La Guinée-Équatoriale selon Teodoro

Déjà co-organisatrice de la Coupe d'Afrique des nations en 2012 avec le Gabon, la Guinée-Équatoriale rempile donc, pour une deuxième organisation en trois éditions. Cette fois, avec seulement deux mois de préparation, le pays a dû faire dans l'urgence, pour un résultat parfois acceptable, et souvent à la limite du raisonnable.

Modififié
Teodoro Obiang est plutôt un homme à l'aise pour dicter la conduite de sa Guinée-Équatoriale, « élu » président avec près de 97% des voix en 2009. Ce qu'on appelle des coudées franches, surtout pour un quatrième mandat consécutif. Une partie du monde le regarde pour cette CAN 2015, et Teodoro montre l'exemple, fantasque : « Moi-même, j'achète 40 000 entrées, à raison de 10 000 par région. » Le président laisse volontairement filer l'information vers l'étranger. D'la bonne pub. Pourtant, « les gens ici sont abasourdis, choqués » , nous alerte un proche d'une famille d'expatriés. La cause ? Un discours diffusé sur la télévision nationale et prononcé le 12 janvier, dans la salle de conférence de Ngol, à Bata. Devant un parterre de pontes à pouvoir de son pays, Teodoro donne ses consignes. « Tout le monde doit aller au stade, mais en achetant sa place. C'est une question d'honneur national, relaie le média d'opposition Radio Macuto. Celui qui ne répondra pas présent devra assumer. Tous les membres du gouvernement, les partis politiques et les entreprises doivent acheter des places pour remplir les stades. »

Tout sauf le Qatar


Le président implore à sa façon. « C'est la première fois depuis que je suis au pouvoir que je demande une contribution au peuple. Parce que tout le monde a de l'argent. » Teodoro Obiang ne laisse en fait pas le choix, exigeant les contremarques et factures, avant de passer aux menaces : « Si les entreprises n'offrent pas de billets à leurs employés, nous ne leur confierons plus aucun projet public. Ils sont devenus riches dans ce pays. C'est le moment d'aider la Guinée équatoriale pour que la coupe d'Afrique soit un succès. » Du côté des fonctionnaires, c'est l'heure de la grimace. Selon un communiqué de l'opposition, au-delà d'un 8h-14h à assurer au service de l'État, ils devront chacun s'acquitter de 6 places achetées pour les matchs disputés dans leur ville, avec preuve, sous peine de perdre leur travail.

Voilà à qui la CAF a offert la CAN 2015, depuis l'exclusion à l'organisation et à la participation du Maroc, en fin d'année dernière. Ebola ne fait pas peur à la Guinée-Équatoriale. Que l'Afrique perde son honneur, en revanche, si, à en croire Ruslan Obiang Nsue, secrétaire d'État au ministère de la Jeunesse et des Sports, et accessoirement fils du président Obiang, contacté par nos soins : « Nous devons travailler pour honorer notre continent et notre pays. » Un honneur à sauver, car si aucun pays africain n'avait assumé le relais du Maroc, le Qatar aurait reçu la compétition. Hayatou l'a dit, « à deux mois de l'ouverture, pour accepter d'accueillir un tel événement, il faut être un vrai Africain » . Ruslan Obiang le confirme, si son président s'est porté volontaire, « c'est pour empêcher que la plus grande compétition africaine ne parte en Asie » .

Normes FIFA et logements sociaux


Pour pouvoir assumer seule cette CAN, la Guinée-Équatoriale a mis à disposition de la CAF quatre stades. Ceux de Malabo, sur l'île de Bioko, et Bata, sur le continent, étaient déjà connus des instances nationales africaines, ayant été utilisés pendant la CAN 2012. Ces deux enceintes, d'une capacité respective de 15 000 et 40 000 places, offraient une assise à la candidature de la Guinée, mais ne suffisaient pas à accueillir tous les matchs de la compétition. Dans l'optique d'une candidature à la CAN 2017, le gouvernement avait lancé en 2012 la construction de deux nouveaux stades, à l'intérieur des terres. Situées à la frontière avec le Gabon, les villes de Mongomo et d'Ebebiyin ont vu deux enceintes voir le jour, de respectivement 15 000 et seulement 5 000 places. Alors que la fin des travaux était initialement prévue pour avril 2015, la réception au dernier moment de la CAN a accéléré le processus. Comme le confirme Ruslan Obiang, « les sociétés chargées de travaux nous avaient assuré que les stades seraient prêts fin décembre. (...) En 2012, nous avions deux ans pour préparer les infrastructures. Aujourd'hui, nous n'avons que deux mois. Mais les stades sont aux normes, nous ne pouvons pas y déroger. »

Si les stades répondent aux demandes de la FIFA, c'est un peu plus bordélique côté accueil des joueurs. Même si Malabo et Bata ont l'expérience de 2012, tout n'est pas parfait. Claude Le Roy, sélectionneur du Congo, et qui a joué le match d'ouverture à Bata, témoigne à la BBC : « Je n'ai pas assez de places pour mes joueurs et mon staff. » La situation est encore plus nébuleuse à Mongomo et Ebebiyin, comme le confirme Obiang. « À l'intérieur du pays, il n'y a pas beaucoup d'hôtels. Le président a fait construire des logements sociaux pour la population. Mais au vu de la situation actuelle, le peuple ne pourra en profiter qu'après la CAN. D'abord, nous les mettrons à disposition des joueurs. » Une situation que la CAF a jugé acceptable. « Étant donné le délai que nous avions, la Confédération a validé notre proposition. » Toujours est-il qu'au moment du tirage au sort des poules, le 3 décembre, personne n'avait visité les deux nouveaux sites ! Les sélectionneurs n'avaient aucune idée de ce qui les attendait, et voulaient tous jouer leurs matchs à Malabo et Bata.

Médecins cubains et immigrés clandestins


Résultat, la quasi-totalité des rencontres du groupe C, dit de la mort – Ghana, Algérie, Sénégal, Afrique du Sud – se jouent à Mongomo. Christian Gourcuff, sélectionneur des Fennecs l'avait assuré en conférence de presse à quinze jours du début de la compétition, « des interrogations demeurent quant aux conditions d'entraînement » . Avant d'ajouter, beau joueur, que « toutes les équipes du groupe sont au même point » . Pourtant, alors que la situation du camp de base algérien et d'Ebebiyin reste floue, Obiang se veut rassurant. « Ces stades ont été construits en fonction des besoins locaux. La plupart du temps, ils ne vont accueillir que des matchs de championnat national. Mais quand les équipes viendront sur place, elles verront que tout est prêt pour les accueillir. »

Alors que l'épidémie Ebola avait eu raison de la volonté marocaine, la Guinée semble sûre de sa force. « Nous étions prêts à nous défendre contre le virus avant que l'on nous propose d'organiser la compétition » , assure Obiang. Et en effet, le pays n'a pas lésiné sur les moyens. « Depuis le début de l'épidémie, nous avons fermé nos frontières. L'objectif était d'acheter tous les équipements nécessaires pour détecter le virus chez les visiteurs. » Et le secrétaire des Sports d'enchaîner : « Aujourd'hui, nous avons tout le matériel requis pour contrôler les entrées dans le pays. Si quelqu'un est porteur du virus, nous pouvons le placer en quarantaine. Nous sommes en contact avec des médecins cubains pour traiter les malades. Toutes les personnes arrivant à l'aéroport seront contrôlées. Mais il n'y aura pas de restrictions. Du moment qu'un supporter n'est pas porteur du virus, il n'y a pas de soucis. »

Un Autrichien déguisé en Allemand...


En réalité, la liberté d'entrée des fans est toute relative. À la tête d'un pays qui ferme ses portes aux étrangers, le président Obiang a rappelé, lors de l'obtention de la compétition, que la CAN serait l'occasion de faire la traque aux clandestins. « Les voisins voulant venir voir les matchs, même s'ils s'enregistrent auprès de nos consulats et ambassades, verront leur passeport confisqué aux frontières. Il ne leur sera rendu qu'au moment où ils quitteront le pays. » En somme, pour Obiang fils, « il ne faut pas s'attendre à une CAN parfaite » . Papa, dans ce fameux discours du 12 janvier, avait de toute façon déjà laissé quelques indices dans l'imperfection : « Nous devons imiter ce qu'a fait l'Autrichien Adolf Hitler, déguisé en Allemand, lorsqu'il a lancé la reconstruction de son pays détruit par les Alliés. Nous devons suivre cet exemple, que chacun contribue selon ses moyens pour que tout se passe bien et que la Coupe d'Afrique soit un succès. » Glaçant.

Par Pierre-Valentin Lefort, avec Nicolas Zeisler et Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Assez flippant la citation de fin
le reste aussi en fait
N'importe quoi ce mec. Et la CAF (et la FIFA, bien sûr) s'en fout qu'il soit un dictateur incompétent qui s'enrichit tout seul avec tout l'argent de ce petit pays pourtant très riche en pétrole. Évidemment, c'est plus important d'organiser un tournoi de foot n'importe où hein.
TheAutistMonkey Niveau : Loisir
Le bonhomme est président depuis 1982! Et il a quand même été élu 4 fois de suite avec pas moins de 95% à chaque fois.
Alors 2 solutions:

- C'est un vrai démocrate et son peuple l'adore comme un dieu vivant

- Ben je sais même pas quoi dire tellement c'est aberrant comme situation
Geraldo Caribenho Niveau : CFA
Message posté par TheAutistMonkey
Le bonhomme est président depuis 1982! Et il a quand même été élu 4 fois de suite avec pas moins de 95% à chaque fois.
Alors 2 solutions:

- C'est un vrai démocrate et son peuple l'adore comme un dieu vivant

- Ben je sais même pas quoi dire tellement c'est aberrant comme situation


Il y a aussi Yayah Jammeh dans le même genre.
Christian Gourcuff coach des aigles de Carthage ça choque personne ? Amis Algériens ?
gwynplaine76 Niveau : CFA2
SoFoot, prévenez quand vous invitez les gars du Gorafi.
Message posté par bemol75
Christian Gourcuff coach des aigles de Carthage ça choque personne ? Amis Algériens ?


Merci à l'auteur pour la rectification :)
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 2 heures Le bonbon de Malcom 7 il y a 3 heures Le lob fou de Fekir 21 il y a 7 heures Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 il y a 9 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 11 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 26 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2