1. //
  2. // 32ème journée

La journée vue par Xavier Pentecôte

Venu à Nice pour trouver du temps de jeu, Xavier Pentecôte a joué de malchance. Mal retombé lors du match aller contre Rennes en décembre dernier, l’ancien Toulousain s’était fait une rupture des ligaments croisés antérieurs droits. Encore en convalescence, Pentecôte est revenu sur la 32e journée de Ligue 1 pour So Foot.

Modififié
9 2
Alors déjà au niveau de ta blessure, comment ça se passe ?
Très bien, ça suit son cours. Là je suis dans les temps qu’il faut. En même temps, je ne suis pas pressé car pour moi, la reprise, c’est l’année prochaine. Ça sera un peu juste pour cette saison. Donc voilà, ça va très bien, je progresse tous les jours et c’est important.

Ça doit être difficile de voir son club lutter pour le maintien alors qu’on ne peut rien faire pour l’aider ?
Ah ça, c’est le plus dur… C’est presque plus stressant que si tu jouais. Tu ne peux rien faire et tout, c’est un peu frustrant aussi…

Surtout que tu as quitté Toulouse pour avoir du temps de jeu…
C’est sûr que la blessure a un peu freiné la chose au niveau individuel, mais le principal, c’est de s’en sortir au niveau collectif. Moi, j’ai signé un contrat de longue durée avec Nice (jusqu’en 2015, NDLR) donc je me projette déjà sur l’année prochaine.

Tu donnes des conseils à tes coéquipiers dans ces moments difficiles ?
Non, pas tellement. Le seul à qui je parle un peu c’est Esmael Gonçalves par rapport à son poste. Comme il est jeune (20 ans, NDLR), j’essaye de lui dire ce qu’il faut faire, ou ne pas faire, dans tout ce qui est préparation de match. Pas forcément d’un point de vue technique, mais surtout d’un point de vue mental, récupération. Sinon les autres, je sais que lorsque tu sors d’un match et que c’est dur, tu as un peu la tête dans le sac. Alors j’essaye d’être moi, détendu, pour leur enlever ce stress.

Et Rennes – Nice, alors ?
Ce n’est pas de chance de prendre Rennes à ce moment. Surtout après la demi-finale perdue face à Quevilly, ils voulaient bien faire. A ce moment, c’était délicat. On n’a pas su les faire douter assez longtemps, c’est dommage.

Qui a fait la bonne opération de la 32e journée ?
Pour moi, c’est Toulouse qui a fait la bonne opération de la journée. Ils ont fait un grand pas vers l’Europe. C’est un match qu’il ne fallait pas perdre et ils ont réussi à le gagner. Ils ont fait la bonne opération de la journée.

Et à l’inverse, qui a fait la mauvaise opération ?
Pour parler plutôt du haut du tableau : Paris. Le fait qu’Auxerre ait réussi à arracher le nul à la fin du match, c’est la mauvaise opération pour eux. Montpellier avait perdu, ils auraient pu recoller. Donc oui, je trouve qu’ils ont fait la mauvaise opération de cette journée.

D’ailleurs, un prono pour le titre ?
J’aimerais bien que ça soit Montpellier. Parce qu’en termes de qualité de jeu à proposer, c’est la meilleure équipe du championnat.

T’as vu un peu les buts ou pas ?
Quelques-uns, pas tous.

Et il y en a un qui t’a marqué ?
Euh, non (il éclate de rire) !

Et au niveau des joueurs ?
Je te dis encore, Toulouse parce que c’est mon ancienne équipe, mais je trouve qu’Etienne Capoue est en train de confirmer. Contre une grosse équipe comme Lyon, il a montré qu’il avait largement le niveau. C’est un joueur que j’adore, j’ai joué avec lui et il s’imposera dans n’importe quel club où il ira.

Ce n’est pas chiant de voir Toulouse en haut de tableau et de « louper » ça ?
Ah non, je suis content pour eux ! La seule chose qui m’ennuie, c’est que je préférais que ça soit Nice (rires). Mais après ce n’est pas du tout chiant, j’ai des amis là-bas et je suis vraiment content pour eux. Et tu allais certainement me poser la question après, mais je ne regrette pas du tout d’être allé à Nice. J’étais vraiment à la recherche de temps de jeu, que je n’avais pas à Toulouse depuis quelques années. Et à force de faire des promesses, je suis parti et j’ai eu du temps de jeu à Nice. En tout cas je suis très très content d’être à Nice, je ne regrette rien !

Juste pour revenir un peu sur le maintien, ça s’annonce compliqué pour Auxerre. Mais quels clubs pourraient rejoindre les Bourguignons en L2 ?
Je vois bien Brest et puis ça va être dur pour Ajaccio…

Propos recueillis par Antoine Aubry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ce mec était vraiment chaud sur FM, un de plus à mettre dans la liste des grands joueurs virtuels...
caca_mou_ Niveau : DHR
Pareil, je me l'étais offert avec Newcastle en ligue 2, 29 buts en 40 matchs le salaud*
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 2