1. //
  2. // 37ème journée

La Juve championne d'Italie ! Merci Milito !

La Juventus décroche le 28ème Scudetto de son histoire. Les bianconeri s'imposent 2-0 face à Cagliari, et sont sacrés avec une journée d'avance grâce au triomphe de l'Inter contre le Milan Ac (4-2). Milito a inscrit un triplé.

Modififié
0 31
Le football est fait de drôles d’histoires. De destins qui se croisent. D’attentes. De joies intenses. La Juventus, plus que quiconque, peut ce soir en témoigner. La Vieille Dame, après six années de disette, est à nouveau sur le toit de l’Italie. Championne, la Juve. Championne sans avoir perdu le moindre match. Championne après avoir gouté à la Serie B. Championne après avoir dû tout reconstruire. La Juventus a été, pendant de longues années, la plus grande équipe d’Italie. Et puis, un jour de juillet 2006, la Justice Sportive lui a tout enlevé. Mérité ? Pas mérité ? Ce n’est pas à nous d’en juger. Le fait est que l’équipe la plus titrée d’Italie a dû repartir de tout en bas, pour se faire pardonner de ses péchés. Pendant ce temps, l’Inter a récupéré l’héritage, enchainant pendant des années trophée sur trophée. Et c’est bien là que l’histoire est belle. Après avoir tant haï cette Inter qui lui avait volé ses Scudetti, la Juve, ce soir, la remercie. Pourquoi ? Parce que c’est elle, justement, qui lui offre le titre. Grâce à la victoire obtenue lors du derby contre le Milan AC (4-2), l’Inter permet à la Juventus de prendre quatre points d’avance sur le champion d’Italie en titre. Quatre points, à une journée de la fin : c’est suffisant pour que la Juve soit sacrée dès ce soir. Le Scudetto d’Antonio Conte, d’Andrea Pirlo, de Claudio Marchisio, d’Arturo Vidal, de Mirko Vucinic... Mais pas seulement. La Juve de Conte, c’est un projet, et tout un collectif, uni, avec tous le même objectif : redonner à la Vieille Dame sa beauté d'antan. Mission accomplie. La Juve est championne. Pour la 28ème fois de son histoire. La 30ème, dans le cœur des tifosi.

Mirko, Diego et Zlatan

Avant la soirée, la donne était simple. Pour être sacrée dès ce soir, la Juve devait s’imposer à Trieste, contre Cagliari, et espérer que dans le même temps, le Milan AC ne gagne pas contre l’Inter. Or, les choses commencent plutôt bien, puisque dès la 6ème minute, Vucinic, lancé en profondeur, ouvre le score pour les Turinois. Il est 20h51, et la Juve est déjà, virtuellement, championne d’Italie. A San Siro, Milan a l’occasion de répondre immédiatement : Robinho sert Zlatan qui, seul dans la surface, tire inexplicablement au-dessus. Comme on dit : but raté, but encaissé. La défense rossonera est coupable d’une amnésie anormale, et Milito, tout seul dans la surface, fusille le portier adverse. Comme au match aller, l’Argentin score lors du derby. Milan est sous le choc et ne parvient pas à réagir.

L’Inter, à l’inverse, est parfaitement dans son match, et se créé deux énormes occasions par Samuel (miracle d’Abbiati, qui se blesse deux minutes plus tard) et Sneijder. Comme souvent, le Milan AC se résume à des tentatives isolées de Zlatan, qui essaie tant bien que mal de réveiller ses potes. Et pendant ce temps, la Juve ? Pas grand chose. La Vieille Dame contrôle et se procure même quelques petites situations favorables, contre un adversaire déjà assuré de son maintien et qui n’a donc pas grand chose à gagner. Par contre, à San Siro, cela s’agite. Alors que la mi-temps approche, l’arbitre a envie de redonner du suspense à la rencontre. Le voilà qui offre un pénalty au Milan AC, pour une « faute » de Julio Cesar sur Boateng. Péno, pas péno, Zlatan s’en tape totalement, et transforme, après un chambrage mutuel avec le portier nerazzurro. 1-1 à la pause. Et 1-0 à Trieste pour la Juve. Deux résultats qui, cumulés, assurent le titre à la Vecchia Signora.

Le chef d'oeuvre de Maicon

Le début de seconde période est totalement fou. Tout va trop vite. Boateng, Zlatan, bim, bam, et boum, le Suédois inscrit son deuxième but de la soirée. On joue depuis seulement 31 secondes, et la plupart des tifosi n’est pas encore revenue de la buvette ou du pipi room. Milan prend l’avantage, et revient donc à un point de la Juve. Une Juve qui est d’ailleurs proche de la rupture lorsque Pinilla, pour Cagliari, foire totalement un contre à trois contre deux, qui aurait pu être fatal à l’équipe de Conte. A San Siro, Milan ne profite pas bien longtemps de son but d’avance. L’Inter se rue à l’attaque, et obtient à son tour un pénalty pour une faute d’Abate sur Milito. Cette fois, rien à dire. L'Argentin ne se fait pas prier, et égalise. Milito 2, Ibrahimovic 2. Ce but du Principe redonne une marge de trois points à la Juventus, qui n’en demandait pas tant. Milan a alors une demi-heure à sa disposition pour aller chercher la victoire du dernier espoir, pendant que la Juve se la coule limite douce à Trieste, face à une formation sarde qui ferait presque semblant d’être impliquée.

Les Turinois aimeraient se mettre à l’abri, pour ne pas réitérer le mauvais tour vécu contre Lecce. Sitôt dit, sitôt fait. Borriello, tout juste entré à la place de Matri, provoque le but contre son camp de Cannini, confirmant sa bonne fin de saison. 2-0 : ici, les jeux sont faits. A peine le temps de reprendre son souffle que le derby connaît un nouveau tournant. Nesta détourne de la main une tête de Pazzini. Troisième pénalty de la soirée. Sévère, encore une fois, même s’il y a main, effectivement. Milito s’offre l’un des triplés les plus importants de sa carrière, et fait chavirer San Siro, rive noire et bleue. Il reste dix minutes. Milan est en train de laisser s'échapper son titre. Inexorablement. Inévitablement. Les minutes filent. Encore. Encore. Il n’en reste plus que cinq. Et là, un éclair dans la nuit. Maicon de trente mètres trouve la lucarne d’Amelia, pour l’un des buts de l’année en Italie. 4-2. C’est un triomphe pour l’Inter. Un échec pour le Milan AC, qui abandonne définitivement son titre. C’est terminé. Le coup de sifflet résonne de San Siro jusqu’à Trieste, pour consacrer la Juventus. La Juventus championne d’Italie. La Juventus, seule équipe invaincue en Europe cette saison. Chapeau.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Putain* quel kiffe on récupère le Scudetto, FH remporte les présidentielles et en plus Bastia est en L1 l'année prochaine (depuis le 5 Mai).

C'est sûr c'est le plus beau jour de ma vie...
RahXephon Niveau : CFA
Note : -2
o/
Grandissima Juve sta stagione, e stasera! Vecchia Signora <3
Enrike8919 Niveau : DHR
Ça doit faire bizarre à Zlatan de pas être champion. Ça fait combien de temps que ça lui était pas arrivé?
ah ce milito et dire qu'on le disait fini à la trève, 23 buts pas mal quand même :p
C'est complétement horrible cette phrase: "Après avoir tant haï cette Inter qui lui avait volé ses Scudetti, la Juve, ce soir, la remercie. Pourquoi ? Parce que c’est elle, justement, qui lui offre le titre."
On est 1er invaincu je vois pas en quoi ils nous offrent le titre... mdr ! FORZA JUVE !!!
Puta*n c'est trop bon ...
@Pintu : Le pire, c'est que c'est aussi dans le gros TITRE !

A part ça bon article. Et pour corriger la désinformation de la presse sportive française : le jugement "mérité ? Pas mérité ?" connait sa vraie réponse. Déjà, on ne parlait pas de corruption d'arbitre, et encore moins de matchs, mais juste de "relation inapproprié" entre Moggi et le "désignateur" des arbitres. Moggi s'est d'ailleurs défendu en démontrant, preuve à l'appui, qu'il n'y avait aucune corruption dans les appels téléphoniques, mais pire, que les dirigeants de l'inter sont encore plus suspects dans cette affaire que tous les autres ... La Juventus a donc était déclaré NON-COUPABLE, et donc d'avoir remporter les titres de 2005 et 2006 sur le terrain.

A quand un article de la vérité ?

La JUVE remporte donc ce soir son 30ème titre, sans défaite, avec la meilleure défense, et en proposant le plus beau jeau d'Italie !
on est champions enfin !!!! quelle saison quelle défense quel jeu !!! ultra mérité !!! milan au chiote !!!
J'aimerais bien savoir qui est le fils de personne qui m'a dégradé la note de mon commentaire?!

Il est peut être sarkozyste, milaniste ou même ajaccien ou les trois. Quoiqu'il en soit je tiens à te dire que où que qui que tu sois, où que tu sois je te fais de gros basgi.

Garde la pêche amicu ;)
grande juve ma tutti per la lazio...troia udinese...
Moi j'aime bien cette juve qui joue, a une identité (putain* del piero quel gars!!) et a une perle ou un pirlo!!
Bravo à eux, schudetto mérité
Note : -2
Turchinu, traiter les gens de fils de personnes quand on est le fils de tout le monde, c'est pas très malin...

Ceci dit, puisque tu aimes parler politique sur un site consacré au foot, je vais dégrader la note de ton post. En attendant que les agences de notation baissent celle de la France, ce qui ne saurait tarder après les élections d'hier soir.

Bravo à la Juve, très belle saison!!
Papa ours, j'ai dégradé ta note parce que j'aime ton pseudo et que j'aurais bien voulu prendre le même mais je peux pas.
Quel beau match ce derby ! Abate est vraiment méconnaissable cette année, à part courir vite j'ai l'impression qu'il ne sait rien faire, par contre De Sciglio a largement sa place, étant donné qu' Abate ne sait pas centré, pourquoi ne pas titulariser De Sciglio a droite et Abate a gauche, il est qd même meilleur que Mesbah ou Antonini !
Muntari a été, une fois de plus, très moyen...

Bravo à l'Inter mais surtout à cette Juve très séduisante, j'espère pour eux qu'ils vont résussir à attirer un grand nom en attaque !
Forza Milan, rdv l'année prochaine !!

PS @ Turchinu : si tu veux parler de politiques vas voir avec les tontes de Libé, du Figaro, etc ici on s'en bat les c******* ? Par contre je te soutiens pour Bastia, ça va dur de venir gagner à Furiani !!!
Note : -1
@louison: je veux bien te le céder. Fais une offre... ;-)

Ou alors choisis un pseudo vraiment cool, genre "papa_ours_kikooweshlol"

Par contre, je ne vois pas de note négative..
Note : 1
Quand j'ai vu la compo de Milan et direct le but hors jeu de la Juve j'avais tout de suite compris le déroulement de la soirée...

Abate est moins performant que l'année dernière c'est clair mais c'est pas le vrai problème. Il a été blessé un bon bout de temps, sa préparation a été perturbée. Il reviendra l'année prochaine je suis pas inquiet.
Ce soir c'est la défaite d'Allegri, lui et lui seul !
Yepes, Mario Yepes avec Mexes sur le banc ou Bonera sur le côté... Sans déconner Mario Yepes ! A quand le retour de Jankulowski ?
Si Emanuelson était pas blessé il l'aurait mis cet âne ! Au lieu de ça un Muntari dégueu.
Robinho à la place de Fantantonio même si Robinho a été moins mauvais que d'hab'.
Une défense au fond du saut sur le papier et le seul espoir c'est de balancer sur Ibra et de lui dire "bon ben démerde toi, bonne chance".
Ca marche 1 fois, 2 fois mais pas 50 surtout quand t'as super Mario qui te couvre toute l'équipe par son placement au top (sur un marquage en zone...) enfin bref...
J'ai jamais été fan d'Allegri mais le paradoxe est qu'il faut de la stabilité et qu'on peut toujours dire qu'avec 10 blessés par match le bilan est pas si catastrophique que ca.
Curieux de voir ce que Silvio va faire.
J'avais mis -1, mais il y a deux autres gars qui ont du "liker" derrière...résultat tu te retrouves avec un +1 quand même...putain* de démocratie participative...et je suis bloqué maintenant, je peux pas mettre deux fois une appréciation négative. A part te dénoncer au web master pour utilisation de pseudo trop cool, je ne vois pas ce que je peux faire.
T'es vraiment un papa, Ours
Ah enfin quelqu'un qui pense comme moi, je n ai pas souligné le pb d'Allegri car je l'avais fait sur un article précédent, mais c'est clair qu'il n'a pas le niveau pour entrainer le Milan.

Sur le cas Emmanuelson, souviens toi, on l'a acheté pour jouer latéral gauche (les peu de fois où Allegri l'a mis il était loin d'être ridicule : bonne montée sur le couloir, bonne qualité de centres mais placement défensif à améliorer mais avec le temps ça se règle) Au lieu de ça Allegri le fait jouer 10 où il est vraiment mauvais, et sur le coté gauche c'est pas fameux non plus.

Yepes, pareil ce mec a 36 ans, baste faut le virer et faire confiance aux jeunes, ou bien laisser bonera au centre et mettre de sciglio sur le côté (Nesta certes il est vieux mais bon RAV avec Yepes) et qd je vois sur MN.it qu'ils vont peut être le prolonger ça me fait peur...

Robinho n'a clairement pas le niveau pour jouer en Europe (quique hier il n'a pas été aussi nul que d'habitude), c'est un joueur de foot-sale !!!

Muntari rien à ajouter : mai bon le problème dans ce cas n'est pas tant Allegri mais surtt les dirigeants, na pas faire jouer Aquilani (qui a été énorme en début de saison) pour qu'il ne dépasse pas les 25 matches joués et donc l'obligation de le racheter pour 6 millions je suis fou, pour 7 millions d'euros (étalés sur 2 ans) on pourrait former un milieu Noce-Aquilani-Montolivo !! et non on va se retrouver avec Muntari, Traoré, and co... même Merkel ne pas le racheter c'est du grand n'importe quoi, il est vraiment trop fort, l'an dernier il m'avait déjà impressionné et cette année avec le Genoa il était juste énorme !

Pour en revenir à Allegri, il est incapable de prendre une décision dans un match, c'est une des premières fois de la saison qu'il change de stratégie pendant le match ( 4-4-2 --> 4-4-3 ), fait de grosses erreurs dans le positionnement de certains joueurs, et ne donne pas confiance aux jeunes, hier laisser ES en tribune et prendre Maxi et Robi ça me met hors de moi !

Le pb c'est que j'ai bien peur que Sylvio ne fasse pas grand chose, qd on voit les joueurs annoncés c'est pas ouf (Traoré, Boulharouz,...), que du low-cost ou du paramètre zéro !! De toute façon on a surtout besoin d'un bon latéral gauche, d'un bon milieu devant la défense et puis c'est tout avec Montolivo et Acerbi en plus ... Enfin on est encore loin du mercato, mais bon j'ai tellement aimé le Milan des années 90 et jusqu au milieu des années 2000 que ça me fait ragé de les voir joué comme ça !!
Forza Milan quand même et encore bravo à la Juve qui mérite ce titre !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 31