1. //
  2. // Juventus/Inter (1-0)

La Juve fait de la résistance

Dominer son adversaire, puis se mettre toute seule en danger : la Vieille Dame aime toujours autant souffrir. Elle peut être ravie, ce n'est pas fini.

Modififié
Premier frisson pour la Juve sur une passe de Sneijder, heureusement déviée par Sorensen.Premier frisson pour l'Inter sur une mauvaise relance de Ranocchia, mais c'est au tour de la passe de Matri d'être déviée. Le match est lancé, sa physionomie limpide. L'Inter fait le jeu et cherche à construire ; la Juve est dans la percussion, le jeu vertical, le contre. C'est d'abord un peu brouillon, comme sur ce décalage d'Aquilani où Chiellini met trop de temps pour contrôler la balle avant de centrer. Puis c'est un peu plus précis avec, sur un nouveau contre, une montée de Marchisio dans le dos de Maicon, une talonnade de Toni pour Chiellini, mais la défense de l'Inter repousse. Latéral gauche, Chiellini, comme Sorensen à droite, monte beaucoup, profitant de l'absence d'adversaire direct. La Juve fait tout pour attaquer le plus vite possible. Sur jeu placé, elle joue long, saute le milieu et cherche directement Toni ou Krasic à droite, en espérant qu'il prenne Zanetti de vitesse.


Les joueurs de Leonardo, eux, ont du mal à trouver leurs attaquants. La construction est trop scolaire. Le ballon arrive tranquillement jusqu'à Thiago Motta, qui combine alors avec soit Cambiasso, soit Kharja, puis plus rien ne se passe. Malgré les appels d'Eto'o, qui écarte beaucoup à gauche ou le placement de Sneijder, qui se balade entre les lignes, l'Inter n'y arrive pas. Mais chaque tentative est un petit peu mieux articulée que la précédente et ça pourrait bien se préciser. Ce ne serait d'ailleurs pas une mauvaise idée, puisque la Juve vient d'ouvrir la marque. Nouvelle ouverture vers Krasic, remise pour Sorensen, centre en première intention, tête de Matri, but.


En tribune, des bombes agricoles pètent et des sièges volent ; ça sent la poudre, la rivalité et le fait divers. Le speaker appelle au calme, il est difficile de savoir qui de Matri ou Toni a mis le plus de Pento, et malgré tout son talent, Ranocchia, le jeune central de l'Inter, souffre. Ses erreurs de placement ou de relance pourraient coûter cher à son équipe. L'Inter n'en finit plus de ne pas trouver ses attaquants, la Juve de contrer, les bombes d'exploser. Buffon a les mains sur le visage, les yeux qui piquent, puis carrément la tête dans le maillot. C'est la mi-temps.

D'une manchette, Gigi détourne la tête de Pazzini. L'Inter se montre d'entrée plus dangereuse : un centre de Maicon, un coup-franc de Sneijder, des transmissions plus tranchantes, des interventions plus brutales... Ce réveil a pour effet de motiver Felipe Melo. Le milieu défensif monte aider ses avants. La Juve donne tout pour faire le break, ses quatre milieux de terrain se projettent vers le but de Julio César. Krasic centre pour Matri, qui manque de mettre la copie conforme du premier but. Un instant plus tard, magnifiquement servi par Aquilani, l'ancien de Cagliari est cette fois repris de justesse par Maicon.

L'Inter n'y arrive toujours pas. Son milieu à trois est bien bloqué par celui de la Juve tandis que Sneijder est victime d'un marquage à la culotte collectif : dès qu'il vient dans la zone d'un joueur de la Juve, celui-ci ne le lâche pas d'un pas. Aussi, le danger ne vient que des centres de Maicon. C'est trop peu, Gigi Del Neri peut être serein. Il nettoie ses lunettes, remplace Toni par Iaquinta, juste avant de voir deux de ses joueurs réclamer un changement : Matri, qui se tient les côtes, et Felipe Melo, qui souffre de crampes. Assez étrangement, Gigi choisit de sortir Marchisio, qui avait pourtant l'air en pleine forme, puis Melo. Matri, alors qu'il n'arrête visiblement pas de souffrir, est donc obligé de faire avec, de se faire soigner sur le côté, de gober des médocs et de serrer les dents. La Juve joue de fait à dix, et il reste un quart d'heure. La décision de Del Neri parait si stupide que c'en est surréaliste. C'est simple, entre l'état de Matri et l'entrée en jeu de Iaquinta, son équipe n'a plus d'attaque.


Leonardo, lui, a fait entrer Nagamoto et demandé à Sneijder et Eto'o de jouer plus vite, plus simple, plus mieux. La Vieille Dame salive, elle est prête à souffrir. Pour le geste, elle commence par rater de peu le deuxième but, qui plus est sur une reprise de Matri... Puis elle passe tout près de se faire rejoindre. Centre à ras de terre de Maicon pour Eto'o et, alors que tout le monde voyait déjà la balle dedans, le Camerounais la fout sur la barre. Et comme il adore donner du plaisir à la Dame, à peine deux secondes après, Fils manque totalement la balle alors qu'il n'avait plus qu'à fusiller Buffon à bout pourtant. La Juve souffre, souffle et souffre, comme s'il lui fallait passer par là pour savourer cette victoire à sa juste valeur. Grâce à elle, sa saison n'est pas encore morte. La Juve est remontée à la sixième place, à quatre points de la Lazio et de sa troisième place. Surtout, elle freine dans sa remontée l'Inter, bloquée à la place du con, la quatrième, mais à un seul point du podium...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Je rentre à la baraque et que vois je? Alessandro Matri , milaniste, élève de Franco Baresi à Milanello punit méchamment l'Inter. Oui je l'avoue j'ai joui! Un match brutal, à la vaille que vaille! Le programme : il est simple: sueur, tampons, semellles et intimidations. Only the strong survive! Et puis en guest star: un monstre nommé Giorgio Chiellini , un défenseur dans l'ame; se faire passer , très peu pour lui. Poète à ses heures perdues, la semelle c'est sa prose. Une sorte de Paolo Montero italien. Mais lui a une gueule; une ganache défiant toutes les lois de la géométrie: des pommettes saillantes et un tarin aussi droit que l'épingle de la Rascasse. Un corps bien abimé et un faciès à la Balboa post Appolo Creed fight. Salement amoché. Mais le Chiello s'en tamponne, il est possédé; le duel c'est sa vie , l'attaquant sa proie. Only the strong survive comme chantait le grand Jerry Butler. L'hommage ultime nous provient d'un autre artiste sévissant en Serie A et formé à l'école du Taekwondo, j'ai nommé Zlatan; garçon pourtant peu enclin aux louanges, qui déclarait récemment :" Giorgio Chiellini est pour moi le marqueur le plus dur sur l'homme, c'est celui qui me fait souffrir le plus. C'est toujours difficile de jouer contre lui, il ne te laisse pas d'espace, il ne te laisse pas respirer... Mais ‘Chiello' me plaît, il est loyal, c'est un vrai combattant sur le terrain." Chiellini alias "le Jean Pierre Rives du Piémont". Only the strong survive!!!
DEALERDEFUNK MDRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR là j'avoue c'est toi qui me fait rêver magnifique description du monstre chiello meilleur def du monde
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26