1. //
  2. // Kaizer Chiefs

La grande histoire du Kaizer de Soweto

De joueur professionnel à président fondateur d'un club de football, il n'y a qu'un pas. Un pas gigantesque, certes, mais un pas qu'a franchi Kaizer Motaung en 1970 en donnant naissance au Kaizer Chiefs Football Club à Soweto. Il s'agit aujourd'hui du club de football le plus populaire d'Afrique du Sud.

Modififié
Il n'est pas rare de voir d'anciens joueurs professionnels de football se reconvertir dès la fin de leur carrière dans une autre branche du ballon rond. Zinédine Zidane est devenu entraîneur, Bixente Lizarazu est devenu arrogant, et Christophe Dugarry est devenu le premier commentateur au monde à ne pas voir la même chose que les téléspectateurs, surtout quand il s'agit de matchs impliquant une équipe italienne. Il est en revanche beaucoup plus rare de voir un joueur de football encore en activité préparer sa retraite.

C'est pourtant ce qu'a fait Kaizer Motaung en 1970, à seulement 26 ans, en créant son propre club de football et en devenant le président.
En Afrique du Sud, on a coutume de dire que les Kaizer Chiefs ne jouent pas le moindre match à l'extérieur.
46 ans plus tard, Motaung est toujours à la tête de son club, et peut se vanter d'en avoir fait le club le plus supporté d'Afrique du Sud, à tel point qu'on a coutume de dire là-bas que les Amakhosi (les « chefs » en zulu) ne jouent pas le moindre match à l'extérieur. Jusqu'à son dernier souffle, Kaizer Motaung aura la joie de voir évoluer un club qui porte son nom. La classe.

De Soweto à Atlanta


Né le 16 octobre 1944 à Soweto, Kaizer découvre rapidement une passion pour le ballon rond. Poussé par son père, il intègre les Orlando Pirates à l'âge de 16 ans. En quelques mois seulement, il devient une star de l'équipe première. Buteur hors pair, il est acclamé par le tout Soweto. En 1968, Kaizer a 24 ans. Sur les conseils de son entourage, il part en Zambie participer à des détections organisées par nul autre que Phil Woosnam, ancien joueur de West Ham alors manager de la franchise NASL des Atlanta Chiefs. Kaizer tape dans l'œil des Américains et est finalement recruté par les Chiefs. Il quitte alors la chaleur de l'Afrique du Sud pour l'immensité bien plus froide d'Atlanta, capitale de l'État de Géorgie. Le changement est radical, et son adaptation compliquée, d'autant plus qu'il ne peut pas jouer dès son arrivée : une blessure contractée lors de son match d'adieu aux Pirates le tient éloigné des terrains plusieurs semaines durant.


Le 16 juin 1968, Kaizer Motaung est sur le banc pour la première fois depuis son arrivée à Atlanta. Quelques semaines après avoir battu Manchester City une première fois (3-2, le 27 mai 1968), les Chiefs reçoivent à nouveau les Citizens. Entré en jeu en fin de match, Kaizer marque et offre la victoire aux siens (2-1).
Kaizer Motaung inscrit cette saison 16 buts en 15 matchs et est logiquement élu Rookie of the year.
L'histoire est belle : quelques jours avant cette double confrontation, le coach de Manchester City, Malcolm Allison, avait déclaré que les Chiefs ne tiendraient même pas le rythme en quatrième division anglaise. La saison NASL qui suit (qui est aussi la première) est une partie de plaisir pour Kaizer Motaung et ses coéquipiers. Premier de l'Atlantic Division dans la Conférence Est, les Chiefs démolissent les San Diego Toros en finale retour de play-offs. Kaizer Motaung inscrit cette saison 16 buts en 15 matchs et est logiquement élu Rookie of the year. Félicité à Atlanta, Kaizer Motaung devient un héros à Soweto, où tous n'attendent que son retour.

Naissance d'un club et d'une rivalité


En 1969 et 1970, Kaizer Motaung multiplie les allers-retours dans sa ville natale. C'est à cette période qu'il apprend que d'anciens coéquipiers ont été licenciés par les Pirates. « J'ai alors simplement demandé aux Pirates la permission de recruter ces trois joueurs, Ratha Mokgoatleng, Msomi Khoza, Zero Johnson, et de les faire jouer avec moi lors d'une tournée dans le pays » , explique-t-il dans un article publié sur le site internet de son club.
Nous étions menacés en permanence, nos vies étaient en danger parce que les gens ne pouvaient pas accepter notre départ des Pirates.Kaiser Motaung
Poussé par son père, pourtant grand supporter des Bucaneers, Kaizer décide de monter son propre club. Il le nomme Kaizer, comme lui, et Chiefs, pour rendre hommage à la franchise dans laquelle il évoluera jusqu'en 1971, avant de rejoindre les Denver Dynamos. Il emprunte également le logo à la franchise NASL, et importe donc une belle tête d'Indien d'Amérique en Afrique du Sud. « Nous étions menacés en permanence, nos vies étaient en danger parce que les gens ne pouvaient pas accepter notre départ des Pirates, raconte-t-il. Pourtant, nous, nous étions les garants de la paix et de l'amour, nous avons même fait de ces concepts notre slogan. »


Après sa tournée nationale, Kaizer avait réussi à réunir assez de joueurs pour fonder son équipe. La mayonnaise prend directement entre les vétérans en fin de carrière et les jeunes prometteurs. Les Chiefs deviennent rapidement une grande équipe, la plus grande du pays sans doute, attirant dans leur rangs toujours plus de fans des Pirates. Si la rivalité existe encore aujourd'hui, elle a été le point de départ de l'actuelle South African Premier League (PSL). Sans la coopération de Kaizer Motaung et de son homologue des Orlando Pirates, Irvin Khoza, jamais cette compétition n'aurait pu voir le jour. Tenants en titre de la Premier Soccer League, les Amakhosi sont actuellement troisièmes, huit points derrière les leaders des Mamelodi Sundowns. Les Pirates sont eux onzièmes et ont déjà fait une croix sur la possibilité de rattraper leurs rivaux. Pour Kaizer Motaung, 71 ans, l'avenir semble lumineux, son fils, Kaiser Motaung Junior, étant déjà en place pour assurer sa succession. Et quoi qu'il arrive, son équipe de football portera à jamais son nom.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Ce qui est difficile à comprendre, c'est pourquoi un tel club n'arrive pas à s'imposer davantage comme un poids lourd en compétition continentale.

Il y a pourtant tout ce qu'il faut pour y arriver, des moyens financiers importants qui permettent d'attirer et de garder les talents, des infrastructures qui permettent d'évoluer dans de très bonnes conditions, du matériel de qualité pour permettre à l'effectif de progresser, une belle popularité, il y a tout.

Au passage, ce club a des tuniques fort élégantes.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
"Il quitte la chaleur de l'Afrique du Sud pour l'immensité bien plus froide d'Atlanta, en Géorgie." Euh vous êtes sérieux les gars?
Ouais, je sais, j'ai l'air d'un nazi du climat. Mais il suffit de se rappeler d'"autant en emporte le vent" pour éviter la confusion avec l'Etat du Caucase.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Donc le gars fonde un club qui porte son prénom. OK.
Message posté par Jean Michel Assaule
Donc le gars fonde un club qui porte son prénom. OK.


Encore plus fort : Jomo Sono, en fin de carrière avec les NY Cosmos, rentre en 1983 à Johannesburg et fonde le Jomo Cosmos FC dont il est encore actuellement président et entraîneur.
En effet, en Géorgie, le climat n'est pas tout à fait celui du Minnesota. Quant à l'Afrique du Sud, n'est-ce pas ce pays où un certain Joachim Löw a remis à la mode le pull à col roulé?
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 8
Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 98 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 32 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20
À lire ensuite
Galette, le choix du roi