Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Barrages Euro 2016
  2. // Hongrie-Norvège (2-1)

La Hongrie se qualifie pour l’Euro

Déjà vainqueur à Oslo, la Hongrie s’impose à nouveau face à la Norvège (2-1). Les Hongrois se qualifient ainsi pour leur première phase finale de compétition internationale depuis l’Euro 1972.

Modififié

Hongrie 2-1 Norvège

Buts : Priskin (14e), Henriksen (83e CSC) pour la Hongrie // Henriksen (87e) pour la Norvège

Dans ces moments-là, le football ne passe même plus au second plan. Il est anecdotique, insignifiant, dérisoire. Mais à près de 1500km de Paris, la Hongrie et la Norvège se sont tout de même disputé une place pour l’Euro en France. Dans ce contexte pesant, on retiendra d’abord la minute d’applaudissements observée juste avant la rencontre par les spectateurs de la Groupama Aréna de Budapest. Puis le superbe but de Tamás Priskin pour garantir la qualification à la Hongrie, confortée ensuite par un but contre son camp d’Henriksen. Les Hongrois se qualifient pour leur première phase finale de compétition internationale depuis l’Euro 1972. Il y aura au moins des gens joyeux quelque part dans le monde, ce dimanche soir.

Priskin en beauté


Mise en confiance par sa victoire en Norvège, la Hongrie débute la partie sereinement. Sans se monter souverains, les hommes de Bernd Storck utilisent plutôt bien le ballon et maîtrisent assez facilement les offensives norvégiennes. Comme à Oslo jeudi, les Hongrois se montrent surtout très réalistes. Sur la première occasion du match, Priskin envoie ainsi une merveilleuse frappe enroulée dans la lucarne d’un Nyland totalement impuissant (14e, 1-0).


La Norvège a bien du mal à réagir, à l’image d’Ødegaard - titulaire surprise - qui peine à influer sur la rencontre. Aleesami a tout de même l’occasion de remettre les compteurs à zéro sur une belle action collective, mais Kiraly réalise la sortie parfaite (28e). Mais c’est bien la Hongrie qui contrôle majoritairement les débats et manque même de doubler la mise par deux fois par Lovrencsics puis Priskin (36e, 40e). La Norvège passe toutefois très proche d’égaliser avant le retour aux vestiaires, mais la tête d’Hovland vient mourir sur le poteau (45e).

La Hongrie gère, puis clôt les débats


Les Norvégiens font le forcing en début de seconde période, mais rien n’y fait : la Hongrie tient bon son but d’avance. Même si les coéquipiers de Kiraly se contentent désormais de défendre en attendant un bon contre. Et ce n’est pas loin de fonctionner avec Dzsudzsák qui trouve la barre sur une frappe légèrement déviée (58e). Les contres hongrois se font d’ailleurs de plus en plus menaçant. Mais ni Bode ni Dzsudzsák ne parviennent à doubler la marque (61e, 72e). Les Norvégiens sont eux toujours aussi peu inspirés sur attaque placée, mais Pedersen a une occasion en or d’égaliser suite à une frappe écrasée de Tettey. Seulement Kiraly sort encore le bon arrêt (76e). Quelques minutes plus tard, Henriksen marque contre son camp sur corner (83e, 2-0). La fin des espoirs norvégiens. Car même si Henriksen se rattrape ensuite avec une jolie frappe (87e, 2-1), la Norvège est loin du compte. C’est bien la Hongrie qui rejoindra la France dans un peu moins de sept mois. On imagine que le pays saura fêter dignement cette qualification. On les envie.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 4 heures Bonus Coupe du Monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 1
il y a 2 heures Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 8 il y a 2 heures Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 6
Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes Hier à 21:36 Le CSC malheureux d'Etebo 1 Hier à 19:20 Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 Hier à 18:47 Le penalty de Cueva qui s'envole 9 Hier à 16:24 Messi rate son penalty ! 18 Hier à 15:34 Finnbogason relance l'Islande ! 3 Hier à 15:22 Le premier but en Coupe du monde d'Agüero Hier à 15:15 Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 Hier à 13:38 Pogba délivre les Bleus 8 Hier à 13:28 La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 Hier à 13:12 L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 Hier à 11:46 Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 25 : Les Bleus vus d'Australie, Espagne-Portugal et le Danois daltonien vendredi 15 juin Le but libérateur de Giménez 2 vendredi 15 juin Un couple de Français gays brutalisé en Russie 127 vendredi 15 juin Da Fonseca s'ambiance avec des supporters argentins 6 vendredi 15 juin La réponse de la France à la vidéo du Pérou 49 vendredi 15 juin La chanson de Benzema et Rabiot (via Facebook SO FOOT)