1. //
  2. // 37e journée
  3. // AS Roma/Juventus

La Juve et le quinquennat d’or

La Juventus vient de remporter son troisième Scudetto d’affilée. Une telle performance n’était plus arrivée depuis les années 1930. Mais que s’était-il passé, justement, lors de ces années 30 ? C’est simple, la Juve n’avait pas gagné trois, mais bien cinq Scudetti consécutifs.

C’est la première grande épopée du football italien. Difficile, toutefois, de trouver quelqu’un pour la raconter, car les protagonistes ne sont plus là pour narrer leurs exploits. Et pour cause : il faut remonter aux débuts des années 30, à une période où toutes les images de football sont en noir et blanc, ce qui n’est pas forcément un problème pour la Juventus. En 1929, le championnat d’Italie change de formule. Depuis sa création, il était divisé en deux, le groupe A et le groupe B. Les vainqueurs de chaque poule, au terme de la saison, s’affrontaient pour une finale aller-retour qui déterminait le champion d’Italie. Mais lors de l’été 1929, la Fédé italienne décide de changer. La Divisione Nazionale laisse place à la toute première Serie A, un championnat unique à 18 équipes, dont la première édition est remportée par l’Ambrosiana-Inter, ancêtre de l’Inter. Deuxième, le Genoa. Troisième, la Juve. Pour les Turinois, il s’agit de « la saison d’avant » . Désireux de combler le gap qui les sépare de l’Ambrosiana et du Genoa, Edoardo Agnelli, le président de la Vieille Dame (fils de Giovanni Agnelli, fondateur de FIAT), décide de recruter. Il engage l’entraîneur Carlo Carcano, le regista Giovanni Ferrari et l’attaquant Giovanni Vecchina. Début d’une révolution blanc et noir.

WW et Borel II

La saison 1930-31 commence fort, très fort. La Juve enchaîne huit victoires consécutives dès le début de la saison, histoire de poser les bases. Toute l’Italie est impressionnée par cette équipe qui semble se connaître depuis des années, et dont le jeu est parfaitement rodé. Le jeu, tiens. Dès son arrivée, Carlo Carcano, qui a fait ses gammes à l’Alessandria, instaure un schéma tactique intitulé le Metodo, et également utilisé à cette époque-là par la Nazionale. Le principe : une sorte de 2-3-2-3, également appelé « WW » , car la position des joueurs sur la pelouse forment deux W (rien à voir avec World War, donc). Le système est révolutionnaire en Italie, dans le sens où les adversaires ne sont pas préparés à voir arriver autant de joueurs offensifs, aussi bien sur les ailes que dans l’axe. Et en effet, la Juve marque immédiatement beaucoup de buts. 4-1 contre la Pro Patria, 3-0 contre le Milan AC, et surtout 3-0 contre le grand Genoa lors de la sixième journée de championnat. Le trio d’attaque, composé de Vecchina, Orsi et Munerati fait des merveilles. C’est en toute logique que la Juve remporte la Serie A 1930-31, avec quatre points d’avance sur la Roma, qui réalise pourtant cette année-là une saison énorme (comme quoi, de 1931 à 2014, les choses n’ont pas tant changé que ça…)

La première saison sert à poser les bases. La Juve a déjà une identité très forte, notamment grâce aux expérimentations tactiques de Carcano, qui s’impose rapidement comme le premier maître-tacticien italien de l’histoire. Au cours des saisons qui suivent, la Juve renforce encore son effectif, avec notamment l’apport du meneur de jeu oriundo Luis Monti, ou l’arrivée, en 1933, du tout jeune attaquant Felice Borel II. Âgé de 19 ans lors de son arrivée à Turin, il plante 61 buts en 62 matchs de championnat lors de ses deux premières saisons au club, et est encore considéré à ce jour comme l’un des attaquants les plus forts de l’histoire de la Juve et du football italien. En 1932, la Juve est à nouveau sacrée championne au terme d’une lutte sans merci avec le Bologne d’Angelo Schiavo, avec, au passage, une victoire 7-1 contre la Roma, qui reste la plus lourde défaite de l’histoire de la Louve en Serie A. Le règne est sans partage, et la Vieille Dame enlève également les titres de 1933 et 1934, devenant la première équipe de l’histoire à enchaîner quatre Scudetti consécutifs. L’Histoire avec un grand H.

Accident d’hydravion

Lors de l’été 1934, les joueurs de la Juventus se retrouvent pour la Coupe du monde, organisée en Italie. Sur les 22 joueurs de la Nazionale de Vittorio Pozzo, neuf font partie de l’invincible Juve. À tel point que l’équipe nationale italienne, sacrée championne du monde pour la première fois de son histoire, est rebaptisée Nazio-Juve. C’est l’apogée de cette Juve qui gagne tout. Car quelques semaines après le triomphe de l’Italie, l’entraîneur des miracles, Carlo Carcano, est licencié suite à des rumeurs concernant sa vie privée. Autre fait marquant : le gardien de but et capitaine de l’équipe, Gianpiero Combi, au club depuis 1922, décide de mettre un terme à sa carrière. Malgré ces changements, la Juventus continue de dominer la Serie A, même si le jeu est moins flamboyant. Elle lutte jusqu’à la dernière journée avec l’Ambrosiana-Inter. Le 2 juin 1935, grâce à une victoire 1-0 face à la Fiorentina, elle est à nouveau sacrée championne d’Italie, pour la cinquième fois d’affilée. Un mois plus tard, le président Agnelli décède tragiquement à l’âge de 42 ans, dans un accident d’hydravion. Coïncidence ou non, la disparition d’Agnelli marque la fin de la période magique de la Juve, baptisée « quinquennat d’or » . Il faudra ensuite attendre plus de 15 ans (et la disparition du Grande Torino lors de la tragédie de Superga) pour voir à nouveau la Juventus triompher en Italie.

Ce quinquennat d’or, en plus d’être le plus grand cycle de victoires consécutives d’un club italien, a eu un impact social extrêmement important en Italie. Il faut se replacer dans le contexte. Nous sommes à l’entre-deux-Guerres, en plein régime fasciste. À l’époque, les choses étaient plutôt simples : vous êtes nés à Bologne, vous supportez Bologne. Vous êtes nés à Gênes, vous supportez le Genoa. Or, pour la première fois, la Juventus vient bousculer ce régionalisme. En effet, l’équipe bianconera devient très populaire aux quatre coins du pays, grâce à plusieurs facteurs : un enchaînement de victoires, un jeu spectaculaire, le fait d’avoir permis à l’Italie de remporter le Mondial 1934, et la création du désormais « style Juventus » , qui veut que les joueurs turinois sont toujours élégants et chevaleresques. C’est ainsi que la Juve devient la « fiancée d’Italie » , pour la simple et bonne raison que, pour la première fois de l’histoire, une équipe a des tifosi partout dans le pays, du Nord au Sud. Elle joue également un rôle majeur dans la formation d’une identité nationale à travers le sport, justement parce qu’elle unit des supporters venus de toutes les régions. Et qui plus est, la Juve du quinquennat d’or a toujours gardé une distance avec le régime fasciste, certains de ses dirigeants, à l’instar de Giovanni Mazzonis, étant même des antifascistes prononcés. On l’aura compris : la Juve de Buffon et Pirlo, malgré ses impressionnants records, est encore loin d’atteindre, dans l’imaginaire collectif, cette mythique Juve des années 30…

Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Bon article qui explore les raisons pour lesquelles la Juve exerce sa fascination sur les tifosi de toute l'Italie. Et de l'étranger.

C'est vrai qu'il y a une relation d'amour entre le club et la Nazionale. Les quatre coupes du monde remportées par l'Italie l'ont été grâce à une très forte ossature juventina.
" Il faudra ensuite attendre plus de 15 ans (et la disparition du Grande Torino lors de la tragédie de Superga) pour voir à nouveau la Juventus triompher en Italie. "

Même si ce n'était pas le but, ça ressemble à une petite pique. ^^
Note : 1
Qu'est-ce que j'aurais aimé être là pour voir ces joueurs magiques !
DeanWinchester Niveau : CFA2
Preuve encore que le titre de cette saison est grandiose
Note : 2
Message posté par kevick
" Il faudra ensuite attendre plus de 15 ans (et la disparition du Grande Torino lors de la tragédie de Superga) pour voir à nouveau la Juventus triompher en Italie. "

Même si ce n'était pas le but, ça ressemble à une petite pique. ^^


Ça rappelle aussi l'impact des catastrophes aériennes dans l'histoire du foot turinois (comme dans celle du rock sudiste ou du guitar-picking).

Ça a créé beaucoup de désaccords parmi les supporters turinois mais lors du dernier match on a pu voir une belle banderole "Honneur aux victimes de Superga" (65e anniversaire de la catastrophe aérienne). Personnellement, j'ai adoré.
Message posté par Re_David


Ça a créé beaucoup de désaccords parmi les supporters turinois mais lors du dernier match on a pu voir une belle banderole "Honneur aux victimes de Superga" (65e anniversaire de la catastrophe aérienne). Personnellement, j'ai adoré.



Malheureusement des ultras ont eu la brillante idée de mettre juste au dessus une autre banderole :

“La mort comme le respect sont égaux pour tous, l’honneur seulement pour les morts bianconeri”
Tres bel article historique. En ce qui concerne la Juve, on attend le saut de qualite en Champions...

http://italfootball.blogspot.com
Rakamlerouge Niveau : National
Bel article, merci!
La moustache d'Alioune Touré Niveau : District
Super Article !
Si conte fais ses valises , j espere qu il ira a Monaco
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 129
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 5 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)