La justice égyptienne accuse les frères musulmans

Modififié
0 5
Le 8 février dernier, plusieurs de fans de football trouvaient la mort en marge du match entre Zamalek et ENPPI (1-1), en Égypte.

Ce mardi au Caire, le procureur général a rendu son acte d'accusation contre 16 personnes, parmi lesquelles se trouvaient des ultras de Zamalek et des membres de l'organisation des Frères musulmans, interdite dans ce pays. Toutes ces personnes sont accusées de meurtres et d'incitation à la violence, comme on peut le lire sur le site d'Al-Arabiya News. D'après le procureur, ces violences auraient été préméditées dans le but de créer une atmosphère d'instabilité dans le pays.

Côté football, le Zamalek est toujours leader du championnat égyptien après 20 journées.
GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est vrai que le "gouvernement" fait tout pour apaiser les tensions en ce moment. La dictature est morte, vive la dictature !
kɔ̃kaʁno Niveau : Loisir
Bof, les arabes n'ont pas besoin d'être islamisés à bloc pour foutre le bordel.
Seulement 16 accusés ? Ils ont un petit coup de mou après leurs procès à centaines d'accusés ? Pourtant, vu qu'ils duraient 10 minutes, y'a pas de quoi.
Ah, il y en a encore qui osent défendre les Frères Musulmans ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 5