La gueulante de Der Zakarian

0 4
En déplacement à Toulouse ce samedi pour aller chercher les derniers points qui lui manquent pour se maintenir dans l'élite, le FC Nantes a réussi à arracher le match nul en toute fin de rencontre (1-1) grâce à un but de l'Américain Alejandro Bedoya.

Transparents avant la pause, les Canaris ont montré un meilleur visage en seconde période, ce qui leur a donc permis d'égaliser. Et apparemment, Michel Der Zakarian ne serait pas étranger à ce regain de forme de son équipe au retour des vestiaires. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre le Nantais Lucas Deaux après la rencontre.

« On a été nuls en première période, ce n'était pas un bon match de notre part. Le coach nous a engueulés à la mi-temps, ça nous a fait du bien. On a le mérite de revenir au score, mais c'était compliqué. J'espère que le maintien est acquis, sinon il va falloir encore cravacher » , a reconnu l'ancien Rémois sur l'antenne de beIN Sports.

Avec 44 points au compteur, les Nantais peuvent tout de même dormir tranquille. PFL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 2
Je suis toujours un peu étonné de ce miracle qu'est la fameuse "gueulante à la mi-temps".

Enfin les mecs se sont des pros quand même, ils doivent bien se rendre compte par eux mêmes qu'ils sont à côté de la plaque.

Pour moi l'entraîneur il doit parler tactique, faire des réajustement, expliquer ce qui a manqué.

Mais chepa, je trouve ça ouf que ça suffise de gueuler "putain vous êtes des merdes, sortez vous les doigts".

Alors à la limite, si t'es mené 3-0 et que bon là t'as plus de tactique à respecter et tu comptes juste sur l'honneur des joueurs oui.

Mais bon à priori ça marche de temps en temps.
Surtout que c'est la même chose depuis au moins 4 mois à Nantes, à tous les matchs ils ont besoin de se faire engueuler... Et ça ne fonctionne pas toujours...
Eh oui ça marche quand même régulièrement. Et puis tu peux hausser le ton sans forcément hurler des insanités, rappeler les joueurs à leur obligations tout simplement. C'est vrai que ça peut étonner au niveau professionnel mais la routine, si elle ne s'explique pas tout, peut aussi s'installer à ce niveau.

Surtout dans un groupe sans taulier ou dans un club (pays) qui n'a pas une "culture agressive" en soi.
ChaslesDean Niveau : DHR
Je pense surtout que l'élévation du niveau (on passe de -5 à 0,6 mais quand même) s'explique par le triple remplacement.
En enlevant R. Gomis, en faisant reculer Deaux en sentinelle et en faisant enfin rentrer Rongier (futur grand) et Bammou, on a pu développer un semblant de football...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 4