1. //
  2. //
  3. // AC Milan-Juventus (1-2)

La Juve, évidemment

Après avoir ouvert le score par Alex et opposé une solide résistance, le Milan s'est finalement fait remonter par les Bianconeri en cédant aux à-coups de Mandžukić et Pogba. Le cinquième titre d'affilée se rapproche un peu plus pour la Juve.

Modififié
895 69

AC Milan 1-2Juventus

Buts : Alex (18e) pour le Milan // Mandžukić (27e) et Pogba (65e) pour la Juve

Il n'avait pourtant pas fourni un gros match jusque-là, gêné par le marquage à la culotte de Kucka, à la 65e, Pogba reprend au second poteau un corner de Marchisio, une demi-volée écrasée qui lobe Donnaruma grâce au rebond. Pas son plus beau but de la saison, mais peut-être le plus important, celui qui permet à la Juve de passer le dernier obstacle sérieux et de s’envoler temporairement à +9 sur le Napoli à 6 journées de la fin. Le Milan, lui, s'est battu avec ses armes et n'a absolument pas démérité, il se consolera avec la défaite de Sassuolo qui lui permet de conserver sa 6e place synonyme de Ligue Europa. En revanche, le banc de Mihajlović tremble plus que jamais.

9 minutes de bonheur


Avant-match chargé d'émotion à San Siro : d'abord l'apparition de Victor Benítez venu saluer ses anciens tifosi, lui le champion d'Europe 1963, puis l'hommage à son capitaine de l'époque. Un « Ciao Cesare, Eterno Rossonero » est déployé par le second anneau orange, les images d'archives circulent sur les grands écrans, entrecoupées de celles de Paolo. Applaudissements nourris. Frissons garantis. Dans le même temps, la Curva Sud déroule un gigantesque « Assenti presenti » , clin d'œil aux ultras touchés par les IDS. Chacun sa priorité. Ce sont donc les jambes... enrouées que les Rossoneri attaquent la rencontre. Le début de match est haché, mais très vite la Juventus laisse l'initiative à son adversaire, comme face à l'Empoli le week-end dernier. Le Milan ne se prive pas pour en profiter et contraint Buffon deux fois à la parade sur un centre tir d'Abate et sur un coup franc de Balotelli, titulaire et observé de près pour son énième dernière chance.

C'est lui qui se charge de tirer le premier corner de la rencontre, lequel finit sur la tête d'Alex complètement oublié par la défense blanc et noir. Déjà buteur de cette façon lors du dernier derby, l'ancien Parisien remet ça ! Dans la foulée, Asamoah écope du premier jaune. San Siro s'enflamme, mais la Juve ne panique pas, pas son genre, et Marchisio envoie une première mine détournée par Donnarumma en corner. Puis, le duo Morata-Mandžukić se joue de l'axe central, le Croate égalise du gauche à bout portant suite à un joli une-deux. Le Milan n'aura tenu l'avantage que 9 minutes. Le rythme du match retombe, quelques fautes, correctes, animent la fin de la rencontre ainsi qu'une frappe de Honda qui surprend Buffon et une tentative non cadrée de Lichtsteiner suite à une belle incursion dans la surface.

Et de 21 qui font 22


C'est un duel Buffon-Balotelli qui ouvre la seconde période, Gigi stoppe d'abord du bout des doigts une frappe en pivot de Bacca, puis dévie le « tap-in » de Balotelli sur la barre, Mario réussit enfin à la mettre au fond sur la troisième tentative... mais de la main. Il prend d'ailleurs son jaune, mais retente sa chance juste après, c'est au-dessus. La Juve fait le dos rond et laisse passer ce temps fort milanais. Moins malin que ses compères turinois, Alex fait faute à l'entrée de la surface et permet à Pogba d'envoyer un enroulé sur le poteau.

La rencontre est ouverte, ça passe d'un front à l'autre et ça peut basculer à tout moment. Un San Siro presque plein apprécie cet équilibre... jusqu'au 2-1 du Français. Sinisa fait son Fuentes et injecte du sang neuf, in Luiz Adriano et Boateng, out Honda et Balotelli. Bilan des courses pour ce dernier ? Une passe dec', une transversale, deux autres belles tentatives, mais trop de ballons perdus, on reste sur notre faim. Malgré les changements, le Milan est incapable de réagir, hormis une frappe enlevée Prince de la Sarthe, et les Juventini contrôlent tranquillement pour leur 21e succès sur les 22 derniers matchs, mais aussi le 7e de suite face à leur adversaire du jour. Et peut-être même 8 fin mai en finale de la Coupe d'Italie. Indécent.

  • Résultats et classement de la Serie A

    Par Valentin Pauluzzi à San Siro
  • Modifié

    Dans cet article

    FinoAllaFine Niveau : DHR
    Mais quel gardien mes amis, quel gardien. Un phénomène, et le tout à 38 ans. Il devrait avoir son ballon d'or dans son armoire à trophées, mais on ne refera pas l'histoire malheureusement.

    Beau match de la part des deux équipes, c'était plaisant à voir. Milan impressionnant en début de match, puis qui s'éteint peu à peu au fil du match. La Juve impressionnante de tranquillité, même menée 1-0. Gros match de tous les joueurs, mais pour moi Morata et Rugani ont encore gagnés des points. Par contre, Kucka à éteint Pogba pendant toute une mi-temps, chapeau.
    Note : 1
    Continuez de minimiser les performances d Pogba, en attendant élu hommage du match sur le site de stats. Car eux n'ont pas oublié les 2 caviars qu'il a donné à ses 2 coéquipier, ou le nombre de ballon qu'il a touché par exemple, les passes qu'il a fait pour fluidifier le jeu etc. parce que eux ont font du vrai travail de pro, hein. ;)
    doncarnol Niveau : CFA2
    Message posté par JuanSchiaffino
    un des meilleurs milanais ce soir avec Kucka, et l'unique dangereux en attaque,alors qu'il joue pas un match complet depuis des lustres.
    mdr vous choisissez vraiment votre jour pr dire de la merde


    Tout à fait d'accord...
    josip-illicite Niveau : DHR
    Note : 1
    @Lana
    Tu peux penser ce que tu veux de Balo, c'est ton point de vue. Tant qu'on reconnais au moins qu'il a du talent, ça me va.
    Pour le reste, je pense comme Juan concernant Balo.

    Concernant le match, on va être honnête, ça a été un beau match, mais les meilleurs ont gagné. L'envie était coté milanais, la maitrise coté Juve.
    On a eu des occasions, on est tombé sur un grand Buffon, la Juve s'est montrée efficace et plutôt dominatrice, voilà tout.
    Résultat logique, mais plutôt encourageant pour nous.

    Même si il met en exergue quelques unes de nos limites:
    1-Monto et Honda, c'est plus possible. Le premier cité nous est encore indispensable jusqu'à la fin de saison du fait de son profil, mais il est urgent de le remplacer par mieux. Honda j'en parle pas, car j'ai pas envie d'être grossier.
    2-Il faut absolument qu'on trouve un remplaçant à Jack, un mec qu'on peut aligner pour le faire souffler sans que l'équipe soit pour autant totalement perdue sans lui.

    Sinon, j'ai beaucoup aimé Kucka, il a vraiment beaucoup manqué durant son absence.
    Romagnoli en défense a été très bon, hormis au moment où il se fait complètement bouffer par Zaza (sans conséquences, ceci dit).
    FinoAllaFine Niveau : DHR
    Balotelli n'a pas été mauvais du tout. Sans un dieu dans les cages, il finit avec 2 buts et un assist. ET je l'ai même vu récupérer un ballon en début de match, sisi je vous jure ! Pour un qui ne joue plus depuis des mois, c'est pas mal. Mais on sait tous comment il est, une bonne prestation suivie de 15 calamiteuses.. Même si au fond de moi j'espère me tromper, pour le Milan et pour la squadra.
    Note : 1
    Message posté par doncarnol
    Personne ne minimise les qualités de Pogba on parlais de son pote Balo... Effectivement Pogba était bon surtout en seconde le temps que Kucka fatigue, mais i Buffon était pas dans les but ce soir, tu rentres pas avec les trois points.


    C'est surtout une remarque par rapport à l'article de sofoot. A les lire Pogba était invisible avant son but et que c'est son seul fait d'arme
    Balotelli a été le milanais le plus dangereux ce soir. Si il tombait pas sur un Buffon en feu, il te plantait un doublé au calme, avec son coup franc presque parfait et son tir a bout portant. Putain qu'est c'que j'rêve que ce gars ferme des gueules. Y'a rien de pire pour un footballeur, au niveau physique et psychologique qu'une pubalgie. Souvenez vous de kaka. Bref, il a ses défauts évidemment, mais pour le critiquer ouvertement ainsi sur un match de retour de blessure, faut vraiment un putain de gros footix.
    Claude le Gentil Niveau : CFA
    Note : 1
    Vous l'avez déjà bien relayé, Polo tient une fameuse pêche depuis la trêve hivernal. A voir, mais il me semble qu'il a débloqué un fameux paquet de match cette année.

    Pas d'accord avec l'article sur le but. Le controle poitrine orienté sous pression, c'est pas un geste que tu sors pour le plaisir.

    Bien curieux de voir s'il va partir cet été, ou tenter d'imposer un peu plus son "10" dans le cœur des tifosi, aux côtés de ses illustres ancêtre.
    Message posté par josip-illicite
    Eh bien, espèce d'impatient insomniaque !

    L'article est assez ahurissant.
    Avec un tel parcours, tu m'étonnes qu'il soit totalement paumé.
    Quelle misère...
    Et encore, lui a eu la chance d'être un surdoué du foot.
    Jsuis un peu trop fatigué pour avoir une réaction intéressante à cet article, mais en tout cas il est frappant. Merci de l'avoir partagé.


    C'était pas par impatience mais par crainte que vous passiez à coté ;-) rien ne presse. (et oui debout tardivement, soirée, alcool tout çaaa)

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    895 69