1. //
  2. // Gr. F
  3. // Islande-Hongrie (1-1)

La Hongrie arrache le nul

Ultra dominatrice, mais pendant longtemps sans solution face au casse-tête islandais, la Hongrie a égalisé en toute fin de match, validant quasiment sa qualification. Les Vikings croyaient avoir fait le braquage parfait. Il n’en est finalement rien.

Modififié
179 15

Islande 1-1 Hongrie

Buts : Sigurdsson (40e) pour les Islandais // Saevarsson CSC (89e) pour les Hongrois

Sur le papier, cette affiche semblait bien être la plus dégueulasse de l'Euro. Pourtant, sur le terrain, les acteurs islandais et hongrois ont prouvé qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. 94 minutes de bataille, de tacles, de centres, de frappes, et au bout du bout, une égalisation hongroise méritée sur l'ensemble de la partie. Certes, les Islandais ont été héroïques, et un succès leur aurait ouvert les portes des huitièmes de finale. Mais la Hongrie a proposé du jeu, et n'a surtout rien lâché après l'ouverture du score sur penalty de l'Islande. Pendant 45 minutes, les Islandais ont tenu, et plié sans jamais rompre. Mais l'ultime offensive hongroise a fini par payer. Et ce sont désormais eux qui ont un boulevard vers les huitièmes.

La chanson de Björk


Avant la rencontre, l'ambiance est déjà au beau fixe côté islandais. Dans le métro, entre les stations Castellane et Périer, une blonde cendrée plaisante avec un supporter hongrois : «  En ce moment, l’Islande est vide, il n’y a personne à part des touristes, tout le monde est en France, c’est fou.  » Ils sont venus de Reykjavik, d’Akureyri, d’Egilsstadir ou des îles Vestmann et ont même passé leur fête nationale sous le soleil phocéen, convertissant Marseille en deuxième ville islandaise en matière de population. Du coup, ils sont nombreux au Vélodrome à entonner un hymne qui ressemble à une chanson de Björk. Mais c’est bien l’impressionnant virage magyar qui ouvre les hostilités par un clapping à péter les tympans. Malgré une tête dangereuse de Jon Dadi Bodvarsson - quel prénom ! -, ce sont les Hongrois qui prennent les choses en main.

Les Vikings sont à la peine quand Kleinheisler, le Paul Scholes hongrois, aussi roux et vilain que l’original, ou Dzsudzsák accélèrent. Le capitaine magyar est vif comme l’éclair et torture les lourds drakkars de l’arrière-garde viking. On est loin des Magics Magyars de Kocsis, Puskás and co, mais une chose est sûre : il y a du talent dans les pieds de ces deux hommes. Mais c’est à peu près tout. Nagy, bon lors du premier match est discret. Tout le monde veut prendre sa place. En face, l’Islande applique son plan. Un plan simple qui consiste à arroser sur la tête blonde de Sightorsson. Pas suffisant pour être réellement dangereux, mais l’Islande a une bonne étoile. Sur un cafouillage, le capitaine Gunnarsson obtient un penalty que Gylfi transforme sans trembler. 1-0 aux citrons.

La tactique de Drillo


Au retour des vestiaires, la Hongrie tente d’accélérer, mais elle est imprécise, et se heurte toujours à une jambe bleue. L’Islande, elle, veut réhabiliter le long ball, elle joue avec ses moyens, sans prétention, mais en sachant parfaitement ce qu’elle fait. À l’image de Birkir Bjarnason, et ses 8 poumons, qui revient toujours de ses razzias sur la côte hongroise avec une touche ou une faute. Les Nordiques sont fidèles aux principes d’un autre homme du froid, Drillo Olsen qui avait fait du jeu direct sa marque de fabrique avec la Norvège, une équipe aux qualités similaires.

Elle joue presque tous ses ballons vers l’avant sans se soucier de la possession de balle. La gonfle, c’est pour les Magyars. Sauf que ne même plus jouer les contre-attaques est un pêché d’orgueil mortel. Sur un énième rush hongrois, Saevarsson marque contre son camp. Ce qui déclenche une tempête pyrotechnique dans le bouillant virage hongrois. Les Magyars peuvent faire craquer les fumis, ils sont presque qualifiés.

Par Arthur Jeanne, au Vélodrome
Modifié

Dans cet article

L'Islande va réussir ce qu'elle est venue chercher durant cet Euro
3 matches, 3 nuls et se qualifier pour les huitièmes comme meilleur 3ème sur un malentendu.
Totalement HS, je sais, mais il y a une explication à l'absence totale de couverture de la Copa America ?

Je sais que la compétition est pas super glamour cette année (élimination précoce du Brésil et de l'Uruguay, pas mal de sélections amputées de leurs stars, tenue du tournoi aux US...), mais on en est déjà aux quarts et j'ai pas souvenir d'avoir vu plus d'un ou deux papiers dessus depuis une semaine (hormis quelques brèves sur le départ de Dunga).
Note : 1
Message posté par .Pelusa.
Totalement HS, je sais, mais il y a une explication à l'absence totale de couverture de la Copa America ?

Je sais que la compétition est pas super glamour cette année (élimination précoce du Brésil et de l'Uruguay, pas mal de sélections amputées de leurs stars, tenue du tournoi aux US...), mais on en est déjà aux quarts et j'ai pas souvenir d'avoir vu plus d'un ou deux papiers dessus depuis une semaine (hormis quelques brèves sur le départ de Dunga).


SF a mis le paquet sur l'Euro et puis comme tu le précise, cette Copa est une arnaque à tous point de vue. Couacs à répétition sur l'organisation (sur les hymnes, memes sur les drapeaux, des stades vides au 1er tour), et puis une copa aux states où le Brésil se focalise largment plus sur leur objectif estival un 1er succès aux J.O chez eux et les Argentins qui veulent les empêcher. Et des matches au jeu pauvre, des stars qui arrivent totalement carbonisé, quasiment aucune récup et préparation, des blessures et des procès. Bref, rien qui vaut la peine de s'enflammer.

Désolé du H.S
J'ai bien aimé ce match entre deux équipes sympathique pour diverses raisons - la vieille ruine mythique hongroise et la fraîcheur islandaise. E je suis bien content que les hongrois aient fini par égaliser, parce que de toutes les équipes "modestes" de cet euro, c'est une des rares à proposer du jeu, souvent pas bête, même si c'est peu inspiré en attaque.
pedro mi guêpe pauleta Niveau : DHR
Message posté par ajde59
L'Islande va réussir ce qu'elle est venue chercher durant cet Euro
3 matches, 3 nuls et se qualifier pour les huitièmes comme meilleur 3ème sur un malentendu.


Ce n'est pas impossible que l'Islande batte l'Autriche.
TheGoatKeeper Niveau : CFA
Message posté par pedro mi guêpe pauleta
Ce n'est pas impossible que l'Islande batte l'Autriche.


Si ca arrivait, a moins que lislande ne gagne avec 2+ buts decarts, ca envoie la france en 1/8 contre eux, ou non?

Je ne my retrouve plus avec ces meilleurs 3e
Il est où celui qui m'avait juré que l'Islande perdrait ses deux derniers matches et à qui j'ai répondu qu'ls feraient 1 victoire et 1 nul? (certes victoire contre la Hongrie)
Lazlo Doulak Niveau : District
Message posté par pedro mi guêpe pauleta
Ce n'est pas impossible que l'Islande batte l'Autriche.


Je crains, au contraire, qu'elle n'ait laissé passer sa chance et qu'elle va en prendre trois contre l'Autriche.
Avec la répétition des matchs, la hourra défense marche moins bien.

Ce serait dommage pour mon pote Gunnar qui, en plus de ses trois petits et de sa femme, a fait venir son fils ainé et son beauf pour l'occasion. En tout cas à Saint-Etienne et Marseille il se sera bien marré le con.

8.5 % de la population islandaise est en France, le délire.
A notre échelle ça ferait un truc comme 5 millions de gonzes, je comprends que ça sonne un peu vide là-bas, déjà que.
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Islande Autriche sera un match au sommet, croyez moi ! Un beau hold yup made in Reyjavik à la 88e !
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Sur une frappe à 80 m (j'ajoute pour l'Art)
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Le petit Nagy est vraiment l'une des découverte de l'Euro, d'ailleurs la Hongrie qu'on pensait faible vu le manque de joueurs "stars" ou évoluant dans de grands championnat a pas mal de joueurs interessants, je dirais même que la star de cette équipe, Dszudzsàk, est vraiment decevant, surtout pour l'avoir vu jouer à son époque au PSV, c'est plus le même joueur on dirait.

Et les islandais tactiquement c'est solide, c'est l'une des équipes qui défendent le mieux de l'Euro, et pourtant y en a un tas qui joue bas, mais les islandais manient le 4-4-2 à la perfection, la seule déception c'est Sigþórsson que je trouve pas au niveau et il parvient pas à s'imposer et à gagner les duels devant.

Sinon bon match entre 2 équipes surprises et intéressants, je les verrais bien les 2 au 2éme tour.
melbut erding Niveau : DHR
Message posté par .Pelusa.
Totalement HS, je sais, mais il y a une explication à l'absence totale de couverture de la Copa America ?

Je sais que la compétition est pas super glamour cette année (élimination précoce du Brésil et de l'Uruguay, pas mal de sélections amputées de leurs stars, tenue du tournoi aux US...), mais on en est déjà aux quarts et j'ai pas souvenir d'avoir vu plus d'un ou deux papiers dessus depuis une semaine (hormis quelques brèves sur le départ de Dunga).


Entièrement d' accord je sais que les matches sont tard mais franchement ignorer a ce point la Copa America c' est n' importe quoi! vous pourriez au moins nous tenir au courant des compos et des scores... d' autant que je suis devant argentine Venezuela et c' est autre chose que "Islande Hongrie" ou "Portugal Autriche" en terme de qualité de match
melbut erding Niveau : DHR
Message posté par ajde59
SF a mis le paquet sur l'Euro et puis comme tu le précise, cette Copa est une arnaque à tous point de vue. Couacs à répétition sur l'organisation (sur les hymnes, memes sur les drapeaux, des stades vides au 1er tour), et puis une copa aux states où le Brésil se focalise largment plus sur leur objectif estival un 1er succès aux J.O chez eux et les Argentins qui veulent les empêcher. Et des matches au jeu pauvre, des stars qui arrivent totalement carbonisé, quasiment aucune récup et préparation, des blessures et des procès. Bref, rien qui vaut la peine de s'enflammer.

Désolé du H.S


Les bresiliens ont effectivement décidé de snober la Copa, mais a part ça le seul qui est vraiment carbo c' est Suarez. L' organisation certes merdique n' a rien a envier a celle de l'Euro (par exemple ils jouent sur de la pelouse EUX, et on a pas encore vu de baston, je voudrais pas dire mais a coté de ça un hymne ou un drapeau...) et le niveau des matches n' a rien a envier a ceux de l' euro pour le moment, on assiste certes a certain matches assez pauvres entre nations outsiders mais rien qui n'effleure un roumanie-suisse
Message posté par ajde59
SF a mis le paquet sur l'Euro et puis comme tu le précise, cette Copa est une arnaque à tous point de vue. Couacs à répétition sur l'organisation (sur les hymnes, memes sur les drapeaux, des stades vides au 1er tour), et puis une copa aux states où le Brésil se focalise largment plus sur leur objectif estival un 1er succès aux J.O chez eux et les Argentins qui veulent les empêcher. Et des matches au jeu pauvre, des stars qui arrivent totalement carbonisé, quasiment aucune récup et préparation, des blessures et des procès. Bref, rien qui vaut la peine de s'enflammer.

Désolé du H.S


Non, mais il ne s'agit pas de s'enflammer, juste d'obtenir une couverture minimale, quoi... Les matches, les scores, les noms des buteurs, un compte-rendu sommaire, ce serait bien suffisant. Déjà, l'année dernière, c'était on ne peut plus spartiate (on se retrouvait à improviser des lives sur les articles), mais là, c'est l'omerta... C'est con, pour une fois que Messi semble au niveau en équipe nationale !
Message posté par Ahmed-Gooner
Le petit Nagy est vraiment l'une des découverte de l'Euro, d'ailleurs la Hongrie qu'on pensait faible vu le manque de joueurs "stars" ou évoluant dans de grands championnat a pas mal de joueurs interessants, je dirais même que la star de cette équipe, Dszudzsàk, est vraiment decevant, surtout pour l'avoir vu jouer à son époque au PSV, c'est plus le même joueur on dirait.

Et les islandais tactiquement c'est solide, c'est l'une des équipes qui défendent le mieux de l'Euro, et pourtant y en a un tas qui joue bas, mais les islandais manient le 4-4-2 à la perfection, la seule déception c'est Sigþórsson que je trouve pas au niveau et il parvient pas à s'imposer et à gagner les duels devant.

Sinon bon match entre 2 équipes surprises et intéressants, je les verrais bien les 2 au 2éme tour.


Sightorrsson décevant devant ?! L'Islande joue comme Nantes : les centraux qui balancent des grands parpaings devant (coucou Cana Vizcarrondo), Kolbeinn qui chope tout de la tête. Malheureusement, ses déviations ne trouvent pas preneur car les autres joueurs s'engagent trop peu.

Et quand miraculeusement un ballon lui arrive dans les pieds, il le le bonifie. Ca permet au bloc de remonter, c'est pas négligeable. On l'a vu quelque fois avec Nantes, les gars est vraiment pas dégueu avec ses pieds, ENCORE FAUT-IL QUE L'EQUIPE JOUE UN MINIMUM.

Pour conclure, je souhaite voir Sigthorsson à la pointe de l'attaque nantaise cette année, avec un minimum de jeu construit (n'est-ce pas René...).

Au passage, cette équipe d'Islande est vraiment décevante. Je ne pensais pas que c'était une Norvège bis.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
179 15