En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/4
  3. // Lazio-Juventus (0-1)

La Juve en demi (teinte)

Se qualifier sans se fatiguer, c'est vraiment un art de vivre. Exactement ce qu'a réalisé ce soir la Juve face à une Lazio sans ressource. La Vieille Dame est en demies et y retrouvera l'Inter.

Modififié

SS Lazio 0-1 Juventus FC

But : Lichtsteiner (66e) pour la Juve

Il y a des jours comme ça où ça a vraiment du mal à rentrer. Où la cage a beau être vide, les mecs trouvent quand même le moyen de ne pas marquer. Et ce soir, il aura fallu utiliser la goal-line technology pour être sûr que Lichtsteiner, bien appliqué mais pas assez puissant, ait suffisamment poussé le ballon au-delà de la ligne dans des cages vides. Quelques minutes plus tôt, c’est Zaza qui s’est retrouvé seul face à trois poteaux et aucun obstacle, mais lui a choisi de ne pas cadrer. Bref, les Bianconeri se sont donné du mal ce soir pour venir à bout de la Lazio et peuvent largement remercier des Romains plus agressifs que vraiment dangereux. La Juve est en demies et y retrouvera l’Inter.

Attention : Lulić dangereux


Des fautes. Beaucoup de fautes. Les matchs à élimination directe ont souvent le défaut de leurs avantages. Il y a de l’enjeu. Mais l’enjeu crispe. Et la crispation rend agressif. L’exemple parfait, c’est ce petit pont de Zaza sur Maurício dans les premières minutes de jeu. Une humiliation qui ne peut pas rester impunie dans ce genre de matchs. Ou quand Candreva pousse trop son ballon, Sturaro ne peut pas le laisser partir seul. Et cette tension atteint son paroxysme à chaque fois que Lulić se trouve à proximité du ballon. Le Bosnien est ultra chaud et d’ailleurs, il est le premier à se prendre un jaune pour un vilain tacle sur Chiellini. Mais dans l’ensemble, l’arbitre gère plutôt bien la situation. Notamment quand Biševac, déjà titularisé, pose les mains sur Morata à l’entrée de la surface et que ce dernier se laisse tomber. Son désir d’obtenir un penalty est tellement évident qu’il en coupe l’envie de siffler quoi que ce soit. Une chose est sûre en tout cas : le nombre de fautes en première période dépasse largement celui des vraies occasions. Baldé Keita a eu sa chance au quart d’heure de jeu, mais, seul face à Neto, il envoie le ballon en tribune. Et c’est une performance à l’Olimpico. Pogba lui a répondu quelques minutes plus tard, mais les plats du pied aux 25 mètres ne font pas peur à Berisha. Deux occasions en première période, et puis c’est tout.

Zaza, Lichtsteiner et les cages vides


Pour voir du jeu, la seconde période est à peine plus adaptée. Mais vraiment à peine. La Juve est plus patiente. La Lazio plus verticale et ça aide à voir les joueurs s'approcher des cages. Sinon, les tacles fusent toujours autant, Radu et Chiellini ne passent pas loin de se foutre sur la gueule, et Maurício prend le relais de Lulić en ce qui concerne l’intimidation. Et puis même quand les cages s’ouvrent au pauvre Zaza, sur un ballon mal repoussé par Berisha, il trouve le moyen de foutre le ballon à côté. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Lichtsteiner de se retrouver face à des cages vides, après une belle frappe sur le poteau de Zaza. Et il s’en faut vraiment de très peu pour que Berisha ne sauve ce but. Quelques millimètres tout au plus. Quoi qu’il en soit, ça fait 1-0 pour la Vieille Dame. Sans se surpasser, sans trop se fatiguer, elle prend l’avantage sur une Lazio désarmée. Klose et Felipe Anderson ont beau entrer sur le terrain, ça ne change pas grand-chose. Mandžukić a même l'occasion en toute fin de match de définitivement donner la victoire à la Juve, mais Berisha la sort à temps cette fois-ci. La Juve est en demies. Quant à la Lazio, toute chance de trophée cette saison semble maintenant bien loin.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 4 heures Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17