1. //
  2. // 12ème journée

La journée vue par Rémy Cabella

Vainqueur de la Coupe Gambardella en 2009 et buteur en finale, Rémy Cabella fait partie de la génération dorée montpelliéraine. Cette année il tente de faire petit à petit sa place au sein de l’effectif de René Girard. En attendant, le milieu de terrain d’origine corse, toujours attaché à sa ville d’Ajaccio, livre ses impressions sur la 12ème journée de Ligue 1.

Modififié
3 0
La bonne opération :

« (Il hésite)… Je vais dire nous. Là on fait une belle petite série de victoires donc on fait la bonne opération. Ce n’est pas vraiment une bonne opération sur la journée mais sur plusieurs matchs. C’est toujours important de faire des séries dans un championnat. Grâce à ça, on est bien placés au classement avec les grosses équipes du championnat. C’est bien. »


La mauvaise opération :

« Ah là c’est Ajaccio sans hésitation. Ils ont encore perdu. Ça va vraiment mal hein… Bon j’ai entendu dire: « Ils vont descendre » , mais pour moi ce n’est pas du tout joué. Il reste beaucoup de matchs et y a pas mal d’équipes qui ont du mal en ce début de saison donc Ajaccio n’est pas condamné. Ça va être tendu cette année dans le bas de classement. »


Le but :

« Je ne vais pas mentir, si je retiens des buts, ce sont les nôtres ce weekend. Le but de Giroud est superbe. Je ne sais pas s’il a fait exprès ou pas mais en tout cas c’est très beau. Il est gaucher donc on peut imaginer qu’il a raté son centre (Rires). Et puis le deuxième but, celui de Camara, c’est une belle action de jeu. Stambouli qui vient de rentrer et fait la passe décisive, j’ai bien aimé. »


Pronostic pour Saint-Étienne-Montpellier :

« On va gagner 1-0 chez eux. Pas plus. Ça nous permettra d’enchaîner et de rester en haut. C’est important de ne pas lâcher alors si on peut glaner des points à l’extérieur, on ne va pas s’en priver. »


La saison de Montpellier :

« Notre objectif, ce sont les cinq premières places. On ne va pas s’enflammer à dire qu’on vise les trois premières places. Déjà, si on s’installe dans les cinq grosses équipes du championnat ça sera bien. On peut profiter du mauvais début de saison de Marseille ou Bordeaux. »


Pronostic pour le titre :

« Sans hésitation et sans surprise, je vais dire Paris. Ils ont construit une vraie grosse équipe cette année. Il y a des énormes individualités devant donc même s’ils sont moins bien dans le jeu, comme en ce moment, ils pourront toujours débloquer des situations. »





Propos recueillis par Christophe Gaudot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 0