1. //
  2. // Kaizer Chiefs

La grande histoire du Kaizer de Soweto

De joueur professionnel à président fondateur d'un club de football, il n'y a qu'un pas. Un pas gigantesque, certes, mais un pas qu'a franchi Kaizer Motaung en 1970 en donnant naissance au Kaizer Chiefs Football Club à Soweto. Il s'agit aujourd'hui du club de football le plus populaire d'Afrique du Sud.

Modififié
Il n'est pas rare de voir d'anciens joueurs professionnels de football se reconvertir dès la fin de leur carrière dans une autre branche du ballon rond. Zinédine Zidane est devenu entraîneur, Bixente Lizarazu est devenu arrogant, et Christophe Dugarry est devenu le premier commentateur au monde à ne pas voir la même chose que les téléspectateurs, surtout quand il s'agit de matchs impliquant une équipe italienne. Il est en revanche beaucoup plus rare de voir un joueur de football encore en activité préparer sa retraite.

C'est pourtant ce qu'a fait Kaizer Motaung en 1970, à seulement 26 ans, en créant son propre club de football et en devenant le président.
En Afrique du Sud, on a coutume de dire que les Kaizer Chiefs ne jouent pas le moindre match à l'extérieur.
46 ans plus tard, Motaung est toujours à la tête de son club, et peut se vanter d'en avoir fait le club le plus supporté d'Afrique du Sud, à tel point qu'on a coutume de dire là-bas que les Amakhosi (les « chefs » en zulu) ne jouent pas le moindre match à l'extérieur. Jusqu'à son dernier souffle, Kaizer Motaung aura la joie de voir évoluer un club qui porte son nom. La classe.

De Soweto à Atlanta


Né le 16 octobre 1944 à Soweto, Kaizer découvre rapidement une passion pour le ballon rond. Poussé par son père, il intègre les Orlando Pirates à l'âge de 16 ans. En quelques mois seulement, il devient une star de l'équipe première. Buteur hors pair, il est acclamé par le tout Soweto. En 1968, Kaizer a 24 ans. Sur les conseils de son entourage, il part en Zambie participer à des détections organisées par nul autre que Phil Woosnam, ancien joueur de West Ham alors manager de la franchise NASL des Atlanta Chiefs. Kaizer tape dans l'œil des Américains et est finalement recruté par les Chiefs. Il quitte alors la chaleur de l'Afrique du Sud pour l'immensité bien plus froide d'Atlanta, capitale de l'État de Géorgie. Le changement est radical, et son adaptation compliquée, d'autant plus qu'il ne peut pas jouer dès son arrivée : une blessure contractée lors de son match d'adieu aux Pirates le tient éloigné des terrains plusieurs semaines durant.


Le 16 juin 1968, Kaizer Motaung est sur le banc pour la première fois depuis son arrivée à Atlanta. Quelques semaines après avoir battu Manchester City une première fois (3-2, le 27 mai 1968), les Chiefs reçoivent à nouveau les Citizens. Entré en jeu en fin de match, Kaizer marque et offre la victoire aux siens (2-1).
Kaizer Motaung inscrit cette saison 16 buts en 15 matchs et est logiquement élu Rookie of the year.
L'histoire est belle : quelques jours avant cette double confrontation, le coach de Manchester City, Malcolm Allison, avait déclaré que les Chiefs ne tiendraient même pas le rythme en quatrième division anglaise. La saison NASL qui suit (qui est aussi la première) est une partie de plaisir pour Kaizer Motaung et ses coéquipiers. Premier de l'Atlantic Division dans la Conférence Est, les Chiefs démolissent les San Diego Toros en finale retour de play-offs. Kaizer Motaung inscrit cette saison 16 buts en 15 matchs et est logiquement élu Rookie of the year. Félicité à Atlanta, Kaizer Motaung devient un héros à Soweto, où tous n'attendent que son retour.

Naissance d'un club et d'une rivalité


En 1969 et 1970, Kaizer Motaung multiplie les allers-retours dans sa ville natale. C'est à cette période qu'il apprend que d'anciens coéquipiers ont été licenciés par les Pirates. « J'ai alors simplement demandé aux Pirates la permission de recruter ces trois joueurs, Ratha Mokgoatleng, Msomi Khoza, Zero Johnson, et de les faire jouer avec moi lors d'une tournée dans le pays » , explique-t-il dans un article publié sur le site internet de son club.
Nous étions menacés en permanence, nos vies étaient en danger parce que les gens ne pouvaient pas accepter notre départ des Pirates.Kaiser Motaung
Poussé par son père, pourtant grand supporter des Bucaneers, Kaizer décide de monter son propre club. Il le nomme Kaizer, comme lui, et Chiefs, pour rendre hommage à la franchise dans laquelle il évoluera jusqu'en 1971, avant de rejoindre les Denver Dynamos. Il emprunte également le logo à la franchise NASL, et importe donc une belle tête d'Indien d'Amérique en Afrique du Sud. « Nous étions menacés en permanence, nos vies étaient en danger parce que les gens ne pouvaient pas accepter notre départ des Pirates, raconte-t-il. Pourtant, nous, nous étions les garants de la paix et de l'amour, nous avons même fait de ces concepts notre slogan. »


Après sa tournée nationale, Kaizer avait réussi à réunir assez de joueurs pour fonder son équipe. La mayonnaise prend directement entre les vétérans en fin de carrière et les jeunes prometteurs. Les Chiefs deviennent rapidement une grande équipe, la plus grande du pays sans doute, attirant dans leur rangs toujours plus de fans des Pirates. Si la rivalité existe encore aujourd'hui, elle a été le point de départ de l'actuelle South African Premier League (PSL). Sans la coopération de Kaizer Motaung et de son homologue des Orlando Pirates, Irvin Khoza, jamais cette compétition n'aurait pu voir le jour. Tenants en titre de la Premier Soccer League, les Amakhosi sont actuellement troisièmes, huit points derrière les leaders des Mamelodi Sundowns. Les Pirates sont eux onzièmes et ont déjà fait une croix sur la possibilité de rattraper leurs rivaux. Pour Kaizer Motaung, 71 ans, l'avenir semble lumineux, son fils, Kaiser Motaung Junior, étant déjà en place pour assurer sa succession. Et quoi qu'il arrive, son équipe de football portera à jamais son nom.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Ce qui est difficile à comprendre, c'est pourquoi un tel club n'arrive pas à s'imposer davantage comme un poids lourd en compétition continentale.

Il y a pourtant tout ce qu'il faut pour y arriver, des moyens financiers importants qui permettent d'attirer et de garder les talents, des infrastructures qui permettent d'évoluer dans de très bonnes conditions, du matériel de qualité pour permettre à l'effectif de progresser, une belle popularité, il y a tout.

Au passage, ce club a des tuniques fort élégantes.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
"Il quitte la chaleur de l'Afrique du Sud pour l'immensité bien plus froide d'Atlanta, en Géorgie." Euh vous êtes sérieux les gars?
Ouais, je sais, j'ai l'air d'un nazi du climat. Mais il suffit de se rappeler d'"autant en emporte le vent" pour éviter la confusion avec l'Etat du Caucase.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Donc le gars fonde un club qui porte son prénom. OK.
Message posté par Jean Michel Assaule
Donc le gars fonde un club qui porte son prénom. OK.


Encore plus fort : Jomo Sono, en fin de carrière avec les NY Cosmos, rentre en 1983 à Johannesburg et fonde le Jomo Cosmos FC dont il est encore actuellement président et entraîneur.
En effet, en Géorgie, le climat n'est pas tout à fait celui du Minnesota. Quant à l'Afrique du Sud, n'est-ce pas ce pays où un certain Joachim Löw a remis à la mode le pull à col roulé?
il y a 4 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 5 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 97 il y a 5 heures Le rap des ultras de Genk 4 il y a 5 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 7 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15 il y a 8 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7
À lire ensuite
Galette, le choix du roi