1. //
  2. // Demies
  3. // Napoli-Juventus (3-2)

La Juve bute sur Naples, mais file en finale

Séduisante en première période, moins inspirée en seconde, la Juve est tombée sur un Napoli coriace, dont la force de frappe offensive lui a permis d'inscrire trois buts. Mais les Piémontais ont pu se reposer sur un Gonzalo Higuaín des grands soirs, auteur d'un doublé décisif, qui permet à la Vieille Dame de s'assurer sa troisième finale de Coupe d'Italie en trois ans.

Modififié

Napoli 3-2 Juventus

Buts : Hamšík (53e), Mertens (61e), Insigne pour Naples (67e) // Higuaín (32e, 59e) pour la Juventus

Comme une évidence. Efficace, joueuse et inspirée en première période, la Juve a fait le job face à un Napoli toujours aussi enthousiasmant, qui est allé chercher un succès d'estime au San Paolo. Mais si les Partenopei ont offert un match de belle facture à leurs tifosi, profitant aussi d'une énorme bourde du gardien remplaçant Neto, ils sont tombés sur un Gonzalo Higuaín des grands soirs, irrésistible face à son ancien club et auteur d'un doublé.

Chaud, chaud Gonzalo


Bouillantes retrouvailles. Après s’être séparés sur un nul un partout pour le compte de la trentième journée de Serie A, Juventini et Napolitains se croisent une seconde fois en Coppa Italia. Un match où les Azzurri, sèchement battus 3-1 à l'aller, se savent condamnés à l'exploit. C'est pourtant la Juve qui se procure la première occasion d'entrée grâce à Dybala, qui envoie un amour de passe longue pour Higuaín. Pipita remise pour Benatia, dont la frappe est contrée in extremis par l'arrière-garde des Partenopei. Piqué d'entrée, Naples ne se dégonfle pas et enchaîne les jolis mouvements au milieu de terrain. Et c'est au tour des hommes de Sarri de faire une grosse frayeur aux Bianconeri. Mais Callejón, bien servi par Insigne, frappe sur Neto, le remplaçant de Buffon, à bout portant.

Le San Paolo gronde, mais la Vieille Dame n'est pas du genre à se déliter pour si peu. Du coup, le jeu se durcit des deux côtés. Cuadrado se fait sécher par Ghoulam ,tandis que Koulibaly dégomme Dybala. Du travail d'amateur pour Tomás Rincón, qui s'offre une charge de Spartiate sur le Sénégalais. Une baston générale toujours agrémentée d'une belle maîtrise technique de la part des deux équipes. Bien lancé sur l'aile, Cuadrado tente une simulation osée après un pseudo contact avec Callejón. Ce qui lui vaut de se faire pourrir par les Napolitains, qui vont tous s'attrouper autour du Colombien, qui se chope un jaune pour la peine. Ça s'ambiance au San Paolo, mais on attend toujours un but. Alors, Gonzalo Higuaín se décide à briser la glace. Servi par Sturaro aux 18 mètres, l'Argentin place une frappe laser au ras du poteau de Reina. Et l'ange déchu du Napoli célèbre rageusement son but, a priori en pointant du doigt son ancien président, Aurelio De Laurentiis, avec qui il entretient une relation exécrable depuis son départ pour le Piémont.

Le cadeau de Neto


Pourtant, Naples continue de déployer son jeu. Milik, trouvé par Callejón, place d'abord une tête qui oblige Neto à sortir une jolie parade. Puis Hamšík, en difficulté jusqu'ici, se réveille sans prévenir. Le Slovaque récupère le cuir à l'entrée de la surface et envoie une frappe parfaite, qui laisse Neto sur place. Deuxième but en l'espace de quatre jours face à la Juve pour le capitaine napolitain, toujours plus proche du record de buts de Maradona. Vexée par cette égalisation, la Vieille Dame se remet à jouer. Et Higuaín s'en va écrabouiller le peu de suspense restant, après une splendide action collective. Dybala sert Cuadrado sur son aile, qui transmet à l'Argentin dans les seize mètres. Et Pipita n'a plus qu'à armer un missile sous la barre pour y aller de son doublé.

Heureusement qu'il reste Neto pour laisser un peu d'espoir aux Napolitains. Après une touche anodine, le portier de la Juve foire complètement son contrôle et laisse Mertens, entré en jeu six secondes plus tôt, marquer seul face au but. Un cadeau bien sympatoche qui relance les Partenopei.


Si bien qu'Insigne fout le feu au San Paolo en plantant un troisième pion, après un service impeccable de Callejón dans la surface. À vingt minutes de la fin, le Napoli doit encore frapper deux fois pour se qualifier. Sauf qu'Allegri fait entrer Barzagli pour blinder son arrière-garde. Et même si Naples s'offre encore une situation chaude par Pavoletti, la Vieille Dame s'assure une courte défaite, synonyme de qualification pour la finale de la Coppa. La troisième en trois ans des Bianconeri. De quoi permettre aux hommes d'Allegri d'aborder le cœur léger ce qui s'annonce jusqu'ici comme le point culminant de leur saison : leur quart de finale de C1 face au Barça, mardi prochain.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Chien dragon flottant Niveau : District
Higuain quel match de patron, comment poser ses couilles sur un stade...

Sinon comment on dit fuoriclasse en guinéen? Ce diawara, quelle personnalité! il a pas du rater une passe c'est fou, quel match d'enculé

Mais où est Dybala? cette année c'est quand même pas trop ça, mystère
Chien dragon flottant Niveau : District
Et en parlant de stade, énorme le public napolitain, la standing ovation à la fin, le tour de stade d'Insigne. C'était beau
NikkoFromLyon Niveau : CFA
In Italia, solo la Juve !
FinoAllaFine Niveau : DHR
Quel match ! Superbe, autre chose que le non-match de samedi, mais autres enjeux aussi ! Intensité, public en feu, occasion, buts, higuain quu plante.. Bien plaisant en tout cas. Et quel joueur ce gonzalo !!! Et j'ai bien aimé Rincon aussi, il lache rien le bougre ! Ca promet contre le barca, vite mardi.
Rien que pour la 93ème, quand Sarri fait jouer plutôt que de rendre le ballon...

Autrement, je crois bien que ce match était plus important pour la Juve que le précédent.
Qualification globalement méritée même si ça fait pas plaisir de voir son équipe autant bousculée sur 2 matchs

Le tournant de ce match c'est la boulette de Neto, Higuain venait de les assommer y avait plus qu'a finir et a la place on se sera fait peur jusqu'au bout.

Equipe de Naples impressionnante, un pressing haut, qu'ils ont tenu jusqu'au bout, et presque paradoxalement sans trop s'exposer, grâce a l'abattage de leur milieu

Niveau joueurs, Higuain fuoriclasse (d'ailleurs ces gros plans sur la tête de ADL après chaque but...), Cuadrado percutant, Rincon solide au milieu, Dybala quelques fulgurances, comme sur le 2nd but. Barzagli a apporté beaucoup de sérénité.
A l'inverse, Alves commence a sérieusement me sortir par les yeux. Il se fait dévorer en défense et tente des trucs improbables en attaque. Neto plombé par son erreur, il a bien mis 20 min de fébrilité pour s'en remettre. Précieux sur la fin toutefois. Benatia friable. Sturaro n'est pas un ailier. Je ne suis même pas certain que ce soit un footballeur

Coté Naples, Insigne m'a pas mal déçu. Je le trouve ultra individualiste. A l'inverse, les 3 buts viennent du coté de Callejon. Hamsik est un sacré joueur, son palmarès sera probablement jamais a la hauteur de ce qu'il aurait mérité d’être

Finale contre la Lazio qui est en forme et qui jouera le match de sa saison. Excitant
Alvez fait une très gross première mi temps. Pas d'accord avec toi
1 réponse à ce commentaire.
Tony de Nazareth Niveau : Loisir
Neto m'a fait sortir de mon humeur placide ! En tout cas cela confirme bien les énormes difficultés que nous avons au san Paolo 1 seule victoire en 11 matches mais bon la qualif est la ça ne sera pas simple face à la lazio qui est en pleine forme en ce moment ! La Juve m'a plu ce soir malgré cette défaite qui fait tâche
Qui fait tache ?
Scénario idéal oui, c'est encore meilleur comme ça.
Et si le Napoli fait comme pas mal d'autres équipes après avoir joué et battu la Juventus, ils ont vraiment intérêt à regarder derrière eux. Il reste 7 matchs de championnat.

Ah, je vous le remet mes chéris que ça chagrine, Sarri à la 93ème, "Ne la rends pas, joue la, joue la!"
Tony de Nazareth Niveau : Loisir
Se qualifier en perdant me laisse un goût amer comme la saison dernière contre l'Inter d'ailleurs ! Après c'est juste mon ressenti
2 réponses à ce commentaire.
Jemincruste1 Niveau : National
Naples a cruellement manqué de présence devant en fin de match et n' a surtout fait que très peu de bons choix dans les trentes derniers mètres.

Leur superbe jeu en passes courtes aurait mérité des conclusions plus rapide, plus franches. A l'image cette frappe en première intention de Milik.


Globalement, c'est quand même très satisfaisant. Sarri fait un sacré boulot et l'équipe a imposé une double confrontation pleine d'intensité à la Juve.

A l'inverse, les turinois ont montré tout l'étendue de leur savoir-faire dans la gestion des grands événements, notamment dimanche soir lorsqu'ils ont su sécuriser la partie quasiment de bout en bout.

Puisse Naples revenir plus fort et légèrement plus expérimenté l'année prochaine.

Et que la Juve se qualifie contre le Barça, histoire de laisser vivre l'infime espoir de Scudetto pour la Roma....

Ah oui, Higuain c'est propre, il a fait ce qu'il devait faire dans un contexte très difficile. Ce deuxième but est superbe.

Et le Napoli est quand même un sacré club. Quelle identité, quel stade, quelle ville, quel souffre !
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  21:39  //  Aficionado de l'Argentine
Je plussoie pour ta dernière phrase : quel club magnifique le Napoli !
Pourtant j'en suis pas tifoso à proprement parler mais j'ai du mal à comprendre comment on peut ne pas aimer ce club : une équipe bandante à voir jouer avec ce jeu de passes courtes mixant phases de possession et séquences hyper verticales, des footballeurs de grand talent (le trio Hamsik-Insigne-Mertens + les Allan, Diawara, Jorginho, Zielinski, etc), un coach offensif et innovant, un soutien populaire massif, un public chaud bouillant, une ville et une population à la fois passionnées, volcaniques et populaires, une cité et une région magnifiques, un symbole de la résistance du Sud et du Mezzogiorno face à la domination économique et sportive du Nord et des "trois rayées"... Ne manque plus, même si j'aime beaucoup l'atmosphère du San Paolo, qu'un vrai stade de foot sans piste d'athlé autour !
Et puis, dernier point fort, c'est quand même le club de Diego et Careca, l'un des duos les plus forts, les plus complémentaires et les plus classes des années 80...
2 réponses à ce commentaire.
Dans l'ensemble il a fait une bonne prestation Mehdi Benatia ?
2 réponses à ce commentaire.
Hamsik comme dimanche était un peu en dessous de son niveau habituel mais fait l'essentiel en marquant
Diawara m'a presque fait oublié Jorginho avec enfin des prises d'initiative
Ghoulam je ne l'ai jamais trouvé exceptionnel et ce match me le prouve encore une fois
Koulibaly qui se jette presque à chacun de ses duels je n'ai pas compris pourquoi
Zielinsk un match à oublier
Reina nous montre encore qu'il est meilleure au pied qu'avec les mains
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 73
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8
À lire ensuite
Les limites de Spalletti