En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Manchester City-Burnley (3-0)

La fusée City roule sur Burnley

Modififié

Manchester City 3-0 Burnley

Buts : Agüero (30e), Otamendi (73e) et Sané (75e) pour City

Ce Manchester City-là paraît bien trop fort pour la Premier League.

20. C’est désormais le nombre de buts inscrits par les Citizens lors de leurs quatre derniers matchs de Premier League à l’Etihad Stadium. Après Liverpool (5-0), Crystal Palace (5-0), et Stoke City (7-2), c'est donc au tour de Burnley, pourtant quatrième meilleure défense du championnat avant la rencontre, de subir la loi de la bande à Pep Guardiola (3-0).

Comme à son habitude, Manchester City s’empare du ballon dès le coup d’envoi et enchaîne les passes avant de piquer son adversaire. Problème, la piqûre de Bernardo Silva, après un magnifique jeu de passes entre David Silva et Leroy Sané, est trop timide pour inquiéter Nick Pope, auteur d’une très belle parade (22e). Auteur d’un nouvel arrêt sur Kevin De Bruyne, le portier de Burnley va dans la foulée faucher Bernardo Silva dans la surface et ainsi offrir un penalty à Manchester City. Une formalité pour Sergio Agüero qui ouvre le score (1-0, 30e) et rejoint, au passage, Eric Brook en tête du classement des meilleurs buteurs de l’histoire de Manchester City avec 177 buts. Un record que l’attaquant argentin aurait pu dépasser dans l’intervention de Nick Pope juste avant la pause (45e+2).


En seconde période, les Citizens patientent, gèrent leur avantage, avant d’accélérer pour sceller la rencontre en deux petites minutes. D’abord sur un coup de boule tout en puissance de Nicolas Otamendi sur corner (2-0, 73e). Puis sur une frappe du gauche de Leroy Sané (3-0, 75e). Un but qui montre à lui seul la puissance de ce Manchester City. L’action débute par une touche de Kyle Walker dans sa moitié de terrain, puis s’achève neuf secondes plus tard par cette réalisation de l’international allemand depuis son aile gauche. Entre-temps, une talonnade de Sergio Agüero pour Kevin De Bruyne qui envoie un amour de ballon en direction de l’ancien ailier de Schalke 04. Une touche, deux passes et un terrain traversé en diagonale. Magnifique.

Finalement, Burnley n’aura pas à rougir de sa performance. Les Clarets ont réussi à tenir tête aux Citizens, se permettant même le luxe de toucher un peu le ballon en début de seconde période sans pour autant inquiéter une seule fois Ederson. Ah oui, au fait : Manchester City est leader.

Manchester City (4-3-3) : Ederson - Walker, Stones, Otamendi, Delph - De Bruyne (Gündoğan 80e), Fernandinho (Touré 78e), D.Silva - B.Silva, Agüero (Gabriel Jesus 76e), Sané. Entraîneur : Pep Guardiola

Burnley (4-4-1-1) : Pope - Lowton, Tarkowski, Mee, Ward - Arfield, Defour (Westwood 84e), Cork, Brady - Hendrick (Gudmundsson 71e) - Wood (Barnes 20e). Entraîneur : Sean Dyche


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League SO
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 40 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 23 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 20