1. //
  2. // 24e journée

La journée vue par Thomas Mangani

Formé à Monaco, Thomas Mangani s'impose aujourd'hui comme l'un des cadres de l'AS Nancy-Lorraine. Une ASNL lanterne rouge du championnat et qui, malgré une belle victoire face à l'OM (1-0) la semaine dernière, est retombée dans ses travers, ce week-end face à Reims (1-2). Une défaite qui fait mal d'un point de vue comptable mais qui n'empêche pas Mangani de revenir, avec le sourire, sur la 24e journée de Ligue 1.

Modififié
9 1
Patrick Gabriel a affirmé après la défaite face à Reims que vous avez eu peur de gagner le match. Tu confirmes ?
Ouais, c'est possible. On a vu qu'on pouvait revenir sur les autres équipes et rattraper le retard qu'on a accumulé sur la première partie de saison. Donc oui, inconsciemment, on a peut-être eu peur de gagner ce match. On fait une bonne première mi-temps, on mène 1-0. En deuxième période, Reims pousse et marque deux buts en dix minutes... On avait à cœur d'enchaîner après le match de Marseille, c'est vraiment dommage.

L'ASNL est désormais à 5 points du premier non relégable et le maintien s'éloigne encore un peu plus. Quel message t'as envie de faire passer aux supporters nancéiens qui dépriment après ce week-end ?
J'ai envie de leur dire que c'est toujours jouable. On a besoin d'eux et j'espère qu'ils vont continuer de croire en nous. Ils peuvent compter sur nous jusqu'au bout. On va se battre jusqu'à la dernière minute du dernier match pour sauver l'ASNL. Bien sûr, samedi soir et dimanche, on était tous dégoûtés, mais aujourd'hui, on s'est remis au boulot pour aller de l'avant. On a prouvé sur les derniers matchs qu'on pouvait faire de bonnes choses donc il faut continuer d'y croire.

On sent une véritable progression dans le jeu depuis l'arrivée de Patrick Gabriel sur le banc.
C'est vrai. On a une nouvelle philosophie de jeu, basée sur la possession du ballon, sur le redoublement de passes. Pour l'instant, à part le match de Reims, ça marche plutôt bien donc j'espère que ça va durer. Le coach a un discours qui passe super bien, il nous encourage, il nous donne la confiance qu'on avait un peu perdu ces derniers temps. Si on arrive à progresser tous ensemble, tant mieux.

D'un point de vue personnel, tu t'affirmes comme un titulaire à part entière...
Il n'y a pas de titulaire dans cette équipe. Chacun se doit de prouver qu'il a sa place jour après jour. Il faut continuer de bosser pour donner le maximum à chaque fois qu'on joue. Moi personnellement, je me sens bien. Le style du coach me correspond parfaitement. J'essaye de mettre mes partenaires dans les meilleures conditions possibles et de répondre au mieux à la confiance de l'entraîneur. J'ai vraiment à cœur de faire une bonne fin de saison.

Ton premier but en Ligue 1 avec l'ASNL, c'est pour quand ?
Bientôt j'espère (Rires) ! J'avais déjà marqué en Ligue 1 avec Monaco mais je ne l'ai jamais fait avec Nancy encore donc, ouais, c'est vrai que ce serait sympa. Ce qui serait parfait, ce serait de marquer et qu'on gagne 1-0 !

Tu fais partie des joueurs qui matent les résumés chaque week-end ou tu préfères couper avec le foot en dehors des terrains ?
Non, je suis pas mal les autres matchs. J'aime bien regarder les résumés, tout ça. Bon, là, samedi après la défaite j'avais pas trop la tête à ça mais je me suis rattrapé dimanche !

Selon toi, qui a réalisé la bonne opération du week-end ?
Au niveau du maintien, je dirais Ajaccio qui s'est imposé face à Bordeaux (1-0, ndlr). Dans le haut du classement, c'est Paris, forcément. Ils profitent de la défaite des Lyonnais face à Lille pour creuser l'écart (1-3, ndlr).

Et la pire ?
Logiquement, Lyon. Et Marseille aussi, qui laisse échapper des points à Evian (1-1, ndlr).

Le but de dingue du week-end ?
Le retourné de Faty est pas mal mais je vais dire la talonnade d'Aubameyang contre Montpellier. Je vote pour mon pote ! (Rires)

Youtube

Et le meilleur joueur du week-end est…
Je dirais Payet. Il a été bon hier, j'ai bien aimé son match face à Lyon.

Une image qui t'as marqué sinon ?
Le match sous la neige entre Saint-Étienne et Montpellier. C'est rare de voir de telles conditions climatiques. C'est pas évident de réussir à jouer avec un temps pareil, donc chapeau aux 22 acteurs.

Ton podium pour la fin de saison ?
Paris sera surement champion. Après, derrière, je dirais Lyon et… Saint-Étienne. Sainté a un gros effectif et ils ont de très bons joueurs. J'aime bien leur philosophie de jeu donc ouais, je les vois bien accrocher le podium.

Propos recueillis par Grégory Blasco
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

alvar_hanso Niveau : DHR
allez p'tit Thom, je vais commenter ton interview, histoire que tu finisses pas fanny...
A part ça, j'ai rien à en dire.
Sinon ça roule la life avec Mura, Puyg', Moukandjo, Bakar ? Vous espériez quoi en reformant l'association des bras cassés de l'asm ? Se maintenir, nan, je déconne...
J'ai vu que vous aviez encore vidé ce clown de Mollo. Décidément, quelle plaie celui-là. Vous, vous saviez pas jouer mais vous étiez fréquentables, c'est déjà ça.

Bien à vous, on se croisera au printemps dans l'ascenseur.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 1