1. //
  2. // 28e journée

La journée vue par Julien Sablé

Du coup de coude de Spahic au Clasico, en passant par Loulou Nicollin, le Niçois Julien Sablé revient sur cette 28ème journée pleine de rebondissements.

0 6
La bonne opération


« Si on s'intéresse au haut du classement, c'est Marseille, très clairement. Pour la simple et bonne raison que Lille s'était imposé à Brest la veille et qu'en cas de match nul ou de défaite, c'était vraiment chaud. Là, à l'inverse, ils remettent la pression sur le LOSC. En bas du classement, c'est Nancy qui réalise le gros coup de la semaine, et ce, même si Lens s'est relancé. Les joueurs de Pablo Correa ont réalisé une belle opération dans un match important contre un concurrent direct dans la lutte pour le maintien. »


La mauvaise opération


« C'est Paris, qui perd le titre. Ils avaient les cartes en mains à un moment donné cette saison, je les voyais bien prétendants au titre. Mais si j'en crois ce que je lis à droite à gauche, ils sont sont effondrés à cause d'une lutte interne et ce qu'on a vu hier semble être la déception qui en découle. Ils avaient un réel potentiel. En bas, Monaco coule. Mais maintenant, on est parti dans un mini-championnat à huit ou neuf équipes ou chaque victoire et chaque défaite aura une importance cruciale. »


Le fait marquant


« Le geste de Spahic, je n'ai vu que la photo dans L'Equipe. Je ne sais pas si c'est volontaire. Les défenseurs des pays de l'Est sont rugueux, c'est vrai qu'ils ont un manière de se protéger bien à eux, un peu différente de la notre. Aujourd'hui, il est pointé du doigt, mais je pense que c'est parce que c'est lui, parce qu'il a déjà eu des problèmes de comportement, il est dans le collimateur... Ce genre de gestes fait partie de son jeu, partie du personnage, d'un personnage qui a appris à défendre comme ça. Ça n'empêche pas le fait qu'il soit un très bon défenseur. »


La déclaration


« Ce qu'a dit Louis Nicollin? C'est le personnage qui est comme ça, je ne pense même pas qu'il l'ait fait exprès. Son équipe ne s'est pas couchée, je peux vous dire que si Montpellier pouvait s'assurer le maintien, et peut-être plus, le plus rapidement possible, ils ne s'en priveraient pas. Il a dit ça pour faire le show, on sait qu'il est très pote avec Gervais Martel, c'est une boutade. Il aime prendre la pression sur lui, focaliser les projecteurs sur sa personne afin qu'on laisse son équipe tranquille. C'est un bon communiquant, et un excellent paratonnerre pour ses joueurs. »

Le joueur


« Damien Gregorini. Il a fait de belles parades, notamment un bel arrêt sur un penalty bien tiré par Park. Dans des matches comme ça, il montre que c'est un super gardien en sauvant son équipe. J'ai beaucoup de respect pour les gens humbles comme lui. »

Le but


« Jelen met un joli lob, mais je dirais le but de Gervinho, sur la talonnade fantastique d'Eden Hazard. Ces deux-là s'entendent à merveille... » .


Le prono


« Face à l'OL, la semaine prochaine? Victoire de l'OGC Nice, 1-0, but de n'importe qui, on a besoin de point ! » .



Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"Les défenseurs des pays de l'Est sont rugueux." Et puis quoi encore : les roumains volent des poules et les arabes des mobylettes, les noirs ont une odeur particulière. Il ferait mieux de réviser sa géo, la Bosnie c'est pas un "pays de l'Est".
surpris? combien de footeux la connaisse la vraie version?
@dan lalulu, d'un point de vue strictement français, julien sablé n'a pas tort, la Bosnie est certes en Europe Centrale si l'on veut chipoter, mais je pense que les Bosniens et la plupart des habitants des pays issus de l'ex-Yougoslavie se pensent comme étant des Européens de l'Est, ils étaient de "l'autre coté du mur" donc Européens de l'Est. Après libre à toi d'y voir des stéréotypes mais les championnats croates ou serbes, par exemple, ne sont pas réputés pour la finesse technique de leurs joueurs, à quelques exceptions près bien évidemment.
Et je pense que Sablé est mieux placé que beaucoup d'autres footballeurs français pour parler des joueurs de football de cette région, en ayant deux comme coéquipiers au "Gym" (Ljuboja et Pejcinovic).
Voir du racisme dans les différences culturelles entre footballeurs, c'est vraiment n'importe quoi.


Par contre, les joueurs de l'ex yougoslavie se sont toujours d'abord et avant tout distingués par une technique au-dessus de la moyenne. C'est une vraie terre de talents, pas de bourrins, il suffit de voir l'équipe du Montenegro (700 000 habitants je crois) ou celle de l'étoile rouge 91 pour le comprendre.
enfin si on se limite à un point de vue franco-français on a pas fini, la Bosnie est situé dans les balkans donc appartient au pays d'europe du sud. et non de l'est ou encore centrale
terre de talents et de bourrins aussi, vu que les talents partent le plus souvent à l'étranger, malheureusement. Je citerais d'ailleurs Luka Modric qui à son arrivée à Tottenham, a dit quand on lui a parlé du jeu physique de la Premier League que "celui qui peut jouer dans le championnat de Bosnie peut jouer n'importe ou".
D'accord avec toi sissa, autre exemple la slovénie avec deux millions d'habitants qui se hissent en Coupe du Monde deux fois !
Parfois je me prends à rêver de ce que pourrait donner une équipe nationale de Yougoslavie si elle existait encore... ^^
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6