1. //
  2. // 1/4 de finale
  3. // Lyon/Juventus (0-1)

La Juve a pris son temps

Solide et courageux, l'Olympique lyonnais a tenu tête sur ses terres à la Juventus de Turin... jusqu'à la 85e minute (1-0). Une défaite qui compromet sérieusement l'espoir d'une qualification française dans le Piémont.

Modififié
0 98

Lyon - Juve
(0-1)
L. Bonucci (85') pour Juventus Turin.

« On a une montagne devant nous. Il va falloir par tous les moyens essayer de gravir cette montagne, en deux étapes. » . Quand Rémi Garde s'est présenté en conférence de presse, il était déjà au parfum : éliminer la Juventus de Turin dans une double confrontation relèverait de l'exploit. Une prouesse après laquelle les Lyonnais courent depuis toujours sur le Vieux Continent. Le jour de son 48e anniversaire, le technicien rhodanien souhaitait au plus profond de lui-même s'offrir cette opportunité. Pour cela, son équipe devait vaincre la statistique qui tue : lors des doubles rencontres à élimination directe contre une équipe italienne, l'OL n'est passé qu'une fois sur six tentatives. Il s'agissait donc de ne pas foirer son entrée en scène. Sauf que le collectif rhodanien a failé son premier rencard. Et selon toute vraisemblance, le deuxième rendez-vous dans les Alpes.

Il faut bloquer le soldat Pirlo

En démarrant la rencontre, les 40 000 spectateurs du Stade de Gerland savent déjà que la tâche s'annonce ardue. Privés de ses leaders techniques Clément Grenier et Yoann Gourcuff, de son guerrier Milan Biševac ou du prometteur Gueïda Fofana, le onze aligné n'est clairement pas l'équipe type qui a mené Jean-Michel Aulas à son printemps européen. De son côté, la Juve est sûre de sa force : Arturo Vidal suspendu, c'est Claudio Marchisio qui fait le compte pour assiéger la capitale des Gaules. Au départ, la consigne lyonnaise est claire : presser Andrea Pirlo et couper ses relances courtes vers ses acolytes Kwadwo Asamoah et Mauricio Isla. Devant, les cinq ans de famine de Carlos Tévez en compétition européenne se ressentent rapidement. Bien groupée, l'arrière-garde lyonnaise tient le choc devant le meilleur buteur de Serie A. Mieux encore, les locaux se créent deux occasions consécutives par Malbranque puis Briand. Cependant, des brèches commencent à se créer dans le camp des locaux : d'une passe en profondeur prodigieuse, Pirlo est à deux doigts de débloquer le compteur de l'Apache, mais c'est finalement le crâne d'Anthony Lopes qui aura le dernier mot. La possession turinoise est pour l'instant vaine devant la rigueur des Gones.

Le poignard de Bonucci

Dès le second acte, c'est au tour de l'Olympique lyonnais de prendre les devants. Un puissant coup franc d'Umtiti et un mur horriblement placé obligent Gianluigi Buffon à la parade. Le vent semble tourner pour la Juve, puisque Tévez demande à sortir sur blessure. Lyon a faim, et continue efficacement son pressing sur les milieux juventini. Une faute peu évidente de Tolisso sur Asamoah amène le second frisson visiteur, mais le portier des Gones reste vigilant sur la tentative de Pirlo. Cependant, le constat est clair : le métronome jaune et bleu n'est plus aussi bien gardé, et sa Juve retrouve des couleurs. Giovinco rajoute du piment dans la partie, en chargeant irrégulièrement Lopes. Pogba de la folie, en tentant un ciseau retourné pour son premier match de Coupe d'Europe en France. Il faut se ressaisir chez les Lyonnais, ou le retour de bâton risque de faire très mal. Garde démarre sa révolution en faisant entrer Bafé Gomis et ses 99 buts en Ligue 1. On arrive dans le money time, et presque sans surprise, Lyon tergiverse. Sanction immédiate. Un corner tiré à deux entre Pirlo et Marchisio, remise à Pogba qui ne peut pas finir le travail. En renard au deuxième poteau, Bonucci allume Lopes et fait passer la Juve devant. Grazie, arrivederci.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Fier d'être lyonnais ce soir ! Les gars ont été beaucoup plus que digne
L'ol, le club qui essaie en vain de tutoyer l'Europe... Rentrez chez vous bande de losers.
Vraiment dommage...on le sentait un peu venir ce but assasin en fin de match. Cette Juve semblait tout de meme prenable et ce 0-0 il était pas si dégeu que ça.

Bravo au public lyonnais qui reste après le match pour continuer de chanter et d'applaudir ses joueurs. Ils m'avaient déjà fait une belle impression au tour d'avant.
Un joli hold-up à l'italienne, l'OL méritait mieux.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Mais quel but de MEEEERDE =(

Perdre, c'est une chose... mais pourquoi c'est jamais PROPRE avec les italiens?
Ce putain but de Bonucci ressemble quand même salement à celui d'Inzaghi en 2006... Putain de poisse So Foot.
Message posté par LPDB
L'ol, le club qui essaie en vain de tutoyer l'Europe... Rentrez chez vous bande de losers.

LPDB pour La Pute Du Bar ?
L'OL : le seul club français a jouer l'Europe à fond depuis 15 ans.
Note : 12
FORZA JUVE !!!!
En 3 mots : the Italian job.
Sinon le mec qui commentait le match sur le live SoFoot est une belle merde et son dernier commentaire est digne d'un gamin de 10 ans. C'est pas bien de faire travailler les enfants.
ToxikCheese Niveau : Loisir
Fier de mon club, la défaite est cruelle mais sera formatrice pour le futur...



Enorme coup de chapeau à Malbranque, le mec était partout ! Il a éteins Pirlo, surtout en 1ere mi-temps ! L'homme du match assurément !

Tolisso ça sent quand même le gros gros joueur j'ai l'impression, le mec est d'un calme... à même pas 20 ans.

Koné nous coute le but en concédant bêtement le corner, et en ratant le dégagement, mais je l'accable pas, il a été très bon le reste du match.

Le truc cool c'est qu'on sera obligé de gagner à Turin, et qu'on n'aura pas d'autre choix que d'attaquer ! Une sorte de baroude d'honneur !

En tout cas, l'OL a fait honneur à la coupe d'Europe.

Bien joué les Gones !
ma pizza beaucoup moins bien pour le coup
Ca mfait chier, j'ai l'impression qu'il est loin le temps des jeune à l'immense potentiel comme Ben Arfa ou Benz ...

Au mieux Lacazette pourra sortir une carrière à la Loic Remy,Umtiti à la distin, Ferri à la Gonalons, Fekir façon Karim Ziani mais ptin je les vois tous arriver au niveau joueur moyen-bon de ligue 1 mais aucun arriver au niveau top club.

Je suis tout seul à être aussi pessimiste?

Pardon pour les références parfois douteuses
ma pizza passe beaucoup moins bien pour le coup
sorry
Message posté par Gufetto Parisien
Bordel quel honte cette équipe de la juv
Un putin de Hold-up dégueux sur un cafouillage à la 85 eme alors que leur équipe plaine de stars jouée contre une équipe C de lyon..
Un vol ce match.
Et c'bien mignon d'être 2500 italiens mais si c'est pour être muet tout le matchs la blague quoi.

2500 français*

Les mecs qui sautent sur l'occasion pour aller voir leurs starlettes, allez donc vivre en Italie.
Note : 7
Malheureusement l'OL ne pouvait guère espérer mieux, ils ont réussi à se montrer à la hauteur, mais ce soir les remplaçant qui rentrent côté Juve seraient les stars de l'équipe s'ils jouait à l'OL, ça montre le niveau d'écart entre les 2...

Bon faut dire aussi que Lopez a fait un super match, c'était souvent chaud.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Godolas
Ce putain but de Bonucci ressemble quand même salement à celui d'Inzaghi en 2006...


J'ai failli culbuter ma télé sur cette saleté de but
Toxik cheese moi j'ai trouvé que Tolisso était le plus mauvais lyonnais ce soir pourquoi il ne fait pas jouer Zeffanne ? Moi je préfère
Hey caramba Niveau : DHR
Fier de ma ville , avec des minots et une équipe ronger par les blessures , c'est gratifiants de voir autant de volonté et de courage.
Message posté par OLCG7Ferri
Toxik cheese moi j'ai trouvé que Tolisso était le plus mauvais lyonnais ce soir pourquoi il ne fait pas jouer Zeffanne ? Moi je préfère

T'étais pas sur la bonne chaine alors. Tolisso était un des meilleurs joueurs sur la pelouse.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 98