1. //
  2. // 2ème journée

La journée vue par Benoît Costil

Benoît Costil, 23 ans, poursuit tranquillement sa progression, aujourd'hui au Stade Rennais. Un temps annoncé comme doublure de Douchez à Paris, Benoît a gentiment recalé les Qataris pour être enfin titulaire en Ligue 1. Ça tombe bien, les deux clubs s'affrontaient samedi. Impressions sur ce match et bien d'autres encore...

Modififié
0 0
La bonne opération


« Je pense que contrairement à ce qu'on dit, ce n'est pas forcément nous qui faisons une belle opération, mais Caen ! Ils font vraiment un très bon début de saison, ils ont fait une belle opération en allant gagner à Sochaux, de plus, ce n'est pas facile d'aller gagner là-bas, ils vont gagner à l'extérieur, ils prennent 6 points en deux matchs, c'est un très bon résultat pour eux. Après, pour nous, on peut dire que c'est une belle opération sachant qu'on perdait jusqu'à la 88ème minute mais finalement le nul est logique. À domicile, on se doit de gagner, donc ça ne peut pas être une bonne chose ce résultat pour nous. »

La mauvaise opération


« Lyon a peut-être fait une mauvaise opération en faisant un match nul à domicile face à Ajaccio, et même s'ils ont quand même pris 4 points sur deux matchs, ils avaient surement coché les trois points de la victoire sur leur tableau de marche. Donc, ils doivent être forcément déçus, je pense. Perdre ces points-là n'est pas évident. Après, il ne faut pas oublier Bordeaux aussi, qui fait un début de saison hésitant, en plus, ils ne marquent qu'à la dernière minute. »

Le fait marquant


« Clairement la titularisation de Bodmer. On n'en parle pas beaucoup dans cette équipe de Paris, mais c'est vraiment un excellent joueur, sa qualité de passe est extraordinaire, son aisance technique aussi. Balle au pied, c'est vraiment impressionnant Bodmer. »

Le joueur


« Gameiro, de par son déplacement et son sens du mouvement, il nous a fait mal. Il faut toujours être vigilant avec ce genre de joueur. Gameiro, même si tout le monde le connait, c'est toujours compliqué pour le bloquer, il a vraiment une intelligence du déplacement, il frappe instantanément. Sa relation avec un Pastore peut vraiment faire mal. »

Le but


« Le but de Pitroipa est assez joli, ce gars a du feu dans les jambes, il invente des gestes, c'est vraiment intéressant ; on ne le connaît pas encore en France mais c'est un gars qui peut faire une grosse, une très grosse saison. Il a déjà une grande expérience du haut niveau, de par son passé à Hambourg. Je pense qu'il peut vraiment faire du bien offensivement au Stade Rennais. »

La déclaration


« Celle du coach après la rencontre ( « Paris a bien travaillé, bien recruté. Ils n'ont pas fait n'importe quoi, c'est du bon boulot » , ndlr). Forcément, j'ai suivi l'actualité de Paris, il y avait quasiment que ça dans les journaux, donc bon... (rires). Je rejoins ce qu'a dit le coach (Fréderic Antonetti), c'est vraiment un bon recrutement. En plus, la plupart sont nés en région parisienne, puis ils sont jeunes, par exemple un gars comme Blaise Matuidi qui a 24 ans, c'est vraiment pas mal, il est jeune et a déjà une grosse expérience de la Ligue 1, et ça vaut pour les autres joueurs achetés (Gameiro, Menez). Après, Pastore, je ne vais pas mentir, je ne connais pas, mais bon, si on met autant d'argent sur un joueur, c'est que ça doit être un pur talent (rires). »

Le pronostic


« Je n'ai pas trop envie de pronostiquer sur mon équipe (rires) donc je vais choisir mon ancien club, Caen. Malheureusement, je pense que ça va être dur pour eux d'accrocher ; même un nul face à Lille, je ne les vois pas remporter ce match. Mais bon, ils ont déjà pris 6 points en deux matchs c'est tout bénef, même si perdre, ça fait toujours mal, je ne pense pas que ce soit forcément un mauvais résultat pour eux. »


Propos recueillis par Mehdi Saïd (avant les matchs de dimanche)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L'OM double-face
0 0