1. //
  2. // 2e journée
  3. // Bordeaux/Monaco (4-1)

La « gueulante » de Sagnol

Modififié
9 16
«  Travailler dur  » , « se faire mal » , « prendre du plaisir  » , « jouer vers l'avant » , tels sont les leitmotivs de Willy Sagnol, depuis qu'il a pris en main la destinée sportive des Girondins. Des mots, joints aux actes dimanche soir, face à Monaco à Chaban-Delmas.

Pourtant secoués par Dimitar Berbatov, en fin de première période (0-1), les siens ont su en planter quatre à Danijel Subašić (4-1). Un truc qui ne s'est pas fait que sur le terrain, manifestement…

« Souvent, il ne faut pas grand-chose entre le fait d'avoir des joueurs un peu timorés à certains moments, et celui qu'ils se lâchent complètement à un autre, expliquait Sagnol à chaud. Alors, parfois ça peut être des mots, parfois des actions, ou encore, on peut de temps en temps élever la voix, ce qui n'était pas forcément le cas à la mi-temps non plus, poursuivait-il, à moitié convainquant. Les joueurs de foot sont d'abord des hommes, et un homme, pour exprimer tout son potentiel sur un terrain, a besoin de confiance, philosophait-il ensuite. Des mots ont été dits à la pause et les joueurs ont retrouvé cette confiance, sans rougir ni abdiquer devant Monaco. »

Bref, tout ça pour ne pas avouer que ça a bien cartonné dans le vestiaire aquitain, durant l'entracte. « À un moment donné, il faut se dire les choses clairement. Et quant t'es nul, t'es nul. Et nous, on a été très nuls ! Donc, c'est ce qu'on s'est dit, déclarait de son côté Wahbi Khazri. On n'était pas là pour montrer ça au public, venu nombreux, confiait-il. Ça nous a regonflés à bloc, et on est revenus avec un autre état d'esprit. Plus la qualité technique, ça a eu un effet immédiat.  »

Sauf que les stadiers de Chaban-Delmas, eux, derrière la porte, ils ont bien entendu Sagnol tancer ses joueurs… LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jed mosly Niveau : CFA2
J'étais persuadé que Willy Sagnol était un mec très intelligent et qu'il ferait un bon coach, j'ai eu un début de confirmation hier.
Note : 6
Faudra voir sur la durée mais au départ il démarre avec de bonnes bases : il connait le haut niveau en tant que joueur, il a cotôyé de grands coachs, il semble de plus intelligent, humainement accessible et avoir les idées claires dans sa tête.
J'espère pour Bordeaux que le petit Uruguayen D. Rolan va exploser cette saison car il peut être super complémentaire avec Diabaté en pivot, sinon Sagnol semble confirmer ses bons résultats avec les espoirs, et si en plus Faubert se met a centrer comme lui à l'époque je pense qu'on peut lui filer la légion d'honneur !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 16