Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Ce qu'il faut retenir

La Juve et le Napoli distancent la Roma

La Juve gagne sans la manière, mais la Juve gagne quand même. Le Napoli suit le rythme du leader, contrairement à la Roma. L'Inter a aussi lâché des points. Un week-end à oublier pour Geoffrey Kondogbia.

Modififié



Le joueur du week-end : Marek Hamšík


La première fois, il ne portait ni une coupe iroquoise ni des tatouages plein les bras, mais se plaisait déjà à retrousser ses chaussettes. Le 16 septembre 2007, Marek Hamšík, tout juste arrivé de Brescia au mercato, ouvrait son compteur sous la tunique napolitaine face à la Sampdoria (2-0). Neuf ans plus tard, le fidèle Slovaque a atteint samedi soir la barre des cent unités avec le club de la cité parthénopéenne. Dans la lignée de Diego Maradona, Attila Sallustro, Edinson Cavani et Antonio Vojak.



Lancé par Lorenzo Insigne , Il Capitano s’est chargé de trouer le gardien du Chievo Verone pour sceller la victoire sans trembler du Napoli au San Paolo (2-0). Le tout en ayant pris soin de délivrer une délicieuse passe en profondeur pour José Callejón, sur l’action du premier but de Manolo Gabbiadini. Prochaine étape : les 115 unités d’El Pibe de Oro, un record qui tient depuis un quart de siècle. Pour entrer un peu plus dans la légende du Napoli. Toujours avec les chaussettes sous les mollets, évidemment.


Le bide du week-end : la Roma


Le 250e but de Francesco Totti en Serie A n’aura pas suffi. Déjà tenue en échec à Cagliari au mois d’août (2-2), puis à Plzeň en Ligue Europa (1-1) et battue la semaine passée sur la pelouse de la Fiorentina (1-0), la Roma a encore flanché à l’extérieur face au Torino. D’entrée de jeu, Andrea Belotti trouve le chemin des filets de la tête. C'est le quatrième but de la saison pour le néo-international italien qui marque des points auprès du sélectionneur Giampiero Ventura. Après la pause, Totti remplace Daniele De Rossi sous les applaudissements de l'Olimpico. La classe. Il marque sur penalty, imitant ainsi Iago Falque, l'ailier prêté par la Roma, qui avait doublé la mise quelques minutes auparavant. Le même Iago Falque scellera ensuite la défaite de son ancienne équipe sur un tir contré, 3-1. L'ex-joueur giallorosso qui plante la Louve, ça devient un classique.

L’analyse définitive du week-end : Kondogbia est plus utile à l’Inter sur la touche


Le constat est cruel. Un peu plus d'un an après son transfert onéreux en provenance de l'AS Monaco (pour 30 millions d'euros), Geoffrey Kondogbia a du mal à faire sa place à l'Inter. Pire, on aurait même de la peine pour lui. João Mário blessé, le Français s'est retrouvé titulaire dimanche après-midi face à Palerme... pour 27 petites minutes sur la pelouse de San Siro ! Directement impliqué sur le but adverse, Kondogbia s'est fait sortir par Frank de Boer avant la demi-heure de jeu. Les explications du coach batave : « Quand un joueur ne veut pas comprendre, il ne peut pas rester sur le terrain ! » Et le pire, c'est que l'Inter a complètement changé de visage avec l'entrée de son remplaçant Assane Gnoukouri. Score final : 1-1. Pas sûr que Kondogbia ne retrouve de sitôt une place dans le onze de Frank de Boer.


Le Français qui flambe : Grégoire Defrel


On n'arrête plus Grégoire Defrel ! À chaque fois qu'il joue cette saison, il marque ou presque (sauf contre Palerme). Dimanche, l'attaquant passé par Châtillon (4 buts en Serie A, 3 en Ligue Europa) a inscrit le but de la victoire pour Sassuolo face à l'Udinese (1-0). Aux forceps, le Français reprend un centre de Pol Lirola juste devant le gardien Oréstis Karnézis.


Les douceurs du week-end


Encore un but magnifique signé Ivan Perišić. Servi par Antonio Candreva, le Croate a répondu au but de Mattia Destro par une volée filet opposé.


La Fiorentina a concédé le nul à domicile contre l'AC Milan (0-0), mais s'en sort très bien. Dans les derniers instants, Nenad Tomović a découpé Luiz Adriano par derrière. Penalty ? Coup franc ? Carton rouge ? Non, rien de tout ça pour l'arbitre. En première période, le milieu offensif de la Viola Josip Iličić avait envoyé pour sa part un penalty sur le poteau.



Baldé Keita ne s'emmerde pas avec la finesse. Face à Empoli, l'attaquant sénégalais, qui s'était clashé avec sa direction cet été, a envoyé une frappe en force pour donner l'avantage à la Lazio. Les Laziale l'emportent finalement 2-0 au terme d'un match poussif.


Tel un buteur qui sent les bons coups, Edoardo Goldaniga coupe parfaitement le centre de Daniel Alves. Dommage, c'est dans son propre but. La Juventus s'impose à Palerme 1-0.



Giovanni Simeone (vingt et un ans), le fils de Diego, a inscrit son premier but en Europe sous les couleurs du Genoa. Pas suffisant pour donner la victoire aux Gênois, réduits à neuf en fin de match suite aux expulsions d'Edenilson et Goran Pandev. Pescara, qui avait déjà fini en double infériorité numérique en milieu de semaine contre le Torino, a pu arracher le 1-1 grâce à Rey Manaj.




Ils l’ont dit


« Je préfère mal jouer et gagner que bien jouer et obtenir un match nul. » Massimiliano Allegri est un pragmatique, mais n'oublie pas de rajouter que la Juve «  doit évidemment mieux jouer » .

Les tifosi du San Paolo adoubent Maurizio Sarri et celui-ci le leur rend bien : « La banderole des ultras ? Ils ont raison, je suis l'un des leurs, je supporte le Napoli depuis tout petit. »


« Marquer une centaine de buts, c'est un aboutissement magnifique qui me rend heureux, a lancé Marek Hamšík sur Sky Italia. Tous ces buts marqués me rendent vraiment fier parce que je suis quand même un milieu de terrain. »

La Lazio va devoir se passer de Lucas Biglia pour un bout de temps. « Biglia sera absent pour une longue période » , a confirmé Simone Inzaghi, satisfait d'avoir « empoché dix points après six journées avec un calendrier aussi difficile » .

Sans être brillant, Sassuolo a remporté une victoire étriquée devant l'Udinese. « Au vu de la seconde période, nous méritions un autre résultat » , regrette l'entraîneur de l'Udinese Giuseppe Iachini, qui a vu son équipe tirer deux fois sur la barre.



La stat inutile : 2


Le total de joueurs interistes qui ont marqué après six journées de Serie A : Ivan Perišić, auteur de deux buts, et bien sûr Mauro Icardi, déjà buteur à six reprises.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 3 heures Zlatan confirme qu'il reste en MLS 13
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom