1. // Reportage
  2. // Eliminatoires zone Asie

La Jordanie, du désert au Brésil

Et si la Jordanie était l’invité surprise en juin 2014 au Brésil ? Deuxième de son groupe de qualification dans la zone Asie, la sélection du roi Abdallah II est en passe de sortir de l’anonymat dans lequel elle végète depuis toujours. Plongé au cœur du royaume hachémite où le football est une affaire de prince et débrouille.

Modififié
21h45, mardi 11 septembre, stade Abdullah II d’Amman. Des feux d’artifice illuminent la nuit alors que résonnent les trois coups de sifflet marquant la fin du match entre la Jordanie et l’Australie. Les supporters exultent, les joueurs jordaniens s’effondrent de joie, un fan manque de se vautrer du haut d’un grillage, et un gendarme oublie qu’il porte l’uniforme et serre ses poings vers le ciel : la Jordanie est championne du monde. Enfin, c’est tout comme.
En réalité, les Nashamas ("les braves hommes", surnom de l’équipe jordanienne) viennent de battre l’Australie, 2-1, à l’occasion de son troisième match de qualification pour la Coupe du monde 2014. De l’extérieur, ca sonne comme un StrasbourgGuingamp. Mais ici, aux portes du désert, pour ce pays oublié entre la Syrie, l’Irak, et Israël, David a vaincu Goliath.

Parce que la Jordanie et ses 80% de territoires désertiques, une dette publique de 21 milliards de dollars, et un déficit de 3 milliards prévu pour 2012, ce n’est pas vraiment le berceau du football. Perdu au 87e rang mondial du classement FIFA, le royaume du roi Abdallah II côtoie l’Ouganda et la Géorgie ou le Malawi dans la cour des tout petits du ballon rond. Seules fiertés : deux quarts de finale de Coupe d’Asie, en 2004 et 2007. Ici, on manque de terrains d’entrainement, on change de gouvernement très régulièrement, et le secteur privé ne voit pas le football comme un terrain d’avenir. De quoi pousser les Ammanais au pessimisme. Au Jafra, sorte de café de Flore oriental et pro-palestinien, on discute autour d’une shisha. Nour Al Kisbi, 22 ans, est la seule de ses amis à croire que la Jordanie peut se qualifier. « On a de nouveaux joueurs et de l’enthousiasme autour de l’équipe. Inch’Allah, on peut y arriver. »

Le doute avant la victoire

Alors aujourd’hui, rêver du Brésil, c’est presque inespéré : la Jordanie n’a jamais disputé une Coupe du Monde. Et ce soir, elle est en deuxième position de son groupe, derrière les sumos japonais, mais devant les Socceroos australiens. Sur les deux groupes de qualification asiatiques, les deux meilleurs de chaque poule seront automatiquement qualifiés, et les deux troisièmes s'affronteront. Autant dire que la route est encore longue. Mais ce soir, l’envie et l’abnégation ont triomphé.

Pourtant, quelques jours plus tôt, le pays entier en doute. Beaucoup pointent du doigt le quasi-amateurisme de leur équipe nationale, et le manque de moyens alloués au football. Les critiques fusent après la branlée administrée à la mi-juin par les Nippons (6-0). « Le gardien japonais a eu le temps de fumer une shiha » s’amusait-on alors, pour ne pas en pleurer. Des railleries, que la fédération de football jordanienne ne pouvait pas laisser passer. Et là-bas, la fédé, c’est un homme. Sa altesse Ali ibn al-Hussein. Un des onze rejetons de feu roi Hussein, et petit frère du roi Abdallah II. Un atout non-négligeable, quand on veut trouver un job sympa : en plus du football, il aime le cinéma. C’est donc bien normal de la retrouver à la tête de la Royal Film Commission, le CNC local.

Quelques jours plus tôt, il nous reçoit dans son loft-bureau, idéalement placé au cœur d’Amman. Une sorte de grand vestiaire quatre étoiles aux murs ornés de maillots dédicacés par quelques grands joueurs européens. Dans les coins de son bureau, des tas de ballons, tous paraphés, probablement par d’autres étoiles du foot. Le prince, entouré de Reema et Marrissa, ses deux assistantes en communication, a la parole rare. Petit, rondouillard et barbu, il n’a d’allure que lorsqu’on le sait prince. Monsieur tout le monde, en somme.

Ce qui ne l’a pas empêché de réagir avec force, au lendemain de la défaite face au Japon. Ali, aussi vice-président de la FIFA, s’était alors fendu d’une lettre regrettant les dysfonctionnements de la gestion du football jordanien et demandant le soutien « inconditionnel » de tous : médias, clubs, supporters mais aussi gouvernement et secteur privé. En effet, quelques jours avant le rendez-vous australien, il précisait : « On nous promet beaucoup, mais ces promesses ne sont pas suivies de faits, nous ne nous demandons pas grand-chose. Seulement une augmentation du nombre de terrains d’entrainement et une aide pour le transport des joueurs. » Une petite pique à l’égard du gouvernement qu’il nuance. « Nous n’avons n’a jamais été aussi proches de nous qualifier pour une Coupe du Monde, un objectif que beaucoup ont considéré comme étant absolument impossible » .

Raison de plus pour ponctuer les murs d’Amman de posters à l’honneur de l’équipe nationale. A trois jours du match, Ali jette ses dernières forces communicantes dans la bataille en recouvrant la capitale Amman de panneaux montrant une équipe soudée et portée par le slogan "Yallah ala Brazil" ( « Allons au Brésil ! » ). Ali le sait : une victoire contre l’Australie ou un billet pour le Brésil réconcilieront le peuple avec la famille royale et les aspirations de plus en plus pressantes pour des changements politiques se tairont pendant un moment. D’ailleurs, en Jordanie, les fanas de football, ceux des tribunes, sont plus royalistes que réformistes. Et, ils le font savoir.

Le roi, son frère et le football

Peu avant le coup d’envoi, le stade s’époumone aux cris de « Le peuple veut qu’Abdullah reste » - un slogan détourné du printemps arabe ( « Le peuple veut faire chuter le régime » ), celui qui a réuni des dizaines de milliers de personnes dans les rues d’Amman sans aboutir à grand-chose. Ali prend place dans la tribune d’honneur, le pas tranquille sous les clameurs de tout le stade. L’homme joue la simplicité, jean et chemise blanche pour son altesse. Et lorsque les supporters lui demandent en chœur de se lever, il s’exécute modestement agitant une main docile. A lui tout seul, il fait office de 12e homme. Lorsqu’ils marquent, les buteurs le pointent du doigt en signe de loyauté. Et c’est vers lui que se ruent les chefs de supporters pour le congratuler à la fin du match. Rassuré et euphorique, Abdullah est en représentation mais la joie est sincère : il a apprécié le spectacle.

Il faut dire que ce soir, il n’y avait rien à jeter dans le jeu jordanien. Les Nashamas ont offert à leur stade un grand match. Et devant son poste de télé, Jeris Tadrus, le "Zidane" de la Jordanie dans les années des 90, a dû apprécier cette réussite surprise. Jeris Tadrus, c’est 50 sélections en équipe nationale, et un statut d'idole. En 1997, il gagnait à lui tout seul les jeux panarabes face au Liban, 1-0, et devenait un héros national. Comme les autres, il dressait avant le match un constat assez violent de l’état du foot jordanien : « Nos clubs font la manche pour payer les joueurs » . Réformiste, il milite pour une économie globale du sport, qui soutiendrait les clubs, créant ainsi une meilleure formation pour les espoirs jordaniens.

C’est, en effet, un joyeux bordel : l’organe qui est en charge du football en Jordanie change de nature au rythme des remaniements gouvernementaux (4 gouvernements différents en 2011 et 2012). L’instance en charge du football, le conseil supérieur de la Jeunesse, devient ministère de la Jeunesse, avant de changer de nom une nouvelle fois établi au printemps 2012. Un labyrinthe administratif qui a freiné le développement du football au sein du royaume hachémite. Réponse simple du gouvernement, les coffres sont vides.


D'où l'heureuse surprise de tout un peuple de voir son équipe jouer comme le Barça (ou presque). Une domination qui s’est installée sur des Australiens donnés favoris. Le Messi local, c’est le n°18, Hasan Abdel Fattah. Passements de jambes, percussions, c’est le leader naturel des Nashamas. Et il le sait : le mec est acclamé a chaque fois qu’il touche la balle. C’est lui d’ailleurs qui ouvre le score à la 48e minute, sur penalty, après une belle simulation de l’autre attaquant de la Jordanie, Odai Al Saify.

Après son but, le public ne s’arrête plus, et encourage son équipe avec la fougue d’un Gignac 2012/2013. Rien ne semble arrêter l’équipe rouge et blanche, qui enfonce le clou d’un contre ultra rapide à la 82e minute de jeu. Dans les buts de l’Australie, le vétéran Mark Schwarzer (40 ans), penaud, va chercher les ballons au fond du maillage de ses buts. Presque anecdotique, le superbe but australien de Tompson plonge le stade pendant une demi-seconde dans un silence de mosquée. Puis la libération de la victoire. « Dans les bons moments comme dans les mauvais, il faut supporter son équipe » , avait dit le prince Ali. Ce soir, la confiance à regagné les esprits, la Jordanie est à la deuxième place de son groupe avec 4 points derrière le Japon. Le prince l’avait souligné en rigolant : « On y va pour la première place » . L’Asie est prévenue. Rendez-vous au Brésil.

Par François Hume-Ferkatadji, Thameen Kheetan et Pierre Millet-Bellando

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
Les supporters Jordaniens ont été pitoyables sur les réseaux sociaux avec les supporters de l'australie après leur victoire de septembre dernier, il y a eu des menaces de mort et des références à l'attentat de Bali et à Al Qaida entre autres insultes gratuites.
Ils ont littéralement pris d'assaut les pages fans des socceroos et on était très très loin du simple chambrage.

Que leur équipe reste chez elle.
@bergkamp-laudrup : Aujourd'hui la Jordanie est 4ème de son groupe, c'est à dire même pas qualifiée pour le barrage: elle restera chez elle...
C'est bien de reprendre un article pour le rendre accessible à plus de monde:

http://aworldoffootball.com/2012/10/bre … du-desert/

Mais votre introduction aurait du prendre en compte que celui ci avait été écrit avant la défaite contre Oman, alors que la Jordanie était 2eme. Depuis ils sont 4eme donc même pas qualifiés pour les barrages et celui qui se présente comme l'invité surprise c'est plutôt Oman et son sélectionneur Paul Leguen.
neo_la_fifouze Niveau : DHR
Une faute dès le sous-titre c'est quand même moyen... "Plongé", sérieusement? Personne ne se relit à sf ou bien?
il y a 2 heures Six inculpés dans l'affaire du drame de Hillsborough 2
il y a 5 heures Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 15 il y a 7 heures Lampard entraîneur d'Oxford United ? 1
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 11 heures Le superbe but d'Independiente 3 il y a 13 heures Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 il y a 13 heures Des matchs de C1 sur Facebook 9 Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 14 Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 42
Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 35 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5 Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13