1. //
  2. // 26e journée

La Juve est prête pour le San Paolo

Sans forcer, la Juventus s'est imposée face à Sienne (3-0) et prend ainsi sept points d'avance sur Naples, qui se déplace demain chez l'Udinese. La Roma enchaîne avec une victoire à Bergame (2-3) et Catane garde le cap avec un nouveau succès sur le terrain de Parme. Match fou à Cagliari : 4-3 face au Torino.

Modififié
0 21
Oui, la Botte est recouverte de neige. Mais ça, la Juventus s'en fout. Il n'a pas neigé, aujourd'hui, au Juventus Stadium. Et la Vieille Dame en a profité pour reprendre sa marche en avant, en venant à bout d'une équipe de Sienne qui restait pourtant sur un clinquant succès 3-0 face à la Lazio. Battue à Rome la semaine dernière, la Juve a tenu à passer immédiatement à autre chose. Elle y est parvenue sans franchement forcer, contre une formation toscane qui n'a pratiquement rien tenté, hormis lors du dernier quart d'heure, lorsqu'elle était déjà menée 2-0. Le leader de Serie A, pour sa part, n'a pas été brillantissime, comme à d'autres occasions cette saison, mais a largement assuré le nécessaire. Trois buts, un en première, deux en seconde période, et voilà la Juve qui reprend provisoirement sept points d'avance sur le Napoli, attendu demain soir sur l'hostile pelouse de l'Udinese. Les Turinois ont tout de suite pris le match par le bon bout, avec des premières tentatives de Lichtsteiner et Marchisio. Le Suisse sera d'ailleurs le meilleur joueur de son équipe, et pas seulement à cause de son but, qui débloque la situation à la demi-heure de jeu, après une invention de Vucinic.

A 1-0, on attend une réaction de Sienne. Rien du tout. La Juve domine, tente de doubler la mise, mais ne se procure pas d'occasion franche avant la pause. Au retour des vestiaires, même refrain : la Juve tient le ballon, et Sienne, en rouge, subit. Pirlo est à deux doigts d'inscrire le but de la journée, avec un lob magnifique qui frôle la lucarne. Puis le milieu de terrain barbu fait ce qu'il sait faire de mieux : un caviar pour Giovinco, qui troue les gants de Pegolo avec une frappe puissante du gauche. Étrangement, ce deuxième but réveille enfin Sienne, qui se crée deux occasions en quelques minutes. D'abord une tête d'Emeghara et une parade folle de Buffon (qui en rugit vers sa Curva), puis une frappe de Terlizzi sur le poteau. Buts ratés, but encaissé : à la dernière minute, Pogba inscrit son quatrième but de la saison, avec une quatrième frappe hors de la surface. 3-0. Match à sens unique. Et la Juve qui envoie un sacré signal au Napoli, à une semaine de la confrontation directe au San Paolo.

La Roma et Catane enchaînent

La neige n'a pas empêché de voir des buts. Au contraire. Pendant toute une mi-temps, la rencontre entre l'Atalanta et la Roma a été quasiment irregardable à cause des conditions météorologiques. La pelouse a été petit à petit recouverte de neige, et l'arbitre de la rencontre s'est même demandé s'il n'allait pas arrêter le calvaire. Finalement, le match est allé jusqu'à son terme, et c'est tant mieux pour la Roma. De fait, après son succès face à la Juve, la Louve a poursuivi son embellie, grâce à une deuxième victoire de rang. Une victoire méritée, même si le but décisif, inscrit par Torosidis à vingt minutes du terme, a été plus chanceux qu'autre chose. En voulant remettre le ballon au centre de la surface de la tête, le Grec dévisse... et trouve la lucarne opposée. C'est le but du 3-2 pour la Roma, celui dont l'Atalanta ne se remettra pas. Avant cela, les deux équipes avaient fait de leur mieux pour offrir un spectacle honorable malgré la neige. Livaja ouvre rapidement le score pour l'Atalanta, mais Marquinho égalise dans la foulée d'une belle frappe du gauche. La Roma prend ensuite l'avantage par Pjanic, d'un magnifique coup-franc dans la lunette. Au bon souvenir de Juni. Mais juste avant la pause, les Bergamaschi reviennent au score, encore par Livaja, attaquant prêté par l'Inter.

Ce succès permet à l'équipe d'Aurelio Andreazzoli (six points pris en trois journées depuis son arrivée) de rester dans la course à l'Europe, mais pas de grappiller une place au classement. La faute à Catane, qui s'est encore imposé, cette fois-ci sur la pelouse de Parme. Les joueurs de Rolando Maran ont fait le taf en première période, avec un coup-franc de Lodi (quand on vous disait qu'il était le meilleur tireur de coups-francs de Serie A...) puis un but de l'Espagnol Keko, pour sa toute première apparition en première division italienne. En fin de partie, Parme réduit l'écart par Amauri (après avoir fait faute sur Legrottaglie), mais Catane, solide, tient son résultat jusqu'au bout. Les Siciliens sont ce soir septièmes, à égalité avec la Fiorentina, et à deux points seulement de la troisième place (même si les équipes qui les précèdent au classement comptent toutes un match en moins). C'est une réalité : le Catane-Inter de la semaine prochaine vaudra un petit bout d'Europe. Incroyable.

Match dingue à Cagliari

Il a encore neigé des buts sur les autres pelouses italiennes. Pas de flocons en Sardaigne, mais sept buts lors de la confrontation entre Cagliari et le Torino. Un match complètement dingue, déconseillé aux cardiaques. A trois minutes du terme de la partie, le score était encore de 2-2. Cagliari avait ouvert le score par Sau, puis retournement de situation signé Cerci et Stevanovic. A vingt minutes de la fin, Conti égalise et remet les compteurs à zéro. Puis vient la 87e minute, celle où les Sardes obtiennent un pénalty pour une faute d'Ogbonna. Pinilla transforme et croit offrir le succès à son équipe. Faux. A la 90e minute, le Toro obtient à son tour un péno, que Rolando Bianchi transforme, pleine lucarne. 3-3. Fini ? Non. Car à la dernière minute des arrêts de jeu, Daniele Conti envoie une lourde frappe aux 20 mètres. Le tir est dévié par les bras de Glik, le défenseur turinois, et trompe Jean-François Gillet. 4-3. Cagliari s'impose au buzzer, et remonte à la douzième position, grâce à son huitième match sans la moindre défaite en championnat.

Huit pour Cagliari, et cinq pour la Sampdoria. Les Génois continuent eux aussi leur remontée au classement. A l'heure du déjeuner, les joueurs de Delio Rossi ont battu le Chievo (2-0), grâce à des buts de Poli et de Eder. La Sampdoria a certainement pris trop de retard en début de saison pour toutefois pouvoir viser l'Europe. Elle est désormais dixième, mais compte encore dix points sur les places européennes. Cela va être compliqué. Cela va en revanche être carrément mission impossible pour Palerme. Les Siciliens n'ont pas été capables de faire mieux que 0-0, à domicile, face au Genoa. Certes, c'est un troisième match nul en trois matches pour Malesani, mais cela ne sert à rien au classement. Palerme est toujours dernier, et compte six points de retard sur le premier non-relégable. Maurizio Zamparini, qui ne sait plus quoi faire, envisagerait même de virer Malesani et de rappeler Gasperini, viré il y a trois semaines. Et si la seule vraie bonne solution, c'était qu'il se licencie lui-même ?

Les résultats :

Palermo - Genoa 0-0
Sampdoria - Chievo 2-0
Poli 33', Eder 83'
Atalanta - Roma 2-3
Livaja 8' et 43' / Marquinho 12', Pjanic 34', Torosidis 71'
Parma - Catania 1-2
Amauri 87' / Lodi 5', Keko 44'
Juventus - Siena 3-0
Lichtsteiner 30', Giovinco 74', Pogba 89'
Cagliari - Torino 4-3
Sau 37', Conti 76' et 93', Pinilla 87' / Cerci 47', Stevanovic 54', Bianchi 90'
Inter - Milan, ce soir, 20h45
Udinese - Napoli, lundi, 19h
Lazio - Pescara, lundi, 21h
Bologna - Fiorentina, mardi 20h

Eric Maggiori
Modifié

C'est moi ou Marchisio ne donne plus le ballon à Giovinco ?

Sinon, ce Pogba, quel régal technique (magnifique roulette à la Zidane aujourd'hui).

Le jour ou il aura acquis la puissance qui lui fait encore défaut, il sera fantastique.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Note : -4
je ne sais pas pour les autres juventini du site, mais moi Vucinic je ne le supporte vraiment plus... Ce gars est une purge monumentale! Il a perdu 99% de ses ballons aujourd'hui et c'est presque toujours comme ça... Il est nonchalant, il n'a pas le sens du but, ses passes sont souvent mauvaises, y a un moment ce n'est plus possible! C'est la Juve bordel! Quagliarella mérite t-il vraiment le banc quand on voit ce que Vucinic fait du ballon?

Si on peut récupérer Jovetic l'an prochain et refourguer cette arnaque sur pattes, ce ne sera pas du luxe...
declaubianco Niveau : CFA2
Note : 1
5ème but de Pogba.
DeanWinchester Niveau : CFA2
Note : -1
Enfin prete ... le 3-0 est super flatteur, aujourd'hui la juve a vraiment pas été terrible, il va falloir largement hausser son niveau vendredi

concernant vucinic, aujourd'hui il a fait que de la merde (comme a rome mercredi) mais faut etre plus clément avec lui car c'est vraiment le talent pur contrairement a un nain insupportable comme giovinco, vucinic l'an dernier c'est un des mr Scudetto, 14 passe Dec., présent dans quasi toutes les actions et matchs important malgré ses croquages habituels.

cette saison, miné par sa cheville, il est quand même pas mal mais par intermittence, le mec c'est soit très bon, soit très mauvais, pas de juste milieu, mais il a trop de talent pour bouger du onze titulaire contrairement au 4 autres attaquants, c'est le genre de gars qui peut te faire 4 passe Dec. contre manchester quoi
DeanWinchester Niveau : CFA2
Note : -1
j'avais pas lu le post jusqu'au bout ... non mais tu regarde ses matchs ?

qualités de passes mauvaises ? sans sa qualités de passes mauvaises on fini jamais champion l'an dernier, et on est jamais leader cette année .. faut rendre a César ce qui est a César même si il est super irrégulier, c'est le seul top player de notre attaque, dans son rôle bien sur pas a la finition.
Note : 1
Troquer un type irrégulier comme Vucinic contre un type très irrégulier comme Jovetic ?

Je vois pas l'interêt de l'opération.
Langue de but Niveau : District
Pogba rime avec EdF.
Quel régal de le voir caresser le cuir ce Pogba avec une aisance technique comme peu de milieu français peuvent se permettre.
C'était que Sienne mais un match propre, pression en plus sur Naples qui essaie de faire changer la date du match (Même procédé qu'avant la super coupe). Derrière quand même, les BBB c'est très très fort.
Autrement plutôt d'accord avec Dean qu'avec Max, Vucinic est irritant par moment mais quel touché de ballon...
Note : 3
Mais quel match ! Quel match ! J'ai finis avec une crampe au mollet..

Conti, le plus capé de l'histoire du Cagliari, le fils de Bruno ! Quel joueur, notre emblématique capitaine.. J'ai jamais connu Bruno Conti, mais j'aurai vu jouer son fils moi ! J'en suis fier très fier. A 32 ans passé, avoir une t elle force, il est au top de sa forme. Pas pour rien que le Cagliari a la meilleure équipe a la récupération au milieu du terrain de serie A !

forza Casteddu !
Note : 3
Riva, je suis triste pour toi que tu n'aies pas connu le père de daniele; car si tu es si enthousiasmé par les performances du fiston, qu'aurais-tu dit en voyant évoluer le paternel à la roma et en nazionale? Pour te donner une "toute petite" idée, il s'agissait d'un joueur du type de silva, l'espagnol de M. city mais avec encore plus de technique, d'abattage et doté d'un sens tactique exceptionnel. De nos jours, à part dans la mémoire des plus anciens qui pourront t'en parler, il ne reste malheureusement que quelques furtives vidéos que tu pourras dénicher sur le net mais qui ne sauront pas te donner l'exacte dimension de ce joueur à qui il ne manquait qu'un meilleur sens du but; préférant se mettre au service de ses équipiers en étant l'un des meilleurs assist-men de son époque!
Par contre sa fait 7 matches et non 8 que l'on est invaincu. La dernière défaite remonte au 1 er match 2013 contre.. La Lazio. Etrange erreur. Désiré xD
robby baggio Niveau : District
Vucinic est un bon joueur encore cette année.
En tant que Juventino je rêve aussi d'un suarez ou Jovetic mais le prob des attaquants c'est qu'on a l'impression qu'ils n'arrivent pas jouer ensemble que ce soit Giovinco, mirko, quaglia ou matri y a toujours un taux de ballon perdu incroyable entre eux et d'occasion ratée.
Je pense que l'attaquant du moment c'est Matri pour Conte et s'il a pas commencé titulaire aujourd'hui c'est parce qu'il est sous la menace d'une suspension comme Vidal et Chiello.
Message posté par europa
Riva, je suis triste pour toi que tu n'aies pas connu le père de daniele; car si tu es si enthousiasmé par les performances du fiston, qu'aurais-tu dit en voyant évoluer le paternel à la roma et en nazionale? Pour te donner une "toute petite" idée, il s'agissait d'un joueur du type de silva, l'espagnol de M. city mais avec encore plus de technique, d'abattage et doté d'un sens tactique exceptionnel. De nos jours, à part dans la mémoire des plus anciens qui pourront t'en parler, il ne reste malheureusement que quelques furtives vidéos que tu pourras dénicher sur le net mais qui ne sauront pas te donner l'exacte dimension de ce joueur à qui il ne manquait qu'un meilleur sens du but; préférant se mettre au service de ses équipiers en étant l'un des meilleurs assist-men de son époque!


J'ai un souvenir du père, but de Daniele Conti au stadio Olimpico. Daniele va devant la Curva, enlève sa tenue, et l'exhibe devant les tifosi. Le père se lève et applaudi son fils, tout en tenant ses petits enfants dans les bras.
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 4
Pogba, c'est vrai qu'il est excellent.

On parle pas assez je trouve de Lichtsteiner, très régulier, en plus d'être décisif, comme contre Donestk en C1, le Chievo récemment ou aujourd'hui. Il est solide défensivement et apporte un énorme plus offensivement. Vraiment un très très bon joueur, méconnu et sous-estimé, comme beaucoup de Suisses, type Inler.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr
0 21