Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. //
  2. // Palerme–Juve (0-3)

La Juve est en chemin

Sixième match sans défaite, quatrième victoire de suite pour la Juve face à Palerme. Un succès sans forcer 3 – 0. Ce soir, la Juve est cinquième du classement. En embuscade.

Modififié

US Palerme 0–3 Juventus FC

Buts : Mandžukić (53e), Sturaro (89e) et Zaza (92e) pour la Vieille Dame

En ce moment, il en faut vraiment très peu aux Turinois pour être heureux. Après une longue période de doute, en même temps, toutes les victoires sont bonnes à prendre. Surtout les petites, où ils ne se dépensent pas trop. D’ailleurs, il suffit de regarder leur visage ravi, celui du travail accompli, après le coup de sifflet final pour le comprendre. Sans jamais forcer leur talent, en gérant bien leur match, ils ont réussi à prendre les trois points. Grâce déjà à une petite équipe de Palerme. Grâce aussi à une réussite qui leur manquait tant depuis le début de saison. Mais aussi et surtout grâce à une grosse activité de Dybala, à la rage de Mandžukić et au double break de Sturaro et Zaza. Leur série d’invincibilité est toujours en cours. Et leur moral est au beau fixe. Tout va bien à Turin.

Un petit derbybala


Quand un joueur joue contre son ancien club, il y a deux solutions. La première : il se fait discret et passe à côté de son match. La deuxième : il est omniprésent. Et rapidement, le petit Paulo fait comprendre à tout le monde qu’il préfère la seconde option. Positionné un peu derrière Mandžukić dans le 3 – 5 – 2 d’Allegri, la plupart des ballons passent par lui. Seul problème : ses anciens coéquipiers ne lui font pas de cadeau et le talonnent à chacun de ses contrôles. À force d’agressivité, c’est d’ailleurs Palerme qui se crée la première occasion à la demi-heure de jeu, mais Gilardino, excentré à deux mètres des cages, préfère frapper de toutes ses forces plutôt que de cadrer. Dommage. La suite, c’est une Juve qui essaye de poser son jeu horizontalement. Évra et Cuadrado touchent un maximum de ballons sans pouvoir les mettre à profit. Et puis à la 33e, Bonucci manque l’immanquable sur un corner de Dybala. Une tête à bout portant qu’il arrive à foutre à côté. Quelques minutes plus tard, le petit Dybala, encore lui, fait de même. L’envie est pour la Vieille Dame, mais c’est encore trop timide pour prendre un quelconque avantage.

Un grand Mandžukić


Non, pour ça, il faut attendre la 53e minute et une montée au second au poteau de Mandžukić sur un caviar téléguidé de Dybala. Un saut qui ne manque clairement pas d’assurance. C’est d’ailleurs limite s’il ne monte pas sur Struna pour mettre le ballon dans les cages du figurant Sorrentino. Mais voilà, sans trop mouiller le maillot, la Juve mène 1 – 0.


C’est tout que demandaient les Bianconeri, certainement un peu fatigués après leur performance de la semaine face à City. La réaction palermitaine est à l’image de la première période : fébrile. Des centres trop longs, des passes trop fortes, des contrôles trop hésitants. Du coup, la Vieille Dame se permet de reculer, de faire tourner et même de jouer en contre. Cuadrado aurait pu faire le break. Idem pour Pogba et Morata entré en fin de match. Mais c’est finalement Sturaro, sur une jolie passe décisive de Pogba, qui met fin aux espoirs de Palerme. 2–0. Suivi de très près par Simone Zaza sur une ultime contre-attaque. 3–0. Sans faire de bruit, la Vieille Dame se replace au classement, et il faudra certainement compter sur elle pour la suite de la saison.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 35 minutes Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 2
il y a 2 heures Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 8 il y a 2 heures La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 46 Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain mardi 19 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
À lire ensuite
Caen smurfe sur Bordeaux