1. //
  2. // 27e journée

La journée vue par Benjamin Nivet

Élu Troyen de la première partie de saison par les supporters, Benjamin Nivet porte fièrement les couleurs de l'ESTAC. Les temps sont pourtant rudes pour son club, qui est enlisé dans les profondeurs du classement. Avec la défaite de ce week-end face à l'OM (2-1), les Troyens stoppent leur série d'invincibilité à cinq rencontres. Mais comme souvent, ils espéraient mieux.

Modififié
7 6
Votre entraîneur, Jean-Marc Furlan, a expliqué à l'issue du match que votre équipe n'était pas récompensée au regard des efforts fournis. Y a-t-il une forme de fatalisme qui s'est installée ?
Non, pas du tout. Par contre, il y un constat qui est flagrant, c'est qu'on répète à chaque fois les mêmes erreurs. On a perdu beaucoup de points dans les dernières minutes et c'est ça qui est ennuyeux. On est prêts à tout faire pour que les choses tournent en notre faveur mais c'est sûr qu'il manque encore quelque chose. On gâche trop de points dans les dernières minutes…

Justement, vous vous êtes encore fait rejoindre alors que vous meniez ce week-end. Quel est le problème ?
C'est un mélange de plusieurs choses. A un moment, il y avait des erreurs individuelles, après il y a un manque d'expérience. Il faut savoir tenir un résultat. Il faut peut-être changer notre façon de procéder afin de conserver le score parce que c'est trop répétitif. On veut changer les choses.

Vous étiez sur la bonne voie dernièrement avec cinq matchs sans défaite avant cette journée. Faut-il s'appuyer sur cette série pour en démarrer une nouvelle ?
Oui, il y a beaucoup de positif dans la mesure où on ne perdait plus, on se sentait beaucoup plus solides. Il y avait plein de bonnes choses. Maintenant, ce qui est important, c'est aussi d'aller chercher des victoires. Parce que lors de cette série, on n'a remporté qu'un match et c'est les succès qui font vraiment avancer. C'est là dessus qu'on travaille. Notre seul salut passera par des victoires consécutives.

Il reste encore onze journées et vous allez rencontrer certains concurrents pour le maintien (Reims, Evian). C'est une chance d'avoir ces confrontations directes ?
Pour nous, le maintien ne se résume pas qu'à ça. Évidemment, ces matches seront très importants, on le sait. Mais il faudra aussi aller chercher des victoires ailleurs, face à des équipes beaucoup plus fortes. On n'a pas le choix parce qu'il reste peu de matches et on a beaucoup de retard.

Vous êtes qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France. L'objectif prioritaire, c'est la Coupe ou le maintien ?
On va jouer le deux compétitions à fond. Là, on est en quarts contre Nancy donc ça peut être une bonne chose pour le club. Et on va tout faire pour se maintenir.

Vous serez en fin de contrat à la fin de la saison. Stop ou encore ?
Je ne sais pas du tout. Pour le moment, je me focalise sur cette fin de saison et on verra pour la suite plus tard.

Vous êtes un boulimique de foot ou plutôt un fervent supporter. C'est votre club et rien d'autre ?
J'adore vraiment le foot mais je ne passe pas tout mon temps à en regarder non plus. Je choisis mes matches. La Ligue 1, je regarde de temps en temps mais c'est difficile pour moi de regarder d'autres matches après une défaite. Donc je regarde plus la Liga, la Ligue des Champions ou les matches de l'Equipe de France. Et aussi quand j'ai des potes qui jouent, là je m'y intéresse.

Qui a réalisé la belle opération du week-end ?
Je dirais qu'il y en a une en haut avec la victoire de Saint-Étienne face à Nice (4-0). Reims aussi a fait fort en dominant Paris (1-0).

Et la mauvaise ?
Forcément, Paris a fait une mauvaise opération mais ils sont encore devant. Ça n'a rien de dramatique. Ça ne changera pas l'issue du championnat.

Lyon et Marseille se sont pourtant rapprochés. En vain ?
Paris est au-dessus. S'ils jouent à leur niveau, ils n'auront aucun souci pour le titre. Mais encore faut-il qu'ils jouent à leur niveau.

Le podium va changer d'ici la fin de la saison selon vous ?
Je vois le PSG premier, Lyon deuxième et troisième… Lille !

Le but de cette 27e journée ?
Euh, le plus beau, Rodelin. Il a vraiment mis un très beau but.

Et pour finir, l'image du week-end ?
Ce qui m'a marqué dans cette journée, comme tout le monde, c'est vraiment la blessure de Clément. C'est hélas l'image choc du week-end. C'est triste de voir un joueur sortir sur blessure et ça fait mal au cœur à tout le monde, à tous les professionnels. En plus c'est un super joueur, ça a l'air d'être un super mec donc je lui souhaite vraiment bon courage

Propos recueillis par Emmanuel Guérin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

broly1236 Niveau : DHR
On t'aime Benji !!
Note : 1
Bon joueur ce Nivet, loin d'être une mule écervelée. Sous côté comme pas mal de joueurs dans un rôle ingrat et dans un petit club, il aurait pu rêver meilleure carrière en Ligue1 Agrume.
Bon joueur ce Nivet, loin d'être une mule écervelée. Sous côté comme pas mal de joueurs dans un rôle ingrat et dans un petit club, il aurait pu rêver meilleure carrière en Ligue1 Agrume.
Bon Benjam, il serait temps de refaire trembler les filets, t'es en train de m'faire chuter au classement MPG..
Svp So Foot, faites quelque chose. Je n'ignore pas que la presse papier est en crise et que la version internet n'a pas encore de modèle "industriel" et économique rentable mais ce n'est plus possible. Embauchez des journalistes et/ou des connaisseurs. L'entretien est d'une platitude sans nom, les questions se répètent et se multiplient à l'envi. L'impression laissée est amère. Le sentiment est qu'il n'importe qui est votre interlocuteur, l'interview sera identique. "Et vos sentiments, votre jugement, vos pronostics et le PSG dans tout cela". Indigne. Vous perdez votre originalité. Un tel décalage existe tant que je souhaite bientôt ni consulter l'un, ni acheter l'autre.
"Paris est au-dessus. S’ils jouent à leur niveau, ils n’auront aucun souci pour le titre. Mais encore faut-il qu’ils jouent à leur niveau."
Tout est dit
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 6