1. // Éliminatoires
  2. // Mondial 2014
  3. // Groupe I
  4. // Finlande/France

La France sur l’autel du Nord

Ce soir (20h30) à Helsinki, les Bleus doivent se dépouiller de toutes les superficialités qui les escortent depuis quatre ans pour bien entamer leurs qualifications pour le Mondial 2014. La Finlande n’est que 96e au classement FIFA ? Tant mieux, c’est une modestie qui doit déteindre sur l’équipe de France. Avant, qui sait, de pouvoir rêver plus grand…

Modififié
0 21
On ne sait pas si Vincent Peillon a prévu d’aller rendre visite aux Bleus. Mais le ministre de l’Éducation nationale colle parfaitement à la thématique du moment qui traverse la vie de la sélection nationale : la morale. Un truc de journalistes qui ne sait pas quoi écrire à l’heure d’un rendez-vous franchement pas sexy en Finlande ce vendredi soir ? Alors il faut croire que Didier Deschamps est resté consultant dans les médias, puisque le sélectionneur n’a pas zigzagué dans les colonnes du Parisien : « Certains joueurs ne savent pas ce qui est bien et mal. » Pour autant, on n’est pas vraiment certain que les footballeurs le savent moins que le reste de la société. Et on n’est pas certain non plus que lors du dernier Euro, ils se soient si mal comportés que ça, le seul vrai « cas » restant Samir Nasri et, allez, peut-être Jérémy Ménez. Mais le fait est que depuis la tragi-comédie de Knysna, on scrute à la loupe et on pardonne moins le moindre écart, à la manière de repris de justice, en sursis perpétuel. C’est assez injuste, mais c’est comme ça.

Le souci, c’est ce sentiment tenace que ce débat sert à la fois d’exutoire politique, médiatique et sociétal dans un contexte de sinistrose économique, en même temps qu’il permet de détourner le seul vrai débat qui devrait toujours être celui de l’équipe de France : comment faire pour être plus compétitif ? Car au fond, personne n’aurait fait un tel cinéma sur les attitudes des uns et des autres (d’ailleurs les travers sont davantage hors champs que les peccadilles vues par tout le monde) si l’équipe de France était performante. A-t-on jamais reproché à certains joueurs de 1998 ou 2000 de ne pas chanter La Marseillaise ? Et, dans le même ordre d’idée, le saccage des handballeurs n’était qu’un petit moment de beuverie, quand il aurait pris des accents d’émeutiers de quartier s’il avait été causé par M’vila and co. Quand victoire et défaite valident ou non la moralité…

Le bordel dans tous les secteurs… sauf au milieu

Il n’empêche, pour exagéré qu’il soit, ce débat sur le terrain des valeurs recèle sa part de pertinence. Non pas sur la bancale question du bien et du mal, mais davantage sur une certaine idée d’humilité. Car tout le monde ou presque vit encore sur les chimères d’une décennie dorée 1996-2006 qui a propulsé la France parmi les grands. Or, depuis la retraite de qui vous savez il y a plus de six ans, il y a comme une manière de persistance dans cette opinion faite de notre football, alors que désormais celui-ci nous place au mieux parmi les bonnes nations sans plus. Et si Didier Deschamps n’a pas utilisé l’expression « racler les fonds de tiroir » comme Raymond Domenech, c’est tout comme. Car on se demande ce qui fonctionne actuellement. Le poste de gardien était une vraie certitude ? Hugo Lloris est aujourd’hui fragilisé par sa situation à Tottenham. La défense centrale ? Confiée à deux rookies aux poils seulement naissants sur le menton et peut-être ailleurs, et qui vont en voir de belles face aux Finlandais sur les coups de pied arrêtés. L’attaque emmenée par le soi-disant Ballon d’or en puissance Karim Benzema ? Le Madrilène est de nouveau le challenger de Gonzalo Higuaín, et c’est embêtant car Giroud est absent et n’en cadre pas une de toute façon.

Quant au reste des avants-centres, on leur jettera un voile pudique. Reste le milieu comme un coin de ciel bleu. Un secteur où voisinent deux patrons - une rareté chez les Bleus actuellement - aux accents lillois, Cabaye et Mavuba, et qui surtout retrouve celui qui est peut-être le joueur le plus impactant dans l’expression collective d’une équipe, Abou Diaby of course, ses compas de décathloniens et ses pieds d’Argentin. Ce retour (croisons les doigts et touchons du bois, car le garçon est tout à fait capable de se péter d’ici au coup d’envoi) est une éclaircie considérable dans le paysage tricolore. Mais une éclaircie seulement. Pour se dégager sérieusement l’horizon dans un groupe à cinq qui, historiquement, enfante de mauvais deuxièmes de poule, une victoire est plus que nécessaire. Mais pour cela, la bande à Deschamps doit oublier ses fantasmes d’habits de lumière pour endosser le bleu de chauffe. Accepter une certaine idée de sacrifice. La route pour Rio passe par ce chemin-là.

Par Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Hadopi Conqueror Niveau : DHR
Ca fait trop longtemps que l'EDF nous donne l'impression d'un agrégat de joueurs qui semblent à chaque fois avoir fait connaissance en entrant dans le stade.

Pour ma part, tant que j'ai pas vu dans un même match :

- trois combinaisons de passes réussies,

- quatre une-deux abouties

- et au moins un vrai appel dans le dos de la défense suivi d'une passe en première intention et d'un but,

je considérerai que l'Equipe de France est toujours en convalescence.
Aujourd'hui, les chroniqueurs de sofoot doivent se dépouiller de toutes les superficialités qui les escortent depuis 4 ans dans la rédactions de leurs articles.
Sebastien Loeb il est pas dans la liste ???
Il sait comment piloner les Finlandais chez eux ...
On voit parfois du jeu en Équipe de France (encore heureux vu les joueurs qu'on dispose). Le problème, c'est pas vraiment les combinaisons, les une-deux, etc. Je me souviens d'un but de Ribery il n'y a pas si longtemps suite a une belle combinaison avec Benzema.


Le soucis, c'est de trouvé un leader. Mavuba comme Sofoot l'a décrit hier peut parfaitement l'être compte tenu de ses qualités de meneur d'homme et Deschamps va le titularisé pour la 2eme fois, c'est donc de bonne augure pour la suite.

Le bordel dans tous les secteurs sauf au milieu ça résume bien la situation.

Il faut rester lucide comme dirait Disiz, à part remotiver ses joueurs, Deschamps ne peut rien faire face aux performances de Benzema en club, Giroud à Arsenal, etc. Benzema est le meilleur attaquant Français de trés loin, Giroud est le 2nd.
La défense tiens la route même si j'aimerais savoir ou est Koscielny ? Quelqu'un pourrait me renseigner sur sa non-titularisation (blessé ?) ?
Ribéry est un vrai mec du Nord, il devrait pas être dépaysé. La Finlande c'est un pays qu'il aime bien venir.
J'aime bien la description de Diaby
Que l'équipe gagne avec la manière le reste sera vite oublié.
Note : 1
Perso je pense que si Diaby reste dans cette foutue équipe, il peut tout mais vraiment tout changer. Ce milieu me plait, l'attaque aussi d'ailleurs. Ah et Mavuba, vu son histoire, je pense que ça peut être un bon capitaine. Il faudrait juste qu'il soit débauché par un top club pour prendre encore de la bouteille mais bon, ça sera tjs mieux qu'Alou. Et en suppléant, pourquoi pas Toulalan ? Pourquoi ce mec est grillé en équipe de France ?
Near, Koscielny revient de blessure il n'a joué que 4 minutes depuis le début de la saison. Mais il va revenir il ne faut pas s'inquiéter, c'est le défenseur le plus sous coté chez les français.

Mais par contre, si Koscielny doit être titulaire, qui prends on avec lui ?

Le milieu de terrain Cabay-Mavuba-Diaby peut être vraiment très bon quoi qu'un peu défensif peut-être.
DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
Hadopi Conqueror
Mais j'ai vu tout ça moi récemment: Les matches amicaux avant l'euro, ça jouait bien! Bon OK c'était Islande Serbie Estonie me direz vous. Pas faux. Mais contre l'angleterre et l'Ukraine à l'euro on a vu des choses qui commençaient à ressembler à du football. En n'oubliant pas d'où on est parti à l'été 2010, ce n'est pas si mal d'en être là aujourd'hui. Faut être patient, on ne va pas passer de Knysna à la doublette Euro-Coupe du monde en 4 ans.
Tout n'est pas à jeter sur cette fin mai-juin 2012...
Note : 1
Je suis très d'accord avec Hadopi Conqueror: le vrai problème est peut-être là: ces mecs semblent vraiment s'être rencontrés deux jours avant. Sans parler de mise en place, il s'agit même pour le coup de créer un groupe, un vrai, avec des mecs qui sont prêts à se mettre minables pour leurs coéquipiers, des mecs qui n'attendent qu'une chose pendant le mois d'entre-trêves internationales: de retrouver leurs potes de sélection!!! Et dans ces cas là, les leaders se créent tout seuls, c'est un faux problème ça.

ENfin, Nasri, il n'a rien fait de très grave non plus. SI il y en a un qui a fait de vrais conneries, c'est celui qui s'est permis d'insulter un arbitre et son capitaine. Là, il y a effectivement un vrai soucis de comportement. Régler ses comptes avec des journalistes, franchement, ce n'est pas bien grave.
"Et, dans le même ordre d’idée, le saccage des handballeurs n’était qu’un petit moment de beuverie, quand il aurait pris des accents d’émeutiers de quartier s’il avait été causé par M’vila and co."

Tristement vrai
Zhenord, merci pour l'info sur Koscielny.

A ses côtés, je prendrais bien Yanga M-Biwa, il est titulaire, humble et n'hésite pas à se sacrifier et à aller aux contacts.
Rami est trop foufou pour moi, il prend trop de risque pour un libéro et Sakho ba attendons de voir ses performances avec le PSG et quel temps de jeu il va avoir.

La défense type (à tester sur le long terme pour moi) :

Clichy - Kos - YMB - Debuchy
Selbycool Niveau : CFA2
Mouaifffff... "partout sauf au milieu"... C'est drôle, avant la coupe d'Europe on disait le contraire, pourtant le squad n'a pas tant changé que ça en deux mois ?? Et c'est surréaliste de dire ça à propos d'un trio qu'on n'a jamais vu jouer ensemble, même si je les adore tous les trois. Reste cette vraie question, celle du leadership sur le terrain, et ça ne se mettra en place qu'avec un joueur : c'est un par ligne pour que ça marche. Alors la Benz', Mavuba, Mamad', on se sort les doigts du uc' et on choppe les trois points siouplait, le reste on verra plus tard.
Selbycool Niveau : CFA2
* il fallait lire : "ça ne se mettra "pas" en place qu'avec un joueur", évidemment... ;)
Brice_I, le souci avec Nasi est pas ce qu'il a fait mais son arrogance (cf article papier sur lui). Après et là c'est mon avis je le trouve mauvais y compris avec Manchester City.
Note : 2
@hmiller: oui, mais l'arrogance, c'est un caractère, pas une faute. Le mec est arrogant, c'est ainsi. Mais je ne vois pas en quoi l'arrogance mérite sanction, mérite de faire un procès médiatique etc... L'arrogance n'est pas une erreur, elle n'est pas sanctionnable, juste regrettable. Ce n'est pas un fait. Libre à l'entraineur de le sélectionner ou pas. Mais ça ne ressors que de lui. Pas de la fédé ou des médias.

Et elle est bizarrement tellement mieux tolérée quand on parle de Zlatan, Balotelli, ou même Cantona. Tiens, ça me fait penser que l’arrogance n'est pas non plus acceptée de la part de C.Ronaldo. Je pense qu'on la tolère mieux quand elle s'accompagne de folie.

Quant à son niveau de jeu, c'est un autre débat. Ca dépend aussi ce qu'on lui demande de faire, mais d'après ce que j'ai cru comprendre, son but était de s'approcher d'un jeu type Barça avec beaucoup de conservation de balle, avec un bloque censé être plus resserré, les lignes plus proches etc... attaques placées plutôt que contre-attaques qui diminuent la possession, obligent à plus de courses à hautes intensité, et étires les lignes( à l'issue d'une contre attaque, soit on perd le ballon, soit on a marqué, soit on obtient une faute ou un corner). Dans cette optique là, Nasri était celui qui garantissait la conservation du ballon en l'attente de la remontée du bloc. On lui a beaucoup reproché de ralentir le jeu, mais c'est peut-être exactement ce qui lui a été demandé. Puis, dans les derniers 20 mètres, c'est là que le jeu doit s'accélérer, à prirori le job de Ribéry, Benzema, Ben Arfa, Ménez, à base de jeu dans les petits espaces. Le plan n'était pas mauvais, adapté aux joueurs en question, mais n'a peut-être pas eu le temps de vraiment se mettre en place.
J'aime beaucoup Sakho et Mapou mais je comprend pas qu'on se passe de Kocielny qui a quand meme plus de bouteille que les deux autres. Très content du retour d'Abou Diaby, je touche du bois aussi mais j'adore vraiment ce joueur.
But de benzema a la 69ème pour moi ;)
Rio Mavuba va emmener l'équipe de France au Bresil pour que l'équipe puisse titrer.

Rio Roi de Rio


Plus serieusement, il manque un peu de tout dans cet équipe.
Du liant déjà, car franchement l'équipe est souvent divisée en trois.

un esprit D'équipe sans faille pour mettre le bleu de chauffe et se sortir les doigts;
Boulogne Goyz Niveau : DHR
@ El chichon, je suis tt a fait d'accord pour Kocielny (pas sur de l'ortho) de plus niveau relance y'a pas photo avec Mapu et Sakho.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le journal de Zlatan
0 21