrooy. Pour sa première titularisation, il inscrit un but et démontre une envie de jeune premier. Jarolim « soccer » inscrit d'une belle reprise le troisième but de Hambourg. Du côté d'Anderlecht, les 44 premières minutes confirment une chose : Kouyaté porte bien son nom et Kanu n'est pas Nigérian. Heureusement il y a Legear qui inscrit un coup franc à la Ramon Diaz. Le but de l'espoir pour les Mauves.

Lille/Liverpool 1-0


Après Madrid hier, c'est Liverpool qui tombe sous les coups d'une French Team. Et cette fois-ci c'est Lille qui s'y colle. Une performance de choix qui place les Dogues dans la meilleure des positions possibles pour le retour. Les Reds, c'est bien fini. Perdre à Lille, qui l'eut cru il y a encore six mois. Seul souci, Eden Hazard ne sera plus lillois la saison prochaine. On peut pas tout avoir.

Panathinaikos/Standard de Liège 1-3


Magnifiques vainqueurs de la Roma au tour précédent, les Grecs s'effondrent à domicile contre un Standard pourtant saturé. Wistel, Jovanovic et De Carmargo, les tauliers des Rouches, font le boulot. Les Belges sont quasiment en ¼ de finale. La performance de cette journée. Pour la Cissé, c'est la fin. Sa crête n'ira pas au Mondial. Sauf s'il marque 56 buts.

Juventus/Fulham 3-1


La Juventus n'est pas encore six pieds sous terre. Mieux ils rossent du briton. Un moment particulier. Zebina et Trézéguet plantent. Les vieux beaux sont de retour. Pas pour très longtemps cependant.

Atl.Madrid/Sporting Lisbonne 0-0


Expulsé à la ½ heure Grimi, le latéral argentin du Sporting, a failli tout foutre en l'air. Heureusement pour les Portugais, en face, c'est l'Atletico. Soit l'équipe la plus horrible de ces 8e, loin devant Kazan. Vivement qu'ils mettent fin à cette insupportable imposture espagnole.

Valence/Werder Brême 1-1


Mauvaise opération pour les Ibériques. Le Werder confirme qu'il est bien l'une des équipes les plus sexy du plateau. Offensive et pas trop mal défensivement. La grosse cote de cette année 2010 ? Après la finale de l'année dernière perdue contre les « miniers » de Donetsk, Frings et sa bande veulent récidiver. C'est bien parti.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ben Arfa sauve encore l'OM
0 0