1. //
  2. // 1ère journée

La journée vue par Julien Quercia

Julien Quercia est probablement l'homme le moins aimé du Qatar. Bah ouais, le Lorientais a osé marquer contre le PSG, samedi soir.

Modififié
0 2
La bonne opération. « La victoire de Lyon doit vraiment leur faire du bien. Ils ont fini troisième vraiment à l'arrache l'an dernier, là ça leur permet de confirmer parce qu'on n'a pas de certitude en préparation. Ils sont en confiance avant leur tour préliminaire de Ligue des Champions qui va être très difficile. Saint-Etienne a pas mal de réussite sur ses deux buts mais c'est le football et ça doit leur donner aussi un sentiment de solidité, cette victoire à l'extérieur. Pour Bordeaux, je pense malgré tout qu'ils seront quand même au rendez-vous cette saison. J'espère pas dès la semaine prochaine par contre, parce qu'on les reçoit. Nous c'est pas mal aussi même si on ne parle pas des bases d'une saison après un match. Il n'y a plus Gameiro, qui a fait beaucoup pour Lorient. En fait, je pense que personne n'a fait aussi bien que lui en club sur les trois dernières années. Mais on se base sur notre collectif et on se remet déjà en question pour le prochain match » .


La mauvaise. «  Marseille perd deux points mais en face, Sochaux a bien joué au ballon donc il y a de quoi relativiser. Mon ancien club, Auxerre, a aussi perdu sèchement à Montpellier mais je ne m'inquiète vraiment pas, ce club retourne toujours dans le droit chemin. C'est bizarre, je ne sais vraiment pas comment l'expliquer, mais quand tu es à l'Abbé-Deschamps, tu sais que ça va finir par tourner en ta faveur au moment où tu en as vraiment besoin. C'est étrange mais ça se vérifie à chaque fois. Il en sera sûrement de même cette saison » .


Le fait marquant. «  Dijon s'est pris une belle claque sur son terrain par Rennes. Difficile, d'autant plus qu'ils avaient marqué deux buts avant, et qu'il y avait un petit quelque chose. Rennes, c'est très fort, ça va très vite et les Dijonnais ont peut-être fait l'erreur de se focaliser à un moment sur l'arbitrage. Nous, ici, on nous le dit tout le temps : il ne faut penser qu'au jeu » .


Le joueur. « A Rennes justement, il y a la recrue Pitroïpa qui est étincelante. On a joué contre eux en amical et il était époustouflant, à toujours courir, à toujours être en train de dribbler. Je ne le connaissais pas vraiment avant qu'il m'arrive mais comme tout le monde, je le vois désormais comme un des principaux dangers du championnat » .


Le but. «  Le plus beau je pense c'est celui de Proment. Alain Traoré met aussi une belle frappe mais Proment c'est de loin, c'est la trajectoire parfaite et ça donne la victoire à son équipe. On peut pas faire mieux » .


La déclaration : « Celle de Christian Gourcuff après le match ("On empile des noms pour faire des favoris mais il y a d'autres valeurs comme le collectif, qui est l'essence du jeu. Il y avait aussi un aspect psychologique avec tout le tapage médiatique et l'attente autour de Paris. Cela les a fait douter et déjouer. C'est le scénario classique qui se répète souvent à Paris"). C'est vrai que les médias en ont peut-être trop fait. Nous, on l'a senti dans les jours avant que tout ce tapage allait peut-être nous rendre service. Mais c'est le foot, il faut leur laisser un peu de temps. Quand je vois que des journalistes les encensent juste avant puis s'en donnent à cœur joie juste après le match, je trouve ça vraiment bizarre » .

Propos recueillis par Romain Canuti

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Quand je vois que des journalistes les encensent juste avant puis s'en donnent à cœur joie juste après le match, je trouve ça vraiment bizarre", lire l'article des cahiers à ce sujet: http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=4184
@keuzcoc. Ce Dominique Severac du Parisien est excellent, ses articles sont une leçon de retournage de veste en règle lol! Un vrai guignol...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Mais qui es-tu, Merano ?
0 2