En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e journée
  3. // Bordeaux/Monaco (4-1)

La « gueulante » de Sagnol

Modififié
«  Travailler dur  » , « se faire mal » , « prendre du plaisir  » , « jouer vers l'avant » , tels sont les leitmotivs de Willy Sagnol, depuis qu'il a pris en main la destinée sportive des Girondins. Des mots, joints aux actes dimanche soir, face à Monaco à Chaban-Delmas.

Pourtant secoués par Dimitar Berbatov, en fin de première période (0-1), les siens ont su en planter quatre à Danijel Subašić (4-1). Un truc qui ne s'est pas fait que sur le terrain, manifestement…

« Souvent, il ne faut pas grand-chose entre le fait d'avoir des joueurs un peu timorés à certains moments, et celui qu'ils se lâchent complètement à un autre, expliquait Sagnol à chaud. Alors, parfois ça peut être des mots, parfois des actions, ou encore, on peut de temps en temps élever la voix, ce qui n'était pas forcément le cas à la mi-temps non plus, poursuivait-il, à moitié convainquant. Les joueurs de foot sont d'abord des hommes, et un homme, pour exprimer tout son potentiel sur un terrain, a besoin de confiance, philosophait-il ensuite. Des mots ont été dits à la pause et les joueurs ont retrouvé cette confiance, sans rougir ni abdiquer devant Monaco. »

Bref, tout ça pour ne pas avouer que ça a bien cartonné dans le vestiaire aquitain, durant l'entracte. « À un moment donné, il faut se dire les choses clairement. Et quant t'es nul, t'es nul. Et nous, on a été très nuls ! Donc, c'est ce qu'on s'est dit, déclarait de son côté Wahbi Khazri. On n'était pas là pour montrer ça au public, venu nombreux, confiait-il. Ça nous a regonflés à bloc, et on est revenus avec un autre état d'esprit. Plus la qualité technique, ça a eu un effet immédiat.  »


Sauf que les stadiers de Chaban-Delmas, eux, derrière la porte, ils ont bien entendu Sagnol tancer ses joueurs… LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 10 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom