La Grèce en fête

Beaucoup de matchs sans enjeu, des remplaçants qui en profitent et le jeu qui en pâtit. Tel est le lot des dernières journées de poules européennes. Celle de ce soir n'a pas échappé à la règle.

Modififié
0 0
Des matchs pour rien

Deux groupes ne présentaient aucun intérêt ce soir. Le premier était celui du CSKA Moscou et de Palerme. Si les Siciliens étaient déjà éliminés, ils n'ont pas oublié de faire honneur à leur maillot en allant chercher la victoire sur le terrain du Lausanne-Sport. L'unique but de la rencontre a été inscrit par Ezequiel Munoz, défenseur argentin de 20 ans, à la 84è. Outre le but, l'autre fait important de ce match disputé sur une pelouse gelée est la volée de 30 mètres de Fabio Celestini qui est venue s'écraser sur la barre de Benussi. C'eût été splendide pour le dernier match européen de l'ancien Marseillais. Dans l'autre match du soir, le Sparta Prague et le CSKA Moscou n'ont pas forcé. Score final, 1-1 et un peu de thunes pour tout le monde.

Le groupe L était, lui aussi, dénué de tout intérêt. Reste qu'on y a vu plus de football qu'ailleurs. Ici, au moins, les "gros" ont fait le métier. Besiktas a plié le match en première mi-temps face aux Autrichiens du Rapid Vienne (2-0). L'info de la soirée, c'est quand même qu'on a retrouvé Ricardo Quaresma, espoir depuis dix ans du football portugais. L'ancien Interiste y est allé de son p'tit but. Sans doute la joie d'apprendre que son compatriote, Manuel Fernandes, milieu de Valence, va le rejoindre dès cet hiver. Simao et Hugo Almeida sont également proches de la Turquie. Une explication peut-être ? En parlant de Portugais, ceux du FC Porto se sont logiquement et facilement imposés contre le CSKA Sofia (3-1) malgré l'égalisation de Delev pour les Bulgares à la 48è. Rajoutons à cette catégorie de matchs en bois ceux du BATE Borisov (défaite 3-0 contre l'AZ Alkmaar) et du Dynamo Kiev (0-0) contre Sheriff Tiraspol. La première place était visiblement loin d'être la préoccupation principale dans le groupe E, et ça s'est vu.

Qui a parlé de crise en Grèce ?

Alors que la République hellénique est plongée dans une violente crise, qu'une grève générale a été décrétée aujourd'hui et que des manifestations violentes contre la rigueur ont éclaté chez les champions d'Europe 2004, le PAOK Salonique est là pour redonner le sourire au peuple grec, ou au moins aux supporters du club. Car c'est un véritable exploit que viennent de réaliser les Grecs en allant s'imposer à Zagreb, contre le Dinamo. C'en est donc terminé de coach Vahid en coupe d'Europe cette saison. Triste sort pour le Bosnien qui s'est fait sortir par une équipe développant un jeu aussi soporifique que celui prôné par l'ancien entraîneur parisien. Bien regroupés derrière pendant toute la partie, les Hellènes ont su exploiter l'un des rares contres dont ils ont bénéficié pour planter l'unique but de la rencontre (Salpingidis, 60è). De son côté, Villarreal a assuré sa première place en disposant du FC Bruges (2-1). L'ouverture du score belge (28è) n'aura été qu'anecdotique puisque Rossi s'est ensuite chargé de couler le FCB en claquant deux pions (30è, 34è) pour tuer tout suspense.





Résultats complets

Dinamo Zagreb 0-1 PAOK Salonique


FC Bruges 1-2 Villarreal


AZ Alkmaar 3-0 BATE Borisov


Dynamo Kiev 0-0 Sheriff Tiraspol


Sparta Prague 1-1 CSKA Moscou


Lausanne-Sports 0-1 Palerme


Carpates Lviv 1-1 PSG Résumé


FC Séville 2-2 Dortmund Résumé


Naples 1-0 Steaua Bucarest Résumé


Liverpool 0-0 FC Utrecht


Besiktas 2-0 Rapid Vienne


FC Porto 3-1 CSKA Sofia

Sylvain Michel

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Paris mène sa barque
0 0